Jean-Éric Vergne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean-Éric Vergne

Message par guy3865 le Ven 17 Mar - 15:02

source Motorsport.com du 17/03/2017


Vergne disputera le WEC et les 24 Heures du Mans

Le pilote français rejoint l'écurie Manor en LMP2 pour l'intégralité de la saison, et participera pour la première fois de sa carrière aux 24 Heures du Mans.

Jean-Éric Vergne va faire cette année ses débuts en FIA WEC. Le Français, passé chez Toro Rosso en Formule 1, sera au volant de l'une des deux ORECA 07 de l'équipe CEFC Manor TRS Racing tout au long de la saison.

Sans préciser la composition définitive de ses deux équipages, Manor a indiqué que Vergne serait engagé pour la totalité du championnat, y compris les 24 Heures du Mans en juin prochain. Il rejoint cinq autres pilotes déjà confirmés : Jonathan Hirschi, Simon Trummer, Roberto Gonzalez et Tor Graves.

Depuis son départ de Toro Rosso fin 2014, Vergne a rejoint le Championnat de Formule E, où il évolue pour la troisième saison consécutive, désormais avec l'équipe Techeetah. Ces deux dernières années, il était également pilote de développement pour la Scuderia Ferrari, avec qui il n'est plus lié depuis cette saison.

S'il n'a jamais évolué en WEC, Vergne avait effectué des essais privés pour Toyota à la fin de l'année 2015.

Le double programme Formule E/WEC posera un problème en juillet, comme pour de nombreux autres pilotes, puisque l'ePrix de New York et les 6 Heures du Nürburgring ont lieu le même week-end.

À noter également, dans la catégorie LMP2, la confirmation de l'arrivée d'Alex Lynn, ancien pilote de développement Williams. Comme annoncé il y a quelques jours par Motorsport.com, le Britannique évoluera chez G-Drive aux côtés de Roman Rusinov et Pierre Thiriet.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35592
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Éric Vergne

Message par Mathurin le Ven 17 Mar - 16:24

Très bonne nouvelle ! Very Happy

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 259 courses : 135 victoires / 84x 2eme / 24x 3eme / 243 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 43325
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Éric Vergne

Message par guy3865 le Ven 17 Mar - 17:30

c'est un pilote que j'aime bien, il ne se prend pas la cacahuète ..il semble simple .... mais bon comme je ne le connais pas personnellement !!!

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35592
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Éric Vergne

Message par Mathurin le Ven 17 Mar - 18:43

J'ai le même impression que toi

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 259 courses : 135 victoires / 84x 2eme / 24x 3eme / 243 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 43325
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Éric Vergne

Message par guy3865 le Ven 17 Mar - 21:32

je le verrai bien en WEC mais à temps plein, une autre discipline en complément

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35592
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Éric Vergne

Message par Mathurin le Sam 18 Mar - 1:14

C'est ce qu'il va faire, en LMP2 Smile

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 259 courses : 135 victoires / 84x 2eme / 24x 3eme / 243 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 43325
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Éric Vergne

Message par guy3865 le Ven 5 Mai - 17:10

source Motorsport.com du 05/05/2017

Vergne : "Un podium, ce serait bien !"



Pour sa deuxième course de la saison en LMP2, et avant de découvrir Le Mans le mois prochain, Jean-Éric Vergne vise un week-end sans faute avec Manor à Spa-Francorchamps, avec si possible un podium à la clé.

B.D., Spa-Francorchamps - C'est à Silverstone, il y a trois semaines, que Jean-Éric Vergne a fait ses grands débuts en WEC. Le Français n'avait pas pu découvrir l'ORECA 07 lors du Prologue de Monza, en raison d'un clash de calendrier avec la Formule E, et s'est donc plongé dans le grand bain lors de la manche d'ouverture. Une première plutôt réussie, qui s'est conclue avec une neuvième place à l'arrivée, la sixième dans la catégorie LMP2.

Fort de cette expérience, Vergne entend poursuivre son apprentissage de la discipline ce week-end à Spa-Francorchamps. Sur un tracé qu'il connaît très bien, il continue le travail entamé avec ses coéquipiers Jonathan Hirschi et Tor Graves, avec des essais libres qui se sont déroulés sans problème majeur jusqu'à présent. "On travaille un peu plus sur les [longs] relais, l'équilibre de la voiture en règle générale", explique Vergne à Motorsport.com.

"Je pense que j'ai beaucoup travaillé avant la première course, et entre Silverstone et ici pour essayer d'avoir tout sous contrôle", ajoute-t-il. "Ce serait un peu grosse tête de dire que j'ai tout compris, il y a toujours en Endurance des petites choses à comprendre."

"Je pense que le gros point de l'Endurance, c'est de prendre de l'expérience. L'expérience, je pense que ça fait tout dans ce genre de course. Tourner le volant, je sais que je peux le faire, aller vite en qualifs, je sais que je peux le faire aussi, mais après, sur toute une course, avec un équipage, ce sont plein de choses qu'il faut continuer à apprendre. En Endurance, je pense que même un pilote comme Stéphane Sarrazin, qui a des années et des années d'expérience, continue à apprendre des petites choses."

Dans une catégorie LMP2 relevée, l'ancien pilote Toro Rosso en F1 rappelle qu'il est "toujours très compliqué de se fixer des objectifs". Il est donc essentiel de se concentrer sur la réalisation d'un week-end avec "zéro erreur". Ce qui n'empêche pas de garder des ambitions élevées : "Je pense que l'objectif est d'essayer de faire un week-end propre, avec de la performance, de bien se préparer à la course. Un podium, ce serait bien !"

"Le Raidillon se passe à fond"

Fort d'un parcours reconnu en monoplace, Jean-Éric Vergne a désormais un toit au-dessus de la tête. Mais il arrive dans une catégorie LMP2 qui a fait sa mue durant l'hiver, et propose désormais aux concurrents des prototypes aux performances très relevées. Celui qui a rejoint le team Manor, mis sur pied par les inamovibles Graeme Lowdon et John Booth, n'y boude pas son plaisir. "Je pense que ça doit être une des voitures qui ressemble le plus à la F1, avec la 3.5, sauf que c'est fermé", précise-t-il. "Je suis plutôt impressionné par les performances de la P2, c'est très sympa."

Circuit aimé par tous les pilotes, le toboggan des Ardennes n'est pas une découverte pour lui, qui a limé le bitume belge dans bien des catégories au cours de sa carrière : "Je pense que j'ai fait Spa dans toutes les catégories, la meilleure étant évidemment la F1, mais on prend toujours énormément de plaisir à y rouler, dans n'importe quelle voiture : en 2 Litres, en F3, en 3.5, en F1, en P2, avec une Ferrari 488. J'ai roulé un peu avec tout !"

Un tracé avec comme passage de bravoure le fameux Raidillon, qui peut se passer pied au plancher avec les LMP2. "Le Raidillon se passe à fond, pas facile, mais ça passe !" confirme Vergne, qui y voit aussi une possibilité de faire la différence en course : "En qualifs, tout le monde sera à fond. Mais dès qu'on aura de l'essence, des pneus un peu plus usés, le trafic, là on va pouvoir faire une différence, car celui qui ressort 5 km/h plus vite en haut du Raidillon, avec toute la ligne droite qu'il y a à tenir derrière, ça fait beaucoup de temps."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35592
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Éric Vergne

Message par guy3865 le Ven 2 Juin - 19:41

source Motorsport.com du 02/06/2017

Vergne : "L'Endurance est un plan de carrière pour moi"



Le Français participera dans quelques jours à ses premières 24 Heures du Mans, avec en tête l'idée de faire carrière dans la discipline.

Non conservé par Toro Rosso à l'issue de la saison 2014, Jean-Éric Vergne a multiplié les contacts afin de poursuivre son aventure en Formule 1. S'il s'est rapidement engagé en Formule E, le Français a notamment endossé un rôle de pilote de développement pour Ferrari, et a fait partie des candidats sérieux pour rejoindre l'écurie Haas à ses débuts dans la catégorie reine l'an dernier.

En 2017, le Parisien a choisi de mettre l'aventure F1 de côté, quittant le giron de la Scuderia pour se lancer dans un nouveau défi en Endurance. Depuis le début de la saison, il évolue chez Manor dans la catégorie LMP2, équipe avec laquelle il va découvrir dans quelques jours les 24 Heures du Mans. "Je l'ai mis derrière moi [la F1] pour pouvoir faire ça, car avec Ferrari ce n'était pas possible", explique-t-il à Motorsport.com. "Je n'avais tout simplement pas le temps du tout de faire ça. Je n'avais pas le temps d'aller sur tous les Grands Prix, de faire la Formule E et de faire le WEC, c'était impossible."

Un choix tout sauf inconsidéré, car à 27 ans, c'est bel et bien vers l'Endurance que Vergne veut orienter sa carrière, en franchissant les étapes une à une. À travers sa première année au sein d'une équipe LMP2, il entend prouver qu'il a le profil pour réussir dans la discipline, non sans combattre quelques idées reçues, dues à son passé de pilote de F1.

"C'est un plan de carrière pour moi, c'est une certitude", assure-t-il. "Je suis là pour apprendre, pour aussi montrer ce dont je suis capable en Endurance. Je pense que l'image que je peux avoir de la Formule 1 ou de la Formule E, de pilote très bagarreur, très personnel on va dire, un peu avec l'état d'esprit 'on a envie de tuer tout le monde'... tant que je ne fais pas de l'Endurance, je n'arriverai pas à faire changer cette image. C'est important pour moi de prendre de l'expérience. Je pense que j'ai prouvé que j'avais ma place en Formule E, mais prouver sa place en WEC, c'est différent de tous les autres championnats. Je pense que j'ai à prouver que j'ai une place dans ce championnat et que je peux faire partie des pilotes de pointe."

Le LMP1 à l'horizon ?

Passé avec succès par les formules de promotion monoplaces qui l'ont mené avec brio jusqu'à la Formule 1, Jean-Éric Vergne a aujourd'hui le sentiment d'être au pied d'une nouvelle échelle, qu'il entend grimper avec humilité. Sans objectif de durée déterminé, il ne cache pas avoir le LMP1 dans un coin de la tête, tout en ayant conscience du contexte à la fois relevé et restrictif de l'élite de l'Endurance, où seulement deux constructeurs peuvent offrir cette chance. Chez Porsche et Toyota, les places sont chères.

"Effectivement, si j'arrive à aller en LMP1 avec un constructeur, ce sera génial", admet-il. "C'est un peu le but, mais pour l'instant on prend les choses étape par étape. J'ai l'impression un petit peu de retourner dans les catégories inférieures, où je fais mes marques, en World Series, en F3, pour rejoindre la Formule 1. J'ai réussi à passer de la F3 et de la 3.5 à la F1, donc j'espère pouvoir faire la même chose ici en passant de la P2 à la P1."

"Je pense que les choses en P1 changent énormément", ajoute-t-il avec lucidité. "Le retrait d'Audi était complètement sorti de nulle part, et on n'est pas à l'abri qu'un autre constructeur se retire, ou qu'un autre arrive. Il y a de très bons pilotes Audi qui sont restés sans faire d'Endurance cette année, donc il y a beaucoup de pilotes sur le marché et peu d'élus. C'est compliqué, ce n'est pas impossible d'y arriver mais par rapport à ça, je ne me fixe pas un nombre d'années défini."

Apprendre à partager sa voiture

Dans son processus d'apprentissage, Vergne découvre depuis plusieurs semaines ce qui fait l'essence de l'Endurance : le partage d'un baquet avec deux autres équipiers. Chez Manor, c'est avec Tor Graves et Jonathan Hirschi qu'il se rôde au travail d'équipe, non sans y prendre du plaisir, à la fois en recevant les conseils et en les donnant.

"Je suis très content de mes deux coéquipiers", se réjouit-il. "Chaque fois que j'ai une vision de la voiture, ils ont la même et réciproquement, donc ça nous aide à aller de l'avant. Ça aide aussi l'équipe à trouver les meilleurs réglages pour la voiture. Je pense que c'est la première fois de ma vie où j'essaie d'aider mes coéquipiers en disant 'là c'est ce que je fais, je fais ça comme ça, tu devrais essayer ça', pour qu'ils aillent plus vite. Car à la fin de la journée, c'est l'équipage qui va gagner, pas un seul pilote. On peut avoir le meilleur pilote du monde et deux pilotes qui ne vont pas aller très vite à côté, on ne gagnera pas de course. Je pense que c'est quelque chose que j'ai compris avant même d'arriver. J'étais plutôt très ouvert d'esprit sur ce point-là."

"Même si je suis plus en Endurance aujourd'hui pour apprendre que pour donner des leçons, c'est vrai qu'en pilotage, quand il y a des choses que je fais un peu mieux, ou quand je vois que je freine beaucoup plus tard ou que je passe beaucoup plus vite dans un virage, je vais dire ce que je fais, ce qui se passe dans la voiture, des choses avec des mots que le pilote peut comprendre."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35592
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum