Liberty Media

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Jeu 11 Mai - 15:46

autre article du jour, le 2ème

source Motorsport.Com du 11/05/2017

Liberty Media ne manque pas de candidats pour de nouveaux GP



Depuis son arrivée à la tête de la Formule 1, Liberty Media a l'intention de travailler sur le calendrier, avec plusieurs options possibles. Chase Carey ne cache pas que les opportunités sont légion.

L'année prochaine, le calendrier de la Formule 1 devrait compter 21 courses, avec le retour des Grands Prix de France et d'Allemagne, et la disparition de celui de Malaisie. Ces accords avaient été conclus par Bernie Ecclestone, avant que le grand argentier ne soit évincé par les nouveaux propriétaires de la discipline. À plus long terme, l'intention de Liberty Media est d'allonger ce calendrier, mais Chase Carey sait à quel point les équipes peuvent être réfractaires à cette idée. Beaucoup considèrent que le nombre de 21 Grands Prix constitue une limite pour des raisons économiques et logistiques.

"Notre premier objectif est de rendre nos 21 courses [en 2018] aussi solides que possible", souligne le PDG de la Formule 1. "Nous avons discuté pour en faire des événements plus importants et exploiter au mieux des choses comme les hospitalités. Clairement, les clients premiums sont importants sur ces événements, et nous sommes concentrés là-dessus."

"Nous n'avons pas vraiment défini un nombre de courses à viser. Nous savons qu'il y a une opportunité pour en ajouter, nous voulons collaborer davantage avec les équipes avant d'entrer dans les détails. D'un autre côté, le côté promoteur est probablement le domaine de notre business qui est le plus mature aujourd'hui."

"Mais avec l'étendue de l'intérêt des acteurs, des lieux qui savent pouvoir accueillir un Grand Prix de F1, je pourrais remplir une page avec un nombre d'endroits qui ont demandé à nous rencontrer et à discuter de l'opportunité d'accueillir une course. Je pense que ça dit bien notre capacité à poursuivre le fait de tirer profit de l'appétit international pour ce sport, et de l'enthousiasme pour les événements. En rendant les Grands Prix meilleurs et en améliorant la discipline, nous pensons que tout cela amène du carburant à ces initiatives."

Chase Carey précise cependant que les nouveaux lieux que pourrait visiter la Formule 1 doivent avoir du sens. Une remarque qui n'est pas sans se faire l'écho des propos récemment tenus par Greg Maffei, PDG de Liberty, concernant la pertinence de voir la catégorie reine se produire en Azerbaïdjan.

"Nous essayons de coopérer avec le plus grand nombre d'entre eux, et de les évaluer", explique Carey au sujet des candidats pour accueillir la discipline. "À la fois sur des marchés comme l'Europe, qui sont des marchés évidemment historiques, et avec des opportunités en Amérique et en Asie. Nous voulons nous assurer de comprendre ce que signifie chaque opportunité pour nous si nous allons plus loin, tandis que la première priorité est de faire en sorte d'être certain d'avoir 21 courses avec autant de succès possible l'année prochaine."

Maintenir Singapour au calendrier

À l'automne prochain, le Grand Prix de Malaisie se déroulera une dernière fois à Sepang avant de disparaître du calendrier. La menace existe également pour Singapour, mais Chase Carey se montre confiant pour qu'une solution permette le maintien de cette épreuve nocturne.

"Nous sommes activement impliqués pour renouveler Singapour, nous ne nous attendons pas à ce qu'ils arrêtent", assure-t-il. "L'Asie est comme l'Amérique, ce sont des marchés croissants importants pour nous. La course de Singapour a été une grande réussite pour nous. Nous avons débuté en Asie cette année, et nous avons vraiment eu du public en hausse de manière significative en Chine et en Australie. Je pense qu'il y a une certaine dynamique, et l'Asie est clairement un marché sur lequel nous attendons une croissance significative."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Ven 12 Mai - 16:36

source Motorsport.com du 12/05/2017

Des fans de F1 pourront dormir dans le garage Williams



Les nouveaux propriétaires de la Formule 1 ont approuvé un concours unique donnant la chance aux fans de dormir dans le garage Williams dans la nuit précédant le Grand Prix de Grande-Bretagne 2017.

Liberty Media a comme objectif, depuis le rachat de la F1, d'impliquer les fans dans la discipline et de la rendre plus accessible que sous l'ère ultra sélective et fermée de Bernie Ecclestone.

En conséquence, nombre d'initiatives sont mises en place pour cela, avec l'installation de zones pour les fans et une concours pour gagner du roulage dans une F1 biplace en marge du Grand Prix d'Espagne, le premier de la saison européenne.

Dans cet état d'esprit, le sponsor principal de Williams, Martini, a eu l'idée d'une "soirée pyjama" en partenariat avec l'entreprise Airbnb, spécialiste de la location d'appartements et de maisons de particuliers. Williams a apprécié cette idée et l'a transmise à Liberty Media.

En effet, pour pouvoir être mis en œuvre, ce projet doit être approuvé par l'instance qui gère les droits commerciaux notamment pour accorder les pass et les accès nécessaires. Tout cela a été réglé assez rapidement, ce qui aurait sans doute été très difficile voire impossible sous l'ancien commandement.

Deux fans auront donc la chance de dormir dans le garage Williams, aux côtés des FW40 de Lance Stroll et Felipe Massa qui rouleront lors de la course qui se disputera le lendemain. Les vainqueurs auront auparavant la chance d'être reçus par Claire Williams, directrice adjointe, et de rencontrer Massa ainsi que des membres de l'écurie.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Mer 17 Mai - 11:13

source Motorsport.com du 17/05/2017

L'histoire du fan de Ferrari impossible sous Ecclestone, selon Carey



C'est la belle histoire de ce Grand Prix d'Espagne.

Le petit Thomas, originaire d'Amiens, se faisait une joie d'assister au Grand Prix d'Espagne avec ses parents. Or, au départ, c'est le drame : son pilote préféré Kimi Räikkönen a été impliqué dans un accrochage et contraint à l'abandon.

Les caméras ont alors capturé l'image de l'enfant, qui pleurait à chaudes larmes dans les tribunes, déçu par le retrait prématuré de son favori. Cette vidéo a fait le tour des réseaux sociaux, engendrant l'émotion générale.

Cependant, tout est bien qui finit bien, puisque Thomas et ses parents ont été invités dans l'hospitalité Ferrari quelques instants plus tard pour une rencontre avec le Champion du monde 2007 que le jeune Français n'oubliera certainement jamais.

Ce "moment spécial" aurait-il été possible lorsque la Formule 1 était gouvernée par Bernie Ecclestone ? Selon Chase Carey, nouveau PDG de la F1, il est clair que non.

"On a beaucoup parlé du petit garçon qu'ils sont allés chercher, mais ils l'ont fait de leur propre initiative, avec un sentiment de liberté qu'ils n'auraient pas eu il y a un an", souligne Carey. "Je ne leur ai pas dit d'aller chercher le petit garçon, il y a des gens qui l'ont fait de leur propre initiative, qui ont pensé que ce serait un moment spécial, et c'était le cas."

Un vent de fraîcheur

Le Grand Prix d'Espagne a été la première étape d'un projet de Liberty visant à améliorer l'expérience des spectateurs sur les week-ends. On y retrouvait ainsi une tyrolienne, un atelier d'arrêts au stand et des tours de circuit dans une Minardi F1 biplace.

Pour couronner le tout, c'est une bataille palpitante pour la victoire qui a opposé Lewis Hamilton à Sebastian Vettel, d'où une satisfaction certaine de Chase Carey.

"À Barcelone, nous avons lancé non pas des événements révolutionnaires mais un certain nombre de choses que presque tout le monde a apprécié comme un 'vent de fraîcheur, d'énergie et de passion'", souligne l'Américain. "Nous avons connecté les diverses parties, nous avons trouvé un incroyable niveau d'enthousiasme qui n'existait pas, et dans une certaine mesure, on pourrait dire qu'il y avait presque de la frustration pour les gens qui avaient l'impression qu'il n'y avait personne avec qui partager des choses."

"Il ne fait aucun doute que certaines choses vont changer plus vite que d'autres. Nous avons eu davantage d'événements, de grands moments comme la touchette de Vettel et Hamilton à la sortie des stands, et nous avons plus ou moins laissé faire."

Un carnaval

L'absence de la Formule 1 sur les réseaux sociaux, à laquelle la FOM n'avait mis un terme que début 2016, était symptomatique d'une F1 évoluant encore dans le XXe siècle dans certains domaines. Carey mentionne notamment les boutiques de produits dérivés, qui "ressemblent à un carnaval d'il y a 20 ans" parce qu'il y a "des T-Shirts accrochés au mur".

La priorité n'est toutefois pas uniquement de créer une meilleure expérience pour les fans, mais aussi de rentabiliser l'ensemble des opérations : "En faisant les choses comme il faut, nous devrions gagner de l'argent, pas en dépenser, en créant une plateforme quand on a plus de 100''000 personnes, et la télévision, et des gens qui prennent des photos. Il y a plein de gens qui veulent en profiter, et cela nous donne l'opportunité de gagner de l'argent avec."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Mer 17 Mai - 11:14

en encore une pierre dans le montage de l'édifice "anti Bernie"

il a gardé l'esprit d'un autre temps, d'un vieux qui n'a pas su évoluer avec le temps et les nouvelles technologies et les réseaux sociaux ..... et surtout les fans de la F1

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par Mathurin le Mer 17 Mai - 14:44

Il s'en prend plein la gueule..

Et pour le gamin, j'espère qu'il s'en souviendra longtemps..

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 266 courses : 139 victoires / 86x 2eme / 25x 3eme / 250 podiums / 10x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 128 qualifications : 61 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Gran Turismo Sport, Dirt Rally, Project Cars, Drive Club, TTR
Jeux PS3 : GT5 Prologue, GT5, GT6, F1 2010, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 45161
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Mer 17 Mai - 16:12

je crois que le Bernie n'a pas fini d'en ramasser !!
et pour le gamin, c'est sûr qu'il s'en souviendra, c'est pas donné à tout le monde de pouvoir approcher un pilote de F1 comme il a pu le faire

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Mer 17 Mai - 16:31

source Motorsport.com du 17/05/2017

Carey veut remplacer les "impopulaires" Accords Concorde



Le patron de la F1, Chase Carey, a déclaré qu'il ne voulait pas négocier de nouveaux Accords Concorde avec les équipes, alors que les actuels courent jusqu'en 2020, et préférerait mettre en place une nouvelle forme de "partenariat" ouvert.

Tous les efforts des nouveaux propriétaires de la discipline, Liberty Media, seront restreints par les accords actuels pendant les trois prochaines saisons, mais Carey veut les remplacer par un système moins controversé.

"Nous avons l'impopulaire document appelé Accords Concorde", a déclaré Carey. "C'est un accord qui revient tous les six ou huit ans – il prend fin en 2020 – qui définit les accords financiers avec les équipes."

"Je pense que notre objectif est plus de créer un partenariat à long terme – pas un partenariat de ce type qui a un terme, qui est renégocié pour les huit prochaines années –, qu'il y ait une continuité."

Carey a indiqué qu'avoir toujours une date butoir en vue du prochain accord créait des problèmes car les différentes parties se battent pour obtenir le meilleur deal, ce qui entraîne inévitablement de l'incertitude, rendant la planification de l'avenir difficile.

"Cela crée de la politicaillerie. Si vous avez ce point dans le temps, des gens vont prendre des postures et se positionner, 'qu'est-ce que je peux en tirer ?'. Ce que j'aimerais, c'est que la priorité de tout le monde soit continuellement évaluée pendant trois ans, pas à un certain moment. Je pense qu'ils seraient tous heureux d'y parvenir, mais nous devons diriger cela."

Le nouveau PDG de la F1 a confiance dans le fait que les équipes seront d'accord avec sa vision et travailleront pour le bien commun quand elles réaliseront que tout le monde va au final bénéficier de la croissance du championnat. Cependant, il sait qu'il ne sera pas facile de changer la culture actuelle.

"Vraiment, ce que nous faisons est de dire que nous travaillons comme des partenaires pour se battre en piste, mais pour partager une vision de l'avenir de la discipline, et partager les avantages de faire cela ensemble."

"C'est un championnat qui, historiquement, est un petit peu du chacun pour soi, comment chacun joue contre l'autre, et ça donne 'un plus un égale un et demi'. Si l'on peut se rassembler et trouver le bon chemin pour que tout le monde aille de l'avant, vous avez 'un plus un égale trois'."

"C'est notre but, de changer la culture de cette discipline, qui a eu des aspects très uniques, et de créer une nouvelle culture. Et j'ai un bon ressenti à ce sujet jusqu'ici, il y a une véritable envie de faire cela."

"Il est certain que changer une culture qui est intégrée depuis aussi longtemps va prendre du temps, mais je pense que c'est une opportunité de changer pour bâtir, sur un plus long terme, une relation plus saine dont nous bénéficions [tous]."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Jeu 18 Mai - 9:19

source Motorsport.com du 18/05/2017

Brawn travaille pour éviter les clashs de dates entre F1 et MotoGP



Ross Brawn a rencontré le PDG de la Dorna, Carmelo Ezpeleta, lors du Grand Prix d'Espagne de F1 afin d'entamer des discussions en vue d'éviter que les calendriers de la Formule 1 et du MotoGP n'entrent trop souvent en collision à l'avenir.

En 2017, les calendriers de la F1 et du MotoGP, deux disciplines mondiales majeures des sports mécaniques, s'entrechoquent à huit reprises, les deux premières courses de chacune ayant par exemple été disputées les mêmes week-ends (les 26 mars et 9 avril).

Six autres Grands Prix auront lieu en même temps, et notamment la dernière manche du Championnat MotoGP à Valence, qui se déroulera concomitamment à l'avant-dernière épreuve de la Formule 1, à Interlagos.

Dans une interview pour Reuters, Ross Brawn, manager sportif de la F1 depuis la prise de pouvoir de Liberty Media, s'est ému d'une situation qui n'est "pas intelligente" et a révélé avoir rencontré Carmelo Ezpeleta à Barcelone, pour examiner "comment nous pouvons apprendre de ce que nous faisons l'un l'autre".

"Nous ne sommes pas trop fiers pour consulter d'autres championnats et pour trouver la meilleure façon d'aller de l'avant", a expliqué Brawn. "Il est difficile de jongler avec les dates, et on ne peut pas toujours réussir ce que l'on veut, mais au moins nous dialoguons pour essayer de régler cela."

Brawn admiratif de la "méritocratie" du MotoGP

Brawn a aussi confié être un admirateur de la structure des catégories du MotoGP : "J'aime la méritocratie qu'il y a entre Moto3, Moto2 et MotoGP. Je pense qu'il est intéressant de regarder l'aspect commercial, la façon dont ils structurent les équipes et les accords, et la façon dont cela fonctionne pour les équipes clientes."

Sur les dix premiers pilotes du Championnat MotoGP 2017, deux seulement (Cal Crutchlow et Danilo Petrucci) ont atteint le pinacle de la discipline sans courir dans les deux catégories inférieures. Côté F1, en revanche, les choses sont plus complexes et, récemment, beaucoup de pilotes ne sont pas passés par la Formule 2 (anciennement GP2) avant d'aller en F1, mais se sont plutôt servis de la F3 Europe, du GP3 ou de la Formule Renault 3.5 (aujourd'hui Formule V8 3.5) comme tremplin.

"Nous devrions avoir les 22 ou 24 meilleurs pilotes du monde en Formule 1", déclare Brawn. "Il y a des considérations commerciales, ce qui veut dire que nous ne parvenons pas toujours à réussir cela."

"C'est un problème complexe parce qu'il faut mettre les équipes dans une position où elles n'ont pas à prendre ces décisions commerciales, elles doivent seulement prendre la décision en se basant sur les pilotes les plus forts qu'elles peuvent trouver."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Ven 19 Mai - 15:59

source Motorsport.com du 19/05/2017



Deux ingénieurs de premier plan ont été recrutés par la Formule 1 pour assister son manager sportif Ross Brawn dans l'amélioration du championnat.

L'un d'eux est Jason Somerville, ancien aérodynamicien de Williams, Toyota et Lotus, qui rejoint la F1 en tant que chef de l'aérodynamique. Craig Wilson, ancien ingénieur de BAR, Honda, Brawn et Williams, va quant à lui occuper le rôle de responsable de la performance.

Ce duo de techniciens va faire partie d'un petit groupe d'ingénieurs que Brawn est en train de mettre en place pour créer une réglementation qui rendra la F1 à a fois plus divertissante et plus durable. Ils travailleront en coopération étroite avec le département technique de la FIA pour partager des idées et améliorer la situation.

La F1 a également recruté Nigel Kerr, ancien directeur de la stratégie chez BAR, Honda, Brawn et Mercedes, en tant que directeur des finances. Il sera responsable de la stratégie financière de l'équipe qui gère l'aspect sportif de la F1.

"Je suis ravi d'accueillir trois personnes très expérimentées, qui se sont établies en tant qu'experts de la Formule 1 lors des dernières décennies", commente Ross Brawn. "Nous construisons une équipe qui permettra des liens plus solides entre le management de la Formule 1 et les différentes parties prenantes de la discipline, en assurant que toutes les parties participent à la mise en place de la réglementation."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Dim 21 Mai - 12:38

source Motorsport.com du 21/05/2017

Le Groupe Stratégique de la F1 accueillera désormais toutes les équipes



Le manager sportif de la F1, Ross Brawn, a provoqué la modification des règles afin de permettre à toutes les équipes d'êtres présentes lors des réunions du Groupe Stratégique à l'avenir.

La réunion, qui s'est tenue le mois dernier, est la dernière étape en date de la nouvelle ère de la Formule 1, alors que les nouveaux propriétaires cherchent à remanier le championnat et améliorer sa gouvernance.

Seules six des dix équipes sur la grille – Mercedes, Ferrari, Red Bull, Williams, McLaren et, depuis deux saisons, Force India – pouvaient assister aux réunions, aux côtés du détenteur des droits commerciaux de la F1 et de la FIA.

Les discussions lors de ces rencontres étaient rarement partagées avec les équipes non présentes, ce qui veut dire qu'elles étaient largement dans l'inconnue concernant les sujets abordés.

Il semble qu'il y ait eu un changement notable dans l'atmosphère lors de la dernière réunion, qui était présidée par Brawn, avec des discussions qualifiées de positives et plus ciblées.

Quand il a été question de l'idée d'inviter les structures qui ne sont pas impliquées dans le groupe en tant qu'observatrices, Brawn a présenté cela comme un changement qui arriverait, et non pas comme quelque chose qui était sujet à discussion et soumis à un vote.

La décision est vue, par quelques sources internes, comme le premier pas vers le fait de laisser à toutes les équipes une voix dans la direction de la discipline, mais ne veut pas nécessairement dire que le Groupe Stratégique va survivre dans sa forme actuelle.

Pas de réelle intégration

La directrice de Sauber, Monisha Kaltenborn, croit que ce choix d'autoriser les observateurs est un bon "signe" mais estime que cela ne va pas assez loin. "Nous saurons au moins ce qui y est dit. Nous pourrons théoriquement avoir l'opportunité de comprendre pourquoi certaines propositions viennent de là."

"Avant, nous ne pouvions pas comprendre pourquoi ils arrivaient avec certaines décisions ; personne ne le pouvait, en fait. Peut-être que ça nous aidera à mieux comprendre car on pourra voir quels sont les différents avis."

"Mais nous ne nous sentons pas plus intégrés, parce que cela voudrait dire que nous pourrions participer à la discussion. Au final, le groupe ne peut pas fonctionner comme il est. Nous ne sommes pas d'accord sur le fait qu'un groupe quelconque possède ce pouvoir de décision."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Lun 22 Mai - 15:26

source Motorsport.com du 22/05/2017

Les équipes veulent que la F1 "les protège d'elles-mêmes"



PDG de la Formule 1, Chase Carey explique que les top teams ont demandé à Liberty Media de les "protéger d'eux-mêmes" ainsi que des dépenses excessives. Une prise de conscience face à une crainte d'auto-destruction ?

Le PDG de la F1 déclare que les grands acteurs du sport dépensent trop car ils doivent concurrencer leurs rivaux, et que la seule manière de ralentir cette escalade est d'ajuster les règles pour réduire les coûts et stopper les frais qui ne sont pas nécessaires.

Chase Carey et le directeur sportif Ross Brawn voient le règlement moteur de l'après 2020 comme une clé pour réduire les dépenses. Lors d'une réunion récente avec la FIA, les quatre motoristes (Mercedes-Benz, Ferrari, Renault, Honda) ainsi que que des représentants d'Alfa Romeo et Volkswagen/Audi, un accord sur un format de base a été trouvé.

"Nous sommes sortis d'une réunion il y a quelques semaines au sujet des moteurs pour établir la manière dont nous aimerions les rendre plus simples, moins chers et plus bruyants", souligne Carey. "Cette dernière génération [de moteurs] est devenue plus chère et complexe, ce qui a permis à Mercedes de construire un meilleur moteur que tous les autres pendant un moment. Nous voulons que la technologie et l'ingénierie fassent partie de la F1, mais ça ne devrait pas être une partie déterminante de la discipline. Il devrait y avoir un avantage, mais nous voulons avant tout que les pilotes soient les stars."

"Ce que certaines équipes dépensent dans la discipline aujourd'hui est incroyable, et ils admettent que c'est une quantité d'argent incroyable. Dans une certaine mesure, ils disent : 'Nous devons être protégés de nous-mêmes'. Il y a une poignée d'équipes qui dépensent une quantité d'argent extraordinaire, qu'ils ne dépensent pas vraiment pour créer quelque chose qui améliore l'expérience du consommateur. Ce qu'ils font, c'est qu'ils dépensent parce que deux autres dépensent aussi, donc ils doivent le faire pour être dans la compétition avec eux. Nous voulons que ce soit plus sain pour toutes les équipes, nous aimerions être un business sain pour eux. Si nous pouvons gérer les dépenses, les moteurs en feront partie."

Davantage de simplicité

Carey insiste sur l'importance de la technologie, qui joue un rôle trop grand à ses yeux actuellement, bien qu'il comprenne que cela a toujours fait partie de l'ADN de la Formule 1.

"Sur la piste, nous ferons tout notre possible pour nous assurer d'améliorer les choses, de rendre la compétition belle, de rendre l'action passionnante, d'améliorer les dépassements et d'autres choses. Ne soyons pas trop compliqués, afin que les fans puissent suivre. Une des choses que nous continuons à leur dire, c'est qu'au final, nous le faisons pour les fans, nous ne le faisons pas pour les équipes."

"Nous voulons avant tout un sport plus simple, un sport de divertissement, donc il faut rendre le spectacle beau, et ensuite permettre aux fans de s'y lier. La partie Recherche & Développement est importante, encore une fois, nous ne voulons pas perdre l'aspect ingénierie, mais ça ne devrait pas dominer le reste. Niki Lauda continue à me dire que nous devons laisser les pilotes piloter."

Pour les propriétaires de la Formule 1, l'un des enjeux majeurs concerne le système de redistribution des revenus aux équipes. Celui-ci, très souvent contesté, est régi par les Accords Concorde qui expireront en 2020. Pour Chase Carey, réduire les dépenses des équipes aidera à justifier une baisse de ces revenus qui leurs sont distribués.

"Les coûts et les revenus sont tous liés", précise-t-il. "Il faut s'en occuper un par un, mais on veut commencer par mettre l'accent sur la globalité. Ce sont donc les coûts, les revenus, les règlements, les moteurs, et c'est pour cela que nous voulons mettre l'accent sur le fait que, pour tout le monde, détenir une équipe soit une bien meilleure proposition de business. Il y a certainement des bénéfices pour des équipes en matière de marketing, de marque, et d'autres bénéfices qui en ressortent, mais nous pensons que c'est bien pour tout le monde, y compris nous, de rendre bien plus sain le fait de détenir une équipe. Nous abordons ça de manière plus globale."

Carey ne doute pas du fait que les équipes partageront ce constat, tout en ayant bien à l'esprit que trouver des accords et entrer dans les spécificités n'aura rien de simple.

"Il existe un vrai sentiment positif parmi les équipes", assure-t-il. "Je suis certain que les choses seront différentes quand nous rentrerons dans les spécificités quant à la manière d'exécuter ça. Et c'est notre travail, de trouver un terrain d'entente dans les domaines spécifiques. Mais je pense que les équipes sont enthousiastes pour l'avenir, enthousiastes pour essayer d'avoir une vision à long terme pour la discipline, et enthousiastes à l'idée de régler les problèmes."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Ven 2 Juin - 13:39

source Motorsport.com du 01/06/2017

Le Grand Prix d'Australie avancé en 2018 ?



Alors que le Grand Prix d’Australie 2017 a eu lieu lors du dernier week-end complet du mois de mars, les organisateurs souhaitent que l’épreuve retrouve une place en milieu de mois.

Traditionnellement, depuis plus de vingt ans et l’arrivée au calendrier de Melbourne, l’Australie ouvre le Championnat du monde de F1, à quelques exceptions près (Bahreïn en 2006 et 2010). Après avoir été longtemps placée en début de mois, l’épreuve a été reculée en milieu et parfois en toute fin de mois, jusqu’à même être organisée début avril, notamment quand d’autres courses la précédaient.

En 2017, la course a eu lieu le 26 mars mais devrait se dérouler une semaine plus tôt l’an prochain, afin d’éviter un clash avec l’Australian Football League, le championnat domestique de football australien.

C’est en tout cas le souhait profond des promoteurs du Grand Prix, actuellement en discussion avec Liberty Media : "Nous travaillons avec eux et nous sommes très confiants dans le fait que nous trouverons une solution", a ainsi expliqué Andrew Westacott, directeur général de l’Australian Grand Prix Corporation, à Fairfax Media. "Si cela se révèle être le 18 mars, nous serons très heureux."

Dans tous les cas, la place de l’Albert Park en tant que manche d’ouverture de la saison ne semble pas être en danger. "La première course de la saison sera à Melbourne et nous travaillons avec la FOM sur la date", ajoute Westacott. "Notre désir serait de l’avoir le 18 mars et si ça ne peut pas être le cas, alors ça sera le 25 mars. C’est une de ces deux dates."

Pour rappel, le Grand Prix d’Australie est lié à la Formule 1 jusqu’en 2023.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Sam 3 Juin - 9:28

source Motorsport.com du 03/06/2017

Brawn : "1h45 est une excellente durée" pour un Grand Prix



Le manager sportif de la F1, Ross Brawn, s'est exprimé sur la question de la durée des courses lors des Grands Prix, estimant que le format actuel était une bonne chose.

Avant même l'arrivée de Liberty Media à la tête de la Formule 1, la question du format des week-ends de Grand Prix était un serpent de mer, d'aucuns prônant la réduction de la durée des courses au profit d'épreuves plus resserrées, où les moments de creux seraient moins importants.

Plus globalement, ont été aussi évoquées les possibilités de réduire le temps d'essais libres, et même de resserrer le programme sur deux journées, samedi et dimanche, afin de mieux concentrer le roulage et les moments importants pour les spectateurs et les téléspectateurs.

Reste que Ross Brawn, qui aura son mot à dire sur ces questions, affirme qu'il n'y aura pas de révolution dans la façon de faire fonctionner la discipline : "Il ne va pas y avoir de révolution en Formule 1, où soudainement nous arriverions avec un grand changement et tout irait mieux. Il va s'agir d'un processus continu."

"Tant que nous n'aurons pas la capacité de véritablement comprendre dans quelle direction la discipline devrait changer, nous n'allons pas changer une des grandes choses. C'est juste trop risqué."

Celui qui est à l'origine de l'idée de ré-instaurer des épreuves hors championnat pour effectuer des tests sur le format des épreuves, a ainsi tempéré l'idée d'un tel changement. "Avec la technologie moderne, on peut packager la discipline qu'importe la façon dont les gens veulent la regarder. Je pense qu'une heure quarante, une heure quarante-cinq est une excellente durée pour une course."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Dim 11 Juin - 17:15

source Motorsport.com du 11/06/2017

La F1 ne veut pas généraliser les caméras au briefing des pilotes



Les dirigeants de la Formule 1 ne prévoient pas pour le moment de diffuser d'autres briefing des pilotes, après l'avoir fait pour la première fois en rendant publique la vidéo de celui du Grand Prix de Monaco.

Propriétaire de la Formule 1 depuis quelques mois, Liberty Media souhaite rendre la discipline plus accessible aux fans. Parmi les nouveautés initiées, une séquence vidéo de quelques minutes, issue du briefing des pilotes du Grand Prix de Monaco, a été diffusée sur internet ce week-end. C'est la première fois depuis les années 90 que des caméras filment un briefing, offrant un point de vue unique sur l'un des moments les plus secrets d'un week-end de Grand Prix.

Lors du briefing monégasque, les pilotes ont notamment discuté avec le directeur de course Charlie Whiting de l'incident survenu au premier virage de la course précédente, en Espagne, entre Lewis Hamilton et Sebastian Vettel. Le sujet des nouveaux vibreurs installés à la chicane de la Piscine était également sur la table.

Rapidement, cette vidéo de trois minutes est devenue l'une des plus populaires sur internet en marge du Grand Prix du Canada. Néanmoins, la Formule 1 n'a pas l'intention d'en faire quelque chose de récurrent, même si cela pourrait être à nouveau évalué au cours de l'année.

La présence de caméras lors du briefing des pilotes peut en effet poser problème en altérant la nature de la rencontre entre les pilotes et la FIA et la teneur de leurs discussions. En sachant leurs propos publics, les pilotes pourraient ainsi être plus réfractaires à l'idée de s'exprimer librement et de livrer leur point de vue.

Massa veut la fin de la culture du secret

Tous n'y sont cependant pas opposés. Felipe Massa pense par exemple que ce serait une bonne chose pour les fans d'avoir accès à des vidéos des briefings des pilotes. "Je pense que c'est une bonne idée", explique le Brésilien, interrogé par Motorsport.com. "Franchement, je n'ai même pas remarqué que quelqu'un filmait à Monaco. Je pense que c'est bien pour les gens, pour les fans. Je pense que c'est bien de participer davantage à ce que nous faisons et ce dont nous parlons. Si tout le monde sait de quoi nous parlons avec Charlie Whiting, avec les équipes, tout le monde comprend alors un peu plus la F1."

Le pilote Williams n'est donc pas de ceux qui estiment que la présence de caméras représenterait un risque pour la nature des discussions. "Franchement, je m'en fiche", assure-t-il. "J'y suis pour essayer de faire ce qu'il y a de mieux pour la F1, et pour dire si je pense que quelque chose n'est pas correct ou si quelque chose doit être mieux fait au niveau du règlement, ou d'autres choses. Franchement, pour moi, ce n'est pas un problème."

Au-delà de cette idée, le vice-Champion du monde 2008 estime que la Formule 1 doit s'ouvrir davantage sur l'extérieur dans plusieurs domaines : "Peut-être qu'une autre bonne chose serait de s'ouvrir sur d'autres secrets, comme le carburant dans la voiture. Ainsi, à chaque fois que l'on sort du garage, tout le monde connaît le niveau d'essence. Nous n'avons pas besoin de tant de secrets. En qualifications, tout le monde sait que personne n'a beaucoup de carburant, donc pourquoi être secret ? Les équipes savent toujours plus ou moins ce que les autres voitures utilisent, donc ça doit être plus clair. Pas de secrets."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Mer 14 Juin - 13:04

source Motorsport.com du 14/06/2017

La F1 veut "un long partenariat" avec Silverstone



Les dirigeants de la Formule 1 espèrent un "long partenariat" avec le circuit qui accueille le Grand Prix de Grande-Bretagne, alors que le maintien au calendrier de l'épreuve au-delà de 2019 reste incertain.

Silverstone dispose d'un contrat de 17 années pour accueillir la course, qui court jusqu'à la fin 2026, mais les propriétaires – le British Racing Driver's Club (BRDC) – envisagent la possibilité d'activer une clause de rupture, en raison de problèmes financiers.

La première course de l'actuel accord en 2010 a coûté aux organisateurs 12 millions de livres (13,6 millions d'euros) et une augmentation progressive des frais prévue dans le contrat, ce qui est commun dans le cadre des accords entre la F1 et les circuits, entraînera un paiement d'environ 26 millions de livres (29,6 millions d'euros) la dernière année.

Selon Motorsport.com, le BRDC n'a pas encore pris de décision concernant une possible activation de la clause de rupture, mais il semble hautement probable que ce soit le cas et qu'ensuite une tentative ait lieu pour négocier un nouvel accord avec de meilleurs termes.

Le responsable commercial de la Formule 1, Sean Bratches, a affirmé que la F1 était "en discussion" avec le BRDC concernant son avenir au calendrier, et a insisté sur le fait qu'il y avait un désir de conserver la course dans un avenir proche.

"Nous avons un accord ferme jusqu'en 2019. Notre vision du monde concernant nos promoteurs est notre capacité à créer de l'enthousiasme pour la discipline et d'activer cela de nombreuses façons. Nous voulons vraiment ramener le spectaculaire dans le spectacle. Nous allons continuer d'aller dans cette direction et de mettre notre énergie dans la création de valeur pour nos promoteurs, et nous sommes impatients de travailler avec eux pour y parvenir."

"Silverstone a un rôle évident dans l'Histoire de cette discipline et notre objectif est de créer un environnement qui met en place un dossier commercial solide pour tout le monde. Il est encore tôt, nous travaillons étroitement avec eux et nous espérons un long partenariat avec nos amis de Silverstone."

"À l'offensive" sur le calendrier

Une saison à 21 courses est prévue pour 2018 et Liberty Media a clairement expliqué vouloir augmenter ce nombre à plus long terme. Fernando Alonso a déclaré qu'il ne resterait pas en F1 si le calendrier venait à s'allonger de façon substantielle.

Quand ces commentaires ont été rapportés au directeur général de la F1, Chase Carey, il a répondu : "Je ne pense pas qu'il soit constructif d'entrer dans de telles hypothèses. Nous avons parlé d'ajouter une autre course aux États-Unis dans une ville comme New York, Miami ou Las Vegas, et continuons d'évaluer ces choses. Mais la première priorité est de faire que les Grands Prix que nous avons soient superbes. C'est un processus qui privilégie la qualité sur la quantité pour nous."

Bratches a ajouté que la Formule 1 serait "offensive" pour encourager les centres urbains à accueillir un Grand Prix. "Du point de vue d'un promoteur, nous allons être un petit peu plus sur l'offensive qu'historiquement."

"Pour faire cela, il faut être plus armé pour faire face aux objections et il faut vraiment vendre aux marchés dont nous pensons qu'ils sont importants pour faire grandir cette discipline. Nous pensons que les marchés qui sont importants pour faire grandir cette discipline sont les grandes villes avec de grandes bases de fans qui peuvent être activées pour la prochaine génération de fans."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Jeu 13 Juil - 20:54

comme il en était question dans ce topic dans une des pages précédentes ...

source Motorsport.com du 11/07/2017

Silverstone entérine son divorce avec la F1



Le British Racing Drivers' Club (BRDC), propriétaire de Silverstone, a activé la clause permettant de mettre un terme à son contrat avec la Formule 1 dans deux ans. Par conséquent, le dernier Grand Prix sur ce circuit devrait avoir lieu en 2019.

Après des mois de délibération, le BRDC a décidé qu'il ne pouvait plus se permettre de continuer à accueillir la Formule 1, ayant la certitude qu'il allait perdre de l'argent à l'avenir. En cause, une hausse annuelle de 5% des frais d'inscription requis pour les organisateurs de la course, qui sont passés de £11,5M (13M€) en 2010 à £16,2M (18,3M€) en 2017.

En 2026, pour ce qui était censé être la dernière année de ce contrat, la somme à débourser aurait été de £25M (28,2M€).

"Cette décision a été prise parce qu'il n'est pas financièrement fiable pour nous d'organiser le Grand Prix de Grande-Bretagne selon les termes de notre contrat actuel", déclare John Grant, président du BRDC. "Nous avons enregistré des pertes de £2,8M en 2015 et de £4,8M en 2016, et nous attendons à perdre une somme similaire cette année."

"Nous avons atteint le point critique où nous ne pouvons plus laisser notre passion pour le sport décider. Cela mettrait en péril non seulement l'avenir de Silverstone et du BRDC, mais aussi de la communauté britannique du sport automobile, qui dépend de nous."

"Cependant, je souhaite me montrer clair : bien que nous ayons désormais activé la clause de départ, nous soutenons entièrement les changements que l'équipe de Liberty effectue pour améliorer la Formule 1. Nous espérons qu'un accord pourra quand même être trouvé, afin d'assurer un avenir durable et financièrement viable pour le Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone pour de nombreuses années à venir."

Le BRDC espère qu'en annulant ce contrat, il peut trouver un nouvel accord avec les propriétaires de la F1 pour assurer l'avenir de la course au-delà de 2019.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par Mathurin le Jeu 13 Juil - 21:29

C'est du bluff, pour renégocier le contrat..

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 266 courses : 139 victoires / 86x 2eme / 25x 3eme / 250 podiums / 10x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 128 qualifications : 61 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Gran Turismo Sport, Dirt Rally, Project Cars, Drive Club, TTR
Jeux PS3 : GT5 Prologue, GT5, GT6, F1 2010, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 45161
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Jeu 13 Juil - 22:22

je ne sais pas .... mais c'est vrai que c'est un sacré montant qui est demandé pour 1 seul GP de F1 !!! je n'aurai jamais pensé que celà pouvait monter aussi haut ....

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Jeu 20 Juil - 6:46

source Motorsport.com du 17/07/2017

Steve Nielsen quitte Williams pour rejoindre Ross Brawn



Directeur sportif de Williams, Steve Nielsen rejoint l'équipe de spécialistes qui travaille auprès de Ross Brawn, manager sportif de la Formule 1.

Steve Nielsen a participé ce week-end à Silverstone à son dernier Grand Prix avec Williams, avant d'endosser un nouveau rôle en charge des affaires sportives au sein de l'organisation de la F1.

Depuis qu'il a été nommé manager sportif de la catégorie reine, suite au rachat de la F1 par Liberty Media en début d'année, Ross Brawn a peu à peu mis en place une équipe autour de lui, constituée d'anciens membres ayant passé dans différentes écuries. Ce groupe de travail qui l'entoure doit l'aider à définir la direction que devra prendre la Formule 1 pour son avenir, avec un accent spécifique mis sur 2021, date à laquelle entrera en vigueur le nouveau règlement moteur.

Steve Nielsen va ainsi rejoindre Jason Somerville (aérodynamique), Craig Wilson (performance) et Nigel Kerr (finances). Il sera chargé de la communication quotidienne avec les équipes et jouera un rôle significatif dans l'élaboration des futures règles. Nielsen représentera également le détenteur des droits commerciaux de la Formule 1 lors des réunions consacrées au règlement sportif, aux côtés de la FIA et des représentants des écuries.

Steve Nielsen est une figure respectée et familière du paddock depuis trente ans, durant lesquels il a travaillé pour Team Lotus, Tyrrell, Benetton/Renault, Honda, Arrows, Caterham et Williams. Il quittera définitivement l'écurie de Grove à la fin du mois, où il sera remplacé par Dave Redding, recruté chez McLaren.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Mar 25 Juil - 10:14

source Motorsport.com du 25/07/2017

Les équipes refusent d'acquérir des parts de la F1



Les écuries de Formule 1 ont décidé de ne pas saisir l'opportunité qui leur était offerte d'acquérir des parts de la discipline. La date limite qui avait été fixée par Liberty Media, propriétaire de la catégorie reine, a été dépassée.

En janvier dernier, lorsque Liberty Media a finalisé le rachat de la Formule 1, la compagnie américaine avait donné six mois aux écuries pour faire une offre leur permettant d'acquérir des parts. Aucune n'a choisi de le faire, mais d'autres opportunités d'investir dans la discipline pourraient faire surface à l'avenir.

"L'opportunité d'investissement offerte aux équipes de Formule 1 pour acquérir approximativement 19 millions de parts des actions ordinaires de Series C Formula One a expiré", fait savoir Liberty Media dans un communiqué. "Les équipes de Formule 1 avaient l'opportunité d'investir à un prix de 21,26€ par action au moment de l'acquisition par Liberty de Delta Topco Limited, filiale de la Formule 1, le 23 janvier 2017, avec un processus d'étude de six mois."

Ces 19 millions de parts mises à disposition ont été retirées par Liberty Media, qui confirme toutefois se garder la possibilité d'offrir à nouveau une opportunité d'investissement aux équipes à l'avenir.

En dépit de ce refus des équipes, le PDG de la Formule 1, Chase Carey, assure que les relations restent excellentes et qu'il ne s'agit pas d'un coup d'arrêt dans les avancées effectuées depuis le début de l'année.

"Nous avons été activement engagés auprès de toutes les équipes pour former et partager notre vision de la F1 que nous allons créer avec une véritable valeur pour toutes les parties prenantes", assure Chase Carey. "Tandis que la fenêtre pour cette opportunité particulière d'investissement est fermée, nous sommes ravis des discussions collaboratives que nous avons avec les équipes. Ces discussions prendront du temps, mais nous apprécions leur réceptivité à nos intentions pour le bénéfice de la discipline à long terme."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par R-ONE_97 le Mar 25 Juil - 18:03

Les écuries ont peur que le marché s'écroule surtout si la FIA ne soigne pas sa communication.
L'affaire Vettel/Hamilton, les VSC, et maintenant le halo, TOUT est mal géré en ce moment

_________________
"Je n'ai rien d'intéressant à dire à mon sujet"
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur

PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 7177
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 20

http://www.gt6-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Lun 14 Aoû - 21:31

source Motorsport.com du 14/08/2017

Le salaire de Carey est basé sur les résultats financiers de la F1



La rémunération de Chase Carey, président de la Formule 1, est intimement liée aux performances financières de l'organisation qu'il dirige. C'est ce qu'a confirmé Liberty Media, propriétaire de la F1.

Les revenus de la Formule 1 d'avril à juin se chiffrent justement à 616 M$ (521 M€), ce qui représente une augmentation de 3% par rapport au deuxième trimestre de 2016, lorsque Bernie Ecclestone était à la tête de la FOM.

Cependant, les bénéfices d'opération ont chuté de 50%, de 90 M$ (76 M€) à 45 M$ (38 M€), avec l'augmentation des dépenses d'opération et d'autres coûts.

Greg Maffei, dirigeant de Liberty Media, s'est exprimé au sujet de l'accord qu'il entretient avec Chase Carey : "Nous ne prévoyons pas de publier son contrat, mais je voulais partager avec vous le fait que la grande majorité des indemnités de Chase sont directement liées aux performances opérationnelles de la F1, ou aux actions du F1 Group."

Pour sa part, Carey a confirmé que les coûts du F1 Group allaient continuer de s'accroître avec le recrutement de nouveaux cadres. D'autant que le groupe a effectué d'autres investissements dans l'événementiel, comme avec F1 Live London, et dans la technologie numérique.

"Nos effectifs corporate étaient d'environ 70 à 75 personnes, et ils ont probablement doublé", affirme Carey. "Nous continuons de bâtir. Nous avons engagé la plupart des cadres, mais nous n'avons pas encore construit l'équipe entièrement."

"Nous avons parlé d'environ 50 M$ (42 M€) par an, et au fil de notre processus automnal de planification et de budgétisation, ce sera plus précis, car il ne s'agit pas que des ressources humaines. Nous avons tenu des événements comme F1 Live à Londres, dont nous pensons qu'ils sont importants pour impliquer les fans de façon bien plus active et globale."

"Nous sommes engagés avec des partenaires numériques. Nous n'avons pas vraiment de plateforme numérique appropriée à ce jour, donc il y a des investissements que nous avons consentis pour soutenir la création d'une plateforme numérique à l'avenir. Lors des mois à venir, nous affinerons ce projet."

"Je pense que nous savons globalement dans quelle direction nous allons, mais comme je l'ai dit, notre planification et budgétisation restent un travail en cours, en raison des recrutements récents. Rendons-nous compte qu'il y a trois ou quatre mois, nous étions trois personnes dans un bureau temporaire. Ces plans vont certainement être affinés d'ici la fin de l'année."

Il y a trois ou quatre mois, nous étions trois personnes dans un bureau temporaire

Chase Carey

Carey a également fait des révélations intéressantes sur les arrangements de la F1 au Royaume-Uni concernant les impôts, plus précisément le versement d'intérêts visant à réduire son passif – une pratique courante auparavant.

"Nous avons éliminé avec succès un milliard de dollars de notre dette, nous avons réévalué notre dette restante, et nous avons également reçu des mises à jour des agences de notation. Cela aura pour effet de réduire nos frais d'intérêts annuels jusqu'à 90 M$ à l'avenir."

"Selon d'imminentes modifications du droit fiscal britannique, qui devraient être introduites prochainement et qui plafonneront la déductibilité des intérêts à un pourcentage du BAIIDA, à notre niveau actuel de bénéfices avant impôt, les intérêts sauvegardés ne seraient plus déductibles des impôts", conclut Carey.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Jeu 24 Aoû - 10:01

source Motorsport.com du 22/08/2017

Coûts : "la F1 est sur un chemin dangereux", selon Volkswagen



Alors que Liberty Media, nouveau propriétaire de la Formule 1, veut mieux répartir les ressources de la compétition, Volkswagen tire la sonnette d'alarme quant aux coûts engendrés par la discipline pour les écuries et les circuits.

Les disparités sont fortes dans les budgets des équipes. En 2016, la Scuderia Ferrari a dépensé pas moins de 360 millions d'euros, tandis que Manor (team désormais disparu) a dû se contenter d'à peine 90 millions euros, une somme similaire à celle de structures comme Sauber et Force India.

Les petites équipes ont donc demandé à Liberty de résoudre les problèmes de coûts, dans une situation que Volkswagen qualifie de "très dangereuse", par la voix de son directeur du département compétition, Bernhard Gobmeier. Rappelons que deux marques du groupe Volkswagen, Porsche et Audi, ont confirmé leur arrivée prochaine en Formule E.

"La Formule 1 est sur un chemin dangereux", déclare Gobmeier pour Motorsport.com. "Elle est coûteuse. La plupart des équipes, à part les quatre grandes, ont des problèmes financiers. Et les circuits ne peuvent pas payer ce qu'on leur demande. Parce qu'elle est coûteuse, elle est sur un chemin très dangereux, à mon avis. Nous le voyons partout."

"Mercedes a plus de 1500 personnes qui travaillent sur le projet F1. Cela ne prend même pas en compte les fournisseurs, bien qu'ils soient moins nombreux. C'est sûrement 2000 personnes pour deux voitures. Les salaires sont pourtant très élevés en Angleterre, et le matériel est très cher."

"Aux États-Unis, ils gardent le contrôle des coûts à l'esprit. Ils les gèrent bien. En Europe, il y a beaucoup de catégories différentes. Dans certaines d'entre elles, le contrôle des coûts est vraiment bon. Mais la F1 est complètement hors de portée, et le WEC aussi."

Gobmeier ne manque pas de pointer du doigt le fait que les sponsors sont de plus en plus réticents quant à un investissement en sport automobile, d'autant que les restrictions sur la publicité pour le tabac dans de nombreux pays ont fait fuir de nombreux sponsors emblématiques de la Formule 1.

"Le nombre de sponsors baisse. Les gros sponsors, comme les compagnies cigarettières, ne sont plus là. Les petits sponsors sont également moins nombreux. Le nombre de spectateurs diminue aussi. En même temps, les coûts augmentent. Quelque chose ne va pas, là. Il faut rendre les courses plus spectaculaires."

Le MotoGP, "100 fois mieux"

L'ancien dirigeant de Ducati Corse, en revanche, ne tarit pas d'éloges sur le MotoGP, catégorie reine des deux roues, qui exploite son potentiel marketing au mieux, selon lui.

"Le MotoGP est au-dessus de la F1, du point de vue du spectacle", estime Gobmeier. "C'est 100 fois mieux. Il n'y a pas de comparaison. Le MotoGP, ses courses annexes et le World Superbike sont bien mieux que la F1. En théorie, le MotoGP a le potentiel pour capitaliser commercialement sur sa popularité. Et il le fait. Nous avons Ducati dans notre groupe et nous voyons quelle différence peut être atteinte en matière de sponsoring."

"C'est Ducati qui a le plus de sponsors. Même Porsche, Bentley et Audi n'en ont pas autant. Ducati est unique et comparable à Ferrari, et les sponsors en ont pour leur argent. Ils sont bien exposés lors des courses, que ce soit en termes de médias, d'hospitalité, de programmes et d'autres choses. Les constructeurs automobiles n'ont pas la même réussite dans ce domaine."


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par guy3865 le Ven 15 Sep - 9:49

source Motorsport.com du 15/09/2017

Singapour assure sa présence au calendrier F1



Alors qu'il célèbre cette année sa dixième édition, le Grand Prix de Singapour a prolongé de quatre années son contrat avec la catégorie reine.

En marge de l'édition 2017 qui débute ce vendredi, les organisateurs du Grand Prix de Singapour et les dirigeants de la Formule 1 ont annoncé la prolongation de contrat assurant la pérennité de l'épreuve. Le nouvel accord porte sur quatre années supplémentaires, ce qui assure la présence au calendrier de la course organisée sur le circuit urbain de Marina Bay jusqu'en 2021.

Apparu en 2008, le Grand Prix de Singapour est alors devenu la première course à se disputer intégralement de nuit, ce qui a été le cas des neuf éditions courues à ce jour. Au fil des années, les organisateurs ont constaté une hausse régulière de l'affluence.

"Le Grand Prix de Singapour est une course référence en Formule 1, et nous sommes donc très heureux qu'elle continue à figurer au calendrier pour quatre années supplémentaires", se réjouit Chase Carey, PDG de la Formule 1. "La première course nocturne de la discipline est l'un des événements les plus enthousiasmants de l'année, et se tient dans un cadre sensationnel."

Disputé pour la première fois le 28 septembre 2008, le Grand Prix de Singapour a été remporté à quatre reprises par Sebastian Vettel (2011, 2012, 2013, 2015), détenteur du plus grand nombre de victoires sur ce tracé. Fernando Alonso en avait été le premier vainqueur il y a neuf ans, avec en toile de fond la triste affaire du crashgate, révélée quelques mois plus tard.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liberty Media

Message par Mathurin le Ven 15 Sep - 14:54

Super.. 10 courses déjà ! J'ai pas vu le temps passer..

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 266 courses : 139 victoires / 86x 2eme / 25x 3eme / 250 podiums / 10x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 128 qualifications : 61 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Gran Turismo Sport, Dirt Rally, Project Cars, Drive Club, TTR
Jeux PS3 : GT5 Prologue, GT5, GT6, F1 2010, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 45161
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum