DTM 2017

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par Mathurin le Sam 8 Avr - 0:15

Tests Hockenheim 2017
Source Endurance Info


Les concurrents du DTM 2017 ont achevé hier quatre journées d’essais sur le circuit de Hockenheim où se déroulera comme de coutume la manche d’ouverture du championnat, du 5 au 7 mai prochains. Les trois constructeurs -Audi, BMW et Mercedes-Benz- avaient dépêché leurs pilotes qui se sont relayés depuis lundi au volant des voitures durant ces quatre jours. Même si les Mercedes-AMG C63 DTM ont pointé à trois reprises dans le haut des feuilles de chronos, il ne faut pas pour autant tirer de conclusions hâtives, car les écarts entre les Mercedes-AMG, les Audi RS DTM ou les BMW M4 DTM sont très serrés, avec un avantage pour Mercedes de un dixième sur la meilleure BMW et quinze centièmes sur la plus rapide des Audi.


Première journée – lundi 3 avril


Ce sont les anglais qui ont tiré les premiers -au niveau des pilotes bien sûr-, Gary Paffett ayant été le pus rapide du jour avec sa Mercedes-AMG devant l’Audi de Jamie Green. Les BMW étaient un peu plus en retrait, avec le cinquième temps pour la M4 DTM du brésilien Augusto Farfus, Neuf pilotes étaient en piste ce lundi – trois par constructeur-, le plus assidu d’entre eux étant un autre britannique, l’écossais Paul Di Resta (Mercedes-AMG) avec 75 tours couverts. Loïc Duval (Audi Team Phoenix) n’a bouclé que 20 tours, avec un chrono de 1’34”204.

Le Top 5 du jour
1 Gary Paffett (Mercedes-AMG HWA Mercedes me) 1’31”406
2 Jamie Green (Audi Team Rosberg) 1’31”712
3 Paul Di Resta (Mercedes-AMG SILBERPFEIL Energy) 1’31”855
4 Mattias Ekström (Audi Team Phoenix) 1’31”932
5 Augusto Farfus (BMW Team RMG) 1’31”996


Deuxième journée – mardi 4 avril


Bis repetita... Gary Paffett a récidivé, avec de nouveau le meilleur chrono de ce mardi, en 1’30”450, soit près d’une seconde plus vite que la veille avec sa Mercedes-AMG. Les chronos étaient d’ailleurs en nette amélioration puisque outre Paffett, deux autres voitures passaient sous les 1’31”, une Audi et une BMW, les trois constructeurs étant donc représentés dans le Top 3. Maro Engel (Mercedes-AMG) se révéla être un véritable stakhanoviste de l’asphalte, avec 157 tours de circuit accomplis dans la journée, soit plus de 700 km !

Le top 5 du jour
1 Gary Paffett (Mercedes-AMG Mercedes me) 1’30”450
2 Nico Müller (Audi Team Abt Sportsline) 1’30”822
3 Tom Blomqvist (BMW Team RBM) 1’30”839
4 Mike Rockenfeller (Audi Team Phoenix) 1’31”030
5 Edoardo Mortara (Mercedes-AMG BWT) 1’31”202


Troisième journée – mercredi 5 avril


C’est encore une Mercedes-AMG qui a été la plus rapide, le canadien Robert Wickens étant top of the charts en 1’30”517, légèrement moins vite que le temps de Paffett la veille. Wickens récédait deux Audi,celles-ci n’améliorant pas non plus le chrono de Nico Müller réussi le mardi. Cette fois, les BMW M4 DTM étaient un peu en retrait, avec le sixième temps seulement pour Augusto Farfus en 1’31”454. Loïc Duval avait en revanche progressé par rapport à lundi. Avec un temps de 1’31”584, il était huitième dans la hiérarchie du jour, alors que quatre Mercedes-AMG, trois Audi et trois BMW avaient tourné en ce mercredi. C’est Lucas Auer (Mercedes-AMG) qui avait tourné le plus, avec 166 tours à son actif.

Le Top 5 du jour
1 Robert Wickens (Mercedes-AMG)Mercedes me) 1’30”517
2 Jamie Green (Audi Team Rosberg) 1’30”865
3 Nico Müller (Audi Team Abt Sportsline) 1’30”880
4 Lucas Auer (Mercedes-AMG BWT) 1’30”943
5 Maro Engel (Mercedes-AMG SILBERPFEIL Energy) 1’31”080


Quatrième journée – jeudi 6 avril


BMW a réagi et s’est octroyé le meilleur chrono de la journée et c’est le champion 2014 et 2016 Marco Wittmann qui a été l’auteur du temps en 1’30”550, meilleur chrono des M4 DTM de puis lundi. Les écarts étaient très serrés, Wittmann ne devançant que de cinq centièmes de seconde Mattias Ekström -lui aussi double champion, en 2004 et en 2007), le suédois réalisant le meilleur temps d’une Audi depuis lundi. Ce sont cette fois les Mercedes-AMG qui ont été retrait, Lucas Auer ne pointant qu’au sixième rang du jour en 1’31”457.

Le Top 5 du jour
1 Marco Wittmann (BMW Team RMG)1’30”550
2 Mattias Ekström (Audi Team Phoenix) 1’30”603
3 Timo Glock (BMW Team RMR) 1’30”733
4 Mike Rockenfeller (Audi Team Phoenix) 1’30”788
5 René Rast (Audi Team Rosberg ) 1’31”182

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 259 courses : 135 victoires / 84x 2eme / 24x 3eme / 243 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 43408
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Sam 8 Avr - 8:54

c'est vraiment serré les chronos .... ce sont de sacrées belles courses .. j'espère que l'on pourra en revoir cette année ... j'aime bien çà change un peu des autres sports ...

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Sam 8 Avr - 22:38

source Motorsport.com du 08/04/2017

BMW et Glock les plus rapides des derniers essais



Le pilote allemand a signé le meilleur temps des quatre journées d'essais officiels du DTM à Hockenheim au volant de sa nouvelle BMW M4.

L'ancien pilote Toyota et Virgin F1 a mis fin à la domination des Mercedes, plus rapides lors des trois premières journées, en signant un tour en 1'30''201 lors de la session du jeudi matin, quatrième et dernière journée de cette ultime répétition générale avant l'ouverture de la saison sur ce même circuit de Hockenheim les 6 et 7 mai.

Avant cela, c'est en effet Gary Paffett qui avait signé la meilleure performance lors des journées du lundi et du mardi au volant de sa Mercedes C63 DTM, avant que son équipier Robert Wickens ne l'imite le mercredi. Glock a finalement établi un nouveau record lors de la journée du jeudi, où la majorité des meilleurs temps de chaque pilote a été signée.

Mercedes a bien failli dominer également la dernière journée, mais la C63 de Paul Di Resta a manqué de peu le meilleur chrono pour 0,037 seconde le jeudi matin, derrière Timo Glock, qui pilotait pour la première fois cette semaine la M4 de configuration 2017 – tout comme Bruno Spengler.

BMW plaçait deux de ses voitures dans le top 3 puisque le champion en titre Marco Wittmann signait le troisième meilleur chrono du jeudi, échouant lui à seulement 0,067 seconde de son équipier Glock lors de la séance matinale.

Mercedes plaçait encore trois AMG C63 aux trois places suivantes avec Paffett quatrième – le pilote britannique n'a pu améliorer son chrono de 1'30''450 signé le mardi –, Lucas Auer cinquième, et Wickens sixième.
Les Audi en retrait

Il faut descendre au septième rang pour trouver trace de la meilleure Audi au cumul de ces quatre journées, avec Mike Rockenfeller qui termine à 0,358 seconde du meilleur temps, devant Mattias Ekström. Bruno Spengler (BMW) conclut lui au neuvième rang de cette ultime répétition générale, devant l'Audi de Nico Müller.

On notera également le 15e meilleur chrono pour Edoardo Mortara, à plus d'une seconde du temps de référence, le pilote italo-suisse, nouveau venu chez Mercedes cette année, n'ayant roulé que lors des deux premières journées.

Quant à Loïc Duval, débutant cette année en DTM, il a signé son meilleur temps en 1'31''584, le pilote tricolore n'ayant roulé que le lundi et le mercredi.





et pour les amateurs de photos voir la galerie des TESTS D' AVRIL à Hockenheim

GALERIE ===> [url= https://fr.motorsport.com/all/photos/main-gallery/?r=178834]ICI[/url]

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par Mathurin le Sam 8 Avr - 22:54

Belles photos

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 259 courses : 135 victoires / 84x 2eme / 24x 3eme / 243 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 43408
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Sam 8 Avr - 23:26

j'ai regardé en vitesse quelques unes de ces photos, il y en a de très belles ....

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Dim 16 Avr - 16:12

source Motorsport.com du 16/04/201

Berger : 18 voitures, "le minimum absolu" pour le DTM



Gerhard Berger, le nouveau président de l'ITR, promoteur du Championnat DTM, pense que la réduction à 18 voitures cette saison est le "minimum absolu" que la série peut se permettre.

Audi, BMW et Mercedes ont réduit leur nombre de voitures de huit à six unités en 2017, pour une réduction globale de la grille de départ de 24 à 18.

Ce cas de figure avait déjà été observé en 2011, l'année précédent celle de l'arrivée de BMW en DTM, et Berger – nommé à son poste le mois dernier après un remaniement de l'équipe de l'ITR – ne pense pas que ce championnat devrait se disputer avec un plateau encore davantage réduit. "18 voitures, ok, mais de mon point de vue, c'est le minimum absolu", a-t-il expliqué.

"Pour le futur, j'aimerais voir une grille de DTM plus fournie. Malgré tout, je m'attends à ce que le championnat soit vraiment excitant, et le changement de réglementation contribuera à accroître son intérêt."

"Nous nous servirons de la saison 2017 pour examiner de façon précise la situation actuelle. Puis nous travaillerons avec les constructeurs pour définir les plans pour les années à venir. Tout en faisant cela, il est d'une importance capitale de garder un œil sur ce que veulent les fans, et de leur offrir de belles compétitions. Puis nous continuerons à améliorer le DTM pas à pas, avec les mesures appropriées."
Un rapprochement à venir avec le Super GT japonais

Le DTM a apporté de nouveaux changements à ses formats de week-end pour cette année, avec les courses du samedi et du dimanche de même durée, ponctuée d'arrêts aux stands pour chacune d'entre elles. La discipline présente également une nouvelle plateforme technique, même si elle n'adopte pas encore la nouvelle réglementation prévue initialement dans le cadre d'un rapprochement avec le championnat Super GT japonais.

Le passage à un moteur turbo quatre cylindres a été repoussé à 2019, afin d'amortir les coûts de développement des trois constructeurs actuellement présents dans la discipline.

Depuis sa renaissance en 2000, le DTM n'a jamais connu quatre constructeurs la même année, et Berger admet qu'aucune nouvelle marque n'est à attendre procainement.

"Si nous continuons à renforcer la plateforme du DTM, la série deviendra intéressante pour les autres constructeurs", ajoute-t-il. "C'est une chose pour laquelle je suis optimiste. Mais, à ce stade, nous ne sommes pas dans des conversations concrètes."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par Mathurin le Lun 17 Avr - 2:04

C'est le minimum effectivement, le WTCC sont à 16 en ce moment et c'est trop peu..

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 259 courses : 135 victoires / 84x 2eme / 24x 3eme / 243 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 43408
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Lun 17 Avr - 9:51

oui çà fait vraiment peu de voitures ....

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Sam 22 Avr - 20:22

source Motorsport.com du 22/04/2017

Di Resta : "Piloter ces voitures est excitant"



Paul Di Resta, qui constituera l'un des six pilotes qui représenteront Mercedes en DTM en 2017, se réjouit de la hausse de performances des nouvelles voitures, tout en redoutant les nouveaux challenges qu'elles imposeront.

Le DTM fait peau neuve en 2017 avec l'introduction d'une nouvelle réglementation technique qui veut donner priorité au spectacle avec trois axes principaux de développement sur les voitures : une puissance revue à la hausse (désormais plus de 500 chevaux), une réduction des charges aérodynamiques (pour faciliter les dépassements) et l'introduction de pneus tendres.

Après avoir testé les nouveaux éléments sur des voitures hybrides durant l'hiver, les équipes du DTM ont aligné leurs nouvelles voitures lors de la dernière session de tests collectifs début avril à Hockenheim, où Timo Glock (BMW) a signé la meilleure performance au cumul des trois journées.

Une dernière répétition générale qui a permis aux pilotes de prendre leurs marques au volant de leurs nouvelles montures, comme l'explique Paul Di Resta, qui a pu prendre la mesure des changements apportés sur sa nouvelle Mercedes-AMG C63 DTM.

"La plus grande surprise pour moi est à quel point ces voitures sont rapides", explique le pilote écossais. "Les temps au tour étaient bien plus bas. Avec à la nouvelle réglementation, il y a moins d'appui aérodynamique, mais davantage de puissance et des pneus avec davantage de grip. Piloter ces voitures est excitant, mais gérer les pneus sera un challenge majeur, c'est certain !"

Si Mercedes a dominé les trois premières journées d'essais, la firme à l'étoile a finalement laissé le meilleur temps à BMW, qui signait le meilleur temps de la semaine grâce à Timo Glock lors de la quatrième et dernière journée, Paul Di Resta n'échouant qu'à un peu plus de trois centièmes du pilote allemand, pour se classer deuxième au cumul des quatre jours.

"C'était un test très productif", continue le Britannique. "Nous avons amassé de nombreuses données, et nous pouvons être confiants quant à l'avenir. Bien sûr, les choses peuvent changer, mais nous sommes mieux préparés que nous ne l'avons été depuis longtemps, et j'espère que nous pourrons disputer le titre."

L'an passé, Paul Di Resta a conclu au cinquième rang du championnat, avec une victoire au compteur, décrochée lors du meeting d'ouverture à Hockenheim.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Mar 25 Avr - 18:57

source Motorsport.com du 25/04/2017

Juncadella nommé pilote de réserve chez Mercedes



Le pilote espagnol Daniel Juncadella effectuera son retour dans le giron Mercedes en DTM en tant que pilote de réserve pour la saison à venir.

Juncadella, 25 ans, a couru pour la marque à l'étoile à temps plein en DTM entre 2013 et 2016, mais est resté sans volant cette année alors que la série passait de huit à six voitures par équipe.

Mais l'ancien Champion de la Formule 3 Europe, et pilote d'essais en F1 pour Force India demeurera finalement au sein de l'équipe Mercedes en DTM pour 2017.

En plus de son programme actuel en Blancpain GT avec l'équipe Mercedes AKKA-ASP, et d'un volant sur l'une des Mercedes-AMG GT3 de l'écurie Black Falcon en VLN, l'Espagnol sera l'un des deux pilotes de réserve de la marque allemande en DTM.

"C'est génial d'être à nouveau dans l'équipe en DTM cette saison", se réjouit Juncadella. "Je connais très bien les pilotes et les membres de l'équipe après ces années passées. L'esprit d'équipe et l'ambiance au sein de l'équipe ont toujours été excellentes, je suis donc ravi de pouvoir combiner la compétition avec la Mercedes-AMG GT3 et être pilote de réserve en DTM cette année."

Gunther pilote de réserve, mais priorité à la F3

Juncadella partagera son rôle avec le pilote de Formule 3 Maximilian Gunther. Le pilote allemand est attendu comme l'un des principaux candidats au titre pour sa troisième année en F3 Europe, disputée dans le cadre du DTM sur six de ses neufs meetings cette saison, Mercedes insistant sur le fait de vouloir que Gunther se focalise sur sa saison de F3.

"Alors que plusieurs week-ends de DTM se déroulent en même temps que son programme en Formule 3 Europe, nous voulons que Max se concentre sur ses courses de Formule 3", a précisé Ulrich Fritz, le directeur du programme DTM de Mercedes. "Lors de ces occasions, Daniel remplacera Maximilian dans son rôle de pilote de réserve."

L'an passé, Mercedes avait fait appel à son pilote de réserve Felix Rosenqvist pour les quatre dernières manches de la saison, après que son titulaire initial Esteban Ocon eut rejoint Manor en Formule 1.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Mar 2 Mai - 16:48

source Motorsport.com du 02/05/2017

Spengler : "Des voitures plus physiques" en 2017



Membre de l'équipe BMW en DTM, Bruno Spengler a expliqué à Motorsport.com à quel point les voitures du championnat ont évolué pour cette saison, suite à la nouvelle réglementation technique.

Du spectacle, toujours plus de spectacle. Les organisateurs du Championnat DTM ont introduit cette saison une série de règles visant à rendre les courses plus attractives pour les fans de la série. Parmi les principales mesures prises en 2017, on citera un léger changement de format pour la course du samedi (désormais aussi longue que celle du dimanche et comprenant elle aussi un arrêt au stand obligatoire), l'interdiction des couvertures chauffantes mais aussi, et surtout, une série de changements sur les voitures.

Outre un gain de puissance de l'ordre de 50 chevaux, les nouvelles voitures de DTM disposeront d'un pack aérodynamique plus réduit, mais également de nouveaux pneus tendres, ainsi qu'un système de DRS plus efficient, le tout pour favoriser les dépassements en piste.

Champion DTM 2012, sa première année chez BMW, Bruno Spengler a découvert sa nouvelle monture à l'occasion des essais de Hockenheim tout début avril, qui constituaient l'ultime répétition générale avant l'ouverture de la saison les 6 et 7 mai sur ce même circuit.

"J'ai simplement effectué une journée et demie au volant de la nouvelle voiture, ce qui est très peu", a expliqué le Canadien à Motorsport.com. "Mais, même en si peu de temps, les tests se sont avérés positifs, nous avons suivi notre programme et nous avons progressé tout au long des séances."

"Pour l'instant, il est bien évidemment difficile de se situer par rapport à la concurrence avant la première course, mais je suis super motivé, j'ai hâte que cette nouvelle saison démarre, le temps était long depuis la dernière manche de l'an dernier."

En DTM depuis 2005, Bruno Spengler a vécu plusieurs évolutions des voitures du championnat DTM. La dernière, qui remontait à 2012 (année du retour de BMW dans la série) lui avait plutôt bien réussi puisqu'il avait décroché le premier titre de la nouvelle ère. 2017 apportera de nouvelles évolutions notables, et bienvenues selon le pilote québécois.

Des voitures déjà 2,5 secondes plus rapides qu'en 2016

"La nouvelle réglementation a changé pas mal de choses", poursuit-il. "Lors des essais d'intersaison, les voitures se sont déjà montrées 2,5 secondes plus rapides par rapport aux chronos enregistrés lors des qualifications l'an passé. Le gain de puissance y contribue, même si pour moi on aurait pu aller encore plus loin avec 50 chevaux de plus encore, cela va dans la bonne direction. Nous aurons en revanche moins d'aéro, ce qui nous ralentira dans certaines courbes rapides par rapport à l'an passé."

"Les pneus tendres changent aussi la donne, ils apportent davantage de grip mécanique, mais ils se dégraderont plus vite également. La gestion des pneus sera très importante, et l'usure sera un facteur clé des courses car elle pourra varier d'un circuit à l'autre, d'une équipe à l'autre. Trouver les bons réglages pour un équilibre optimal de la voiture sera donc crucial en ce qui concerne la gestion des pneus. De plus, les blocages de roues risquent d'être plus nombreux aussi, ce qui ne va pas améliorer les choses."

"Au final, les voitures seront plus physiques, et c'est quelque chose qui me va bien. Le challenge sera intéressant pour les pilotes."

Nouvel environnement

Bruno Spengler partira d'autant plus d'une page blanche cette saison qu'il évoluera pour la première fois au sein de l'équipe BMW Team RBM après trois saisons chez BMW Schnitzer (2012 à 2014) puis deux autres chez BMW Team MTEK, cette dernière structure ayant quitté les rangs du DTM pour se concentrer sur le développement de la future BMW GTE pour 2018.

"Je découvre une nouvelle équipe, un nouvel ingénieur pour cette saison", poursuit le Nord-Américain. "Il faudra forcément un petit peu de temps pour que tout se mette en place, ce qui rend les choses plus compliquées en DTM où les écarts sont si serrés et où chaque détail compte. Et d'autant plus cette saison avec la nouvelle réglementation, où la qualité de la relation avec son ingénieur est encore plus importante."

L'an passé, Spengler avait connu sa pire saison en DTM depuis ses débuts en 2005 (avec Mercedes), avec un seul podium à son actif, et une lointaine 15e place au classement général.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Mer 3 Mai - 13:07

source Motorsport.com du 0305/2017

Mortara prêt à défendre ses nouvelles couleurs ce week-end



Après six saisons passées dans le giron Audi en DTM, Edoardo Mortara aborde une nouvelle étape dans sa carrière et se prépare ce week-end à faire ses débuts en tant que pilote Mercedes.

Edoardo Mortara et Audi étaient indissociables lors de ces dernières années. Le pilote italo-suisse, promu en DTM par le constructeur d'Ingolstadt en 2011 après son titre en F3 Euroseries l'année précédente, a décroché huit succès dans la discipline en six saisons, dont cinq lors de la seule année 2016, où il a raté de peu le titre face au pilote BMW Marco Wittmann.

Mortara a également disputé de nombreuses épreuves en GT avec Audi, remportant également plusieurs succès au volant de la R8 LMS GT3, dont plusieurs éditions de la Macau GT Cup, avant de défendre les couleurs de la marque aux anneaux lors des deux premières éditions de la FIA World GT Cup, toujours à Macao, sans toutefois grande réussite.

L'hiver dernier, Mortara a changé de camp, rejoignant les rangs de l'équipe Mercedes, où il fait déjà figure de chef de file. Après avoir limé le bitume durant l'hiver au volant de la Mercedes-AMG C63, le vice-Champion en titre du DTM est prêt à se lancer à nouveau dans l'arène, et faire briller les couleurs de Mercedes dès ce week-end lors de l'ouverture de la saison à Hockenheim.

"J'ai désormais hâte de disputer mes deux premières courses avec ma nouvelle voiture"

"Je me réjouis de disputer mon premier week-end avec l'équipe après les essais hivernaux", se réjouit Edoardo Mortara. "Nous avons travaillé dur durant tout l'hiver pour faire face à ce nouveau challenge imposé par les nouvelles voitures et les nouveaux pneus. Nous avons véritablement une saison excitante devant nous."

"Nous avons trouvé quelques pistes de réglages lors des derniers essais à Hockenheim. Bien sûr, nous devons continuer à améliorer la voiture, mais je suis optimiste quant à notre capacité à être compétitifs. J'ai désormais hâte de disputer mes deux premières courses avec ma nouvelle voiture."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Mer 3 Mai - 17:44

source Motorsport.com du 03/05/2017

DTM et WRX, Ekström vise le coup double ce week-end



Pour la deuxième année de suite, Mattias Ekström s'est lancé le challenge de disputer, le même week-end à Hockenheim, l'ouverture du DTM, et la manche de World RX. Avec le rêve de s'imposer cette fois dans les deux disciplines.

L'an passé, le pilote suédois était au centre des attentions à Hockenheim. Le circuit allemand accueillait pour la deuxième fois une manche du Championnat du monde de rallycross lors du meeting d'ouverture de la saison DTM, mais Ekström n'y avait pas pris part l'année précédente.

Au volant de son Audi S1 Supercar engagée par sa propre écurie (EKS RX) avec le soutien alors non officiel d'Audi, Ekström frappait un grand coup en s'imposant en finale devant les tribunes du Stadium de Hockenheim, la première de ses quatre victoires lors d'une saison 2016 qui allait le mener à son premier titre mondial dans la discipline.

Mais le pilote scandinave se montrait moins en réussite lors des courses de DTM, où il devait se contenter du neuvième rang le samedi au volant de sa RS5 DTM, avant d'être contraint à l'abandon après un accrochage le lendemain.

Ce week-end, alors que le championnat DTM reprend ses droits (et qu'il s'apprête à entamer sa 17e année dans la discipline !), Mattias Ekström aimerait faire coup double et s'imposer dans les deux disciplines le même week-end, lui qui reste sur deux victoires consécutives lors des deux premières manches du World RX à Barcelone et Montalegre (Portugal).

"La route est encore longue"

Mais la tâche sera bien évidemment difficile pour le double champion DTM ce week-end, qui enchaînera directement la course 2 du DTM quelques minutes après la finale du World RX. "Apparemment, les organisateurs ont pensé que j'avais eu trop de temps libre après ma victoire en rallycross à Hockenheim l'an passé", s'amuse le pilote suédois. "La route est encore longue avant de brandir le trophée en World RX. La compétition est même encore plus ardue cette année, et pour décrocher la victoire, il faut donner le maximum, et compter sur une performance d'équipe parfaite".

Après les deux premières manches du Championnat du monde de rallycross, Mattias Ekström occupe ainsi le premier rang avec 14 points d'avance sur Johan Kristoffersson. Son équipe EKS RX aligne également le Finlandais Toomas Heikkinen et le Letton Reiniss Nitiss, qui n'inscrit cependant des points que pour son propre compte.

En DTM, Ekström avait été classé septième du championnat l'an passé, mais avait fait l'impasse sur les deux derniers meetings pour se concentrer sur sa course au titre mondial en rallycross. Il fait partie de l'équipe de six pilotes du constructeur allemand dans le championnat, aux côtés de Nico Müller, René Rast, Jamie Green, Loïc Duval et Mike Rockenfeller.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Jeu 4 Mai - 19:55

source Motorsport.com du 04/05/2017

Les communications radio entre le pilote et son stand bannies en 2017



Le championnat DTM n'autorisera plus les communications entre le pilote et son stand durant la course pour la saison 2017.

En-dehors des périodes de drapeaux jaunes afin de communiquer des instructions liées à la sécurité, ou lorsque les pilotes seront dans la pitlane, les équipes ne pourront plus communiquer avec leur pilote que par le biais du panneautage.

Cette nouveauté accompagne un certain nombre de changements de la réglementation sportive en vue de l'ouverture de la saison du DTM à Hockenheim.

Des restarts sur deux lignes seront désormais appliqués à l'issue des périodes de voiture de sécurité, alors que l'usage du DRS a été simplifié avec des plages d'utilisation égales entre la course du samedi et celle du dimanche.

Ainsi, alors que l'usage du DRS l'an passé était limité à un nombre défini en fonction du nombre de tours sur chaque course, les pilotes pourront désormais activer leur aide au dépassement à trois reprises sur douze tours, soit un nombre de 36 activations de DRS par course.

Les pilotes auront également l'occasion de marquer des points lors des 18 séances qualificatives de l'année, avec trois points pour le poleman, deux pour le deuxième, et un pour le troisième.

"Mettre le sport au centre des attentions"

"En DTM, nous voulons mettre le sport au centre des attentions", a déclaré Gerhard Berger, le nouveau président de l'ITR, organisateur du DTM.

"Le DTM compte un plateau incroyablement relevé avec des pilotes de haut niveau, et les fans veulent que ces performances se retrouvent en course."

Le championnat conserve par ailleurs un système de lest de performance "largement inchangé", avec des plots de 2,5 kg pouvant s'ajouter pour un lest maximum de 15 kg, ou être retirés pour un maximum de 30 kg sous le poids de base de 1'125 kg.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Ven 5 Mai - 20:45

source Motorsport.com du 05/05/2017

Le DTM ouvre un nouveau chapitre ce week-end à Hockenheim



Plateau réduit à 18 voitures, puissance accrue, apparition des pneus tendres, kit aérodynamique revu : le championnat DTM, dont la saison 2017 s'ouvre à Hockenheim, fait peau neuve.

Des coûts réduits, et un meilleur spectacle pour les fans : voici les deux maîtres-mots du DTM à l'amorce de cette nouvelle saison. Faute d'une réglementation technique totalement refondue (ce sera peut-être le cas d'ici 2019), qui pourrait être mise en commun avec le Super GT japonais, les organisateurs de la série allemande, et les trois constructeurs impliqués (Audi, BMW et Mercedes) ont opté pour une réduction des effectifs, une évolution des voitures actuelles, mais aussi pour plusieurs aménagements de la réglementation sportive.

Ainsi, alors que le plateau du DTM présentait 24 voitures l'an passé, chaque constructeur a réduit son équipe de huit à six voitures cette saison, et 18 pilotes seront donc au départ des courses en 2017.

Un changement qui a eu une incidence au sein même des équipes constructeurs : chez Mercedes, les écuries ART Grand Prix et Mücke Motorsport ont quitté la discipline, les six C63 DTM étant désormais gérée par l'équipe d'usine HWA. Chez BMW, c'est l'équipe MTEK (pour développer la future GTE de la marque allemande) et l'équipe Schnitzer qui ont quitté la scène, laissant les équipes RMG et RBM gérer trois voitures chacune. La rupture est moins abrupte chez Audi, puisque les équipes Phoenix et Rosberg demeurent en place, alors que l'équipe officielle ABT passe de quatre à deux voitures.

Changement de format, et nouveautés dans les stands

Autre changement : les deux courses du week-end seront désormais disputées sur un format similaire, à savoir 55 minutes, et un arrêt au stand obligatoire (jusqu'à l'an passé, la course 1 durait 45 minutes, sans arrêt). Les changements de pneus feront l'objet d'une nouvelle restriction puisqu'un seul mécanicien alloué au pistolet pneumatique sera autorisé à chaque côté de la voiture (contre un par roue l'an passé). Enfin, la fenêtre de changement de pneus est purement et simplement supprimée, les pilotes ayant désormais la possibilité d'observer leur arrêt du premier au dernier tour.

On notera également que les couvertures chauffantes pour les pneumatiques sont désormais bannies, tout comme les communications radio entre le pilote et son stand durant la course (hormis dans la pitlane, ou pour des consignes liées à la sécurité).

Une puissance portée à 500 chevaux

Les voitures elles-mêmes font l'objet d'un profond changement. Si elles conservent le bloc V8 de quatre litres, celui-ci enregistrera un gain de puissance de 50 chevaux (par le biais d'un diamètre plus élevé du restricteur), pour une puissance totale avoisinant les 500 chevaux.

Les voitures seront désormais chaussées de pneus Hankook plus tendres, avec un grip plus élevé, mais également une usure plus rapide. Le kit aérodynamique a également été revu afin de générer moins d'appui, et favoriser les dépassements.

L'usage du DRS, ainsi que son architecture, ont également été revus, le système présentant désormais un élément mobile et un élément fixe, au lieu d'un seul élément mobile l'an passé.

Wittmann, l'homme à abattre ?

Côté pilote, le DTM jouera en revanche la continuité avec, sur les 18 pilotes au départ, un seul débutant, et un revenant.

Chez BMW, Marco Wittmann remettra son titre en jeu. Le jeune Allemand, titré par deux fois (2014 et 2016) en quatre saisons d'activité seulement, saura-t-il s'adapter aux nouvelles voitures et conserver sa suprématie ? Wittmann évoluera une nouvelle fois avec son équipe fétiche, BMW Team RMG, où il retrouvera Timo Glock et Augusto Farfus, nouveau venu au sein de la formation allemande.

L'autre équipe BMW, le Team RBM, fera une nouvelle fois confiance à Tom Blomqvist et Maxime Martin, alors que Bruno Spengler viendra compléter le trio dans l'équipe belge.

Loïc Duval débutant en DTM chez Audi

Chez Mercedes, l'arrivée de Edoardo Mortara en provenance de Audi a fait grand bruit, et le pilote italo-suisse fait déjà figure de fer de lance chez HWA, où il fera équipe avec Gary Paffett, le vétéran de l'équipe, Robert Wickens, Paul Di Resta, Luca Auer et Maro Engel, qui revient en DTM après cinq ans d'absence.

Chez Audi, on retrouvera les piliers de l'équipe avec Mattias Ekström, pilote le plus expérimenté du DTM, une discipline dans laquelle il débuté en 2001. Pensionnaire de l'équipe officielle ABT, le Suédois fera équipe avec le Suisse Nico Müller, alors que René Rast et Jamie Green seront partenaires au sein du Team Rosberg.

Enfin, après plusieurs saisons en LMP1 avec Audi, Loïc Duval effectuera ses grands débuts en DTM avec le Team Phoenix, où il sera guidé par Mike Rockenfeller.


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Ven 5 Mai - 20:56

source Motorsport.com du 05/05/2017

EL



EL1 - Les Mercedes démarrent du bon pied



Les pilotes Mercedes Paul Di Resta et Gary Paffett ont signé les deux meilleurs chronos de la première séance d'essais libres de la première manche de la saison à Hockenheim.

E.R., Hockenheim - Après avoir signé un premier temps de référence lors des premières minutes, Gary Paffett a occupé le haut de la feuille des temps durant la majorité de la séance, avant que son équipier Paul Di Resta n'améliore avec un tour en 1'32"732, devançant son compatriote de 0,110 secondes au final.

Deux Audi viennent ensuite, avec les troisième et quatrième temps pour Mike Rockenfeller et Jamie Green, alors que Lucas Auer (Mercedes) complète le top 5. Le pilote autrichien devance les Audi de René Rast et Mattias Ekström, et le premier pilote BMW, Tom Blomqvist.

L'équipe BMW a d'ailleurs choisi d'attendre le milieu de séance pour lâcher ses voitures en piste, hormis un tour d'installation de Tom Blomqvist lors des premières minutes. Les M4 occupent la deuxième partie de tableau, alors que Maxime Martin n'a pu boucler un seul tour chronométré, en proie à des problèmes techniques sur sa voiture.

Débuts difficiles pour Mortara

Première séance difficile également pour Edoardo Mortara pour ses débuts avec Mercedes, le pilote italo-suisse ne concluant la séance qu'au 16e et antépénultième rang (à 1,187 secondes du meilleur chrono), après avoir été bloqué dans son stand en fin de séance quand… l'un de ses mécaniciens arrachait son rétroviseur gauche lors d'un changement de pneus.

On notera également le 15e temps de Loïc Duval pour ses débuts en DTM avec Audi, le tricolore concluant avec 1,1 seconde du temps de Di Resta.

Les Essais Libres 2 se tiendront à partir de 9h55 samedi matin.




EL 1


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Sam 6 Mai - 8:38

source Motorsport.com du 06/05/2017

Loïc Duval "très humble" avant sa première course de DTM avec Audi



Après cinq années de LMP1 avec Audi, Loïc Duval s'apprête, à 32 ans, à aborder une nouvelle étape dans sa carrière en disputant ce week-end sa première course de DTM sous les couleurs du constructeur d'Ingolstadt.

E.R., Hockenheim - Le grand jour est arrivé pour Loïc Duval, à quelques heures de sa première course de DTM sur l'Audi RS 5. Motorsport.com a rencontré le pilote français – Champion du monde WEC et vainqueur des 24 Heures du Mans 2013 –, sur le circuit de Hockenheim, théâtre de l'ouverture de la saison 2017 du très relevé Championnat de supertourisme allemand.

Vous abordez ce week-end votre premier meeting dans la peau d'un pilote de DTM, après de nombreuses années dans celle d'un pilote d'endurance. Quel est votre état d'esprit ?

Je suis très humble. Je vois le potentiel des pilotes, tout le monde peut gagner le championnat, il n'y a que des bons pilotes. On a pu voir ces dernières années qu'il s'agit d'un championnat très dur, et même un pilote très performant peut avoir des saisons noires. Il y a aussi ce que me disent les autres, qui m'ont expliqué à quel point il est compliqué de mettre tout dans l'ordre tous les week-ends, d'être bien sur la saison complète. Je m'attends à quelque chose de difficile, et c'est clairement différent de ce que j'ai pu connaître.

J'ai roulé en Super GT au Japon, avec des voitures assez comparables. Mais nous avions là-bas une certaine guerre des pneus avec beaucoup de manufacturiers présents, beaucoup de développement, ce qui change beaucoup de choses. Et c'était un championnat où nous étions deux pilotes sur la même voiture, et c'était beaucoup plus simple d'avoir une référence.

J'arrive dans quelque chose de nouveau, avec des voitures de tourisme fabuleuse, c'est un très beau championnat, mais avec ses difficultés que j'espère traverser et être compétitif le plus rapidement possible car je ne suis pas ici pour faire le nombre. J'ai envie d'avoir de bons résultats, mais je sais que ça peut être compliqué.

Avec tous ces éléments nouveaux introduits cette saison en DTM, que ce soit au niveau technique que sportif, est-ce la bonne année pour arriver dans la série, ou cela représente-t-il une difficulté particulière pour un pilote débutant, sans expérience de la discipline ?

Je pense que c'est un avantage car les autres doivent aussi se familiariser à ces choses. Maintenant, le plus difficile demeure la même chose que les années précédentes : il est vrai qu'avoir des nouveaux pneumatiques, qui plus est avec l'interdiction d'utiliser les couvertures chauffantes, ça va compliquer la donne, même si au final le pneu va assez vite monter en température.

Quelques changements, des différences, qui font que c'est probablement la bonne période pour un pilote d'arriver en DTM.

Avec l'arrivée des gommes tendres en DTM cette saison, la gestion des pneus sera un facteur crucial. Votre expérience en endurance peut-elle constituer un avantage à ce sujet ?

Cela peut clairement m'aider sur la performance durant un relais en course. Sachant que le plus important demeure les qualifications qui détermine la position de départ, car même si on arrive à tirer son épingle du jeu, les voitures sont très proches au niveau performance. Les dépassements se font, notamment grâce au DRS, mais le plus important reste encore de partir devant, c'est quand même plus simple de contrôler et d'avoir une bonne vision des choses. Alors que, étant derrière, on est dans l'obligation d'attaquer et de faire plus mal aux pneumatiques, et rentrer dans une spirale négative.

Mais il est certain que l'endurance devrait m'aider à avoir cette constance et ce feeling avec la voiture, essayer de trouver cette limite et avoir cette constance durant un relais complet.

Comment avez-vous vécu la préparation à cette saison, notamment les séances de tests ?

Il n'y en a pas eu beaucoup pour moi au final. J'ai eu deux jours complets de tests, ce qui est peu. J'ai eu une demi-journée à Portimao au Portugal, qui était constructive. Puis j'ai roulé une journée et demie lors des tests officiels ici à Hockenheim. Je n'ai pas roulé la première demi-journée car nous avons rencontré un souci sur la voiture, et nous avons mis du temps à déceler le problème. Au final je n'ai eu qu'une journée ici avec en plus la voiture de test, qui n'était pas ma voiture de course, et sur laquelle il manquait quelques pièces comme certaines parties aérodynamiques, ce qui qui change le comportement de la voiture. J'attends donc de voir ce soir ce que ça donne avec ma voiture de course ici à Hockenheim lors des premiers essais libres [interview réalisée vendredi après-midi, Loïc Duval a signé le 15e temps, à un peu plus d'une seconde du meilleur chrono, ndlr].

C'est donc clairement un saut dans l'inconnu ?

C'est complètement un saut dans l'inconnu car, au-delà de mon feeling derrière le volant, il y a aussi toute la gestion du week-end de course ici. Il y a peu de séances d'essais, deux courses par week-end, beaucoup de meetings, beaucoup de choses à assimiler. Trouver ses repères là-dedans, ce n'est pas simple. Et, de plus, j'ai un ingénieur qui est très compétent mais qui ne connaît pas le DTM, c'est également sa première année dans le championnat. C'est donc un package complet à former, cela peut très bien se passer si on trouve rapidement nos repères, ou être très compliqué et cela peut prendre un peu plus de temps.

Je suis très ouvert à ça, je sais ce qu'il peut se passer, le côté positif comme le côté négatif. Et si je connais une période difficile, j'espère qu'elle sera la plus courte possible.

L'arrêt du programme Audi en LMP1 demeure-t-il un regret, ou est-ce quelque chose qui est définitivement derrière vous aujourd'hui ?

Des regrets, oui, il y en a, car c'est une série que j'aime beaucoup, Le Mans est une course que j'aime beaucoup. C'est un championnat du monde, on l'oublie souvent, mais être champion du monde dans son domaine en tant que sportif c'est tout de même plaisant.

Il y a plein de choses qui font que c'est dur de passer à autre chose, mais d'un autre côté je suis super heureux de continuer avec Audi. Ils m'ont mis le pied à l'étrier pour gagner Le Mans, être Champion du monde avec eux, on a une belle histoire ensemble. Je suis aujourd'hui dans un championnat qui est hyper excitant, beaucoup de monde vient voir les courses, c'est un beau spectacle, les performances sont très serrées, ce sont des belles voitures. C'est intéressant pour moi de découvrir quelque chose de nouveau aujourd'hui.

Y a-t-il eu une opportunité de disputer les 24 Heures du Mans cette année pour vous ?

Oui, j'avais plusieurs opportunités, dont l'une qui était assez intéressante et excitante mais, malheureusement, il y avait un clash de date avec une course de DTM [au Hungaroring, ndlr].

Vous allez affronter en DTM les courses sprint, les contacts en piste, est-ce une autre façon d'aborder les courses, une autre mentalité au volant ?

C'est une autre mentalité que ce que j'ai connu en endurance, qui était peut-être plus naturelle pour moi. Là c'est une chose sur laquelle je dois travailler, mais que j'ai connu par le passé. Mais les choses reviennent assez rapidement.

Ce qui est moins dans ma nature c'est l'aspect individuel des courses. J'avais plus l'habitude d'essayer de faire quelque chose en groupe, j'ai toujours aimé les sports collectifs. Même si c'est parfois compliqué car on n'est pas toujours responsable d'un mauvais résultat, cela fait partie du jeu. En revanche quand quelque chose se passe bien, j'ai toujours trouvé qu'il y avait toujours une certaine émulation quand on est plusieurs, un feeling particulier, et j'aime partager ça. Mais d'un autre côté, avant toute chose, je suis pilote automobile et ce que je veux avant tout, c'est gagner des courses. Et le faire pour moi-même, je pense pouvoir m'y faire…

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Sam 6 Mai - 17:06

source Motorsport.com du 06/05/2017

EL2 - Lucas Auer en pointe, les Mercedes encore dominatrices



Lucas Auer a dominé la deuxième séance d'essais libres à Hockenheim, le pilote autrichien devançant ses équipiers Paul Di Resta, Edoardo Mortara et Robert Wickens.

E.R., Hockenheim - Après les deux meilleurs chronos signés lors des EL1 du vendredi par les Mercedes de Paul Di Resta et Gary Paffett, la marque à l'étoile a poursuivi sa domination lors de cette entame du week-end d'ouverture du championnat DTM 2017.

Après le meilleur temps signé la veille par Di Resta en 1'32"763, les chronos ont continué à chuter alors que les pilotes commencent à prendre la mesure des nouvelles voitures. Lucas Auer s'est ainsi montré le plus rapide de cette dernière prise de marques avant la première séance qualificative de la saison, le jeune Autrichien abaissant la référence à 1'31"712, juste devant un Paul Di Resta visiblement en forme, et deuxième de la séance à un dixième de seconde (1'31"815).

En troisième position figure Edoardo Mortara, de retour en haut des classements après une séance difficile vendredi avec sa nouvelle équipe. Mercedes verrouille le quatuor de tête avec Robert Wickens en 1'32"016.

La première Audi est cinquième, c'est celle de Nico Müller, qui rend 0,333 secondes à Auer. Le pilote suisse devance les deux premières BMW, celles du champion en titre Marco Wittmann et de son équipier Timo Glock. Maro Engel (Mercedes), Mike Rockenfeller (Audi) et Gary Paffett (Mercedes) complètent le top 10.

Les BMW s'étaient montrées en forme en milieu de séance, Bruno Spengler et Maxime Martin occupant les deux premiers rangs durant un certain temps. Spengler était en passe de signer un chrono proche du top 5 en fin de séance, mais une attaque un peu trop appuyée sur un vibreur à la fin de son tour rapide l'a empêché d'améliorer son chrono, se classant finalement 12e derrière Mattias Ekström. Les temps ayant rapidement chuté dans les dernières minutes, Maxime Martin s'est lui retrouvé relégué au 17e et avant-dernier rang, juste devant son équipier Tom Blomqvist, dernier pilote classé.

Enfin, Loïc Duval continue de prendre ses marques en DTM, le pilote français concluant les EL2 au 16e et antépénultième rang (il était 15e la veille), à 0,846 secondes du meilleur temps.

Les qualifications pour la course 1 débuteront à 11h35.



EL 2 autre tableau plus complet ... même source


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Sam 6 Mai - 17:14

source motorsport.com du 06/05/2017

Qualifications 1 - Lucas Auer en pole, Mercedes au top



Lucas Auer a décroché la pole position pour la course 1 à Hockenheim, où Mercedes a poursuivi sa démonstration en plaçant ses voitures aux trois premiers rangs, avec Paffett et Mortara également aux avant-postes.

Il faut attendre presque cinq minutes (sur les 20 minutes de la séance) pour voir les premiers chronos de référence, Ekström posant une première base encore bien loin des temps des essais libres, en 1'32''470, battu dans la foulée par Di Resta (1'31"760), puis Paffett (1'31"443) : les chronos des essais libres sont déjà battus.

Après huit minutes, Mercedes confirme sa domination en verrouillant les quatre premiers rangs avec Paffett, Auer, Di Resta et Wickens. La première BMW est cinquième (Glock) alors qu'il faut descendre au huitième rang pour trouver la première Audi (Müller). Après dix minutes, l'ensemble des pilotes rentre au stand en vue du rush final.

Les voitures repartent à l'assaut du chrono alors qu'il ne reste plus que cinq minutes dans la séance. Gary Paffett améliore encore et abaisse son temps à 1'31"042, mais Lucas Auer frappe plus fort encore en 1'30"849 : l'Autrichien s'empare de la pole provisoire, et cinq Mercedes pointent en tête à quelques secondes de la fin de la séance !

Les BMW de Timo Glock (1'31"161) puis Maxime Martin (1'31"247) parviennent à se hisser aux quatrième et cinquième rangs, mais ce sont bien les Mercedes qui dominent une nouvelle fois leur sujet, en accrochant les trois premières places de la ligne de départ pour la course 1 avec Auer, Paffett et Mortara.

Deux autres Mercedes, celles de Paul Di Resta et Maro Engel, s'élanceront des sixième et septièmes positions, devant la première Audi pilotée par Nico Müller, alors que Tom Blomqvist (BMW) et Robert Wickens (Mercedes) complètent le top 10.

Une entrée en matière difficile pour Duval

Pour sa première séance qualificative en DTM, Loïc Duval s'est battu mais, avec un chrono plus lent de 1,6 secondes de celui du poleman, le pilote français s'élancera du 18e et dernier rang pour sa première course dans la discipline.

On rappellera également que, pour la première fois, la séance qualificative rapporte des points aux trois premiers de la séance. Lucas Auer marque ainsi trois points, Gary Paffett deux points, et Edoardo Mortara un point.

Un dernier point au sujet des chronos puisque, avec le gain de puissance (+50 chevaux) amené par la nouvelle réglementation, les temps au tour ont fortement chuté entre la plus rapide des deux pole positions d'octobre dernier à Hockenheim (1'33"876, Nico Müller) et celle signée par Lucas Auer aujourd’hui (1'30"849).



autre tableau ... même source



_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Sam 6 Mai - 17:24

source Motorsport.com du 06/05/2017

Course 1 - Lucas Auer garde la tête froide



Auteur de la pole position, Lucas Auer (Mercedes) a résisté au retour de la BMW de Timo Glock pour remporter la première course de la saison à Hockenheim, alors que Mike Rockenfeller (Audi) complète le podium.

Après leur démonstration lors des qualifications, les Mercedes étaient lestées de cinq kilos pour cette première course, alors que les BMW et les Audi étaient au contraire délestées de cinq kilos. René Rast (Audi) s'élance de la voie des stands.

Auer prend un bon départ et conserve l'avantage devant Paffett, mais Glock a pris l'avantage sur Mortara pour la troisième place. Le pilote BMW poursuit son effort, et dépose Gary Paffett au freinage de l'épingle au deuxième tour, le voilà deuxième. Derrière, Blomqvist part en tête-à-queue après avoir été percuté à l'arrière par Robert Wickens, au même endroit.

Quatrième tour : Lucas Auer a déjà porté son avance à 3,2 secondes, alors qu'un nouvel accrochage met aux prises la Mercedes de Maro Engel, touchée par l'Audi de Jamie Green. Les deux hommes sortent de la piste mais reprennent leur chemin. Wickens observe son drive-through après son incident avec Blomqvist, alors que Green observe la même sanction un tour plus tard.

Auer, Glock, Paffett, Mortara, Di Resta, Martin, Wittmann, Müller, Ekström et Rockenfeller : c'est le top 10 provisoire au septième tour avec déjà 5,7 secondes d'avance pour le leader ! Après plusieurs tentatives infructueuses, Paffett porte une attaque sur Glock pour le gain de la deuxième place, mais le pilote britannique vire au large, et perd une position au profit de son équipier Edoardo Mortara.

13e tour : alors que Auer compte désormais plus de neuf secondes d'avance profitant du "bouchon" Glock qui ralentit Mortara, Ekström surprend Wittmann pour s'emparer de la septième place.

Stratégie payante pour Rockenfeller

17e tour : les premiers pilotes s'arrêtent au stand, Paffett observe son arrêt, tout comme René Rast et Bruno Spengler. Le leader Lucas Auer stoppe au tour suivant, imité par Timo Glock et Paul Di Resta, puis Marco Wittmann. Lucas Auer marque une hésitation à l'issue de son changement de pneus, et perd quelques dixièmes.

Mortara s'arrête ensuite, gagne une position au détriment de Timo Glock, mais celui-ci profite de ses pneus plus en températures pour récupérer son bien. Cette salve de changements de gommes a en revanche parfaitement profité à Mike Rockenfeller, qui pointe désormais au deuxième rang virtuel derrière Auer, mais devant Glock. À 20 minutes de la fin, les Audi de Ekström et Duval sont les seules à n'avoir pas encore observé d'arrêt.

24e tour : Timo Glock trouve l'ouverture sur Mike Rockenfeller, et s'empare du deuxième rang. Trois tours plus tard, Ekström et Duval s'arrête enfin au stand, les deux hommes repartent aux neuvième et 13e rangs, respectivement.

Les trois premiers dans un mouchoir

28e tour : Lucas Auer a récupéré la première place sur la piste, mais ne compte cette fois que deux secondes d'avance sur Timo Glock, qui continue d'y croire, alors que Rockenfeller s'accroche à la troisième place. Chaussé de pneus plus frais que ses adversaires, Ekström aligne les meilleurs tours, s'empare d'abord de la septième place devant Di Resta, puis de la sixième position face à son équipier René Rast.

Ça chauffe en tête de la course ! Timo Glock est revenu à un peu plus d'une seconde de Auer, et proche de passer dans la zone DRS pour aller chercher la première place. C'est fait au passage du 32e tour, avec 0,9 seconde de retard sur l'Autrichien. Première attaque à l'extérieur à l'épingle, puis deuxième tentative au freinage suivant, mais le pilote Mercedes tient bon. Les cinq dernières minutes vont être tendues entre les deux hommes. Profitant de la bagarre, Rockenfeller se rapproche des deux hommes.

Les trois constructeurs aux trois premiers rangs

Dernier tour : Lucas Auer garde la tête froide et remporte cette première manche indécise jusqu'au bout, et s'impose devant Timo Glock et Mike Rockenfeller ; les trois constructeurs aux trois premiers rangs, objectif atteint pour les organisateurs du DTM.

Edoardo Mortara échoue de peu au pied du podium, et termine devant Mattias Ekström, auteur de la remontée de la course, de sa 17e place au départ à sa cinquième position à l'arrivée. René Rast, Gary Paffett, Paul Di Resta, Nico Müller et Marco Wittmann complètent le top 10. Pour sa première course en DTM, Loïc Duval termine 14e.

Avec la pole et la victoire, Lucas Auer signe le carton plein en cette première journée, et occupe logiquement la première place du championnat devant Timo Glock et Mike Rockenfeller.




autres tableaux plus complets ... même source
GRID 1


Race 1

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Sam 6 Mai - 18:17

source Motorsport.comp du 06/05/2017

Auer : "La course la plus difficile de ma vie"



Vainqueur de la course 1 à Hockenheim après avoir décroché la pole position en qualifications, Lucas Auer (Mercedes) n'a pas eu la partie facile dans les derniers tours face au retour de la BMW de Timo Glock.

Lucas Auer s'est montré impérial durant cette première journée de course à Hockenheim, à l'occasion de l'ouverture du championnat DTM. Le jeune Autrichien, qui s'était déjà hissé dans le top 5 lors des EL1, s'est montré le plus rapide de la seconde séance d'essais libres, avant de dominer encore la séance qualificative pour la course 1.

Après avoir conservé l'avantage au départ, le pilote autrichien a rapidement creusé l'écart sur ses adversaires, se constituant une avance d'une dizaine de secondes sur Timo Glock (BMW) avant les changements de pneumatiques de la mi-course.

Si son arrêt se déroulait sans accrocs, Auer marquait un temps d'hésitation au redémarrage et perdait quelques dixièmes. Mais c'est surtout de retour en piste que le leader commençait à perdre de son avance, alors que Timo Glock au contraire augmentait son rythme avec son deuxième train de pneus.

Dès lors, l'écart ne cessait de se réduire entre les deux hommes, Timo Glock revenant au contact à six tours de la fin, et sous la barre fatidique d'une seconde qui lui permettait d'activer son DRS. Le pilote allemand portait une première attaque, puis une seconde, mais Auer résistait.

À deux tours de la fin, Glock tentait une nouvelle fois sa chance, mais devait s'incliner à nouveau face à la défense de son adversaire. Le pilote BMW perdait ensuite quelques dixièmes précieux en effectuant un léger écart pour éviter le contact à la sortie de l'épingle dans l'avant-dernier tour, et se mettait ainsi hors de la zone limite de DRS, c'était fini : Lucas Auer bouclait le dernier tour avec un peu d'air, et remportait la course de main de maître.

Seul à bord

"C'était la course la plus difficile de ma vie", soufflait le vainqueur après l'arrivée. "Sur la fin, je devais ménager mes pneus pour les emmener jusqu'à l'arrivée. Je devais défendre mais, en même temps, je devais aller vite et éviter la moindre erreur. Nous avions mis au point une stratégie, mais en raison des nouvelles règles, vous êtes désormais tout seul à bord, sans communication radio avec l'équipe. Personne ne peut vous dire si vous devez ne pas y aller trop fort avec les pneus, vous devez le déterminer vous-même."

"Lorsque Timo s'est rapproché dans les derniers tours je savais que, si je pouvais repousser ses premières attaques, j'aurais une chance, car ses pneus allaient se dégrader eux aussi", poursuit Auer. "C'était vraiment une tâche difficile. Mais je suis super heureux de la façon dont se sont passées les choses. Je voudrais remercier mon équipe, ils ont travaillé sans relâche pendant l'hiver, et cela paie aujourd'hui."

Lucas Auer décrochait là son deuxième succès en DTM, et devient officiellement le premier leader du championnat à l'issue de cette première journée, ses 25 points de la victoire s'ajouter aux trois unités récoltés après sa pole position.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Dim 7 Mai - 11:59

source Motorsport.com du 07/05/2017

Duval : une première course "difficile, comme on s'y attendait"



14e de sa première course en DTM après s'être élancé du fond de la grille, Loïc Duval s'est surtout attaché à prendre de l'expérience lors de cette première manche, en attendant de passer la vitesse supérieure lors de la course 2.

Plongeant dans le grand bain du DTM après une préparation relativement réduite durant l'intersaison, Loïc Duval n'a pas eu la partie facile lors de la première course de la saison disputée samedi à Hockenheim. 15e et 16e des premiers essais libres (à une seconde, puis huit dixièmes du meilleur temps), le pilote tricolore a dû se contenter du 18e et dernier chrono à l'issue de sa première séance qualificative dans la discipline.

"Une première journée difficile, comme on s'y attendait un peu", expliquait Duval samedi soir à Motorsport.com. "On n'a pas été bon en qualifications, de manière générale d'ailleurs puisque les Audi manquaient de performance dans l'ensemble. On a vraiment une bonne voiture apparemment avec une voiture assez constante, ça fonctionne plutôt bien de ce côté-là. Donc on n'était pas très bien, et en plus quand tu manques d'expérience ça complique les choses, et j'ai fait une erreur pendant la séance. Tout ça cumulé, cela a donné une mauvaise qualification. Mais ça fait partie du processus d'apprentissage de la discipline."

En course, le pilote de l'Audi RS5 #77 prenait un départ prudent, et les bousculades des premiers tours lui permettait de gagner quelques places, et de pointer au 16e rang dès le cinquième tour. Par la suite, alors que les pilotes observaient leur changement de pneus en grande majorité au cap de la mi-course, le Français décidait de retarder son arrêt au maximum – il était le seul à faire ce choix avec Mattias Ekström –, pour ne sauter dans la voie des stands qu'à dix tours de la fin.

Il concluait finalement l'épreuve au 14e rang, avec surtout la satisfaction d'avoir emmagasiné un peu d'expérience qui lui fait défaut en ce début de saison.
"Je suis resté en-dehors des soucis ce qui me permet de prendre un petit peu d'expérience"

"En course, le premier relais était difficile, la voiture était assez instable", poursuit Duval. "Il y avait un peu de sous-virage, et les pneus ont mis longtemps avant de se mettre en température. En revanche le deuxième relais était bon, je me suis arrêté en même temps que Mattias [Ekström]. Au final je fais un meilleur tour en course que lui, j'avais une bonne constance sur le deuxième relais, c'est le point positif de la course."

"J'ai appris un petit peu, je suis content, je suis resté en-dehors des soucis ce qui me permet de prendre un petit peu d'expérience. Maintenant il va falloir vite trouver des solutions pour aller aussi vite que les autres, voire plus vite."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Dim 7 Mai - 12:08

source Motorsport.com du 07/05/2017

EL3 - Maxime Martin et BMW entre les gouttes



Maxime Martin (BMW) a signé le meilleur temps des derniers essais libres sur le circuit de Hockenheim, quelques instants avant les qualifications pour la Course 2, sous un ciel très menaçant.

E.R., Hockenheim - Les températures sont fraîches en ce dimanche matin sur Hockenheim, avec à peine 12°C, et un ciel très menaçant. Les pilotes BMW sont les premiers en action, Bruno Spengler signant un premier temps de référence (1'35"388) suivi d'Augusto Farfus (1'34"487), puis Tom Blomqvist (1'32"731) et enfin Maxime Martin (1'32"484).

Le pilote belge est longtemps resté en haut de la hiérarchie, avant de se faire déposséder du meilleur chrono par Nico Müller (Audi) avec un tour en 1'32"400. Mike Rockenfeller (Audi) s'installait à son tour en première position (1'32"141 puis 1'32"000), mais Maxime Martin reprenait la première position du classement avec un tour en 1'31"777.

Maxime Martin concluait ainsi la troisième séance d'essais libres en tête, devançant de 0,223 seconde Mike Rockenfeller (Audi), lequel précédait une autre Audi, celle de Jamie Green (+0"366) alors que Bruno Spengler se hissait au quatrième rang au volant de sa BMW, à 0,454 seconde de son équipier.

Toutes les Audi ont intégré le top 8 lors de cette séance puisque l'on retrouve ensuite quatre RS5, avec dans l'ordre Nico Müller, René Rast, Mattias Ekström et Loïc Duval. Les BMW de Tom Blomqvist et Marco Wittmann complètent le top 10.
Chute de performance pour les Mercedes

Après s'être montrées au-dessus du lot lors de la première journée, les Mercedes ont affiché une étonnante baisse de forme, dans des conditions de piste différentes du samedi. Il faut descendre en effet au 11e rang pour trouver la première C63 DTM, celle de Gary Paffett, alors que Maro Engel pointe au 13e rang et que les quatre autres voitures de la marque à l'étoile sont reléguées aux quatre derniers rangs de la hiérarchie, celle de Lucas Auer, poleman et vainqueur d'hier, en 15e position.

Les qualifications se tiendront de 12h20 à 12h40, le départ de la Course 2 étant donné à 15h15.




autres tableaux même source

EL3


Q2

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Dim 7 Mai - 14:14

source Motorsport.com du 07/05/2017

Qualifications 2 - Le bon timing pour Timo Glock



Timo Glock (BMW) a signé la pole position pour la course 2, à l'issue d'une qualification indécise sur une piste humide mais s'asséchant au fil des minutes. René Rast (Audi) s'élancera à ses côtés sur la première ligne.

E.R., Hockenheim - Une bruine persistante s'est désormais installée sur le circuit de Hockenheim alors que les pilotes entrent en piste à l'assaut du chrono pour ces vingt minutes de qualifications.

Lors de ces premiers tours de prises de marques dans des conditions de piste nouvelles, le temps au tour sont de l'ordre de 1'45. Tom Blomqvist se porte en tête après cinq minutes en 1'44"616, mais les temps chutent rapidement, et Maxime Martin, le plus rapide des EL3, pointe au premier rang (1'42"591) après neuf minutes dans la séance.

Le pilote BMW devance alors Paul Di Resta (Mercedes), Tom Blomqvist (BMW), Nico Müller (Audi) et Mattias Ekström (Audi), avant que Edoardo Mortara (Mercedes) ne mette tout le monde d'accord en 1'42"218.

Les temps tombent rapidement avec les pneus slicks, et Mike Rockenfeller (Audi) abaisse d'un coup la référence à 1'37"005 ! Timo Glock (BMW) lui emboîte le pas, et s'empare de la pole provisoire dans la foulée avec un chrono de 1'35"933, mais le pilote allemand est battu quelques secondes plus tard par Robert Wickens (Mercedes) en 1'35"828. Wickens, Glock et Rockenfeller : c'est le trio de tête à cinq minutes de la fin de la séance.

Les chronos continuent de chuter : Marco Wittmann (BMW) est désormais le plus rapide en 1'33"615, mais Rockenfeller insiste en 1'33"054. Comme toujours sur une piste séchante, c'est le dernier en piste qui aura le dernier mot…

Le dernier mot pour Glock et BMW

Il reste trois minutes : Wickens se hisse une nouvelle fois en haut de la hiérarchie (1'32"902), mais Rockenfeller répond encore du tac au tac (1'32"444). Blomqvist se hisse désormais en première position (1'32"393) puis Auer (1'32"120), Paffett (1'32"025) et encore Spengler (1'31"924) alors que l'on aborde la dernière minute d'une séance débridée et indécise.

Mais, comme l'on s'y attendait, les derniers pilotes en piste sont dans la même configuration, et c'est finalement Timo Glock qui a le dernier mot dans son tout dernier tour, avec la pole définitive en 1'31"406.

Effort de dernière minute pour René Rast

Le pilote allemand, deuxième de la Course 1 hier, devance finalement l'Audi de René Rast, qui arrache une place en première ligne dans les dernières secondes (1'31"581) devant Jamie Green (Audi) et Edoardo Mortara, premier pilote Mercedes.

Mike Rockenfeller et Bruno Spengler viennent ensuite, alors que le top 10 est complété par Gary Paffett, Lucas Auer, Maro Engel et Mattias Ekström. Loïc Duval signe le 13e temps au volant de son Audi.

Le départ de la Course 2 sera donné à 15h15.


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: DTM 2017

Message par guy3865 le Dim 7 Mai - 15:49

source Motorsport.com du 07/05/2017

Course 2 - Jamie Green opportuniste



amie Green (Audi) a remporté la course 2 à Hockenheim, après avoir tiré partie d'une neutralisation, puis de l'apparition de la pluie. Gary Paffett (Mercedes) et Marco Wittmann (BMW) complètent le podium.

E.R., Hockenheim - Le ciel est encore bien menaçant mais il ne pleut pas (encore) au moment où les 18 concurrents se mettent en place sur la grille, avec une première ligne composée de Timo Glock (BMW) et René Rast (Audi).

Glock prend un bon départ mais Jamie Green s'infiltre au deuxième rang devant Rockenfeller, Auer et Paffett alors que René Rast rate son envol et chute en milieu de peloton. Derrière, c'est la bousculade entre Nico Müller (Audi) et Robert Wickens (Mercedes), ce dernier reste sur le carreau dans le bac à graviers du premier virage alors que Loïc Duval, victime malheureuse de l'incident, est lui aussi touché mais peut repartir. La course est neutralisée derrière la voiture de sécurité.

Au redémarrage (un système sur deux files pour la première fois en vigueur en DTM), Glock est piégé par Jamie Green et Lucas Auer en profite pour s'infiltrer tout comme Bruno Spengler. Nouvel accrochage à l'arrière, cette fois entre René Rast et la BMW de Maxime Martin. Le pilote allemand, décidément bien malheureux, abandonne.

Green, Auer, Spengler : c'est le trio de tête après cinq tours, alors que Timo Glock occupe le quatrième rang, bien décidé à revenir aux avant-postes. Mattias Ekström complète ce groupe de tête sensiblement détaché du reste du peloton. Spengler s'écarte pour laisser passer Glock, alors que Duval range son Audi au stand : c'est l'abandon pour le pilote français. Neuvième tour : Spengler perd une autre position, cette fois au profit d'Ekström. Mais Green écope d'une pénalité de cinq secondes pour avoir accéléré avant la ligne à la reprise après la voiture de sécurité.

Mortara perd gros

Après dix tours, Jamie Green compte 1,5 seconde d'avance sur Auer, qui évolue à 3,7 secondes de Glock, lequel est désormais sous la menace direct d'Ekström. Le Suédois finit par dépasser le pilote allemand, alors que Mortara en fait de même sur Spengler pour la cinquième place.

Le premier changement de pneus intervient dès le 12e tour pour Mike Rockenfeller (Audi), alors que Mortara poursuit sa remontée, et prend le dessus sur Timo Glock : le voici quatrième. Quelques gouttes font leur apparition, piégeant Timo Glock qui vire large à l'épingle, et perd une position à la faveur de Spengler : ce dernier change ses gommes au 14e tour. Ekström perd sa troisième place face à Mortara, mais ce dernier part en tête-à-queue à la sortie du premier virage !

La pluie s'intensifie, et les pneus pluie sont de sortie pour les prochains pilotes à devoir changer de gommes, qui tirent un avantage certain des conditions. Green observe sa pénalité, puis fait monter ses pneus pluie dans la foulée : il reprend la piste en première position. Le pilote britannique compte même une quinzaine de secondes d'avance sur Paffett, Wittmann et Auer, alors que Müller complète le top 5 un peu plus loin. Il reste 15 minutes au chrono.

Lucas Auer assure l'essentiel

Jamie Green stabilise son avance à une quinzaine de secondes devant Gary Paffett, qui a pris un peu d'air devant Marco Wittmann. À cinq minutes de l'arrivée, les positions n'évoluent guère, la seule bagarre concernant Engel, Spengler et Glock pour la huitième place.

Green remporte ainsi une course qu'il a largement dominée et qu'il conclut avec cinq secondes d'avance sur son compatriote Gary Paffett. Comme lors de la Course 1, les trois constructeurs sont présents sur le podium puisque le Champion en titre Marco Wittmann termine au troisième rang. Quatrième, Lucas Auer (Mercedes) fait une bonne opération au championnat, augmentant son avance au championnat.

Nico Müller (Audi) termine cinquième devant Paul Di Resta (Mercedes), Mike Rockenfeller (Audi), Timo Glock (BMW), Bruno Spengler (BMW), et Maro Engel (Mercedes), qui complètent le top 10.



Dernière édition par guy3865 le Dim 7 Mai - 17:04, édité 1 fois

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum