Nicolas Lapierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nicolas Lapierre

Message par guy3865 le Mar 28 Mar - 8:51

source Motorsport.com du 28/03/2017

Lapierre revient chez Toyota pour Le Mans !



Trois ans après, le pilote français va de nouveau disputer les 24 Heures du Mans en LMP1. Ce sera sur la troisième Toyota alignée au Mans.

Nicolas Lapierre va faire cette année son retour en LMP1 chez Toyota, à l'occasion des 6 Heures de Spa-Francorchamps et des 24 Heures du Mans. Le Français a été confirmé au sein de l'équipage de la troisième TS050 Hybrid alignée par le constructeur nippon. Il fera équipe avec Stéphane Sarrazin et le Japonais Yuji Kunimoto, âgé de 26 ans. Ce dernier a finalement été retenu, alors que la place semblait dévolue à son compatriote Rio Hirakawa.

C'est une belle revanche sur le passé que prend le pilote français, qui faisait partie du programme LMP1 de Toyota dès son lancement en 2012. L'aventure s'était mal terminée, avec une éviction en fin de saison 2014, le privant du titre mondial glané par ses coéquipiers de l'époque, Sébastien Buemi et Anthony Davidson. Sans que cela ne soit jamais évoqué publiquement par Toyota, Lapierre avait payé le prix de sa sortie de piste sous la pluie aux 24 Heures du Mans cette même année.

De 2012 à 2014, il a remporté six victoires en WEC avec Toyota. Remplacé par Mike Conway en 2015, il s'est relancé en LMP2 avec brio, remportant la catégorie deux années de suite au Mans, d'abord avec KCMG puis l'an passé avec Alpine. Le pilote de 32 ans reste d'ailleurs engagé auprès de l'équipe française pour la majorité du WEC cette année, tout en évoluant en ELMS avec DragonSpeed.

"Nous connaissons bien Nicolas et nous avons conservé une relation positive", a souligné Toshio Sato, président de Toyota Gazoo Racing. "C'est un pilote très rapide, qui comprend comment on réussit au Mans, donc je suis certain qu'il s'intégrera rapidement et facilement dans l'équipe."

À l'occasion de ses deux piges avec Toyota à Spa et au Mans – où il prendra le départ pour la dixième fois de sa carrière cette année –, Lapierre sera remplacé chez Alpine par Romain Dumas.

Toyota présentera officiellement son prototype et ses neuf pilotes vendredi, à Monza, à la veille du Prologue du FIA WEC.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 34380
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Lapierre

Message par Mathurin le Mar 28 Mar - 15:33

Bonne nouvelle, le voici de nouveau au plus haut niveau du WEC..

_________________
Palmarès Mathurin: En championnats,TCM, courses Scuderia et SGT6Fr:
Courses Arrow 249 participations = 130 victoires / 81x 2eme / 23x 3eme / 234 podiums / 9x 4eme / 2x 5eme / 4x 6eme
Championnat Pilote Arrow 20 participations = 16 titres / 4x 2eme
Championnat Team  Arrow 4 participations = 4 titres
Qualifications  Arrow 123 participations = 59 pôles

Champion: GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 42543
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 130
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Lapierre

Message par guy3865 le Mar 28 Mar - 15:42

vivement la présentation vendredi !!!

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 34380
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Lapierre

Message par guy3865 le Lun 3 Avr - 9:05

source Motorsport.com du 02/04/2017

Lapierre signe le meilleur chrono du Prologue pour Toyota



Pour son retour en LMP1, Nicolas Lapierre s'est offert le meilleur temps absolu du Prologue, à bord de la Toyota TS050 Hybrid.

B.D., Monza - À l'instar de ce matin, on a beaucoup roulé aux avant-postes pour cette ultime séance d'essais du Prologue. Dès l'ouverture de la piste, voyant que la pluie ne serait pas une menace pour le début de séance, les concurrents du LMP1 ont attaqué un programme destiné à limer le bitume. À deux semaines du coup d'envoi de la saison à Silverstone, on peut comprendre cette envie !

Dans cette séance, c'est Toyota qui a frappé d'entrée de jeu, avec le chrono le plus rapide du week-end signé par Nicolas Lapierre dès les premières minutes. Avec un tour bouclé en 1'30"547, le Français a amélioré de huit dixièmes la meilleure marque jusqu'alors, détenue par Mike Conway sur l'autre TS050 Hybrid.

"Pour l'instant ça va, la voiture est bien", a confié Lapierre à Motorsport.com à sa descente de voiture. "C'est difficile de se situer par rapport à la concurrence, parce qu'on ne sait pas ce que les autres font, mais elle répond à ce qu'on attendait. On n'a eu aucun souci, on a pu rouler, faire des kilomètres, on était pas mal dans toutes les conditions. Hier sous la pluie, la voiture était plutôt efficace aussi. On essaie de faire le maximum de kilomètres possibles, et rouler dans le trafic c'est important pour nous. On a profité au maximum de ces cinq séances."

Lapierre reprendra le volant de la Toyota pour des séances d'essais avant son entrée en compétition à Spa, début mai, aux côtés de Stéphane Sarrazin et Yuji Kunimoto.

Chez Porsche, on s'est attaché à enchaîner les tours, sans visiblement chercher le chronomètre. À la troisième position, la première 919 Hybrid pointe à 1"2 du chrono de Lapierre, derrière la deuxième Toyota et devant sa voiture sœur.

L'Alpine dans le mur à Lesmo

La séance a été neutralisée une fois par une procédure de Full Course Yellow, lorsque l'ORECA LMP2 de Roman Rusinov s'est immobilisée en piste, avant de rejoindre son stand au ralenti. Seules deux voitures n'ont pas participé à cette cinquième séance : la CLM P1 de ByKolles, qui a plié bagages dès ce matin, ainsi que la Porsche #77 du Dempsey-Proton Racing dans la catégorie LMGTE Am.

La pluie a fait son apparition au début de la dernière heure d'essais. Une averse d'abord légère, mais peut-être suffisante pour être à l'origine de la sortie de piste de Matt Rao, parti à la faute dans le premier Lesmo à bord de l'Alpine #36, qui a terminé sa course dans le mur de pneus. Le pilote britannique est sorti indemne de ce crash.

Le temps de réparer les barrières à l'endroit de l'accident, l'interruption a duré un gros quart d'heure, pendant lequel la pluie s'est intensifiée. Après quelques minutes d'attente, Toyota a été la première équipe à braver la piste humide. Les chronos sont bien entendu restés figés.

En LMP2, le meilleur temps revient à l'ORECA #38 du Jackie Chan Racing, confiée à Ho-Pin Tung, Oliver Jarvis et Thomas Laurent. Ford s'est hissé en tête du GTE Pro pour la première fois du week-end grâce à la #67 d'Andy Priaulx et Tincknell, tandis que la Ferrari #61 du Clearwater Racing a émergé en tête du GTE Am.




_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 34380
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Lapierre

Message par guy3865 le Lun 3 Avr - 9:09

source Motorsport.com du 03/04/2017

Nicolas Lapierre, "l'enfant ORECA" en reconquête chez Toyota



Ce pourrait être la belle histoire de l'année, c'est en tout cas déjà celle du Prologue du WEC. Dans le paddock de Monza, Nicolas Lapierre a de nouveau enfilé la combinaison d'un pilote LMP1.

B.D., Monza - En voilà un qui ne boude pas son plaisir, sur la ligne droite de l'Autodromo Nazionale di Monza. On pourrait croire que rien n'a changé depuis trois ans. Tout sourire, Nicolas Lapierre est entouré de pilotes qu'il connaît bien pour la plupart, et qu'il retrouve pour la traditionnelle présentation d'avant-saison. Cette présentation, c'est celle de l'équipe Toyota, dont il avait été évincé deux ans et demi plus tôt. Pour la première fois dans l'histoire moderne de son programme LMP1, le constructeur japonais a décidé d'aligner un troisième prototype à Spa-Francorchamps et aux 24 Heures du Mans. Lorsqu'il a fallu chercher des pilotes pour rejoindre Stéphane Sarrazin à bord de cette troisième voiture, la réflexion a mené l'équipe à se tourner à nouveau vers Nicolas Lapierre.

Pour comprendre ce choix, il faut revenir quelques années en arrière. Partie prenante de l'aventure Toyota depuis 2012, Lapierre vit une année 2014 difficile, ponctuée notamment d'une sortie de piste sous la pluie du Mans, et d'une autre un peu plus tard dans la saison. Voilà pour la partie visible de l'iceberg.

"En fait, ce qui s'est passé en 2014, c'est qu'il y a eu un faisceau de circonstance – je ne peux pas vous les donner toutes – qui fait que Nicolas s'est trouvé dans une spirale à l'évidence négative, et qu'il nous fallait arrêter", raconte Pascal Vasselon, directeur technique de Toyota. "On risquait de perdre le Championnat du monde. Il a été pris dans des circonstances de spirale négative, il nous fallait l'arrêter et on l'a fait. Mais à ce moment-là, la conclusion n'a pas été 'Nicolas est un mauvais pilote', absolument pas. On était très clairs sur les raisons, elles étaient circonstancielles. On n'a absolument pas conclu que c'était un mauvais pilote qu'on ne voulait plus jamais voir, absolument pas."



Sébastien Buemi et Anthony Davidson avaient ainsi terminé seuls la saison 2014, partageant en duo leur premier titre mondial. En dépit de sa décision lourde et difficile, Toyota a réussi à rester en bons termes avec Nicolas Lapierre. "Ce qui n'était pas évident, parce qu'on a eu conscience de faire quelque chose de très négatif pour sa carrière", reconnaît Pascal Vasselon. "Mais dans ces décisions-là, c'est toujours un individu contre un team. Il fallait qu'on prenne nos responsabilités, on les a prises, sans regret, et on est resté en contact avec lui."

L'ombre bienveillante de Hugues de Chaunac

Le pilote, lui, a dû se reconstruire. Tout sauf une mince affaire, et pourtant le parcours fut sans failles pour démontrer à qui en aurait douté que le talent était toujours là et les épaules plus que jamais suffisamment larges. Présent au départ des 24 Heures du Mans 2015, Lapierre prenait sa revanche sur le sort en triomphant dans la catégorie LMP2, se faisant l'artisan du succès de l'équipe KCMG. Un an plus tard, toujours véloce, c'est une deuxième victoire de catégorie consécutive qui l'attendait, ainsi qu'un titre WEC. À chaque fois, le succès aura été au rendez-vous au volant d'un prototype ORECA – portant le nom d'Alpine chez Signatech –, jusqu'en ELMS avec pole position et victoire à la clé chez DragonSpeed.

ORECA, un nom indissociable de la carrière de Nicolas Lapierre. La structure de Hugues de Chaunac, cet amoureux des pilotes, fasciné par leur talent et leur psychologie, n'a jamais abandonné le natif de Thonon-les-Bains.

"Pendant cette traversée du désert, on n'a pas laissé tomber Nicolas, et on l'a tout de suite accompagné pour qu'il puisse faire Le Mans, la première année chez KCMG quand il gagne, l'année dernière chez Alpine quand il gagne", explique Hugues de Chaunac à Motorsport.com. "C'est un peu un enfant ORECA, que l'on a placé pour qu'il continue à courir et à montrer son talent, et je suis très, très heureux qu'on l'ait fait car c'est ce qui lui a donné l'opportunité de revenir chez Toyota. ORECA a rempli son rôle et Nicolas Lapierre a fait un super job pour tenir ce rôle."

"Il est plus fort, plus armé, parce que quand on a comme ça subit une mise à l'écart, on revient plus fort, les pieds plus sur terre, avec beaucoup plus de recul. De manière générale, plus costaud moralement et mentalement."

Les talents, Hugues de Chaunac en a vu passer, en a couvé, en a propulsé plus d'un vers des carrières faites de succès. Sans aucun doute, sa présence et sa confiance ont joué un rôle déterminant. Alors qu'ORECA est partenaire technique de Toyota depuis 2012, l'homme ne nie pas qu'il était le premier à être "à 300% pour que ce comeback se fasse".



Je pense qu'ORECA a toujours joué un certain rôle avec les pilotes", rappelle-t-il. "Il y a énormément de pilotes, à l'époque en monoplace et après en Endurance, qui sont passés chez ORECA. Il faut se rappeler que les Benoît Tréluyer, Loïc Duval, Nicolas Lapierre, Simon Pagenaud, ce sont tous des pilotes ORECA, des enfants ORECA. Il y a une relation d'abord un peu affective qui existe entre ces pilotes et moi, et je sais reconnaître le talent, donc on essaie d'être là, pas seulement dans les bons moments, mais dans les moments difficiles pour les soutenir."
Naturel plutôt qu'étonnant

À 33 ans, fort d'un CV garni qui affiche notamment neuf participations aux 24 Heures du Mans en prototype (pour un podium au classement général et deux victoires en LMP2), Nicolas Lapierre a réussi le défi qui n'est pas donné à n'importe quel pilote : remonter la pente jusqu'à son sommet. "Maintenant, nous avons parcouru du chemin, il a parcouru du chemin, il est clairement plus fort, il est sorti de sa spirale négative, il y a une opportunité, parfait", martèle un Pascal Vasselon convaincu. "Il était un bon pilote, il est resté un bon pilote, il a montré que psychologiquement il était dans le coup. On est très heureux de le retrouver, car on n'a jamais perdu le contact avec lui."

C'est au début du mois de février, à l'occasion de la conférence de presse annuelle de l'ACO pour annoncer la liste des invités au Mans, que la nouvelle relation a commencé à voir le jour. Le choix fut ensuite "naturel" d'après Vasselon, qui ne cache pas le consensus rapidement trouvé et auquel a été joint Stéphane Sarrazin.

"Stéphane a été impliqué dans le choix. On essaie de faire ces choses-là car c'est important, un team de pilotes. On a impliqué tous les gens qui, à un moment donné, allaient avoir à participer à cette équipe-là. Mais la décision a été facile. C'est vrai, on conçoit maintenant que ça peut paraître étonnant de l'extérieur, mais compte tenu du cheminement de ce qu'on savait, ça a été quelque chose de facile, et de pas contradictoire avec 2014. On sait très clairement le pourquoi de 2014."
Place à la piste !

Mais qu'en dit le principal protagoniste de cette belle histoire ? Le voici prêt à se lancer dans une saison avec trois casquettes, ou plutôt trois combinaisons, entre son engagement en ELMS avec DragonSpeed, celui en WEC avec Alpine, et donc ces deux piges chez Toyota pour couronner l'ensemble.

"J'ai toujours eu un contact assez positif avec Toyota, même après notre séparation en 2014", explique-t-il à Motorsport.com. "C'est vrai que moi, dans ma tête, j'avais toujours à l'idée de revenir au Mans en P1 pour essayer de gagner cette course, surtout après l'avoir gagnée deux fois en P2. En tant que pilote d'Endurance, c'était vraiment l'objectif numéro un. J'ai reçu le coup de téléphone un peu tard dans la saison, mais j'étais quand même ravi et je me suis préparé au mieux pour être prêt dès Spa. J'ai plus d'expérience, c'est sûr. Le fait d'avoir pu courir pour d'autres équipes, d'avoir pris un peu de recul sur tout ça, ça va certainement me rendre plus fort."

"Pour moi, l'intégration est assez facile, car c'est vrai que je connais la plupart des membres clés de cette équipe, qui n'ont pas changé, donc il faut juste que je me réadapte un petit peu à la gestion du système hybride. Ces deux dernières années, j'avais roulé principalement en LMP2, sur lesquelles il n'y a pas du tout de récupération d'énergie, mais sinon ça se passe vraiment bien. L'équipe est en place, la voiture fonctionne plutôt bien, on a un bon équipage sur notre voiture. Je suis impatient d'en découdre !"



Le Français a réussi son pari, mais un autre l'attend désormais : aller chercher ce qui lui manque pour transformer ce que l'on redoutait être un cauchemar en un véritable conte de fées. Désormais, il y a un travail à poursuivre pour en récolter d'autres fruits, et la piste rendra son verdict. Apprivoiser une Toyota TS050 très différente du dernier prototype LMP1 qu'il a connu fait partie du challenge.

"La voiture a beaucoup évolué ces deux dernières années", souligne-t-il. "C'est un nouveau moteur, un nouveau système de récupération d'énergie, de stockage d'énergie. Il y a beaucoup de petites choses qui ont changé. Après, la voiture est bien, elle est assez facile à rouler, donc ça va aller assez vite pour moi de me faire à cette nouvelle auto."

"La capacité d'énergie est quasiment quadruplée il me semble, donc les accélérations sont beaucoup plus fortes maintenant avec le système hybride. D'un autre côté, le moteur thermique est un peu plus petit, donc il y a des points positifs, des points négatifs. Après, pour ce qui est du châssis, la voiture a beaucoup progressé : au niveau des suspensions, de l'aérodynamique, c'est une voiture qui est beaucoup plus évoluée que ce que j'avais pu piloter jusqu'en 2014. Il y a pas mal de changements positifs."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 34380
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Lapierre

Message par Mathurin le Lun 3 Avr - 18:06

On lui souhaite le meilleur

"Il est plus fort, plus armé, parce que quand on a comme ça subit une mise à l'écart, on revient plus fort, les pieds plus sur terre, avec beaucoup plus de recul. De manière générale, plus costaud moralement et mentalement."
Il parle de moi !?!

_________________
Palmarès Mathurin: En championnats,TCM, courses Scuderia et SGT6Fr:
Courses Arrow 249 participations = 130 victoires / 81x 2eme / 23x 3eme / 234 podiums / 9x 4eme / 2x 5eme / 4x 6eme
Championnat Pilote Arrow 20 participations = 16 titres / 4x 2eme
Championnat Team  Arrow 4 participations = 4 titres
Qualifications  Arrow 123 participations = 59 pôles

Champion: GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 42543
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 130
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Lapierre

Message par guy3865 le Lun 3 Avr - 18:37

ah bon ?? tu as changé ton prénom ????

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 34380
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Lapierre

Message par Mathurin le Lun 3 Avr - 18:58

Non pas encore ^^


_________________
Palmarès Mathurin: En championnats,TCM, courses Scuderia et SGT6Fr:
Courses Arrow 249 participations = 130 victoires / 81x 2eme / 23x 3eme / 234 podiums / 9x 4eme / 2x 5eme / 4x 6eme
Championnat Pilote Arrow 20 participations = 16 titres / 4x 2eme
Championnat Team  Arrow 4 participations = 4 titres
Qualifications  Arrow 123 participations = 59 pôles

Champion: GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 42543
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 130
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Lapierre

Message par guy3865 le Lun 3 Avr - 19:54

ah bon !! oufffff mais alors tu as un double ....

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 34380
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Lapierre

Message par guy3865 le Sam 6 Mai - 9:16

source Motorsport.com du 06/05/2017

Lapierre : "Savoir comment la voiture vieillit en six heures"



Après avoir flirté avec la pole position, la troisième Toyota alignée ce week-end à Spa-Francorchamps s'élancera depuis la deuxième ligne cet après-midi.

B.D., Spa-Francorchamps - À 14h30 ce samedi, Nicolas Lapierre prendra le départ des 6 Heures de Spa au volant de la Toyota #9. Gêné par le trafic en qualifications, alors que la pole position paraissait accessible, le Français revient avec Motorsport.com sur son début de week-end ainsi que sur les enjeux de la course.

Nicolas, quel est le sentiment qui domine après ces qualifications ?

On est contents d'être là, en troisième position, pour notre première qualif, c'est pas mal. Maintenant, on aurait espéré un peu mieux, surtout après le premier run de Stéphane [Sarrazin], qui a super bien roulé. On pensait qu'on avait les moyens d'aller chercher cette pole position. On a été embêté par le trafic, le drapeau rouge, c'était un peu chaotique pour nous. On part de là, on sait qu'il y a un beau potentiel. Ce sera une course difficile, surtout pour nous avec le kit Le Mans, on a moins de charge aérodynamique donc on souffrira certainement un peu plus de la dégradation pneumatique que les autres. Maintenant, dans le trafic on devrait être un peu mieux car on a une vitesse de pointe un peu plus élevée. On verra où ça nous mène, mais ce sera une course assez excitante.

Votre stratégie de course sera-t-elle forcément différente de celle des deux autres Toyota ?

La stratégie est assez simple, elle sera la même pour toutes les voitures. On va voir comment ça se dégrade au fil des relais. C'est sûr que c'est la grande inconnue, mais dans le nombre de tours et la stratégie, ce sera pareil.

Avez-vous récolté des données encourageantes en vue du Mans ?

C'est surtout en course qu'il faudra emmagasiner un paquet de données dans le trafic, savoir comment la voiture vieillit au cours de ces six heures. On est assez confiants, on a fait pas mal de simulations de 24 ou 30 heures pendant l'hiver, et pour l'instant on n'a pas eu trop de soucis. On arrive avec pas mal de confiance sur la fiabilité et la performance de notre voiture. Après, ce sera intéressant de voir ce que font nos concurrents.

Ce week-end est également important pour la cohésion de votre équipage et pour l'intégration de Yuji Kunimoto ?

C'est super. Pour Yuji, ce n'est quand même pas évident, car à chaque fois qu'il vient en Europe c'est un nouveau circuit, dans une voiture qu'il ne connaît pas super bien. Mais il fait du très bon boulot. En course, il aura beaucoup plus de temps pour rouler et apprendre encore plus la voiture, ce qui reste notre principal objectif pour cette course, se préparer pour Le Mans. Il va rouler et après ça on sera prêt pour les 24 heures.

L'équipe qui est autour de vous doit elle aussi se préparer en vue du Mans.

C'est un mélange, avec une partie qui fait des essais, une partie qui est nouvelle. Globalement, c'est une équipe qui a un peu moins d'expérience que sur les deux autres voitures, donc cette course-là sera vraiment très utile.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 34380
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Lapierre

Message par guy3865 le Dim 4 Juin - 16:34

source Motorsport.com du 04/06/2017

Nicolas Lapierre, Le Mans et un retour en LMP1



Le retour du fils prodigue au Mans ? Ancien pilote Toyota jusqu'en 2014, Nicolas Lapierre revient chez Toyota, sur la troisième voiture, avec avant tout un rôle de capitaine de route, avant d'entrer dans les choses sérieuses.

G.N., Le Mans - Le retour en LMP1 est enfin acté. Après deux années en LMP2 et deux victoires à la clé, Nicolas Lapierre revient en Sarthe avec une Toyota. Des premiers roulages lors de cette Journée Test qui viennent conclure une longue préparation depuis le Prologue, à Monza. "On touche enfin au but", sourit-il.

En ce dimanche de juin, sur le Circuit de la Sarthe, il sait qu'il a du travail au volant de la TS050 Hybrid. "Ici, on est sur un circuit tellement particulier que l'on repart presque à chaque fois de zéro. Cette année, on a la nouvelle réglementation des pneus, on a fait pas mal de relais avec, mais il y a pas mal de nouvelles choses à prendre en compte. On a moins de datas que sur un circuit comme le Paul Ricard, où on roule très souvent, où on a une base datas plus solide."

Il insiste, en dépit d'une course avec le kit Le Mans, à Spa, le gros du travail est encore à venir : "À Spa, on avait le kit aérodynamique pour Le Mans, on a essayé de mettre un maximum d'appuis. Quand on arrive ici, on sait que c'est un set-up que l'on utilisera qu'ici."

Adaptation rapide

Nicolas Lapierre n'arrive pas totalement en néophyte du LMP1, ici, contrairement à ses deux équipiers, Kunimoto et López. "J'ai fait pas mal de séances d'essais tout de même, plus la course de Spa. C'est vrai que moi, depuis la dernière fois où j'ai roulé ici en P1 hybride, ça a beaucoup changé, donc il faudra certainement un petit temps d'adaptation." Lapierre étant plus au fait de la voiture, "le temps de roulage sera donné en priorité à Yuji et José, et il faudra que je m'adapte rapidement à la voiture sur ce circuit".

Pas question cependant de se mettre la pression pour les réglages. "La voiture, on va essayer de la faire rouler dans la même configuration que les autres. L'idée est de donner du roulage au maximum. Il n'y a pas d'idées de faire des choses différentes. Sur notre voiture, c'est clairement priorité à Yuji et José. On va leur laisser apprendre la piste, prendre leurs repères. On a bien travaillé avec Yuji et José pour leur expliquer où dépasser, où on ne prend pas de risques."

Pour cette Journée, il en convient : "J'aurais beaucoup le casque sur les oreilles à la Journée Test, mais c'est aussi le jeu." Jeu qui pourrait s'avérer gagnant, dimanche 18 juin, à 15 heures.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 34380
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum