Toro Rosso (2017)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Mar 7 Mar - 20:34

source Motorsport.com du 07/03/2017

Toro Rosso sur la bonne voie mais encore loin du compte



Après ses problèmes de fiabilité de la semaine dernière, l'écurie italienne a pu rouler davantage ce mardi à Barcelone, mais le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein ?

Après avoir parcouru 83 tours ce mardi, Daniil Kvyat estime que Toro Rosso a en partie rattrapé le retard accumulé la semaine dernière par manque de roulage. Néanmoins, le Russe estime que le compte n'y est pas encore et que la satisfaction ne peut pas être totale, bien que son équipe déploie de gros efforts.

"Je ne dirais pas que c'est génial, mais nous avons fait des tours", résume l'ancien pilote Red Bull Racing. "J'aimerais faire encore plus de tours, mais au moins, nous avons pu commencer à engranger du kilométrage et nous avons essayé des choses assez importantes sur la voiture, ce qui nous manquait à cause de la semaine dernière. Je pense qu'aujourd'hui, il s'agissait d'essayer autant de choses que possible en une journée. Et nous avons commencé à aller de l'avant de ce point de vue."

"Je pense que nous avons récolté beaucoup d'informations utiles aujourd'hui, que l'équipe doit analyser, et nous devons apporter des améliorations à partir des informations obtenues."

Pas d'inquiétude avec le bloc Renault

La semaine dernière, ce sont des ennuis avec le moteur Renault qui ont bloqué la STR12 au garage. Cependant, Kvyat précise qu'il ne s'est pas spécialement concentré sur ce point ce mardi, Renault se chargeant de la bonne tenue de son unité de puissance sans qu'une quelconque source d'inquiétudes ne soit à relever.

"Ça [le moteur] n'a pas été notre point de concentration maximal", assure-t-il. "Évidemment, Renault s'est concentré sur ses affaires, et nous nous sommes concentrés sur le châssis. Je suis un pilote, vous savez, j'appuie sur l'accélérateur, je pilote la voiture dans les virages, et j'essaie de donner à l'équipe le meilleur retour d'informations possibles. Jusqu'à présent, il n'y a pas de quoi se plaindre, nous verrons où nous en sommes par rapport à la concurrence, mais je ne vois rien dont il faille parler."

"Je ne dirais pas que j'étais concentré à 100% sur ce genre de choses, car c'est hors de mon contrôle. De ce point de vue, nous avons fait des tours aujourd'hui. Pas encore suffisamment de tours pour dire que nous sommes contents de cette journée, mais nous avons pu essayer de nombreux paramètres de la voiture."
Pas encore la journée parfaite

Pour Toro Rosso, le timing sera serré jusqu'au bout dans la préparation de Melbourne, mais l'heure n'est certainement pas à la panique.

"Je dirais que je suis assez surpris d'à quel point nous pouvons comprendre la voiture malgré la quantité limitée de roulage", souligne Kvyat. "Je pense que l'équipe fait vraiment du bon travail là-dessus. Nous voyons d'autres équipes faire beaucoup de tours, ce n'est pas très agréable à voir. Nous faisons moitié moins de tours que Ferrari ou Force India. C'est un peu impressionnant. Mais je pense toujours que l'équipe sait ce qu'elle fait. Je pense que c'était la journée où nous pouvons dire que nous avons rattrapé du retard, mais pas encore assez pour que ce soit une journée parfaite, c'est sûr."

Mercredi, le Russe cédera le volant à son coéquipier Carlos Sainz, avant un ultime galop d'essais jeudi, pour lequel il émet déjà des vœux très clairs : "Nous devons faire une journée avec beaucoup de tours ; essayer de faire une simulation de course, peut-être. Faire un peu plus de simulations de tours rapides, nous concentrer un peu plus sur la performance, et je crois que ça devrait être le cas s'il n'y a pas de gros problèmes. Le programme est plutôt serré, mais nous le gérons."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par Mathurin le Mar 7 Mar - 23:22

Il parle bien Kvyat

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Mer 8 Mar - 8:50

bin il serait peut être temps de s'affoler un peu .. Melbourne c'est pour bientôt ... le temps passe vite !!!

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Lun 13 Mar - 9:11

Source Motorsport.com du 13/03/2017

Comment Toro Rosso équilibre distance et rapprochement de Red Bull (1/2)



Toro Rosso a clairement affiché une indépendance technique, tout du moins une prise de direction propre, avec sa monoplace 2017.

Issue d’une philosophie de design très différente de celle empruntée par Red Bull Racing, Toro Rosso est pour autant bien loin d’avoir coupé les passerelles existantes avec l’équipe technique de son écurie mère. Le retour à une propulsion Renault pour les deux prochaines saisons, après un passage client chez Ferrari, l’illustre d’ailleurs parfaitement.

James Key, directeur technique de l’équipe de Faenza, explique qu’il existe effectivement régulièrement un dilemme au sein de la structure au moment de décider d’emprunter la piste d’un renfort de la relation technique avec Red Bull – par le biais de Red Bull Technology –, ou de suivre une voie plus personnelle, fruit des convictions des ingénieurs basés en Italie.

Car autant que les immenses ressources et travaux de R&D faits par Red Bull représentent un avantage conséquent pour Toro Rosso, la petite équipe dispose d’une occasion en or, avec les nouvelles règles techniques 2017, de tenter de suivre sa propre voie pour réaliser un saut dans la hiérarchie.

"Nous avons déjà un département performance à Faenza", nous explique James Key à Barcelone. "Toro Rosso est clairement une solide équipe, probablement plus grande que les gens ne l’imaginent. Je pense que ce serait super que les gens viennent à Faenza et voient ce qu’on y fait. Clairement, si vous êtes propriétaire de deux équipes de Formule 1, comme c’est le cas de Red Bull, et que vous soutenez les deux incroyablement bien, vous désirez aussi de la synergie entre les deux, là où c’est possible. Ça n’a pas de sens, dans certains domaines – particulièrement les moins performants –, de dupliquer les choses."
Le cumul des ressources est un avantage

Toro Rosso n’envisage nullement de fermer la porte aux immenses ressources proposées par Red Bull, mais rappelle que son team dispose d’une indépendance qui se base tout simplement sur le pragmatisme et les résultats chiffrés.

"Ça a du sens de cumuler nos ressources et de trouver des solutions communes. De la même manière, il est important qu’aucune équipe n’ait à compromettre sa production de pièces, car ça tend à être la plus grande différenciation au niveau de la performance."

Lors de sa présentation, la Toro Rosso a affiché une direction de design empruntée par Mercedes ces dernières années, et s’est distinguée de sa grande sœur. Un choix parfaitement assumé par James Key, qui estime que c’est dans le domaine aéro que la plus grande liberté est possible : les ressources peuvent être partagées avec Red Bull à d’autres niveaux.

"On a une philosophie et un élan dans une certaine direction, comme vous pouvez le constater simplement par le look des autos. Ce sont des philosophies différentes, et si quelque chose n’est pas compatible [des deux côtés], c’est délicat. Je pense donc que sur une certaine forme de relation aérodynamique, il faut rester prudent, car on peut mettre en commun des pièces qui peuvent avoir une implication. Alors que sur quelque chose comme la boîte de vitesses, il est bien plus facile de partager."

"C’est un menu à la carte, pour trouver la meilleure solution possible. On va à la cueillette et les choses indiscutables tendent à être celles qui rendent la voiture plus rapide. Il s’agit donc de trouver le bon équilibre, et ce qui a du sens pour nous."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Jeu 16 Mar - 13:41

source Motorsport.com du 16/03/2017 suite de l'article précédent

Comment Toro Rosso équilibre distance et rapprochement de Red Bull (2/2)



Toro Rosso a indéniablement reçu le conseil de la maison mère de revenir à l’unité de puissance Renault pour les saisons 2017 et 2018, comme sa grande sœur Red Bull Racing.

Certes, l’équipe de Faenza n’avait pas réellement besoin d’un encouragement particulier pour faire ce choix : une grande partie de la difficulté du team à se hisser en position désirée dans le premier tiers du plateau en 2017 a été due au fait que la vieillissante unité de puissance Ferrari 2015 ne recevait par ailleurs aucun développement en cours de saison.

Une situation qui change cette année, Renault ayant promis à ses clients un traitement égal à celui de l’équipe d’usine, et l’intégration des mêmes développements sur tous les systèmes relatifs à l’unité de puissance. C’est donc sur l’exploitation et l’intégration de celle-ci, ainsi que sur les optimisations liées au carburant, aux lubrifiants et aux autres éléments mécaniques et aérodynamiques, que Toro Rosso pourra se distinguer aussi bien de Renault que de Red Bull en 2017. Le verdict sur qui aura fait le meilleur travail arrivera seulement à la fin de la saison.

En tous les cas, même si Toro Rosso est toujours tourné vers l’avant du plateau, le team a dû garder à l’œil un nouveau concurrent : Haas est en effet arrivé en F1 dans une position proche en certains points à celle de STR, en ce sens que l’accompagnement technique de Ferrari sur la structure américaine est très poussé ; plus qu’il ne l’est, en termes de partage de ressources, avec l’autre client Sauber.

"Haas a fait un superbe travail et c’est génial de voir une nouvelle équipe arriver et se battre pour marquer des points. C’est très positif", juge toutefois James Key, Directeur technique de Toro Rosso.

"Il est question de travailler avec une structure qui est la sienne : une infrastructure est quelque chose dont on ne veut pas se débarrasser ; c’est un bien et ça a de la valeur. La question consiste à savoir comment se rendre compétitif et ce sont les pièces maison qui tendent à être celles qui font la différence en termes de performance. C’est là-dedans qu’il faut investir et c’est ce que nous avons fait. Nous avons investi dans notre département performance, mais il y a d’autres domaines dans lesquels on peut économiser du temps, des ressources et de l’argent. Celles-ci ne sont pas individualisées, et ça a donc énormément de sens à les partager entre équipes."

Garder une vraie indépendance est crucial

Certains éléments sont donc développés en interne ; d’autres, tout aussi cruciaux, proviennent du groupe. On pourrait imaginer que, dans sa position, James Key souhaiterait pouvoir emprunter encore plus de la plateforme de Red Bull et cloner encore plus loin l’approche de son team sur celle de l’équipe de Milton Keynes.

"Je suppose. Je ne suis pas un businessman !" rétorque l’ingénieur. "Mais si vous êtes un businessman, vous désirez partager autant de ressources que possible et ça a du sens en tant qu’ingénieur de vouloir faire les choses à votre façon. Il s’agit donc de trouver le bon équilibre à ce niveau. Je pense que ce que l’on désire est d’avoir une opération la plus rapide possible pour un coût minimal, et le fait est que la F1 coûte très cher."

"Il n’y a pas de façons d’en sortir ; donc je pense qu’aussi longtemps que nous avons une situation dans laquelle aucune des deux équipes ne voit sa performance altérée par la combinaison des efforts, et que chacune peut faire le meilleur usage de manière positive du partage – c’est-à-dire en gagnant de la performance et en la maintenant–, il s’agit de loin d’un meilleur retour sur ce formidable investissement financier que fait Red Bull."

La relation est d’ailleurs établie dans les deux sens : Red Bull profite également du travail réalisé par Toro Rosso et le transfert des connaissances profite aux deux équipes.

"Cela s’est déjà produit. Des éléments internes de boîte de vitesses, par exemple, sont des choses que nous partageons. Il y a des éléments de design de cette année qui proviennent de chez nous, et il y a donc deux jeux de ressources : nous avons choisi les meilleures de chaque côté et c’est une situation fantastique", conclut Key.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Jeu 16 Mar - 22:11

source Motorsport.com du 16/03/2017

Guide F1 2017 - Toro Rosso court toujours après le même objectif

Toro Rosso cherche encore à intégrer le top 5 du championnat, ce que l'équipe n'a encore jamais réussi à faire dans son Histoire.

Tandis que sa réputation n'est plus à faire parmi les équipes capables de marquer régulièrement des points, l'écurie sœur de Red Bull Racing stagne néanmoins à la septième place du championnat constructeurs depuis trois saisons. Une position qui n'est pas en phase avec l'objectif régulièrement fixé par Franz Tost, qui veut établir la structure de Faenza parmi les cinq premières du plateau.



Cette année, l'ambition est la même, mais là encore, il faudra faire face à une concurrence sérieuse. Y parvenir passerait de manière quasiment systématique par le fait de devancer au moins Williams ou Force India. Pas une mince affaire ! D'autant que l'équipe italienne n'a pas vécu la plus tranquille des préparations, avec des essais hivernaux affectés par un roulage limité en première semaine. La faute à une nouvelle unité de puissance Renault souffrant de quelques problèmes de jeunesse.

Ce retour au bloc Renault est toutefois l'une des bonnes nouvelles pour Toro Rosso sur le papier. Après un bon début de campagne 2016, l'écurie a logiquement souffert l'an passé d'être équipée d'un moteur Ferrari 2015 qui n'évoluait plus et se faisait distancer par la concurrence au fil des Grands Prix. Cette fois, la STR12 sera dotée d'une unité de puissance strictement identique à celle utilisée par l'écurie d'usine Renault et par Red Bull Racing.

Avec RBR, les liens restent évidemment étroits, mais l'équilibre a été trouvé pour mutualiser ce qui peut l'être au niveau des ressources, tout en gardant la liberté technique de mettre en place une philosophie propre à la nouvelle monoplace. Cette philosophie, sans en avoir les détails, est clairement proche de ce qu'a fait Mercedes récemment si l'on se fie à ce qui peut être constaté visuellement. Comme c'est régulièrement le cas depuis que James Key est aux manettes de la conception à Faenza, la dernière-née de l'usine italienne paraît bien née, mais cela ne suffit pas.



Toro Rosso devra par exemple prouver sa capacité de développement et d'évolution sans faire fausse route. Ainsi, les leçons de l'été 2016 devront être retenues, alors que la version B de la STR11 n'avait pas fonctionné comme attendu et avait contraint l'équipe à rétropédaler. Certes, une fois encore, la problématique était liée à l'utilisation d'un moteur vieillissant.

Pensée pour faire la promotion de la filière Red Bull, Toro Rosso laissera cette étiquette de côté cette année. Loin de l'image renvoyée en 2015 avec le duo Verstappen-Sainz, l'écurie attaque sa saison avec deux pilotes qui totalisent déjà à eux deux près d'une centaine de Grands Prix. Rarement le team n'a débuté une saison avec un line-up aussi expérimenté, et c'est également l'une des trois seules équipes à conserver une paire inchangée.

Toujours considéré comme un espoir, Carlos Sainz
Carlos Sainz Jr.
Plus d'infos, de photos et de vidéos : Page de profil sur Motorsport.com
Site Web
http://carlossainz.es/en/index.php
a déjà prouvé de quoi il était capable, jusqu'à attirer les convoitises de Renault avant que Red Bull ne ferme la porte à un transfert. L'Espagnol poursuivra sa collaboration entamée en cours de saison dernière avec Daniil Kvyat, rétrogradé de chez RBR pour faire la place à Verstappen. Le Russe a visiblement digéré la pilule, prouvant lors des dernières courses 2016 qu'il pouvait retrouver son niveau.

Notons enfin le gros changement de livrée qui a eu lieu pendant l'hiver, et qui fait l'unanimité auprès des observateurs. Des couleurs qui valorisent la monoplace, bien que l'incidence sur les performances soit évidemment inexistante !

Conclusion

Valeur sûre du milieu de grille, Toro Rosso peut franchir un cap avec un duo de pilotes expérimentés – mais dont l'avenir trottera inévitablement dans les têtes –, une philosophie indépendante pour sa monoplace et une unité de puissance qui bénéficiera d'évolutions en cours de saison. Ce n'est pas tant le niveau de l'écurie de Faenza que l'on a hâte de voir, mais sa capacité à concrétiser avec des résultats réguliers sur l'ensemble d'une saison.



Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12


Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par Mathurin le Ven 17 Mar - 0:51

Bon article encore.. Ils ont fait de bonnes choses par le passé, ils ont déjà gagné avec Vettel

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Ven 17 Mar - 8:15

oui, mais c'était VETTEL .... les 2 pilotes actuels sont loin de l'égaler !!!

et comme il est écrit dans le dernier tableau, en point négatif, des pilotes préoccupés par leur avenir , donc l'état d'esprit général pas trop serein ... à ce niveau çà compte aussi beaucoup....

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par Mathurin le Ven 17 Mar - 16:32

C'est sûr, surtout que Red Bull ont une politique bien agressive à ce niveau, exemple avec le passage forcé de Verstappen de Toro Rosso vers Red Bull au détriment de Kvyat..

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Ven 17 Mar - 16:51

tout juste .... Daniil a payé le prix fort ....

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Ven 17 Mar - 18:34

source Motorsport.com du 17/03/2017

Toro Rosso s'attend à voir Sauber souffrir avec le moteur Ferrari



Toro Rosso a emballé les fans en présentant sa nouvelle monoplace, esthétiquement bien née, et rappelé à tous son savoir-faire en matière de recherche et développement.

Souvent sous-estimée par le grand public en raison de sa relation avec Red Bull, l’équipe Toro Rosso dispose cette année d’une occasion de montrer à quel point il s’agit d’une structure toujours très indépendante, capable de produire ses propres solutions et de les développer de bout en bout de la saison.

James Key, le responsable aérodynamique de la petite Scuderia, est reconnu dans le paddock comme l’un des meilleurs dans le domaine et n’a simplement pas pu voir le plein potentiel de son châssis s’exprimer l’an dernier en raison de la faiblesse de l’unité de puissance cliente Ferrari, qui datait d’une saison, et qui, par ailleurs, ne recevait pas d’évolutions en cours d’année.

Une donne qui change grandement en 2017, avec un retour de Toro Rosso chez Renault, et des choix de concepts aéro différents de ceux pris par l’équipe mère Red Bull.

"Plus que le fait de disposer de la même unité de puissance, le point positif concernant la motorisation 2017 est qu’elle sera développée et qu’elle ne va pas chuter dans la hiérarchie comme l’an dernier", commente Carlos Sainz, qui pilotera le package avec l’ambition de réaliser un gros pas en avant dans la hiérarchie.

"Renault a une équipe d’usine derrière, et je suis certain qu’ils vont pousser à fond pour que le moteur suive. Je suis confiant quant au fait que ça va fonctionner : ils ont beaucoup développé la saison dernière et ont créé un nouveau concept cette année."

Sauber en situation inconfortable ?

Carlos Sainz Jr. est ainsi bien placé pour savoir que Sauber, qui garde de son côté l’unité de puissance cliente Ferrari, n’arrive pas avec des armes aussi bien affûtées que celle de Toro Rosso sur le papier.

"La dernière fois qu’on m’a posé cette question [à propos du niveau de performance du moteur Ferrari, ndlr], j’ai été peut-être un peu trop dur car j’étais frustré au sujet de ma situation personnelle et du fait de disposer d’un moteur daté d’un an. Ça s’est retrouvé dans la presse et j’ai été un peu trop dur avec eux."

"Mais espérons qu’ils soient un peu derrière, mais sans perdre trop. Je veux qu’ils soient derrière nous mais pas qu’ils chutent au fond autant que ce fut le cas pour nous, car ça peut être vraiment, vraiment difficile…"

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Sam 25 Mar - 17:59

source Motorsport.com du 25/03/2017

Toro Rosso a le sourire mais Sainz reste sur sa faim



La belle performance de Toro Rosso en qualifications (P8 et P9) ne satisfait pas pleinement Carlos Sainz, qui se voyait "Best of the rest" à la place de Romain Grosjean... L'Espagnol l'évoque en cinq questions.

Carlos, mission accomplie. Vous êtes entré dans le top 10 et avez battu votre équipier…

Oui, on peut appeler ça une bonne journée, mais pas parfaite. Nous avons clairement débuté les qualifications en étant très loin du compte au niveau de l’équilibre sans que l’on ne comprenne vraiment pourquoi. Par rapport à hier, nous avons beaucoup manqué de stabilité avec l’auto et ça ne m’inspirait pas confiance. J’ai donc dû reprendre un peu les choses au niveau de la foi et d’y aller petit à petit au lieu d’y aller à bloc dès le début. Ce n’était donc pas un début parfait pour des qualifications, mais ça s’est plutôt bien terminé. Je peux être satisfait de cela.

Étiez-vous inquiet quant à votre capacité à rejoindre la Q3 ?

Clairement. C’était très serré, comme nous nous y attendions mais j’ai commencé à être encore plus inquiet quand j’ai constaté que je n’étais pas à l’aise avec l’auto et qu’il me fallait faire un effort pour mettre en place de bons tours. Hier [vendredi], l’adhérence venait très, très facilement, même sans pousser à 100%. Aujourd’hui, malgré tous mes efforts, c’était vraiment très difficile d’aligner des tours et j’ai souffert en Q1 et Q2 ; puis en Q3, tout s’est mis un peu en ordre. Pas une journée parfaite comme hier.

Des qualifications imparfaites, certes, mais malgré tout une huitième position ! C’est très bon, non ?

L’équipe doit être très heureuse de ce que nous avons accompli ce weekend car nous n’étions pas du tout sûrs de pouvoir passer en Q2. Nous pouvons nos montrer extrêmement heureux d’avoir les deux voitures là, mais au vu d’hier, je crois qu’on avait encore un dixième à trouver. Nous n’avions juste pas le même équilibre qu’hier, on ne le trouvait simplement pas.

Pensez-vous donc que la sixième place de Grosjean aurait pu être la vôtre ?

Oui, c’est pour ça. On n’a progressé que d’une demi-seconde par rapport à hier, quand normalement, on trouve une seconde ou plus entre le vendredi et le samedi. Donc ça se ressent. Il y a un peu d’analyse à faire mais comme je l’ai dit, même avec ces petites imperfections, ce n’est pas mal du tout.

Qu’attendre de Toro Rosso en course maintenant ?

Si l’auto se comporte comme elle l’a fait sur les longs runs de vendredi, nous pouvons être très optimistes, car nous étions clairement parmi les plus rapides en piste. Mais si elle se comporte comme en qualifications, ce sera difficile. Il faut voir, se montrer patient et prendre un bon départ. De là, on verra.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Lun 27 Mar - 16:58

source Motorsport.com du 27/03/2017

Toro Rosso discret mais très solide à Melbourne



L'écurie italienne a placé ses deux monoplaces dans le top 10 en Australie, aussi bien en qualifications qu'en course.

Les promesses des derniers jours d'essais hivernaux à Barcelone ont été tenues lors du Grand Prix d'ouverture, en Australie. Si l'écurie italienne avait connu des débuts difficiles le mois dernier au lancement de la STR12, elle a démontré à Melbourne que le travail avait payé depuis. Après avoir placé ses deux monoplaces en Q3, elle a décroché les points avec ses deux pilotes, auteurs d'une course solide l'un et l'autre.

"Une course compliquée !" décrit Carlos Sainz, huitième sous le drapeau à damier. "Évidemment, avec cette nouvelle génération de voitures, nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre, mais terminer huitième est un résultat raisonnable, qui me satisfait."

L'Espagnol a su respecter les consignes d'équipe pendant la course en ouvrant la porte à Daniil Kvyat, qui était sur une stratégie différente et disposait de pneus plus frais à ce moment précis. Même si cela lui a peut-être coûté la possibilité de s'attaquer à la septième place détenue par Sergio Pérez.

"C'est dommage d'avoir perdu une place sur Pérez juste après l'arrêt au stand", regrette-t-il. "J'ai eu du mal aussi après avoir laissé passer Daniil et les deux Mercedes [qui lui prenaient un tour], car mes températures avaient chuté un peu et ça m'a pris un certain temps pour retrouver le rythme. J'étais de nouveau rapide en fin de course, rattrapant la Force India, et j'étais proche de le dépasser. Si seulement il y avait eu un peu plus de tours, j'aurais pu essayer."

Neuvième à l'arrivée, après un deuxième arrêt imprévu en raison d'un problème technique, Daniil Kvyat laissait lui aussi la satisfaction dominer en inscrivant ses deux premiers points de l'année.

"Quelle bonne course ! C'est simplement dommage d'avoir dû faire un arrêt supplémentaire dans les derniers tours", souligne le Russe. "Sans ça, il aurait été possible de terminer septième, nous nous battions bien pour ça ! L'équipe a fait un travail fantastique durant tout le week-end et je suis ravi de ça. Nous devons maintenant continuer à pousser et à nous battre pour marquer plus de points."
Compétitif et encourageant

Avec six points inscrits dès la première course, Toro Rosso peut se réjouir d'avoir affiché un niveau de performance constant au cœur du peloton, proche du rythme des Force India et de la Haas de Romain Grosjean avant l'abandon de ce dernier.

"Cela montre que notre package est très compétitif et c'est assurément encourageant", insiste Franz Tost, directeur de l'écurie de Faenza. "En course, les deux pilotes ont pris un bon départ et ont bien défendu leurs positions. Pérez a fait une course solide en dépassant Carlos et Daniil pour terminer devant eux. Je pense que, dans d'autres circonstances, nous aurions pu le rattraper. En fin de course, Carlos était assez proche de la Force India pour la septième place, mais il a perdu le contact à cause des drapeaux bleus."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Mar 25 Avr - 19:44

source Motorsport.com du 25/04/2017

Toro Rosso : "Au mieux quatrième, au pire huitième"



L'équipe italienne vise un top 5 final au championnat constructeurs cette année, mais doit faire face à un milieu de grille particulièrement compact et concurrentiel.

Sixième du championnat après trois Grands Prix, Toro Rosso a manqué le coche à Bahreïn la semaine dernière en n'inscrivant aucun point. L'équipe italienne ne pointe toutefois qu'à cinq unités de la quatrième place qu'elle occupait après Shanghai, et à quatre seulement du top 5 qui est son objectif depuis plusieurs saisons.

"C'est ce que j'attendais", résume Franz Tost, directeur de l'écurie italienne, sur le site officiel de la Formule 1. "Le milieu de grille est très, très serré et toutes les équipes dans cette zone sont super compétitives : Williams, Force India, Toro Rosso, Haas et Renault. Ces cinq équipes se battront pour la quatrième place du championnat constructeurs. Alors au mieux on terminera quatrième, et dans le pire scénario on terminera huitième."

"Franchement, je pensais que nous serions aussi à cette place [la quatrième du championnat] après le Grand Prix de Bahreïn. Nous avons une voiture compétitive. Nous l'avons aussi montré à Bahreïn, où je pensais que nous aurions les deux voitures dans les points, mais pour diverses raisons, ça n'est pas arrivé."

Un milieu de grille extrêmement serré, qui peut pousser l'équipe à tenter des coups, comme ce fut le cas en Chine, quand Carlos Sainz a opté pour les pneus slicks au départ alors que tous les autres pilotes étaient en pneus intermédiaires.

"Dans un tel moment, quand on prend une telle décision, on ne pense pas au championnat", admet Franz Tost. "C'était davantage une décision liée aux circonstances qu'une stratégie calculée. Mais oui, si l'on veut être en tête du milieu de grille, il faut faire un pari pour avoir un avantage sur les autres."

Renault, un gage pour 2017 et 2018

L'an passé, Toro Rosso avait souffert de disposer d'un moteur Ferrari de la saison précédente, sans évolution. Le retour à une collaboration avec Renault permet cette saison à l'écurie de pouvoir espérer rester compétitive jusqu'au bout, même si la nouvelle unité de puissance du Losange est encore loin de déployer toute sa quintessence.

"Renault a construit un tout nouveau moteur pour cette saison, et le rythme est très bon", se réjouit Tost. "Bien sûr, avec tout ce qui est nouveau, on peut avoir des problèmes de jeunesse. Je suis optimiste pour que Renault réduise déjà l'écart dans une large mesure cette saison, et je suis très optimiste pour l'année prochaine. Maintenant, ce qu'il faut c'est du temps pour éliminer ces problèmes de jeunesse, et du kilométrage."

La semaine passée, les deux journées d'essais privés à Bahreïn ont également permis à l'écurie de Faenza de préparer les évolutions à venir. Elles seront disponibles pour l'un des deux prochains Grands Prix : "Nous avons testé des pièces mécaniques et aéro sur la voiture, et nous analyserons pour savoir si nous les utiliserons à Sotchi, ou un peu plus tard à Barcelone. C'est une décision que les ingénieurs prendront après avoir vu toutes les données."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Jeu 25 Mai - 16:47

source Motorsport.com du 25/05/2017

Toro Rosso estime avoir un moins bon châssis qu'en 2016



Directeur technique de Toro Rosso, James Key concède que la STR12 n'est pas aussi forte que les précédents châssis conçus à Faenza.

L'année dernière, la STR11 était vue comme l'un des meilleurs châssis de la grille, mais souffrait d'être motorisée par une unité de puissance de l'année précédente. Cette année, après cinq Grands Prix disputés, Toro Rosso occupe la cinquième place du championnat constructeurs avec 21 points, soit cinq de moins qu'à la même époque l'année dernière. L'écurie italienne utilise pourtant un bloc Renault 2017. James Key admet que la monoplace manque globalement d'appui aérodynamique, et craint de voir l'équipe en souffrir à Monaco ce week-end.

"Je ne pense pas que nous soyons aussi forts côté châssis que ces deux dernières années", a-t-il confié à Motorsport.com. "Nous sommes certainement loin de notre niveau d'appui aérodynamique maximum en ce moment. Nous sommes à un bon niveau pour des circuits comme Barcelone, et nous sommes pareil que le groupe dans lequel nous évoluons. Ça pourrait être la même chose à Monaco."

"Ceci étant dit, je pense que la puissance nous aidera à Monaco, avec la sensibilité, et c'est traditionnellement une piste où nous sommes raisonnablement compétitifs avec le grip mécanique et la manière dont fonctionne notre équilibre. Les pilotes ne sont pas mauvais là-bas non plus, donc croisons les doigts."

James Key reste toutefois convaincu qu'il existe une marge de progression significative sur la STR12 et qu'elle pourra être exploiter grâce au développement à mener.

"Sur le plan du châssis, nous sommes davantage immatures que nous l'étions peut-être avant le nouveau règlement", regrette-t-il. "Car tout le monde a commencé l'année dernière, personne n'a eu 18 mois pour ça, nous avons tous eu moins de temps car le règlement n'a pas été confirmé avant il y a tout juste un an. Je pense donc que nous sommes à un stade légèrement plus immature que par le passé, et je crois qu'il y a encore des choses basiques à trouver dans certains cas"

À l'aube du Grand Prix de Monaco, Toro Rosso accuse déjà un retard de 21 points sur Force India au championnat. L'écurie indienne force d'ailleurs l'admiration du directeur technique de l'écurie sœur de Red Bull.

"Ceux qui font bien les choses en ce moment, c'est Force India", admet-il. "Ils marquent régulièrement des points avec les deux voitures : pas de problèmes, une bonne fiabilité, un bon rythme et des stratégies régulières. Ça leur permet d'aller de l'avant, ils font du très bon travail. Pour le reste d'entre nous, dans cette bagarre, tout est très serré. Cela dépend de chaque week-end en ce moment ; si vous êtes dans une mauvaise situation, vous pouvez perdre deux places au championnat."


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Lun 5 Juin - 21:29

source motorsport.com du 05/06/2017

Toro Rosso : "Ce serait fantastique" de garder Kvyat et Sainz en 2018



La Scuderia Toro Rosso a beau avoir pour vocation de former des pilotes pour préparer les plus talentueux à rejoindre Red Bull Racing, il est loin d'être impossible que Daniil Kvyat et Carlos Sainz restent à Faenza pour la saison 2018.

Ce serait alors une cinquième saison en Formule 1 pour Daniil Kvyat, dont une chez Red Bull, tandis que Carlos Sainz disputerait sa quatrième campagne au sein de la petite Scuderia.

Il est vrai que jusqu'à présent, les pilotes Toro Rosso ont convaincu par leurs performances en cette saison 2017, marquant 29 points en six courses. Ils permettent ainsi à leur écurie d'occuper la cinquième place du championnat des constructeurs.

Le contraste est toutefois frappant entre Carlos Sainz, qui a inscrit 25 unités, et Daniil Kvyat, qui n'en a engrangé que quatre. Le directeur d'équipe Franz Tost prend toutefois la défense du Russe, pour Motorsport.com : "Daniil fait du bon travail. Il a beaucoup manqué de chance cette année. Par exemple, en Chine, il a eu un problème hydraulique, et à Bahreïn, il s'est fait tasser dehors au premier tour."

"À Monaco, il était très rapide, mais Vandoorne a eu un accident pendant son tour de qualifications, et il ne s'est classé que 11e à cause des drapeaux jaunes. Mais il avait le rythme pour passer en Q3. Cela signifie qu'il y a parfois des choses imprévisibles, des circonstances négatives pour lui, qui rendent les choses un peu difficiles."

D'où cet écart de points avec Sainz, mais Tost est prompt à souligner que "la saison n'est pas finie. Elle vient juste de commencer. L'important, quand ça ne se passe pas si bien pour Daniil, c'est que nous sachions pourquoi et lui aussi. Sa rapidité et ses performances sont très positives."

Kvyat de bonne humeur, Sainz de plus en plus mûr

L'an passé, c'est un Kvyat souvent abattu que l'on apercevait dans le paddock, lui qui avait perdu sa place chez Red Bull à l'aube de la saison européenne. Lorsque nous demandons à Tost si son attitude est plus positive cette saison, l'Autrichien répond : "Oui. Il est de bonne humeur. Il est rapide, il est concentré. Nous sommes très contents de ses performances."

Quant à Sainz, la satisfaction est forcément au rendez-vous : l'Ibère a fini quatre des six premiers Grands Prix dans le top 8, au volant d'une STR12 qui ne vaut pas toujours un tel résultat.

"On voit que Carlos est de plus en plus mûr", souligne Tost. "Il marque beaucoup de points. À part Bahreïn, il est tout le temps dans les points. Cela montre que Carlos fait un travail vraiment fantastique."

L'écurie Toro Rosso est donc très satisfaite de son duo de pilotes. "Ils n'ont pas de gros défaut", estime le directeur. "En Formule 1, on peut toujours progresser un peu quelque part. C'est un processus sans fin. Je suis très content que nos deux pilotes aient une très bonne attitude, ils sont très motivés, et par conséquent, on voit qu'ils apprennent de plus en plus. Je suis donc très positif concernant les pilotes."

Quel duo pour 2018 ?

Quant à l'avenir, en ce qui concerne notamment le line-up 2018, il n'est pas impossible que Daniil Kvyat et Carlos Sainz rempilent. Au moins l'un des deux devrait rester, puisque dans les membres actuels du Red Bull Junior Team, seul Pierre Gasly semble être un candidat crédible à un baquet en Formule 1, mais le Français doit convaincre pour sa saison en Super Formula.

C'est une décision pour Red Bull. Nous devons attendre. Mais ce serait fantastique qu'ils continuent avec nous", ajoute Tost au sujet de Kvyat et de Sainz. "Ils sont jeunes, et nous continuons leur développement. Ils ont 22 et 23 ans. Ce n'est pas un âge où on appartient à la catégorie des vieux pilotes. Nous verrons ce que Red Bull décidera, mais s'ils restent avec nous, je pense que toute l'équipe sera très contente."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Jeu 15 Juin - 18:32

source Motorsport.com du 15/06/2017

Tost : Pour Gasly, la Super Formula est la "meilleure éducation possible"



N'étant pas parvenu à obtenir un baquet en Formule 1 pour la saison 2017, Pierre Gasly a été contraint de rejoindre la Super Formula après son titre GP2, à l'image de Stoffel Vandoorne un an auparavant.

Les débuts de Pierre Gasly n'ont pas été faciles sur des circuits qu'il découvre tous, au volant d'une monoplace extrêmement rapide et face à un plateau relevé ; le poulain de Red Bull n'a ouvert son compteur de points que lors de la troisième course, à Okayama, avec la septième place.

"La Super Formula est un championnat très, très compétitif", souligne Franz Tost, directeur de la Scuderia Toro Rosso, pour Motorsport.com. "Les voitures sont vraiment rapides. Et c'est la meilleure éducation possible pour lui d'y aller, d'y courir, d'apprendre les circuits et d'être compétitif. Nous sommes toujours en contact et nous pouvons parfois voir les courses, les résultats, sans oublier qu'il fait des essais pour Red Bull. Il testait à Barcelone et il testera aussi en Hongrie."

Il est néanmoins trop tôt pour évaluer les performances de Gasly au Japon selon Tost, et l'Autrichien n'est pas non plus en mesure de dire à quel point ses résultats en Super Formula auront un impact sur ses chances d'obtenir un baquet en Formule 1 pour 2018 : "Je ne sais pas encore. Une décision sera prise en septembre ou en octobre, par là."

Jos Verstappen, une recrue de choix

Cette année, Red Bull dispose d'un envoyé spécial sur les circuits, notamment en Formule Renault Eurocup, où évoluent trois membres du Red Bull Junior Team. Il s'agit de Jos Verstappen, chargé d'évaluer les jeunes loups de la marque.

"C'est bien. Il est expérimenté", commente Franz Tost. "Il connaît les pilotes depuis le karting. C'est une très bonne idée de Red Bull de lui avoir donné ce travail pour chercher les jeunes talents."

Jos Verstappen pourrait-il obtenir un rôle plus important au sein du Red Bull Junior Team par la suite ? "Oui, c'est bien, c'est une bonne idée. Parce qu'il sait tout. Il a fait un travail fantastique avec Max", conclut Tost.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Jeu 3 Aoû - 13:57

source Motorsport.com du 03/08/2017

Toro Rosso-Honda : les discussions progressent pour 2018



Les discussions progressent entre Toro Rosso et Honda quant à un potentiel accord moteur pour 2018, suite à une réunion entre Helmut Marko, représentant de Red Bull, et Masashi Yamamoto, dirigeant de Honda, ce mardi.

Honda souhaite équiper une deuxième écurie, suite à l'annulation de son accord avec Sauber, ayant le sentiment que les données supplémentaires réunies contribueraient à son rythme de développement avec McLaren. Toro Rosso semble être le principal candidat dans cette optique, bien que l'écurie italienne ait un accord avec Renault pour l'an prochain.

Selon les informations de Motorsport.com, une réunion a eu lieu ce mardi entre Helmut Marko, conseiller de Red Bull en sport automobile, et Masashi Yamamoto, qui est responsable du budget sports mécaniques de Honda et rend directement des comptes au conseil d'administration. Cette réunion était la dernière d'une longue série ces dernières semaines.

Des sources disposant d'une bonne connaissance de la situation affirment que les discussions tournent autour d'une fourniture d'unités de puissance Honda à partir de 2018, Marko étant même intéressé par un accord similaire pour Red Bull Racing si le niveau de performance de Honda progresse suffisamment.

En 2015, Red Bull voulait mettre un terme à son accord avec Renault et a discuté avec Honda, ainsi qu'avec Mercedes et Ferrari, au sujet d'une fourniture moteur, mais a fini par maintenir sa confiance au motoriste français. Red Bull souhaitant devenir une écurie d'usine, un accord avec Honda pourrait être une solution à l'avenir si McLaren s'extirpe du sien pour trouver une alternative.

Si Toro Rosso et Honda trouvaient un accord pour l'an prochain, l'équipe aurait également besoin d'un contrat pour la fourniture de boîtes de vitesses. Selon les informations de Motorsport.com, McLaren pourrait fournir à Honda une boîte de vitesses que le motoriste japonais proposerait ensuite comme package avec son moteur à Toro Rosso.

Étant donné que tout accord avec Toro Rosso remplacerait l'accord client Sauber qui est tombé à l'eau, McLaren ne s'y opposerait probablement pas. En revanche, l'écurie britannique n'est pas ravie à l'idée que Red Bull obtienne ces moteurs, et mettrait sûrement son veto à un tel accord.

L'accord de McLaren avec Honda se poursuivra l'an prochain, mais l'équipe continue d'évaluer ses options en raison d'un niveau de performance décevant, même si Ferrari et Mercedes se sont montrés clairs : il n'est pas question de fournir des unités de puissance à l'équipe.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Lun 14 Aoû - 22:40

source Motorsport.com du 14/08/2017

Toro Rosso demande à Kvyat de garder son sang-froid



Tandis que les pilotes Toro Rosso font jeu égal en qualifications, Daniil Kvyat n'a marqué que quatre points cette saison, contre 35 pour son coéquipier Carlos Sainz.

Franz Tost, directeur de la petite Scuderia, y voit là la conséquence logique du manque de sang-froid de son pilote le dimanche.

Daniil Kvyat a provoqué plusieurs incidents depuis le début de l'année, notamment un carambolage au départ du Grand Prix d'Autriche et un accrochage avec son équipier au départ du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Ajoutez à cela une gêne sur la Williams de Lance Stroll en Hongrie et voilà le Russe à dix points de pénalité sur sa licence – il en faut 12 pour être suspendu de la course suivante. Or, Kvyat va devoir tenir pendant six Grands Prix sans commettre d'impair, le temps que les points dont il a écopé à Austin en 2016 expirent – ce sera le 23 octobre.

"Daniil fait du bon travail, à part quand il est trop impatient au départ, ou quand il prend trop de risques", commente Franz Tost. "Si l'on regarde sa rapidité pendant la course, s'il est tout seul, ses chronos sont très, très compétitifs, très bons."

"Il veut réussir, il veut dépasser là où il n'est peut-être pas possible de dépasser, et il faut qu'il devienne plus discipliné. Que ce soit la frustration ou quoi que ce soit, quand on est dans la voiture, surtout au départ, il faut garder les émotions sous contrôle, parce que si on commence à perdre son sang-froid, on commet des erreurs, puis on a un accident."

"Le reste, ça va : il donne un bon feedback technique, il montre une bonne vitesse et, quand il est tout seul, il fait du bon travail." Tost ajoute que Toro Rosso "discute beaucoup" avec Kvyat pour l'aider à éviter d'autres incidents.

Respect avec Sainz

D'autant que la situation est déjà tendue entre les deux pilotes de la petite Scuderia. Avant leur accrochage de Silverstone, Kvyat et Sainz étaient déjà en désaccord sur leurs tactiques qualificatives à Montréal et sur un incident survenu au départ à Bakou.

Suite à ces événements, Franz Tost a demandé à ses pilotes de "se respecter", et lorsqu'il lui est demandé quelle serait la réaction de l'écurie s'ils s'accrochaient à nouveau, l'Autrichien répond : "Alors nous nous réunirions, et bien sûr, Red Bull prendrait une décision tôt ou tard, avec une amende ou autre chose. Heureusement, jusqu'à présent, nous ne nous sommes jamais retrouvés dans cette situation. Je ne veux même pas en parler davantage, car j'espère que ça ne se produira pas."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Jeu 17 Aoû - 18:07

source Motorsport.com du 17/08/2017

Les négociations Toro Rosso-Honda capotent



Les négociations entre Toro Rosso et Honda concernant une fourniture moteur pour 2018 ont échoué.

Honda souhaite motoriser une seconde équipe, estimant que les données supplémentaires recueillies contribueraient au développement de l'unité de puissance, avec McLaren.

Après l'échec de son accord avec Sauber, Honda a discuté avec Toro Rosso pendant plusieurs semaines, bien que la Scuderia ait déjà un accord avec Renault pour l'an prochain. Or, il semble qu'aucun arrangement financier n'ait été trouvé pour concrétiser ces négociations.

Étant donné que les deux parties commençaient à manquer de temps pour préparer la saison prochaine, elles ont décidé de mettre fin à leurs discussions. Toro Rosso conservera donc des unités de puissance Renault en 2018. Si l'écurie italienne avait rejoint le giron de Honda, cela aurait été son troisième motoriste différent en trois ans.

Quid de McLaren ?

Les McLaren seront-elles encore équipées d'unités de puissance Honda la saison prochaine ? Ce n'est pas certain, la campagne 2017 s'avérant difficile. McLaren évalue ses options, même si Ferrari et Mercedes ne comptent pas fournir des moteurs à l'équipe.

Si McLaren se sépare de Honda, le motoriste japonais sera contraint de quitter la Formule 1, et Renault deviendra la seule option de l'écurie. Or, cette dernière n'a pas beaucoup de temps pour trouver un accord avec le losange, puisque les ingénieurs travaillent sur la configuration de la voiture de l'an prochain depuis un certain temps déjà.

Un accord avec Renault, bien que possible, serait peu probable. La marque française serait réticente à l'accueil d'un quatrième client, craignant l'impact d'une telle décision sur la fiabilité.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Mar 22 Aoû - 17:36

source Motorsport.com du 22/08/2017

Officiel - Toro Rosso et James Key poursuivent leur collaboration



Le directeur technique de la Scuderia Toro Rosso, James Key, va poursuivre son aventure au sein de la structure de Faenza.

Dans le giron du constructeur italien depuis septembre 2012, l'ancien ingénieur Force India et Sauber a prolongé son contrat actuel, quelques mois après que des rumeurs l'aient envoyé sous d'autres cieux, et notamment chez Ferrari.

Âgé de 45 ans, le Britannique est déjà au travail sur la prochaine machine de Toro Rosso, la STR13, et a participé activement, depuis cinq ans, à la structuration de l'écurie propriété de Red Bull et au recrutement du personnel qui a permis une amélioration de ses résultats.

"Je suis ravi de continuer avec Toro Rosso et de rester au sein de la famille Red Bull", a-t-il déclaré en marge de cette annonce. "C'est une écurie pour laquelle j'ai un grand respect et avec qui j'ai pris beaucoup de plaisir à travailler ces cinq dernières années. J'attends désormais avec impatience de poursuivre notre projet à l'avenir. STR est unique, faisant face au défi d'être basé dans deux pays différents ; c'est à la fois une équipe à part entière et une partie importante du programme de pilotes Red Bull."

"Voilà les défis que l'écurie relève, et en même temps, elle continue de grandir et de progresser, année après année. Surtout, les gens avec qui j'ai le plaisir de travailler chez STR sont exceptionnels : professionnels, ambitieux et concentrés, ils ont tous travaillé extrêmement dur pour améliorer le niveau de performance de l'équipe et vont poursuivre ce travail acharné avec le même dévouement et optimisme dans les années à venir."

"Je souhaite remercier Franz Tost et Red Bull pour leur soutien et confiance continus. Nous avons encore du travail, et je suis impatient de franchir les étapes suivantes avec Toro Rosso, vers nos objectifs."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Jeu 24 Aoû - 11:08

source Motorsport.com du 23/08/2017

Toro Rosso s'attend à "des problèmes" à Spa et à Monza



C'est en sixième place du championnat des constructeurs que Toro Rosso va aborder le Grand Prix de Belgique, à deux points seulement de Williams, mais il va être difficile pour la Scuderia de s'y maintenir face à Haas, qui n'est pas loin derrière.

L'unité de puissance Renault ne devrait en effet pas être à son aise sur les tracés de Spa-Francorchamps et de Monza, où l'on retrouve de longues pleines charges, et où le moteur est donc mis à rude épreuve.

"Les virages moyens et lents sont ceux où notre voiture marche plutôt bien, où le moteur n'est pas la priorité, contrairement au Canada, à l'Autriche, à Bakou ou à Silverstone", énumère Franz Tost, directeur d'équipe. "Je pense qu'une fois que nous serons à Singapour, aux États-Unis, j'espère au Japon aussi, nous serons très compétitifs."

"Je m'attends à avoir des problèmes à Spa et à Monza, parce qu'il y a de très longues lignes droites où on a besoin de puissance moteur, et nous savons tous que nous en manquons un peu."

D'où un certain pessimisme de Helmut Marko, conseiller de Red Bull en sport automobile, qui voit mal comment Toro Rosso pourrait prendre l'avantage sur Williams en résistant aux autres écuries, d'autant qu'à Grove, Lance Stroll devrait marquer des points plus régulièrement en deuxième moitié de saison.

"L'objectif était de finir cinquième au championnat, et je pense que ça va être plutôt difficile", déclare Marko pour le site officiel de la F1. "Budapest a tourné en notre faveur, mais à partir de Spa, on ne verra plus que l'arrière des monoplaces motorisées par Mercedes. Oui, nous avons eu beaucoup d'opportunités que nous n'avons pas saisies en première moitié de saison. C'est dommage."

Franz Tost se déclare en tout cas satisfait des progrès réalisés par Toro Rosso depuis le début de la saison avec ses développements, malgré un niveau de performance en berne à Silverstone notamment.

"Nous avons fait évoluer la voiture, nous avons réalisé des progrès, mais nous sommes limités par le budget. Nous ne pouvons pas avoir beaucoup d'évolutions à chaque course comme les top teams, parce qu'ils ont trois ou quatre fois plus d'argent que nous. Nous devons vraiment toujours calculer ce que nous faisons, et jusqu'à présent, je dois dire que nous avons fait du très bon travail", conclut Tost.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Ven 15 Sep - 12:58

source Motorsport.com du 15/09/2017

Officiel - Honda rejoint Toro Rosso pour 2018



Toro Rosso va connaître son troisième moteur en trois saisons l'an prochain avec l'arrivée de Honda comme fournisseur d'unités de puissance.

Dans le cadre des négociations multipartites, Toro Rosso devait laisser filer sa motorisation Renault, au profit de McLaren, et recueillir un moteur Honda à partir de la saison prochaine. L'annonce de ce nouveau partenariat vient donc d'être faite, avec un accord pluriannuel.

Pour Honda, il s'agira de progresser à la fois en termes de fiabilité et de performance dans un environnement sans doute moins exposé que celui de McLaren mais aussi d'offrir à Red Bull Racing une solution pour l'après-Renault, avec l'ambition de pouvoir faire à l'avenir ce qui n'a pas pu être réalisé du côté de Woking.

"Toute notre équipe est impatiente de travailler avec Honda", se réjouit le directeur Franz Tost. "Depuis que son fondateur Soichiro Honda a engagé ses motos en course, les sports mécaniques ont joué un rôle crucial dans la philosophie de cette compagnie. C'est un challenge très enthousiasmant et j'espère que les deux parties vont beaucoup y gagner au fil de notre développement mutuel."

"Honda a une longue Histoire en Formule 1, depuis sa première arrivée dans la discipline en 1964 en tant que constructeur, et les moteurs Honda ont remporté cinq championnats du monde des pilotes et six chez les constructeurs. Cet héritage, avec la pleine confiance que nous accordons à la capacité de Honda à réussir, me fait croire avec force que notre avenir ensemble sera prospère", assure Franz Tost.

Pour Toro Rosso, qui va aussi perdre Carlos Sainz, les notions de junior team et d'écurie laboratoire vont fusionner, au moins en 2018, avec très certainement une manne financière importante en provenance du Japon.

STR va connaître son quatrième motoriste après Cosworth, Ferrari et donc Renault, avec qui l'écurie venait juste de renouer, début 2017.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par Mathurin le Ven 15 Sep - 16:06

"Toute notre équipe est impatiente de travailler avec Honda"
Laughing

C'est un challenge très enthousiasmant
Laughing

me fait croire avec force que notre avenir ensemble sera prospère
Laughing

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toro Rosso (2017)

Message par guy3865 le Ven 15 Sep - 16:46

après les galères de McLaren en 2017, ce sera les galères de Torro Rosso en 2018 .....!!!!!

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum