WSBK - Buriram

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

12032017

Message 

WSBK - Buriram




WSBK - Buriram

Course 1 - Rea


Course 2 - Rea


doublé de Jonathan Rea (Kawasaki)

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 35734
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

WSBK - Buriram :: Commentaires

avatar

Message le Dim 12 Mar - 11:52 par guy3865

source Motorsport.com du 11/03/2017

pour info et pour ceux qui veulent en savoir un peu plus

Course 1 - Rea, la balade nord-irlandaise

Si les courses de Phillip Island ont délivré une lutte titanesque pour le podium, la première manche thaïlandaise a consacré Jonathan Rea comme l'homme imbattable du jour.

Sur la grille de départ, les compagnes des concurrents ainsi que les mécaniciens appliquent consciencieusement des serviettes humidifiés sur la nuque des pilotes. Il faut rappeler la chaleur étouffante qui entoure le circuit de Buriram, plus de 30 degrés dans l’air, près du double sur la piste.

Une fois n’est pas coutume, le départ est exempt d’incident. Tout juste peut-on constater l’envol raté de Markus Reiterberger : qualifié au 12e rang, il est enfermé dans le peloton et se retrouve rejeté à la 17e place. Chaz Davies, bien que relégué sur la deuxième ligne, dépasse Alex Lowes, puis tente de faire les freins à Tom Sykes à l’épingle. Peine perdue pour le Gallois, qui manque de toucher son équipier Marco Melandri.

Davies doit patienter deux tours avant de réaliser un dépassement au cordeau sur Sykes dans un enchaînement de virages. Le porteur du numéro 66 a même été surpris de la manœuvre, et doit redresser sa machine pour éviter l’accrochage !

Jonathan Rea ne voit pas cette passe d’armes, et pour cause : il s’envole ! Si, pendant quelques boucles, Melandri tente de rester dans sa roue, le pilote Kawasaki rajoute une couche et distance irrémédiablement l’Italien. Il est même le seul à pouvoir tenir un rythme en-deçà des 1'34", signe incontestable de son aisance en Thaïlande.

À l’arrière, Ayrton Badovini ouvre la liste des abandons. L’Italien, avant-dernier, perd l’avant de sa Kawasaki privée dans un virage lent. Les deux Honda de Nicky Hayden et Stefan Bradl débutent une remontée dans les points. Après une qualification manquée (14e et 16e), les deux pensionnaires du Ten Kate gardent une allure régulière, pour scorer les points de la 9e (pour Hayden) et de la 10e place (pour Bradl).
Melandri dépassé dans le dernier virage

Dans la seconde moitié de course, les écarts s’agrandissent, les pneus perdent de leur mordant. Cela permet à Chaz Davies de fondre sur Marco Melandri. Les deux équipiers s’échangent leur position sans tarder. Pourtant, Davies ne peut hausser l’allure, et n’est pas capable de rattraper Rea. Cette deuxième place n’est pas de nature à décevoir le numéro 7. "C’est la troisième fois que nous venons ici, et nous savons que Jonathan est le meilleur sur ce circuit ! On doit améliorer quelques points pour demain, j’étais surpris de perdre autant de temps sur Sykes dans les deux lignes droites", analyse Davies dans le parc fermé.

Malgré toute son énergie, Melandri se retrouve sous la pression de Sykes ! Comme en Australie deux semaines auparavant, l’expérimenté italien va être destitué d’un probable podium dans les derniers moments de l’épreuve. En fait, c’est dans l’ultime freinage que ce diable de Sykes dépasse Melandri ! "La course était difficile, et j’ai simplement tenté quelques petites choses dans le dernier tour pour tirer le meilleur de la Kawasaki", relate Sykes.

Pour le vainqueur du jour, c’est la bonne affaire. Rea compte désormais 15 points d’avance sur Davies au classement général. "J’ai appris l’année passée qu’il était très difficile de doubler à Buriram", explique Rea, en référence à son duel contre Sykes. "Donc j’ai attaqué dès le début, et mon départ était efficace."

Les pilotes vont pouvoir reprendre leurs forces et se rendre au débriefing avant la deuxième course, prévue demain à 10 heures, heure française.



WSBK - Buriram - Course 1

GALERIE PHOTOS BURIRAM

Dernière édition par guy3865 le Dim 12 Mar - 11:58, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 12 Mar - 11:57 par guy3865

source Motorsport.com du 12/03/2017

Course 2 - Rea, Monsieur 100 %, Davies à la faute

L'Irlandais termine le week-end thaïlandais avec une une quatrième victoire en autant de courses cette saison. Son grand rival Chaz Davies termine cinquième après une chute.

Pour cette dernière course du week-end, la grille de départ est chamboulée. Les trois premiers pilotes de la Course 1 se retrouvent relégués en troisième ligne dans l’ordre inverse d’arrivée ; les concurrents ayant fini de la 4e au 9e rang peuvent ainsi sauter une ligne. C’est donc Marco Melandri qui démarre en tête, devant le poleman de la saison passée Michael Van der Mark et Alex Lowes.

Ce nouveau règlement oblige les top guns à s’élancer au milieu du paquet. Hier, Jonathan Rea faisait part de ses craintes de partir 9e, pourtant l’Irlandais efface en un clin d’œil ce désavantage en prenant la 4e place dès le premier freinage ! Le voici suivi comme son ombre par Chaz Davies et Tom Sykes. La Yamaha d’Alex Lowes n’est ensuite qu’une formalité à dépasser : en tête, Melandri a déjà du souci à se faire.

Le deuxième tour est à peine couvert que Chaz Davies se fait pressant sur son équipier. Le Gallois freine déraisonnablement trop tard en bout de ligne droite, manque de harponner la Ducati, glisse lentement de l’arrière et se retrouve à terre. C’est un premier tournant dans le duel que mène Davies contre Rea, puisqu’il repart laborieusement en dernière place !

Une opportunité de rêve pour Rea, qui dépasse bientôt Melandri pour les commandes de la course. Mais le drapeau rouge est brandi. Un inquiétant liquide s’est répandu sur la roue arrière de Lorenzo Savadori, l’Aprilia a glissé et a catapulté l’Italien dans les airs. Sonné, Savadori souffre de multiples contusions ainsi que d'une entorse aux cervicales .
Melandri encore dépassé in extremis

Le lieu de l’accident est recouvert d’huile, d’autant plus que les mécaniciens découvrent une fuite sur la Yamaha de Van der Mark. Pendant une vingtaine de minutes, les commissaires nettoient l’asphalte, avant que les rescapés ne reprennent la piste pour 16 tours.

Si, quelques minutes plus tôt, tous les regards étaient braqués sur Jonathan Rea au départ, c’est au tour de Chaz Davies d’être scruté de près. Le Britannique, reparti depuis le 19e rang, mène une course contre-la-montre. À la porte du top 10 après une boucle, il dépasse Nicky Hayden puis Leon Camier. Ce dernier n’aura pas l’occasion de contre-attaquer : le moteur de sa MV Agusta rend l’âme. La seule Aprilia rescapée, celle d’Eugene Laverty, passe par la casse "chute". L’Irlandais remontera sur sa machine pour marquer un petit point.

À l’avant, Rea fait le forcing pour s’isoler. La tactique est payante, ni Melandri ni Sykes ne peuvent suivre l’allure du numéro 1. Le pilote Kawasaki devient le premier à signer quatre victoires d’affilée en début de saison depuis Neil Hodgson en 2003 ! "J’étais très nerveux avant le premier départ, c’est difficile de doubler ici. Je remercie mon équipe, c’était un week-end très éprouvant à cause de la météo et mes mécaniciens ont travaillé sans relâche", expliquait-il dans le parc fermé.

Le triomphe pour Kawasaki est complet puisque Sykes trouve l’ouverture sur Melandri dans le dernier virage du dernier tour, exactement comme la veille ! "Je pense qu’il ne me paiera pas de café à cause de ça ! Ce n’est pas un mauvais week-end dans l’ensemble, avec deux podiums."

Melandri, une fois n’est pas coutume, termine comme le meilleur représentant Ducati sur la dernière marche du podium. Davies a finalement buté sur l’obstacle Jordi Torres (5e). Le voici désormais à 30 points du leader au général, Jonathan Rea.

À signaler la belle performance du pilote privée Roman Ramos, qui termine 9e sur sa Kawasaki. Alex Lowes égale quant à lui sa meilleure performance avec Yamaha, avec une 4e place finale.

WSBK - Buriram - Course 2

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 13 Mar - 1:47 par Mathurin

Bravo à lui, encore un doublé !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 13 Mar - 1:50 par Mathurin

Et encore merci Guy pour ce que tu fait, j'ai juste pris l'initiative de "centrer" pour que ça soit pareil pour tout les sujets.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 13 Mar - 8:36 par guy3865

pas de soucis

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum