Sébastien Buemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sébastien Buemi

Message par guy3865 le Mar 18 Avr - 20:22

source Motorsport.com du 18/04/2017

Toyota "inquiet" devant son faible écart sur Porsche, selon Buemi



Sébastien Buemi a reconnu que le très faible avantage affiché par Toyota en course sur Porsche inquiète l'équipe japonaise.

Au bout du suspense, Sébastien Buemi a permis à la Toyota #8 d'arracher la victoire au prix d'une dernière grosse attaque et d'un dépassement autoritaire sur la Porsche #2 de Brendon Hartley à moins d'un quart d'heure de la fin de course.

Comme on pouvait s'y attendre, Toyota a dominé les qualifications avec plus d'une seconde d'avance sur ses deux opposantes teutonnes. Mais plus surprenant fut le rythme imprimé par les représentantes du constructeur de Stuttgart en course, et qui a causé des sueurs froides dans le clan nippon.

La situation a même semblé échapper à Toyota lorsque la #7 est sortie violemment de la piste, entraînant la sortie de la voiture de sécurité, le regroupement de la tête de course, mais aussi et surtout la remise en selle de la Porsche #2 !

Cette dernière a senti ses forces décuplées à la vision du gibier devant elle, et a pris l'avantage peu de temps après grâce notamment à une stratégie pneumatique. La Porsche #2, en tête avec encore une demi-heure de course à tenir et une avance d'une minute, a cependant dû faire l'impasse sur son dernier changement de gommes si elle voulait repartir devant la TS050 Hybrid #8 après son ultime pitstop.

Repartie devant avec une avance réduite à huit secondes, mais en pneus rodés, la 919 Hybrid n'a pas tenu longtemps face à la détermination d'un Buemi déchaîné, à bord d'une machine disposant de plus d'appuis et de gommes neuves.
Un faible écart compte tenu des différences de réglages

Le pilote suisse a finalement forcé la décision, avec hardiesse selon Hartley, dans le virage du Loop dans le money time, remportant la victoire pour un peu plus de six secondes. Une avance qui peut paraître bien maigre étant donnée la supériorité affichée des Toyota durant toute la première partie du week-end. "En un sens, cela nous fait un peu peur car nous nous attendions à être un peu plus rapides", admet Buemi. "Nous devons travailler, car ils [les mécaniciens de Porsche] ont été bien plus rapides que nous lors des pitstops. Tant que vous avez l'avantage en termes de rythme, cela ne pose pas de problème, mais nous devons progresser sur nos ravitaillements et nos changements de pneus."

La Toyota #8 a en effet été bien aidée lors de son dernier relais par son package à forts appuis, qui lui a permis d'évoluer plus sereinement sur une piste aux niveaux d'adhérence très aléatoires, face à une Porsche rapide mais pataude en raison de son kit spécial 'Le Mans'.

"À la fin, la voiture était très rapide, et lors du dernier relais, nous avions des nouveaux pneus, donc nous savions que nous avions un avantage", reprend l'Helvète. "Et normalement, lorsqu'il pleut et que vous avez plus d'appuis, cela aide."

Buemi a par ailleurs expliqué sa passe d'armes opérée à la hussarde sur Hartley par le delta de vitesse entre les deux prototypes en lice pour la victoire finale. "C'était l'une des seules opportunités que j'avais, car ils étaient plus rapides en ligne droite, et Brendon m'a juste laissé l'espace nécessaire !"

Reste qu'avec ce succès à Silverstone, Toyota renoue avec la victoire depuis la première depuis les 6 Heures de Fuji l'an passé. "Cela faisait très longtemps que nous n'avions pas gagné, c'est tellement bon de débuter la saison de cette manière."

Le patron de l'équipe Porsche, Andreas Seidl, s'est quant à lui déclaré satisfait de voir ses deux 919 Hybrid sur le podium, pour ce qui ressemblait en tout point à une victoire compte tenu des circonstances et des réglages des voitures allemandes.

Brendon Hartley a pour sa part reconnu qu'il lui aurait été impossible de maintenir Buemi plus longtemps derrière lui, et qu'il était content de sa deuxième place à bord de la Porsche #2, qu'il partage avec Timo Bernhard et Earl Bamber. "Je pense que nous pouvons être heureux de finir à seulement six secondes, car nous n'avions pas le bon package aéro pour cette piste", explique le pilote néo-zélandais, qui poursuit. "J'ai été un peu surpris par le rythme de Toyota en qualifications, mais nous avons concentré tous nos efforts sur la course car c'était notre seule chance [de victoire]. La voiture de sécurité nous a clairement aidé, et à la fin Sébastien [Buemi] a fondu sur nous avec des gommes neuves, et nous avons décidé de ne pas résister. Je n'aurais pas été capable de le garder derrière moins bien plus longtemps, mais c'était une belle bagarre."



_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37515
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastien Buemi

Message par guy3865 le Dim 7 Mai - 15:42

source Motorsport.com du 07/05/2017

Buemi : L'autre Toyota "aurait vraiment mérité" de gagner



Vainqueurs pour la deuxième fois en deux courses, les pilotes de la Toyota #8 ont reconnu avoir eu énormément de réussite à Spa-Francorchamps, où la victoire semblait promise à l'équipage de la voiture sœur.

Tout au long du week-end, la TS050 Hybrid d'Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima a semblé en retrait par rapport à celle partagée par Mike Conway et Kamui Kobayashi. Privés de José María López, le Britannique et le Japonais étaient bien partis pour s'imposer après une première partie de course parfaite, mais un timing malheureux lors des neutralisations par Full Course Yellow leur a coûté cher, tandis que la #7 a eu une réussite maximale en s'arrêtant au stand à chaque fois au meilleur moment.

Mêmes relégués au deuxième rang, Conway et Kobayashi ont continué de se montrer les plus rapides, revenant à grandes enjambées sur leurs coéquipiers, qui se sont tout de même imposés. Solides leaders du championnat avec cette deuxième victoire, les vainqueurs ont conscience de n'avoir pas forcément mérité ce succès.

"Nous n'étions pas les plus rapides, la #7 l'aurait vraiment mérité, mais ils ont perdu tellement de temps lors des Full Course Yellow, et nous en avons gagné tellement", constate Sébastien Buemi. "Nous n'avons jamais eu le rythme depuis jeudi, donc c'est assez impressionnant de réussir à gagner sans avoir été les plus rapides. Nous avons eu un peu de chance. D'un autre côté, l'an dernier nous menions avec un tour d'avance, et nous avons eu une défaillance moteur."

"Je pense que nous avions les bons pneus au départ, mais je n'étais pas suffisamment rapide, et Mike [Conway] l'était vraiment. Il a été très rapide tout le week-end."

Un Conway salué pour ce week-end très solide, forcément un peu déçu, mais très philosophe. D'autant que l'absence de López avait sonné comme une mauvaise nouvelle avant ces 6 Heures de Spa-Francorchamps.

"En première partie de course, nous étions rapides et nous avons réussi à construire une belle avance, mais nous avons payé cher les deux Full Course Yellow, à chaque fois au mauvais moment", regrette le Britannique. "Nous contrôlions les choses devant, c'est juste un peu de malchance. Nous avons tout donné, même à la fin, c'était très serré. Mais c'est la course."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37515
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastien Buemi

Message par guy3865 le Mar 13 Juin - 12:47

source Motorsport.com du 13/06/2017

Buemi au Mans : "On a une réelle deuxième chance"



Ravi de retrouver le Circuit de la Sarthe, Sébastien Buemi se lance dans sa sixième tentative aux 24 Heures du Mans, aux côtés d'Anthony Davidson et Kazuki Nakajima. Le tout un an après le psychodrame de 2016.

B.D., Le Mans - Tout juste revenu de Berlin, où il a disputé la double manche de Formule E avec notamment une victoire à la clé, Sébastien Buemi s'est replongé dans le grand bain du Mans. Dix jours après la Journée Test qui a vu Toyota dominer Porsche sur le plan chronométrique, le Suisse admet ce petit avantage qui semble pencher pour le moment en faveur du constructeur nippon, mais impossible toutefois d'oublier le scénario cruel de 2016.

Toyota, favori du chrono mais pas de l’Histoire ?

Préparer Le Mans ne laisse pas la place à la moindre approximation. Comme chaque année, de nombreuses simulations d'endurance ont eu lieu, et elles donnent à l'équipe japonaise le sentiment d'arriver bien préparée. Et si Buemi ose le mot "confiance", il n'en oublie pas moins que les certitudes peuvent être à tout moment remises en causes dans la Sarthe.

"Je dirais qu'on a une voiture qui est très compétitive, c'est peut-être même la Toyota la plus rapide qu'on ait jamais eue, donc on est contents et on se réjouit de pouvoir voir ce qu'elle peut faire ce week-end", admet-t-il. "C'est vrai que, quand on regarde les deux premières courses, en les ayant gagnées, on peut partir du principe qu'on est favoris. Mais ce n'est pas forcément le cas. On n'a jamais gagné Le Mans, Porsche l'a gagné 18 fois, donc pour nous, on n'est pas favoris ici, même si du point de vue de la performance, on semble un peu devant."

"En termes de performance pure, si on analyse les premières courses du championnat et la Journée Test, on est plus rapides. Moi, je pense qu'on est un peu plus rapides, il faudra le prouver en qualifications. Si on regarde le chrono, on est peut-être favoris, mais pas si on regarde l'Histoire."

Être à nouveau en situation de gagner

Dans le clan Toyota, on assure que le traumatisme de 2016 et de la victoire envolée à moins de cinq minutes de l'arrivée appartient au passé. D'une manière ou d'une autre, il trotte pourtant inévitablement dans certaines têtes, mais Buemi a bien l'intention d'en faire une force pour enfin aller chercher la victoire.

"Honnêtement, chaque individu est différent", souligne le Suisse. "Il y en a qui ne s'en sont pas remis, il y en a qui n'ont pas eu de problèmes du tout à passer à autre chose. Après, on est des compétiteurs. On ne va pas sauter d'un pont à cause de ce qui s'est passé l'année dernière. Maintenant c'est derrière nous. On aurait vraiment préféré marquer l'Histoire des 24 Heures d'une autre manière mais ça serait d'autant plus beau de gagner cette année."

"Digérer ça entièrement, c'est sûr que c'est difficile, car c'est quand même une victoire qui nous tendait les bras et que l'on n'aura jamais. C'est du passé. Il y a eu plein de courses entre deux, on a gagné les deux premières courses du championnat, on se sent confiants, on a une bonne voiture."

"Le plus dur, je dirais, c'est qu'on se rend compte à quel point c'est difficile de se mettre en position de gagner les 24 Heures, qu'on se dit que ce n'est pas sûr que l'on sera à nouveau dans cette situation-là. On revient ici en ayant en tête que l'on peut les gagner. On a vraiment une voiture qui peut nous permettre de les gagner. Et ça fait du bien de se dire que l'on a une réelle deuxième chance. Ce n'est pas comme en 2015, où l'on savait avant même le début de la course qu'il nous manquait quatre secondes au tour et qu'on ne pouvait rien faire."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37515
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastien Buemi

Message par guy3865 le Jeu 15 Juin - 8:57

source Motorsport.com du 14/06/2017

Toyota va flirter avec le record du Mans, selon Buemi



À l'aube de la première séance qualificative des 24 Heures du Mans, Motorsport.com a posé trois questions à Sébastien Buemi, leader du Championnat du monde d'Endurance avec Toyota, dans le paddock sarthois.

Sébastien, comment allez-vous aborder ces qualifications ?

Les qualifications... C'est toujours sympa d'essayer de faire la pole position : c'est un petit avantage, un petit plus, c'est bon pour la gloire, disons. Mais nous, le plus important, c'est que la voiture soit compétitive sur 24 heures.

On va de toute façon faire une ou deux tentatives, je ne sais pas encore quand, on doit encore en discuter ; je pense en Q1 et peut-être en Q3. On va faire une ou deux tentatives pour avoir un chrono de base et pour être sûr d'être classés dans les quatre premiers.

Après, on va se concentrer sur la course, parce que le plus important pour nous, c'est d'avoir une voiture facile à conduire, compétitive sur plusieurs tours. On sait qu'ici, il faut viser quatre ou cinq relais avec les mêmes pneus. C'est sûr qu'une voiture rapide sur un tour, très agressive sur le train avant, qui va donner du chrono, elle risque de ne pas être facile à conduire sur quatre relais. Il faut trouver le juste compromis ; si on fait un bon temps rapidement en qualifs, on risque de ne plus essayer et de se concentrer vraiment sur la course.

Je sais que les gens ont envie de voir des chronos tomber, mais au moment du départ de la course, à 15h samedi, le chrono que vous avez fait ne compte honnêtement plus tellement. Ce qui est important, c'est d'être à l'aise dans la voiture.

Vous parlez de faire des tentatives en Q1 et en Q3. Est-ce à cause des fortes températures annoncées pour la Q2, qui se déroule en début de soirée et non de nuit ?

C'est assez spécifique parce que nous, on va tellement plus vite que les autres qu'on a beaucoup de trafic. Il faut trouver le moment le plus opportun pour faire la tentative. On sait qu'à la fin de la Q3, il y a pas mal de teams qui arrêtent de rouler pour préparer la course. Là, ça libère un peu la piste.

De plus, au tout début de séance, si on attend au bout de la pitlane, les deux premiers tours en général, tout le monde n'est pas sorti, donc ça permet de rouler. Par contre, c'est sûr qu'en Q2, la piste est encore sale, donc il faut trouver le meilleur moment.

Je peux vous dire que quasiment neuf fois sur dix, il n'y a aucun tour de qualif' des LMP1 qui est au maximum de ce que la voiture peut faire, parce qu'il y a tout le temps du trafic. Après, le but, ce sera de perdre le moins de temps possible. Mais c'est possible de faire trois tentatives et qu'il n'y en ait aucune qui soit vraiment sans trafic.

D'après Anthony Davidson, il est possible pour Toyota de signer un tour en 3'15, même si ce ne sera pas une priorité – rappelons que le record est détenu par Neel Jani en 3'16"887. Êtes-vous d'accord avec lui ?

Faire 3'16, oui. Par rapport au temps qu'on a fait sur notre voiture, la #8, à la Journée Test [3'20"778, ndlr], on part du principe que si on s'était mis en configuration qualif' sur notre voiture – parce qu'on a des simulations qui nous l'expliquent – on aurait fait déjà 3'16.

Pour faire 3'15, il faudrait que la piste s'améliore un peu, encore. Je pense que le record va être battu de justesse, ou être manqué de justesse. 3'15 très très haut, ou 3'16 bas, à mon avis, c'est peut-être possible en ayant tout mis parfaitement dans l'ordre.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37515
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastien Buemi

Message par guy3865 le Sam 17 Juin - 13:27

source Motorsport.com du 17/06/2017

Buemi : Les qualifications, une "farce" à cause des GT



Pour les 24 Heures du Mans 2017, c'est un nombre record de 60 voitures qui sont engagées, avec lesquelles le trafic va de pair. Sébastien Buemi se montre d'ailleurs très agacé à ce sujet.

B.V., Le Mans - La Toyota #8 du trio Nakajima-Buemi-Davidson s'est qualifiée deuxième grâce à un chrono de 3'17"128 réalisé par le Japonais, alors que son coéquipier suisse n'a pu faire mieux que 3'18"979. C'est toutefois la voiture sœur #7 qui a signé la pole position aux mains de Kamui Kobayashi, qui a atomisé le record du Circuit de la Sarthe grâce à un tour sans trafic, en 3'14"791.

C'est avant les deux dernières séances qualificatives que Sébastien Buemi a marqué sa désapprobation vis-à-vis du format qualificatif actuel qui, selon lui, est trop aléatoire en raison de la présence des GT en piste au même moment que les LMP1 malgré un différentiel de vitesse notable – 36 secondes au tour lors de ces qualifications entre le prototype et la GT les mieux placés.

"Je déteste les qualifications, parce que j'ai l'impression que c'est de plus en plus une blague, avec le trafic et la chance qu'il faut pour accomplir quelque chose de correct", déclare Buemi. "Aucune LMP1 n'a eu de tour clair [mercredi]. Elles ont toutes perdu au moins une seconde dans le trafic."

Aussi le pilote Toyota se déclare-t-il en faveur d'un système plus proche de celui utilisé lors des autres courses de WEC, où les prototypes et les GT prennent la piste séparément.

"Je pense qu'ils devraient modifier cette réglementation et faire quelque chose qui se rapproche davantage du WEC, où il y a une demi-heure pour les GT et une demi-heure pour les LMP", poursuit-il. "Tout le monde veut être en pole au Mans, parce que c'est quelque chose d'énorme, mais c'est un casse-tête pour y parvenir."

Des GT qui bloquent

À la différence de vitesse avec les GT, qu'il évoquait déjà dans un précédent article, s'ajoute un comportement contestable de la part de leurs pilotes, qu'il dénonce vertement.

"Le problème, c'est qu'ils font tous leur propre course et qu'ils veulent faire de leur mieux", explique Buemi. "Personne ne se préoccupe vraiment des autres. Les GT n'aiment pas être dépassées au freinage au dans les virages, parce qu'elles perdent du temps. Dans les virages Porsche, elles se mettent parfois au milieu de la piste pour assurer qu'on ne puisse pas les dépasser."

"Le problème, c'est que parfois, on les évite à la dernière minute. Ils n'aiment pas ça, ils s'énervent et ils se mettent à nous bloquer. Certaines GT sont mêmes prêtes à perdre du temps pour s'assurer qu'on ne puisse pas passer. C'est une farce."

"La différence de vitesse avec les GT est parfois incroyable. Quand on arrive dans les virages Porsche, on est à plus de 270 km/h ; elles sont à 180, 190 maximum. Quand on arrive derrière, on n'en croit pas ses yeux. Ce serait bien que les GT soient plus rapides dans les virages. La différence en ligne droite m'importe peu, on les dépasse facilement. Dans les virages, c'est impossible."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37515
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum