Grand Prix de Singapour 2017

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Sam 16 Sep - 20:20

source Motorsport.com du 16/09/2017

GP de Singapour - Les 25 meilleures photos de samedi

Motorsport.com vous propose une sélection des 25 photos les plus marquantes de la journée de samedi, avec les Essais Libres 3 et les qualifications du Grand Prix de Singapour 2017 de Formule 1.


















































_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Dim 17 Sep - 9:10

source Motorsport.com du 17/09/2017

Palmarès - Les vainqueurs du GP de Singapour depuis 2008

Retour en arrière et en images, avec les vainqueurs et les podiums de tous les Grands Prix de Singapour, disputés sur le circuit du Marina Bay !

2008 : Fernando Alonso, Renault R28


2008 : 1. Fernando Alonso, 2. Nico Rosberg, 3, Lewis Hamilton



2009 : Lewis Hamilton, McLaren-Mercedes MP4-24


2009 : 1. Lewis Hamilton, 2. Timo Glock, 3. Fernando Alonso



2010 : Fernando Alonso, Ferrari F10


2010 : 1. Fernando Alonso, 2. Sebastian Vettel, 3. Mark Webber



2011 : Sebastian Vettel, Red Bull-Renault RB7


2011 : 1. Sebastian Vettel, 2. Jenson Button, 3. Mark Webber



2012 : Sebastian Vettel, Red Bull-Renault RB8


2012 : 1. Sebastian Vettel, 2. Jenson Button, 3. Fernando Alonso



2013 : Sebastian Vettel, Red Bull-Renault RB9


2013 : 1. Sebastian Vettel, 2. Fernando Alonso, 3. Kimi Räikkönen



2014 : Lewis Hamilton, Mercedes F1 W05 Hybrid


2014 : 1. Lewis Hamilton, 2. Sebastian Vettel, 3. Daniel Ricciardo



2015 : Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T


2015 : 1. Sebastian Vettel, 2. Daniel Ricciardo, 3. Kimi Räikkönen



2016 : Nico Rosberg, Mercedes F1 W07 Hybrid


2016 : 1. Nico Rosberg, 2. Daniel Ricciardo, 3. Lewis Hamilton

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Dim 17 Sep - 10:50

source Motorsport.com du 17/09/2017

Diaporama - Le Safety Car, vers un 10 sur 10 à Singapour ?

Déployée lors des neuf éditions du GP de Singapour, la voiture de sécurité est incontestablement un élément important des courses disputées à Marina Bay. Retour en images sur les incidents qui ont provoqué sa sortie.

2008 - 13e tour : L'accident de Nelson Piquet

La première édition est rapidement marquée par une sortie de la voiture de sécurité suite à l'accident de Nelson Piquet Jr. au volant de la Renault. Le Brésilien part volontairement à la faute à la sortie du virage 17 pour favoriser la stratégie de Fernando Alonso, aux stands un tour plus tôt.

2008 - 13e tour : L'accident de Nelson Piquet

La tricherie fomentée par Flavio Briatore et Pat Symonds fonctionne à merveille : la panique dans les stands élimine Räikkönen, Massa, Rosberg et Kubica de la course à la victoire. Alonso déroule tranquillement sa stratégie en profitant des mésaventures de la concurrence et il finit par prendre contre toute attente la tête au 34e tour, avant de l'emporter.

2008 - 50e tour : L'accident d'Adrian Sutil

À l'entrée du virage 18 qui passe sous la tribune du stade, l'Allemand manque son freinage et va crasher sa Force India contre les barrières TecPro.

2009 - 20e tour : L'accrochage entre Adrian Sutil et Nick Heidfeld


2009 - 20e tour : L'accrochage entre Adrian Sutil et Nick Heidfeld

Cet accrochage marque la fin de la série de 41 courses consécutives en étant classé à l'arrivée d'un GP de Heidfeld, qui reste encore aujourd'hui le record absolu en la matière.

2010 - 2e tour : L'accident de Vitantonio Liuzzi

Après une touchette avec Heidfeld, Liuzzi endommage son aileron avant. Il continue de rouler mais, victime d'une perte d'appui, percute le mur et casse sa suspension à l'arrière droit. Il arrête sa voiture hors trajectoire peu après la sortie de la chicane "Singapore Sling". La voiture de sécurité est déployée pour l'en retirer.

2010 - 32e tour : Les accidents de Kamui Kobayashi et Bruno Senna

Quelques instants après une manoeuvre audacieuse sur Schumacher, le Japonais commet une erreur dans le virage 18 et tape le rail. Peu après, la HRT de Senna, qui n'a pas assez ralenti malgré la présence de drapeaux jaunes, vient s'encastrer dans l'arrière de la Sauber.

2011 - 29e tour : L'accrochage entre Michael Schumacher et Sergio Pérez

À la fin du 28e tour, Rosberg, qui précède Pérez, se manque dans le dernier virage. Le Mexicain le passe mais l'Allemand reprend l'avantage dès le virage suivant. La Sauber, obligée de tirer tout droit, se retrouve devant Schumacher qui tente une attaque à l'approche du virage 8 mais percute sa roue arrière gauche. L'avant de la Mercedes décolle puis retombe, avant de finir sa course dans les barrières.

2012 - 31e tour : L'accident de Narain Karthikeyan

L'Indien, comme beaucoup d'autres, se fait piéger dans le virage 18 et tape le TecPro, ce qui le contraint à l'abandon et oblige à la sortie du Safety Car.

2012 - 39e tour : L'accrochage entre Jean-Éric Vergne et Michael Schumacher

Peu de temps après la relance de la course suite à la voiture de sécurité pour l'incident de Karthikeyan, la lutte est âpre dans un peloton serré. Vergne attaque Pérez mais le Mexicain résiste dans le virage 14. Derrière les deux hommes, Schumacher manque son freinage, bloque ses roues et percute violemment l'arrière de la Toro Rosso du Français. Les deux pilotes abandonnent et le Safety Car est envoyé en piste.

2013 - 24e tour : L'accident de Daniel Ricciardo

L'Australien devient le cinquième pilote, en six éditions, à être piégé en course par le virage 18.

2014 - 31e tour : L'accrochage entre Sergio Pérez et Adrian Sutil

Dans l'enchaînement des virages 8-9, Pérez tente une attaque sur Sutil par l'extérieur. Mais l'Allemand ferme la porte et abîme l'aileron avant de la Force India. Poursuivant sa route, le Mexicain voit sa moustache se décrocher complètement et répandre de nombreux débris sur la piste, forçant l'intervention de la voiture de sécurité.

2015 - 13e tour : L'accrochage entre Nico Hülkenberg et Felipe Massa

Alors que Massa sort des stands après son premier arrêt, Hülkenberg tente immédiatement de prendre l'avantage à la sortie du virage 3. Un peu trop optimiste, le pilote Force India ferme surtout la porte sur la Williams. L'Allemand finit sa course dans les barrières et doit abandonner, tout comme Massa, la voiture endommagée, quelques boucles plus tard.

2015 - 13e tour : L'accrochage entre Nico Hülkenberg et Felipe Massa

Le Safety Car réel n'est pas immédiatement envoyé en piste, la procédure de Voiture de Sécurité Virtuelle étant d'abord utilisée pendant deux tours avant que la direction de course ne fasse le choix de neutraliser totalement l'épreuve face aux difficultés des commissaires pour dégager la VJM08B.

2015 - 37e tour : L'intrus sur la piste

Alors que la course se déroule sans problème depuis l'accrochage, une image incroyable apparaît sur les écrans : un homme ivre et en bermuda se promène tranquillement sur la piste en filmant les monoplaces qui passent à côté de lui avec son téléphone portable. La voiture de sécurité est déployée le temps d'interpeller l'intrus et de sécuriser de nouveau la piste.

2016 - 1er tour : Le crash de Nico Hülkenberg

Au départ de la huitième édition de l'épreuve, Verstappen, victime d'un embrayage défectueux, ne peut démarrer correctement. Derrière lui, les voitures sont mieux lancées et le Néerlandais sème le désordre. Pris en sandwich entre les Toro Rosso, Hülkenberg est touché par Sainz et sa Force India est envoyée dans le muret des stands. La piste est jonchée de débris.

2016 - 1er tour : Le crash de Nico Hülkenberg

L'intervention des commissaires est rapide et la course est relancée dès la fin du premier tour. Trop vite, sans doute, car un marshall est toujours en piste au moment du restart. Le drame est cependant évité et la course se poursuivra sans problème.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Dim 17 Sep - 13:24

source Motorsport.com du 17/09/2017

GP de Singapour : les trains de pneus pour la course




Voici les trains disponibles pour chaque pilote avant le Grand Prix de Singapour.



_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Dim 17 Sep - 15:57

source Motorsport.com du 17/092017

L'accrochage Vettel-Verstappen-Räikkönen sous enquête



Les commissaires du Grand Prix de Singapour 2017 de F1 ont lancé une enquête sur l'accrochage du départ entre les deux Ferrari et Max Verstappen, qui a éliminé les trois hommes de la course.

Après les qualifications, tout le monde avait sans doute en tête un scénario bien différent de celui qui s'est produit dès l'envol à Marina Bay. En effet, auteur d'un mauvais départ, Vettel a tenté de contenir Verstappen en serrant le Néerlandais vers le muret. Problème : Räikkönen avait pris un incroyable départ et longeait ce même muret pour dépasser les deux hommes.

Résultat des courses, les trois F1 se sont accrochées, causant l'abandon immédiat du Finlandais et du numéro 33 – qui se sont a nouveau touchés dans le premier virage, emportant avec eux le malheureux Fernando Alonso – puis, quelques hectomètres plus loin, le tête-à-queue et le retrait de celui qui est second du Championnat du monde.

Justement, la manœuvre de l'Allemand a quelque peu interpellé les observateurs et les commissaires ont décidé de se pencher sur l'incident, afin d'éventuellement établir une responsabilité.

Vettel, pour sa part, n'a pas été très disert à son retour dans le paddock, au micro de Canal+ : "Il n’y a pas grand-chose à dire. J’ai pris le départ, j’ai vu Max à ma hauteur et j’ai essayé de fermer un peu la porte, puis j’ai été percuté par le côté. Je ne sais pas, je n’ai pas encore bien vu les images. J’ai vu Max dans mes rétroviseurs, puis j’ai vu que Kimi était percuté derrière moi, il n’y avait rien à faire."

"Ce n'est pas idéal, hein ?" a-t-il ajouté sur Sky Sports. "Je ne sais pas. Je n'ai pas vu grand-chose. J'ai vu Max, puis Kimi m'a percuté et Max était là. C'est sûrement nous trois."

"On va passer à autre chose. Nous ne sommes plus en course, c'est dommage, nous ne pouvons pas montrer notre rythme, mais je suis sûr qu'il y aura d'autres opportunités."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Dim 17 Sep - 16:08

source Motorsport.com

Verstappen accuse Vettel : "Il a commencé à me tasser"



Max Verstappen a critiqué la manoeuvre de Sebastian Vettel au départ du Grand Prix de Singapour 2017 de F1, estimant que l'Allemand a pris trop de risques.

Le Néerlandais pensait sans doute avoir fait un bon coup en prenant un meilleur départ que le poleman, mais ce dernier, en le serrant contre le mur et, en fait, contre son équipier Kimi Räikkönen, a provoqué l'accrochage entre les trois pilotes et leur abandon.

Après son retour dans le paddock, Verstappen pointait du doigt le rôle joué par la Ferrari #5 dans ce premier tour chaotique.

"C'est surtout Sebastian, il a commencé à me tasser, peut-être qu'il n'a pas vu Kimi à gauche, mais ce n'est pas une excuse", a-t-il déclaré pour Sky Sports. "Quand on se bat pour le titre mondial, on ne prend pas ce genre de risque. Maintenant, nous abandonnons tous les trois. Les pneus arrière sont plus larges qu'à l'avant, donc je ne pouvais pas éviter l'incident."

"Je ne pense pas que c'était un incident de course. En fin de compte, il y a trois abandons, et je n'ai rien fait de mal, j'étais au milieu, j'ai essayé de prendre un départ propre. Je suis content qu'il n'y ait pas que moi qui ait abandonné et qu'on se partage cette déception à trois."

Quant à Kimi Räikkönen, victime malheureuse de l'incident, il se montre philosophe, lui aussi pour Sky Sports. "J'ai pris un bon départ, mais je me suis fait heurter, et notre course était terminée. Je savais où il était, je l'ai passé et je me suis fait toucher par l'arrière. Le résultat ne change pas de toute façon, peu importe comment on voit les choses où à qui on fait des reproches. Cela ne sert à rien."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Dim 17 Sep - 16:15

source Motorsport.com du 17/09/2017

Course - Les Ferrari s'éliminent, Hamilton triomphe !



Lors du premier Grand Prix de Singapour disputé en partie sous la pluie, Lewis Hamilton s'est avéré intouchable et réalise une excellente opération au championnat, grâce à un accrochage des Ferrari avec Max Verstappen au départ.

Tout au long de ce dimanche, des précipitations plus ou moins fortes ont perturbé les festivités sur le circuit de Marina Bay, et c'est finalement sur piste humide que le départ a été donné après une averse de dernière minute. Sebastian Vettel occupait la pole position devant les Red Bull de Max Verstappen et de Daniel Ricciardo à l'issue d'une séance qualificative inédite, alors que les Mercedes étaient reléguées en troisième ligne, avec notamment Lewis Hamilton au cinquième rang.

Les pilotes des trois top teams, à l'avant de la grille, ont parié sur les intermédiaires, mais derrière eux, de nombreux concurrents ont opté pour les pneus pluie, notamment Nico Hülkenberg et les McLaren dans le top 10.

Carambolage au départ !

Et au départ, incroyable coup de théâtre ! Kimi Räikkönen a pris le meilleur envol depuis la quatrième place mais s'est fait tasser par Vettel et Verstappen ; les trois hommes se sont accrochés avant même le premier virage, Räikkönen et Verstappen venant percuter un Fernando Alonso auteur d'un départ tonitruant et qui s'apprêtait à prendre la troisième place !

Seul le pilote McLaren a pu continuer la course, toutefois au volant d'une MCL32 meurtrie par le violent contact, et désormais privée de télémétrie... ce fut toutefois vain, l'équipe lui demandant de rentrer au stand pour abandonner au neuvième tour après qu'il a perdu de la puissance moteur.

Sebastian Vettel n'était pas au bout de ses peines. Le pilote Ferrari a initialement conservé la tête de la course, mais son ponton gauche était détruit, et il est parti en tête-à-queue dès la première boucle avant un abandon définitif, sa SF70H étant trop endommagée.

La course a évidemment été neutralisée par la voiture de sécurité, ce pendant quatre tours, et les concurrents encore en piste ont dû passer par la voie des stands à chaque passage, le temps de l'évacuation des débris.

Lewis Hamilton était désormais en tête devant Daniel Ricciardo (tous deux en intermédiaires), Nico Hülkenberg, Sergio Pérez (en pneus pluie) et Valtteri Bottas (intermédiaires), qui s'est fait dépasser dès le restart par... Jolyon Palmer, doté des enveloppes à bandes bleues ! Les écarts se sont très vite creusés, Hamilton n'ayant besoin que de deux tours pour prendre quatre secondes d'avance sur Ricciardo, qui disposait alors du même matelas sur Hülkenberg.

Kvyat dans le mur

Les écarts se sont très rapidement creusés dans le top 5, Jolyon Palmer continuant toutefois à subir la pression d'un Valtteri Bottas incapable de porter une attaque, jusqu'à un gros accident de Daniil Kvyat dans le mur de TecPro au 11e tour ! Plusieurs pilotes en ont profité pour rentrer au stand, dont Ricciardo et Pérez, qui ont opté pour les intermédiaires.

Hülkenberg a hérité de la deuxième place et a pu rattraper son retard sur le leader Hamilton grâce à l'intervention de la voiture de sécurité, alors que l'on retrouvait Palmer au quatrième rang, Pérez ayant rétrogradé en huitième position avec son arrêt. Mais les Renault se sont arrêtées au tour suivant afin de troquer leurs pneus pluie pour des intermédiaires, reprenant la piste cinquième et septième, juste derrière Sainz et prenant Pérez en sandwich.

Plus loin dans le peloton, Felipe Massa et Stoffel Vandoorne ont réussi l'exploit de s'accrocher sous voiture de sécurité, un léger contact sans dégât. Les deux hommes se disputaient la neuvième place.

C'est au 15e tour que le drapeau vert a été agité. Seuls Felipe Massa et Pascal Wehrlein restaient en gommes pluie, les autres concurrents évoluant en intermédiaires. Le pilote Williams était clairement en difficulté et ne parvenait pas à maintenir ses rivaux derrière lui, dépassé de façon musclée par les Haas. Il a finalement dû se résigner à un arrêt au timing malheureux et a repris la piste avec la lanterne rouge. Wehrlein, lui, a attendu le 21e passage pour ce faire, alors qu'il affichait un rythme catastrophique depuis plusieurs boucles.

Hamilton creuse l'écart

Hamilton a pris trois secondes et demie d'avance sur Ricciardo et dix sur Bottas en cinq tours, alors qu'un groupe composé de Sainz, Hülkenberg, Pérez et Palmer se tenait dans un mouchoir de poche. Au 25e passage, le triple Champion du monde comptait six secondes de marge sur Ricciardo et 18 sur Bottas, alors que le peloton mené par Sainz était désormais relégué à 27 secondes.

C'est à ce moment-là que Kevin Magnussen a été le premier à tenter le pari des pneus pour le sec, en l'occurrence les ultratendres, immédiatement imité par Felipe Massa. Malgré des premiers tours poussifs pour les deux hommes, Lance Stroll a fait de même deux boucles plus tard, ainsi que de nombreux autres concurrents de la deuxième moitié du classement, Sainz optant pour les supertendres néanmoins.

Les leaders, en revanche, sont logiquement restés conservateurs, jusqu'à l'arrêt de Daniel Ricciardo et de Valtteri Bottas au 29e tour. Lewis Hamilton est resté en piste un tour de plus, continuant d'améliorer le meilleur tour en course, avant d'être équipé du composé pneumatique violet.

Après 30 tours, à l'issue de cette salve d'arrêts, Hamilton était en tête avec neuf secondes d'avance sur Ricciardo, 26 sur Bottas, 27 sur Hülkenberg et 30 sur Sainz. Pérez suivait l'Espagnol de près, mais Palmer a perdu le contact avec ce groupe, même menacé par Vandoorne.

Pérez a lancé une première attaque sur Sainz, à laquelle le pilote Toro Rosso a résisté, mais les deux hommes perdaient un temps crucial sur Hülkenberg devant eux. Plus loin, un Esteban Ocon en difficulté depuis le début de la course prenait l'avantage sur Kevin Magnussen pour la 11e place au premier virage.

Ericsson relance la course

C'est au 38e tour que le Grand Prix a été relancé une nouvelle fois, lorsque Marcus Ericsson est parti en tête-à-queue au niveau du pont, percutant le mur à l'arrière gauche. La voiture de sécurité est intervenue pour dégager la voiture, Hamilton voyant son avance sur Ricciardo réduite à néant. Bottas, Hülkenberg, Sainz, Pérez et compagnie revenaient sur leurs talons !

Plusieurs pilotes en ont profité pour rentrer au stand, notamment Nico Hülkenberg... qui a rencontré un problème à l'arrière gauche lors de son changement de pneus, et a perdu des secondes par dizaine ! Il n'a repris la piste qu'au dixième rang, entre Grosjean et Ocon.

La neutralisation de la course s'est éternisée, la Sauber se trouvant à un endroit très difficile d'accès. C'est donc avec 27 minutes restant au chronomètre selon les deux heures réglementaires que le drapeau vert est agité. Hamilton était donc en tête devant Ricciardo, Bottas, Sainz, Pérez, Palmer et Vandoorne. Dès le premier tour, le leader a pris deux secondes d'avance sur ses rivaux, écart qu'il a maintenu par la suite, alors qu'un déficit se creusait logiquement entre Bottas et Sainz.

Hülkenberg abandonne

La principale bataille opposait Lance Stroll, Romain Grosjean, Nico Hülkenberg et Esteban Ocon pour la huitième place. Le pilote Renault, qui occupait la dixième position, est toutefois rentré au stand à 14 minutes du drapeau à damier pour jeter l'éponge, lui qui avait joué le podium en début de course. Kevin Magnussen a également été contraint à l'abandon, trahi par son MGU-K.

Lewis Hamilton n'a plus été menacé et a remporté, après 58 des 61 tours prévus, sa 60e victoire en Formule 1, qui lui permet de prendre 28 points d'avance sur Sebastian Vettel au championnat. Daniel Ricciardo et Valtteri Bottas complètent le podium devant Carlos Sainz, Sergio Pérez et Jolyon Palmer, qui ouvre son compteur de points avec la sixième place. Stoffel Vandoorne signe également un beau résultat, septième, alors que Romain Grosjean et Esteban Ocon finissent neuvième et dixième derrière Lance Stroll.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Dim 17 Sep - 16:29

source Motorsport.com du 17/09/2017

La Course






Meilleur Tour





Historique des pneus



Dernière édition par guy3865 le Dim 17 Sep - 23:41, édité 1 fois

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par R-ONE_97 le Dim 17 Sep - 16:31

C'était une belle course mais j'aurais préféré voir Vettel foutre le camp. Hamilton avait un gros rythme quelque soient les conditions. Et Ricciardo très décevant, jen attendais plus de lui.
Dommage pour Hulk qui passe pas loin d'un très bon resultat

_________________
"Je n'ai rien d'intéressant à dire à mon sujet"
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur

PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 7177
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 20

http://www.gt6-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Dim 17 Sep - 23:03

autres tableaux source Motorsport.com du 17/09/2017

Arrêts aux stands







Vitesse Max



_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Dim 17 Sep - 23:10

source Motorsport.com du 17/09/2017

Aucune sanction après l'accrochage du départ à Singapour



Fait majeur du Grand Prix de Singapour, et potentiel tournant décisif dans la course au titre, l'accrochage survenu au départ de la course n'aura pas davantage de répercussions que les abandons qu'il a engendrés, déjà suffisamment douloureux.

Peu après l'extinction des feux, les trois premiers sur la grille de départ se sont retrouvés hors course, Max Verstappen étant pris en sandwich entre Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen. L'incident a ouvert la voie royale à un Lewis Hamilton qui n'en demandait pas tant, et qui s'est imposé pour porter son avance au championnat à 28 points sur Vettel.

Les trois pilotes impliqués ayant abandonné, les commissaires sportifs ont annoncé que l'accrochage serait étudié après la course, ce qui a été fait rapidement. Leurs conclusions ont abouti sur l'absence de responsabilité pleine et entière d'un seul des trois pilotes, les poussant à ne prendre aucune sanction.

"Les commissaires ont examiné les preuves vidéo et entendu Sebastian Vettel, pilote de la voiture 5, Kimi Räikkönen, pilote de la voiture 7, Max Verstappen, pilote de la voiture 33, et les représentants des équipes", a fait savoir la FIA.

"Le pilote de la voiture 7 a pris un très bon départ et a pu tenter de dépasser la voiture 33 sur la gauche. En même temps, la voiture 5, qui a pris un départ plus lent, a bougé vers la gauche de la piste ; la voiture 33 et la voiture 7 se sont accrochés, provoquant une collision en chaîne avec la voiture 5 et, finalement, la voiture 14 (Fernando Alonso), au virage suivant."

"Les commissaires considèrent qu'aucun pilote n'a été totalement ou essentiellement à blâmer pour l'incident, et il n'y aura pas de sanction."

Leur version des faits

Kimi Räikkönen (Ferrari) : "J’ai pris un bon départ et j’ai été percuté. Il n’y avait rien à faire ensuite, la course était terminée. Je ne sais pas ce qui s’est passé. Il faut lui demander [à Verstappen]. Évidemment, ça nous coûte très cher aujourd’hui. Je n’ai rien pu faire pour éviter ça, c’est dommage. Les 100 premiers mètres ont été très bons pour moi, et c’est tout, la course s’est arrêtée là."

Sebastian Vettel (Ferrari) : "Il n’y a pas grand-chose à dire. J’ai pris le départ, j’ai vu Max à ma hauteur et j’ai essayé de fermer un peu la porte, puis j’ai été percuté par le côté. Je ne sais pas, je n’ai pas encore bien vu les images. J’ai vu Max dans mes rétroviseurs, puis j’ai vu que Kimi était percuté derrière moi, il n’y avait rien à faire."

Max Verstappen (Red Bull Racing) : "C'est surtout Sebastian, il a commencé à me tasser, peut-être qu'il n'a pas vu Kimi à gauche, mais ce n'est pas une excuse. Quand on se bat pour le titre mondial, on ne prend pas ce genre de risque. Maintenant, nous abandonnons tous les trois. Les pneus arrière sont plus larges qu'à l'avant, donc je ne pouvais pas éviter l'incident. Je ne pense pas que c'était un incident de course. En fin de compte, il y a trois abandons, et je n'ai rien fait de mal, j'étais au milieu, j'ai essayé de prendre un départ propre. Je suis content qu'il n'y ait pas que moi qui ait abandonné et qu'on se partage cette déception à trois."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Dim 17 Sep - 23:13

source Motorsport.com du 17/09/2017

Photos - Le chaotique départ du Grand Prix de Singapour


Le Grand Prix de Singapour 2017 de F1 a été marqué par un départ chaotique où les deux Ferrari et Max Verstappen se sont accrochés et éliminés. Motorsport.com vous propose le photos du déroulé de ces incidents.


Pour voir les 41 photos de cet article ===> ICI

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Dim 17 Sep - 23:27

source Motorsport.com du 17/09/2017

GP de Singapour - Les 25 meilleures photos de la course

Motorsport.com vous propose une sélection des 25 photos les plus marquantes de la journée de dimanche, avec la course du Grand Prix de Singapour 2017 de Formule 1.


















































_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par Mikazuki le Dim 17 Sep - 23:42

vraiment superbes les photos!

_________________
Franchement les gars, je méritais de gagner non?
avatar
Mikazuki
Membre d'honneur
Membre d'honneur

PSN : Mikazuki_Akai
Contrôleur : G27s//t300rs&addon F1//
Cockpits : Raceroom
Jeux PS4 : BETA GT SPORT F1 2017
Jeux PS3 : Gt6
Jeux PC : Lfs//Pcars//Iracing//Asseto Corsa//F1 2014//ETS2-ATS//Automobilista
Messages : 4491
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Lun 18 Sep - 0:07

as tu regardé aussi les 41 photos de l'accrochage du départ ?

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grand Prix de Singapour 2017

Message par guy3865 le Mar 19 Sep - 20:27

source Motorsport.com du 19/09/2017

Pourquoi le rythme de Mercedes s'est transformé en course



Une piste "verte" après les averses qui ont affecté le Grand Prix de Singapour, et des températures plus fraîches : c'est l'explication probable à la forme retrouvée de manière spectaculaire en course par les Mercedes.

Après des difficultés en qualifications, où Mercedes ne pouvait pas répondre au rythme des Ferrari et des Red Bull, l'écurie de Brackley a abordé la course en se concentrant simplement sur le fait de limiter les dégâts. Mais une averse survenue peu de temps avant le départ, et un accident qui a mis les deux Ferrari hors course dans le premier tour, ont ouvert la voie à Lewis Hamilton pour qu'il prenne la tête et aille chercher une victoire déterminante.

La victoire ne s'est pas uniquement jouée dans le premier tour. Hamilton a affiché un rythme solide face à son poursuivant Daniel Ricciardo, et son coéquipier Valtteri Bottas était même en mesure de réduire l'écart sur le pilote Red Bull en fin de course.

Bottas déclare que, depuis le cockpit, une bien meilleure sensation de stabilité à l'arrière de la voiture lui a permis d'avoir une plus grande confiance pour attaquer, ce qui s'est vu au niveau des temps au tour.

"En matière de stabilité à l'arrière de la voiture, c'était bien mieux en course qu'à n'importe quel autre moment du week-end", explique Bottas. "C'est la raison de ce rythme. Il y avait des températures plus fraîches, encore quelques flaques d'eau sur la piste, donc je pense que les températures nous ont vraiment aidés, et moi aussi. Je pense qu'en fait, ça signifiait que je pouvais davantage incliner la voiture, ça venait de la stabilité à l'arrière."

Mais les températures plus fraîches ne sont pas la seule explication, car le jour de la course, la piste n'était pas beaucoup plus froide que ce qu'elle avait été en essais libres ou en qualifications. Il semble que d'autres conditions de piste aient joué aussi en faveur de l'équipe.

Un départ sur le mouillé était formidable pour Mercedes, car tout en permettant à Hamilton de faire briller son talent, la W08 a prouvé en 2017 qu'elle était forte avec les pneus intermédiaires. Les ingénieurs ne sont pas certains de la raison, mais le précédent déficit qu'il y avait avec Red Bull en pneus intermédiaires a été effacé cette année. Ce pourrait être lié au changement de hauteur de caisse qui intervient quand on retire les pneus slicks.

Ensuite, quand la piste a séché, les circonstances ont continué à être favorables à Mercedes. Le premier facteur, c'est que Ricciardo souffrait alors d'un problème mineur sur sa boîte de vitesses. Des sources internes à l'équipe ont laissé entendre que cela lui coûtait une demi-seconde par tour. Après la course, l'Australien a indiqué qu'il ne pensait pas qu'une Red Bull à 100% lui aurait permis de battre Mercedes, mais cette donne a sans doute permis à Hamilton d'être moins sous pression en tête.

Le second facteur, c'est que lorsque les pilotes sont passés aux pneus slicks, les Mercedes sont restées fortes car l'adhérence était faible. Elles étaient plus rapides que les Red Bull sur la piste "verte", et les températures plus fraîches ont permis d'éradiquer le problème de surchauffe des pneus qui affectait l'équilibre de la voiture en qualifications.

Une théorie serait que la Mercedes est meilleure lorsque les circuits ont très peu de grip, comme on l'a si souvent vu lorsque Hamilton et Bottas sont aussi rapides lors des premiers essais libres. C'est quand la piste se gomme, et que l'adhérence de la surface augmente, que Ferrari et Red Bull en profitent. Hamilton a lui-même estimé que c'était la clé.

"Pour certaines raisons, les Ferrari et les Red Bull sont bien plus fortes dans ces conditions, quand il fait plus chaud et qu'il y a plus d'adhérence", explique-t-il. "C'était une remise à zéro appréciable quand la pluie est arrivée, ça a fait chuter le niveau de grip."

Directeur de Mercedes, Toto Wolff n'avait aucun doute quant au fait que l'oscillation de forme était liée aux pneus, et plus spécifiquement à la manière dont l'équipe a pu mieux les gérer en course.

"Nous étions toujours dans une zone où nous avions les températures de pneus sous contrôle, et en qualifications il faisait plus chaud", précise-t-il."La piste était verte. L'adhérence était moins élevée qu'en qualifications, il faisait plus frais, et il y avait moins d'attaque."

En dépit du succès à Singapour, Wolff pense qu'il est vital pour son équipe de travailler afin de comprendre ses performances du week-end.

"C'est une analyse intéressante à faire, car chaque année, nous venons à Singapour et nous sommes en difficulté", souligne-t-il. "L'année dernière, nous avons remporté 19 courses, et même si nous avons gagné celle-ci, c'était un week-end difficile pour nous. J'ai regardé les résultats des qualifications 2015, nous étions à 1"5 du rythme, cinquième et sixième, donc je pense qu'il ne faut pas paniquer."

"Nous pouvons rester calme car le top 10 en qualifications était exactement le top 10 de la Hongrie. C'est un type de tracé qui ne nous convient pas, et nous devons comprendre pourquoi. C'est que nous avons fait l'année dernière après Singapour, avant de nous concentrer sur la suite."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum