Renault (2017)

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par Mathurin le Jeu 16 Mar - 17:58

Eh oui Laughing t'as tout dit

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Jeu 16 Mar - 18:07

ah bon ?? tu penses comme moi ?

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par Mathurin le Jeu 16 Mar - 18:11

ça veux tout dire si les autres écuries refusent... Ah moins qu'il faille effectivement plus de 5L d'huile pour lubrifier le moteur (donc les autres auraient raison de refuser), et que les dirigeants Mercedes disent ça exprès pour que l'on doute aussi des autres..

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Jeu 16 Mar - 18:16

rejeter la faute sur les autres, alors qu'on fait aussi partie des tricheurs, fait aussi partie du jeu ..

mais le jour où il y aura une limitation de quantité imposée par la FIA et les hautes instances concernées ..çà pourrait faire grincer des dents toutes les équipes

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Renault Sport Racing

Message par guy3865 le Sam 25 Mar - 14:06

source Motorsport.com du 20/03/2017

Renault souhaite une influence majeure des constructeurs en F1



De nouveau engagé pleinement en Formule 1 avec une équipe d'usine depuis l'an dernier, Renault estime que les constructeurs doivent être considérés comme les "principaux acteurs" de la discipline, compte tenu de la contribution qu'ils apportent.

Président de Renault Sport Racing, Jérôme Stoll voit la F1 entrer dans une "nouvelle ère" suite au rachat de Liberty Media, et a la ferme intention que le Losange joue un rôle central dans les discussions liées aux orientations prises par la discipline pour son avenir.

"Nous avons eu des discussions [avec Liberty]", précise Stoll à Motorsport.com. "Nous avons expliqué que nous devrions travailler ensemble afin d'améliorer le spectacle, car l'attractivité du show a un petit peu diminué. Nous devons ouvrir une nouvelle ère avec Liberty, et ils veulent vraiment faire quelque chose de différent. Je ne sais pas ce que ça va être, mais nous voulons être considérés comme les principaux acteurs pour le spectacle."

"Sans les constructeurs comme Mercedes, Ferrari, [Honda] et nous-mêmes – car nous sommes les seuls qui développons des moteurs et investissons de l'argent –, il n'y aura pas de show. Nous devons donc établir un dialogue et voir comment nous pouvons atteindre notre objectif."
Bientôt des discussions

Pour l'heure, les écuries engagées en F1 sont liées avec la discipline par les Accords Concorde, qui courent jusqu'en 2020. Renault espère voir les négociations s'ouvrir rapidement pour de nouveaux accords au-delà de cette date, qui correspond également à la fin de l'accord fixé entre les motoristes pour conserver les V6 turbos hybrides.

"Liberty va devoir discuter de ce qui se passera à l'avenir, car tout le monde sait que [les accords actuels] cesseront en 2020", rappelle Jérôme Stoll. "Il y a beaucoup de choses à changer avec la redistribution des droits et le fait que les petites équipes ne peuvent pas survivre. Il y a de nombreuses choses à discuter, et c'est quelque chose qui peut arriver dans les semaines à venir."

"Nous devrions travailler ensemble pour augmenter les audiences, un processus similaire à celui de 'l'œuf et la poule'. Si on améliore le spectacle, on améliore les audiences, mais on peut aussi augmenter les audiences en touchant les gens de différentes manières. La télévision à péage et les choses de ce genre ont été un système pour un certain temps, mais ça pourrait être différent dans les années à venir."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Sam 25 Mar - 14:09

source Motorsport.com du 20/03/2017



Directeur général de Renault Sport Racing, Cyril Abiteboul estime que la Formule 1 et la Formule E doivent conserver une identité propre en matière de technologie.

L'introduction de moteurs hybrides en Formule 1 en 2014 s'est faite pour renforcer le lien entre la piste et la route pour les constructeurs. Mais cette logique, aux yeux de Ross Brawn, nouveau directeur sportif de la catégorie reine, risquerait alors de mener vers une formule totalement électrique à long terme. Un domaine déjà occupé par la Formule E, dont la troisième saison se déroule actuellement.

Renault est impliqué dans les deux catégories avec des programmes d'usine, et Cyril Abiteboul souligne qu'il ne serait pas "viable" de voir la convergence aller trop loin entre les deux séries sur le plan technologique.

"C'est un exercice d'équilibre très difficile, et il faut évidemment regarder la F1 dans un contexte plus large que la Formule E ou que l'Endurance", explique Abiteboul à Motorsport.com. "Nous devons nous assurer que chaque catégorie se distingue par quelque chose de très clair. Il y a un argument de vente très clair pour un constructeur qui décide d'aller dans l'une plutôt que l'autre."

"Chez Renault, nous sommes dans une position particulière en étant à la fois en F1 et en FE. Nous voyons l'énorme différence entre les deux formules. J'ai le sentiment que ce ne serait pas une bonne chose si tout convergeait dans une seule direction, sinon il n'y a plus d'intérêt à avoir deux formules différentes, ce ne serait donc plus viable."
Poser une réflexion globale

En Formule 1, la réglementation moteur est figée jusqu'à 2020, suite à un accord passé entre tous les motoristes impliqués. Des discussions doivent toutefois débuter prochainement pour évoquer l'avenir et l'orientation à prendre après cette date. Président de la FIA, Jean Todt a déjà été très clair en soulignant le besoin de stabilité. Il a également exprimé son opposition à un retour de motorisations telles que des V10 ou des V12, qui iraient selon lui à l'encontre de l'évolution de la société.

Dans les rangs de Renault, Abiteboul assure qu'il y a une ouverture d'esprit à de nombreuses voies pour l'avenir. "L'équation financière doit continuer à compter, mais nous n'avons pas une opinion forgée au sujet d'une architecture moteur plutôt qu'une autre", précise-t-il. "Revenir en arrière pourrait être difficile, mais nous sommes ouverts d'esprit, donc je ne veux pas commencer à faire des menaces."

La question que doit selon lui se poser attentivement la Formule 1 est de savoir si l'objectif de faire le lien entre la piste et la route doit être impérativement poursuivi sur le long terme.

"J'accepte complètement l'idée qu'il devrait y avoir un débat", prévient Abiteboul. "Je ne crois pas qu'il y a une bonne réponse à ça. La seule chose que nous devons avoir à l'esprit, c'est que nous devons avoir une approche globale, un jugement complet de la situation. Et ça pourrait être que la F1 n'a pas besoin d'être pertinente par rapport aux voitures de route, mais il faut alors être prêt à perdre le soutien financier de gens qui croient que la F1 doit l'être ; ce ne sont pas que des constructeurs, il y a des pétroliers."

"Nous parlons à un certain nombre de partenaires comme Microsoft, qui est là pour d'autres raisons, car la F1 va dans une direction qu'ils croient pertinente, pas nécessairement pour la route, mais pour la société. Nous devons prendre tout cela en compte."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Sam 25 Mar - 15:33

source Motorsport.com du 18/03/2017

Renault favorable à la limitation des dépenses des motoristes



Renault estime que la Formule 1 devrait envisager la mise en place de limites concernant les dépenses qu'un motoriste peut faire dans le cadre de ses activités en discipline reine.

Alors que la réglementation visait, depuis 2014, à limiter les dépenses autour d'une technologie déjà très coûteuse en empêchant un développement effréné, l'abandon du système de jetons relance la fameuse course à l'armement du côté des constructeurs d'unités de puissance, même si la limite de quatre blocs par pilote et par saison persiste.

Pour Jérôme Stoll, président de Renault Sport Racing, les dépenses devraient être maintenues sous contrôle. "L'hybride est quelque chose d'intéressant, le problème que nous avons au final est le coût de la technologie", a-t-il expliqué à Motorsport.com.

"Nous devons surveiller les coûts et nous assurer qu'il y a un retour sur l'investissement que nous avons fait. Et les coûts ont beaucoup dérivé. Il faut voir comment nous pouvons freiner ou limiter un petit peu les coûts de développement pour chacun des constructeurs."

Limiter les coûts mais pas revenir en arrière, vers des moteurs plus simples, plus bruyants. Stoll marche ainsi dans les pas de Jean Todt, qui a récemment déclaré ne pas souhaiter le retour d'une technologie ancienne telle que celle du V10 ou du V12, notamment pour des raisons d'acceptation par la société et aussi, sans doute surtout, pour conserver les constructeurs en place actuellement, très attachés à l'hybridation.

"Il faut prendre en considération que si nous sommes dans cette compétition, c'est aussi pour des raisons technologiques. Le fait que nous avons poussé, parmi d'autres, pour l'introduction du système hybride pour le moteur est aussi parce que cela montre que même en F1, nous pouvons travailler pour l'environnement en réduisant la consommation de 30-40%."

"C'est quelque chose qui illustre le fait que l'on peut être dans ce championnat sans être quelqu'un qui veut tuer la planète. On aime la compétition, on aime la passion, et on peut aussi travailler de la façon dont tout le monde le souhaite."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Sam 25 Mar - 17:53

source Motorsport.com du 25/03/2017

Renault est revenu aux MGU-K de 2016 à Melbourne



En proie à des problèmes de fiabilité lors des essais hivernaux, Renault a trouvé comme solution provisoire à ses problèmes de MGU-K un retour à la version 2016.

Le manufacturier français a revu en profondeur son unité de puissance pour la saison 2017 mais a rencontré des problèmes assez importants de fiabilité au niveau des systèmes de récupération d'énergie pendant les essais, sur le MGU-K en particulier, qui récupère l'énergie cinétique au freinage.

Renault s'attendait à souffrir de problèmes, les ayant détectés sur le banc d'essai, liés à l'isolation du MGU-K, et avait prévu des modifications pour Melbourne. Cependant, il n'a pas été possible de les introduire à temps, donc la décision a été prise de revenir à la version 2016 avant ce premier Grand Prix, afin de se donner plus de chances de voir l'arrivée.

"Il y avait seulement 10 jours entre la fin de la seconde session d'essais et la course à Melbourne, donc nous n'avions pas d'autre choix que de faire cela", explique ainsi Rémi Taffin à Motorsport.com.

Selon Motorsport.com, c'est Red Bull qui aurait produit des pièces supplémentaires afin de permettre aux trois équipes motorisées par le Losange de pouvoir monter ces MGU-K 2016 sur leurs monoplaces.

Taffin indique que Renault travaille toujours sur des améliorations pour l'unité de puissance 2017, mais ne s'attend pas à réintroduire la version 2017 de cette pièce avant la prochaine version du moteur.

"La prochaine fois que nous pourrons utiliser un second MGU-K sera autour de la course cinq ou six, l'introduction normale [du second moteur]. J'imagine que ça sera là que nous nous pencherons sur cela. [Le MGU-K de 2016] ajoute du poids, donc ce sont quelques kilos en plus de ce que nous pensions."

Cela signifie que les structures équipées par Renault devront continuer avec l'ancien MGU-K, qui est en effet près de cinq kilos plus lourd et forcément moins puissant, jusqu'au GP d'Espagne, en mai.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Lun 3 Avr - 15:00

source Motorsport.com du 03/04/2017

Renault a des évolutions "enthousiasmantes" à venir



Malgré un Grand Prix d'Australie où les points lui ont échappé d'un souffle, l'équipe Renault Sport F1 conserve son optimisme pour la saison 2017 de Formule 1.

À Melbourne, Nico Hülkenberg a en effet conclu la course dans les échappements de la Force India d'Esteban Ocon, tandis que Jolyon Palmer a abandonné au 15e tour, victime d'un problème de freins. Le Britannique a connu un week-end catastrophique, lanterne rouge en qualifications après un accident en essais libres.

Le directeur d'équipe Cyril Abiteboul se montre toutefois confiant quant au potentiel de la R.S.17, que Hülkenberg a hissée au 12e rang en qualifications, d'autant que des évolutions sont à venir dès le Grand Prix de Bahreïn.

"Notre équipe continue à se développer, et nous avons beaucoup de choses à venir", déclare Abiteboul pour Motorsport.com. "Mais je suis sûr que nos concurrents directs, tels que Toro Rosso et Force India, ne sont pas endormis et vont également apporter des évolutions, même s'ils avaient l'avantage à Melbourne."

"Ce sera donc intéressant de voir qui en apporte le plus. Je pense que nous avons clairement du potentiel. Nous savons ce que nous avons dans les tuyaux, et c'est enthousiasmant. Ce que nous avons dans les tuyaux, si nous l'avions sur la voiture maintenant, cela nous permettrait d'être facilement dans les points."

Lorsque nous lui demandons quand est-ce que ces évolutions vont arriver, Abiteboul répond : "Nous avons des pièces qui arrivent à partir de la troisième course, et à chaque fois, ce sera un gain de temps au tour. Mais je sais que nous ne sommes pas les seuls. La saison va être très relevée, elle va être dure, elle va être rude, et il va falloir que tout se passe extrêmement bien pour faire des progrès. Ce sera vrai pour nous, ce sera vrai pour Ferrari et Mercedes, et aussi Red Bull."
Un manque de roulage crucial

L'accident de Jolyon Palmer en essais libres s'est avéré coûteux pour Renault, autant en termes de pièces que de temps de piste. De plus, le Losange avait déjà accumulé un kilométrage moindre que celui des autres équipes en essais hivernaux, ses 2779 kilomètres ne plaçant la structure d'Enstone que devant Toro Rosso et McLaren.

"Je pense franchement – et je ne rejette pas la faute sur lui, absolument pas – mais les choses ont commencé avec Jo quand il est sorti", reconnaît Abiteboul. "À partir de là, nous avons perdu une voiture, donc en général, nous avons perdu 50% de la capacité à emmagasiner les données sur notre propre performance, à faire des relais avec beaucoup ou peu de carburant, etc. Ces choses-là sont cruciales maintenant, surtout avec ces nouveaux pneus."

"Par ailleurs, nous avons parcouru moins de kilomètres que la plupart des autres équipes en essais hivernaux, et je pense que nous en payons le prix. Nous payons le fait que l'une de nos voitures n'ait pas pu nous aider pour la préparation et le manque de kilométrage. Donc c'est un peu frustrant, mais c'est notre faute, donc il faut partir de cette base."

Dans un contexte où la hiérarchie est très serrée dans le peloton entre des équipes telles que Force India, Toro Rosso, Renault et Haas, le moindre dixième est crucial, et Abiteboul en est bien conscient.

"C'est une nouvelle Formule 1 où tout doit se passer comme il faut, et c'est très difficile de rattraper ce retard. Même en étant plus rapide, ce n'est pas suffisant. Nous n'avons clairement pas réalisé un vendredi propre et c'est pour ça que notre samedi ne l'a pas été non plus et que notre course ne l'a pas été non plus. Nous avons donc quitté Melbourne sans le moindre point alors que je continue à croire que nous en avions clairement la capacité."

"Le milieu de tableau est très compétitif, et nous sommes dedans. Où, je ne sais pas, mais il faut que tout soit parfait pour marquer des points", conclut le Français.


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Mer 5 Avr - 22:17

source Motorsport.com du 05/04/2017

Renault espère utiliser le MGU-K 2017 en Russie



Renault espère voir le retour du MGU-K version 2017 sur ses voitures à partir du Grand Prix de Russie, après avoir dû revenir à la spécification de l'an passé pour le début de la saison de Formule 1.

Les inquiétudes concernant la fiabilité du nouvel MGU-K ont poussé le constructeur français à adopter une approche sans risque pour les premières courses de son équipe d'usine, ainsi que de Red Bull et de Toro Rosso.

Mais la décision de revenir à la version 2016 n'a pas été sans conséquence, car l'ancienne spécification est plus lourde de cinq kilos et nécessite une réserve d'air d'un kilo supplémentaire pour le refroidissement.

La dernière génération de voitures étant déjà à la limite du poids minimum, cette masse supplémentaire n'est pas idéale, raison pour laquelle Renault a indiqué faire tout ce qui est en son pouvoir pour faire revenir la version 2017 le plus tôt possible.

Même si la marque n'a pas spécifié quand, des sources ont indiqué qu'un retour pour le GP de Russie, soit la quatrième épreuve de la saison, était le plus probable.

Interrogé par Motorsport.com, Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport, a expliqué : "Nous prévoyons de faire revenir [la version] 2017 dès que possible. Comme vous le savez, [la puissance du] MGU-K est prévue par la réglementation – 120 kW –, donc ce n'est pas comme si nous pouvions changer cela."

"Mais il y a [la question du] poids, il y a un petit peu de refroidissement et un petit peu des conditions de son utilisation. Tout cela était légèrement amélioré avec celui de 2017, mais ce n'est pas déterminant. Ce n'est pas déterminant aujourd'hui, ça ne le sera pas quand nous reviendrons [à celui de] 2017."

Questionné sur la possibilité que le MGU-K soit monté avant l'apparition de la seconde vague de moteurs, il répond : "Absolument. [...] Nous avons la possibilité de mélanger [les pièces] du moteur, donc nous ne sommes pas coincés avec ce que nous avons. Nous l'apporterons aussi rapidement que possible."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Jeu 6 Avr - 15:39

source Motorsport.com du 06/04/2017

Renault a identifié le problème de Palmer en Australie



Après un week-end catastrophique au Grand Prix d'Australie, Jolyon Palmer confie que l'écurie Renault a décelé la source de ses maux sur la R.S.17.

À Melbourne, Palmer s'est accidenté dans le dernier virage en essais libres avant de se qualifier à trois secondes de son coéquipier Nico Hülkenberg et d'abandonner au bout de 15 tours de course suite à un problème de freins.

S'exprimant à l'issue du Grand Prix, Palmer craignait qu'il y ait un problème sur sa monoplace. Il semble que le Britannique ait vu juste, puisque Renault a en effet détecté un souci technique.

"Quelques heures après la course, nous nous sommes rendu compte qu'il y avait un problème avec la voiture, et il était très clair qu'il y avait vraiment un problème", déclare-t-il. "C'était un problème avec la barre anti-roulis arrière qui était présent depuis le samedi. Elle ne fonctionnait pas comme il faut."

Après avoir également connu un problème de boîte de vitesses en essais libres et un autre souci lié au carburant en qualifications, qui l'a empêché de faire plus d'un run en Q1 sur l'Albert Park, Palmer va désormais aborder le Grand Prix de Chine plus en confiance.

"Mon esprit a rapidement été apaisé, j'ai fait table rase de la première course", poursuit le pilote Renault. "J'avais le sentiment que quelque chose n'allait pas avec la voiture, j'ai perdu la sensation entre vendredi et samedi. Quand on comprend ce qui ne marche pas, on peut se libérer l'esprit et se focaliser sur les moments où la voiture est bonne, sur ce qu'a fait Nico, sur une voiture qui est suffisamment bonne pour marquer des points ici."

"Le week-end a été dur, mais j'ai le sentiment que nous avons tiré des leçons de toutes ces erreurs. Ce sont des choses assez simples à résoudre, et nous pouvons partir d'une feuille blanche désormais. Pour moi, ce Grand Prix est la première manche de la saison."

Palmer a donc bon espoir d'obtenir un bon résultat en Chine, mais surtout plus tard dans la saison, grâce au potentiel de développement dont dispose désormais Renault.

"Pour nous, à Melbourne, les points étaient possibles. L'an dernier, nous avons eu beaucoup de difficultés au début de la saison, mais à partir de la trêve estivale, nous avons pu passer en Q2 plus souvent, nous avons pu nous battre pour les derniers points. Si nous pouvons conserver ce développement à partir de là où nous avons commencé cette année, alors notre deuxième moitié d'année sera bien meilleure", conclut l'Anglais.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Mer 12 Avr - 10:22

source Motorsport.com du 10/04/2017

"Solide potentiel" mais week-end "frustrant" pour Renault



En plaçant ses pilotes aux 12e et 13e rangs du Grand Prix de Chine, Renault a conclu la deuxième manche de la saison 2017 de Formule 1 sans le moindre point, comme à Melbourne.

Le plus inquiétant, c'est que jamais les R.S.17 n'ont semblé pouvoir jouer les points, puisqu'elles n'ont pas été aperçues dans le top 10 de la course une seule fois. Nico Hülkenberg et Jolyon Palmer ont passé le plus clair de leur temps à se battre face à Stoffel Vandoorne, Felipe Massa et Romain Grosjean, ne devançant nettement que la Sauber de Marcus Ericsson.

Cette course a été un véritable chemin de croix pour Hülkenberg, qui a reçu 15 secondes de pénalité pour avoir dépassé à la fois sous voiture de sécurité virtuelle et sous Safety Car. L'Allemand s'était pourtant illustré en qualifications avec le septième chrono.

"Nous avons pris un risque dès la fin de la première boucle en mettant les slicks", relate-t-il. "La piste était alors sèche partout, à l’exception de la ligne droite des stands. Lorsque j’ai repris la course, Stroll est sorti et cela a provoqué l’intervention de la voiture de sécurité virtuelle. Quand vous ne pouvez pas attaquer dans des conditions humides, vous perdez toute la température des pneus. L’adhérence m’a échappé. C’était comme piloter sur de la glace et je suis parti quelques fois à la faute..."

"À partir de ce moment, la voiture de sécurité virtuelle a ruiné notre stratégie et notre course. C’est dommage, car je crois que la journée aurait vraiment pu nous réussir."

Quant à Jolyon Palmer, il a franchi le drapeau à damier pour la première fois cette saison après un problème de freins à Melbourne, mais c'est là une bien maigre consolation.

"C’était une course difficile", commente le Britannique. "Nous avons fait le bon choix en nous arrêtant à la fin du tour de formation, mais j’ai roulé sur une zone humide lors d’une bataille avec une Toro Rosso. Les pneus ont ensuite perdu leur température avec la voiture de sécurité virtuelle. Le premier relais était donc très dur."

"Dans les points positifs, la monoplace s’est montrée fiable et j’ai désormais une course entière à mon actif. Remettons maintenant les compteurs à zéro pour nous rendre à Bahreïn avec un bien meilleur week-end comme objectif."
Mieux exploiter le potentiel

Directeur d'équipe, Cyril Abiteboul a forcément du mal à se satisfaire de ce résultat médiocre, alors que la performance de Nico Hülkenberg en qualifications laissait entrevoir une meilleure course.

"C’était un week-end finalement frustrant de notre côté", déplore le Français. "Nous avons montré un solide potentiel en prenant la septième place samedi, mais la course n’a pas débouché sur les résultats escomptés. L’intervention précoce de la voiture de sécurité virtuelle nous a mis immédiatement dans les cordes puisque nous avions arrêté Nico pour le protéger de ses poursuivants. Il a également reçu une pénalité. Jolyon en a aussi été victime et cela a eu des conséquences sur la stratégie. Après cela, il fallait limiter les dégâts."

"Nous sommes déçus de terminer le deuxième Grand Prix sans point, mais nous avons démontré notre rythme et notre fiabilité en Chine. Nous devons mieux exploiter notre potentiel sur les prochaines épreuves."


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Dim 16 Avr - 14:52

source Motorsport.com du 15/04/2017

Deux Renault dans le top 10 !



Jamais, depuis le retour du Losange en Formule 1 en tant que constructeur, on ne l'avait vu à pareille fête. Renault place ses deux monoplaces dans le top 10 des qualifications du Grand Prix de Bahreïn.

Nico Hülkenberg se montre très en forme depuis le début du week-end et a continué sur sa lancée avec des performances remarquables en qualifications : sixième en Q1, cinquième en Q2 et septième en Q3 !

Manifestement rapide, L'Allemand compare même son niveau de performance de ce jour à sa légendaire pole position du Grand Prix du Brésil 2010, signée sur une piste légèrement humide au volant d'une Williams.

"je suis très satisfait !" s'exclame Hülkenberg. "C'était vraiment le maximum. L'un de mes meilleurs tours de qualification avec le Brésil. C'est rare de faire un tour parfait et je suis parvenu à le faire ici. Je suis juste un peu prudent, car la semaine dernière, les qualifications ont été bonnes mais ça a mal tourné en course. J'espère que nous allons avoir des œufs de Pâques, des points de Pâques !"

Mauvais mode moteur pour Palmer

Passé de justesse en Q3 (avec 24 millièmes d'avance sur Daniil Kvyat seulement), Jolyon Palmer n'a pas autant brillé que son coéquipier, prenant la dixième place de ces qualifications. Le Britannique se satisfait néanmoins du meilleur résultat de sa carrière en Formule 1. De loin, puisqu'auparavant, il n'avait jamais fait mieux que 14e.

"Je suis satisfait", déclare Palmer. "Nico a fait un tour très rapide, mais je n'ai pas fait un très bon tour en Q3. Je me suis mis dans un mauvais mode moteur, donc je n'avais pas de déploiement d'énergie. Mais c'est ma première Q3, c'est agréable, et nous pouvons marquer des points demain."

"Le week-end a été tellement dur, il a fallu trouver la performance et nous avons trouvé quelque chose dans les réglages avant les qualifications. Nous sommes dans le top 10, et nous pouvons construire là dessus."

L'écurie d'Enstone a parfois créé la surprise à Bahreïn, plaçant notamment Romain Grosjean et Kimi Räikkönen sur le podium en 2012 et en 2013. "J'espère continuer cette histoire !" sourit Hülkenberg. "C'est difficile à dire. Dimanche dernier, il nous manquait du rythme et l'équilibre n'était pas génial. La voiture est différente de la semaine dernière, j'espère que nous allons continuer comme ça."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Lun 17 Avr - 20:10

source Motorsport.com du 17/04/2017

Renault va tester un MGU-K révisé à Bahreïn



Renault va tester un MGU-K révisé lors des essais de Bahreïn cette semaine, dans l'espoir de l'utiliser au Grand Prix de Russie.

En raison d'inquiétudes quant à la fiabilité de son nouveau MGU-K lors des essais hivernaux, Renault a adopté une stratégie prudente pour les premières courses de la saison en revenant à la spécification de l'an passé. Ce n'était pas idéal pour les trois écuries motorisées par le losange, dont Red Bull et Toro Rosso, étant donné que la spécification en question pesait cinq kilos de plus et requérait une boîte à air supplémentaire d'un kilo pour le refroidissement.

Cependant, après avoir étudié la situation à son usine de Viry-Châtillon, Renault a apporté une version révisée pour les essais de Bahreïn, qui ont lieu mardi et mercredi.

Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport F1 Team, déclare à Motorsport.com que l'écurie d'usine va tester cette pièce, mais que "c'est aux équipes clientes de décider" si elles souhaitent le faire également.

Quant aux débuts du nouveau MGU-K en course, "selon tous les essais de cette semaine, ce pourrait être pour Sotchi", estime Abiteboul. "Le MGU-K peut faire son retour en piste très vite. Ce sera assez utile pour le poids et l'agencement, donc pour toutes ces choses-là, c'est bien qu'il revienne. Ce sera également bien d'avoir une configuration 2017 complète. Cela fait gagner en confiance quant à notre capacité à apporter de la performance et des évolutions à la voiture et au moteur."
La priorité est la fiabilité

Selon Abiteboul, la priorité de Renault est la fiabilité, et ce n'est qu'une fois celle-ci assurée que le losange va se tourner vers la performance et l'introduction d'une nouvelle spécification moteur.

Le timing des nouvelles spécifications est encore plus crucial cette année, puisque les écuries sont censées effectuer les 20 Grands Prix de la saison avec quatre unités de puissance seulement, sans quoi elles écopent de pénalités.

"Le plan moteur est compliqué à cause de la situation au niveau de la fiabilité – ce n'est pas là que nous voulons être", poursuit le Français. "Dès que la fiabilité sera sous contrôle, j'ai bon espoir que nous puissions en tirer davantage, notamment au niveau du carburant et des lubrifiants. Il y a beaucoup de domaines où des progrès sont à venir."
Des évolutions pour l'été

Lorsque nous lui demandons s'il prévoit l'arrivée d'une nouvelle spécification moteur à Barcelone, Abiteboul répond que c'est l'objectif, même si cela pourrait devoir attendre le Canada ou l'Azerbaïdjan au début de l'été.

"C'est vers ça que nous travaillons. Certainement une évolution avant l'été, à la septième ou huitième course. Une chose très importante est d'être synchronisé avec le plan d'allocation moteur. Dès que l'on a un problème de fiabilité, cela signifie qu'il faut avancer l'introduction du moteur. C'est le genre de chose qu'il faut observer et surveiller pour mettre ce plan à exécution", conclut-il.

Renault a marqué ses premiers points de la saison à Bahreïn, avec la neuvième place de Nico Hülkenberg.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Sam 22 Avr - 16:32

source Motorsport.com du 22/04/2017

Renault : "C'est le châssis qui nous freine"



L'unité de puissance Renault, malgré les progrès effectués depuis 2015, n'est pas encore au niveau de celle de Mercedes, référence en la matière. C'est toutefois le moindre des problèmes du losange, comme l'explique son directeur technique Bob Bell.

En effet, lors des deux derniers Grands Prix, Nico Hülkenberg a signé la performance de se qualifier à la septième place mais n'est jamais parvenu à s'y maintenir, chutant à la 12e place en Chine et à la neuvième à Bahreïn. Jolyon Palmer, quant à lui, n'a toujours pas marqué le moindre point cette année.

Ainsi, depuis le début de la saison, jamais une Renault ne s'est classée dans le top 10 des meilleurs tours en course. Bob Bell a toutefois bon espoir que la R.S.17 se montre plus rapide avec les évolutions à venir prochainement.

"Il nous faut être plus rapides le dimanche, nous manquons de rythme de course", reconnaît Bell pour Motorsport.com. "Nous le savions avant le Grand Prix de Bahreïn. Nous savons ce qui nous ralentit et pourquoi, donc il faut juste obtenir les pièces qui résoudront ce problème. C'est une combinaison de pneus et d'aéro : il faut les faire fonctionner en toutes circonstances."

"Nous savons ce que nous devons faire. Ce que nous n'avons pas pu faire, c'est le démontrer en piste, apporter de nouvelles pièces en piste et être performant grâce à ces évolutions. Ça, c'est la prochaine étape."

"Le rythme basique de la voiture est là. Il n'aurait pas été possible de la placer là où nous l'avons placée en qualifications, sinon. Cependant, nous n'arrivons pas à obtenir le même rythme sur les longs relais que sur les runs courts, et c'est ça, notre objectif."
En bien meilleure santé

Après avoir racheté une écurie Lotus en grande difficulté financière il y a un an et demi, Renault continue de se reconstruire, que ce soit à Enstone (usine châssis) ou à Viry-Châtillon (infrastructures moteur), mais le chemin à parcourir reste long.

"Nous sommes en bien meilleure santé qu'il y a un an. Nous ne sommes pas là où nous souhaitons être, nous ne sommes pas là où nous comptions être, mais nous y arrivons, pas à pas."

"Il y a un programme de développement moteur avec de nouvelles pièces, avec différentes configurations moteur. Pour l'instant, la performance moteur n'est pas le problème, c'est celle du châssis qui nous freine", conclut Bell.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Lun 24 Avr - 12:45

source Motorsport.com du 24/04/2017

Renault : Pas de promesses "folles" pour attirer Alonso



Depuis son retour en Formule 1 en tant que constructeur à part entière, Renault Sport F1 Team construit un projet visant à retrouver le titre mondial à long terme.

Pour ce faire, le duo de pilotes joue forcément un rôle crucial. Après avoir recruté Kevin Magnussen aux côtés de Jolyon Palmer pour 2016, Renault a fait confiance à Nico Hülkenberg pour devenir le fer de lance de l'équipe cette saison aux côtés de l'Anglais.

Un meilleur pilote pourrait-il toutefois être disponible ? Au sein d'une écurie McLaren-Honda en grande difficulté, Fernando Alonso est de plus en plus frustré. Après trois ans sans podium, le double Champion du monde pourrait rejoindre, selon les rumeurs, le losange, qui l'a porté jusqu'au sacre en 2005 et en 2006.

Renault n'a toutefois pas l'intention de faire de fausses promesses à son ancien pilote pour l'attirer de nouveau dans ses rangs. L'écurie d'Enstone n'a marqué que deux points lors des trois premiers Grands Prix de la saison, et il sera donc forcément compliqué de jouer la victoire l'an prochain, à moins d'une progression fulgurante.

"Je ne suis pas là pour signer un coup d'éclat ponctuel, je ne vis pas dans le passé," déclare Cyril Abiteboul, directeur général de Renault F1, pour Motorsport.com, lorsque nous lui demandons si l'équipe est prête pour un pilote comme Alonso en 2018.

"J'ai commencé à travailler en F1 quand Flavio [Briatore] et Fernando étaient ensemble dans ce groupe à Enstone, donc cette période me touche émotionnellement. Mais de la même manière, les circonstances ont changé. Il faut donc un line-up final qui sera le bon pour l'avenir."

"Je ne pense pas que l'an prochain, nous serons en position de nous battre pour le championnat. Il nous faut donc un pilote qui peut nous soutenir dans cette bataille ultime pour le championnat, mais qui soit prêt à attendre le temps qu'il faudra pour que ça vienne."

Vers une "formule de pilote"

Malgré l'approche prudente d'Abiteboul, le Français est conscient qu'il faudra disposer de pilotes redoutables pour jouer les premiers rôles à l'avenir. Le recrutement de Hülkenberg, qui dispose d'un contrat sur le long terme, est certainement un premier pas en ce sens.

"Il n'y a pas de pilote qui vous fera passer du Groupe 2 au Groupe 1, c'est certain", poursuit-il. "Mais quand vous êtes dans le Groupe 1, attendez quelques courses, attendez peut-être un an et la stabilité de la réglementation. Alors le moindre détail comptera."

"Je pense que nous nous dirigeons vers une formule de pilote plutôt qu'une formule d'équipe/voiture, après un peu de stabilité. Si l'on étudie la situation, si l'on étudie notre développement, nous espérons être en position de faire partie des top teams dans deux ans."

"La réglementation sera alors stabilisée, et tout le monde aura plus ou moins convergé [vers le même design]. À ce moment-là, ce sera crucial, ce sera d'une importance capitale d'avoir un pilote capable de faire ce genre de contribution ultime pour être le meilleur."

"Ce sera important, et nous avons l'intention de jouer un rôle là-dedans. Mais nous n'avons pas l'intention de faire des choses folles, parce que nous connaissons notre situation et nous devons nous projeter dans le temps."

Évaluer le duo actuel

Si négociations il y a, celles-ci n'aboutiront certainement pas prochainement, puisque Fernando Alonso et McLaren ne vont pas tenir de discussions pour 2018 avant cet été.

Renault compte de toute façon prendre le temps d'évaluer ses pilotes actuels. Jusqu'à présent, Nico Hülkenberg a marqué les deux seuls points de l'équipe et a constamment battu son coéquipier Jolyon Palmer, en qualifications comme en course.

"Il faut être juste envers notre duo de pilotes ; je dois voir à quel point ils sont performants", estime Cyril Abiteboul. "La saison vient tout juste de commencer, donc je ne veux rien dire par rapport à un pilote en particulier. Ça, c'est le premier élément."

"Ensuite, je pense qu'il est très important d'être synchronisé entre les pilotes, entre les attentes en matière de potentiel et le potentiel du package équipe/voiture, car il ne sert à rien d'avoir un pilote qui soit très frustré par la situation."

"Avec Nico [Hülkenberg], notre programme est désormais sur le long terme et nous comprenons où nous allons. Nous avons toujours été très transparents quant à notre situation pour cette année, mais il sait aussi ce que nous faisons afin d'être dans une meilleure situation pour les années à venir. Nico est à un stade de sa carrière où il est capable de se projeter dans l'avenir. C'est quelque chose qu'il faut prendre en compte."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par Mathurin le Lun 24 Avr - 21:24

ça chauffe déjà pour Palmer ?



_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Lun 24 Avr - 21:45

çà va devenir dur pour lui ....

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Mar 25 Avr - 14:25

source Motorsport.com du 25/04/2017

Renault : Trouver un accord sur les moteurs de 2021 sera difficile



Pour Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, les acteurs de la Formule 1 auront du mal à trouver un accord autour de la réglementation moteur pour 2021.

Les discussions autour d'une nouvelle formule ont déjà commencé, avec une réunion qui a eu lieu à la fin du mois dernier. Cependant, si Cyril Abiteboul déclare qu'il y a un consensus sur ce qui ne va pas avec le règlement actuel, trouver un accord détaillé qui soit acceptable par toutes les parties – y compris les fans – sera moins évident.

"C'est typiquement un domaine dans lequel les solutions ne seront pas trouvées facilement, en raison de la complexité de la technologie et de la complexité de la question", explique Abiteboul à Motorsport.com. "Il faut satisfaire les constructeurs qui financent la discipline avec le modèle actuel. Peut-être qu'un modèle différent pourrait être trouvé, dans lequel les constructeurs ne seraient pas si importants pour le business model de la F1, mais ce n'est pas [actuellement] le cas. Il faut aussi satisfaire les fans, il faut satisfaire les équipes clientes, donc c'est un problème qui n'est pas facile à résoudre."

"Je pense qu'il peut y avoir un certain consensus sur le diagnostic : ce qui est bon et ce qui est mauvais avec la formule actuelle. Je pense qu'une solution sera plus difficile à trouver, mais pas uniquement pour des raisons politiques, ou d'avantages compétitifs, même s'il y aura toujours un petit peu de ça avec les gens qui sont actuellement au top et qui essaieront de protéger l'avantage qu'ils ont construit, c'est juste. Excepté cela, je pense que ce qui sera difficile pour le groupe sera de trouver la bonne réponse à un diagnostic qui, je crois, est partagé par les équipes, la FIA et Liberty [Media]."

Les conclusions de la première réunion comprennent un accord sur le maintien d'un élément hybride dans la nouvelle formule, et un accent mis sur le bruit des moteurs.

"L'électrification ne disparaîtra jamais, c'est certain, nous en avons besoin, nous avons besoin de l'hybride", ajoute Abiteboul. "Nous avons peut-être besoin de plus de répartition entre l'ICE [moteur à combustion] et l'hybride, mais ceci étant dit, nous ne pouvons pas le faire au détriment du spectacle. Nous avons besoin de bruit, il faut que la F1 soit une explosion pour les fans, et nous ne proposons pas ça actuellement."

Renault est depuis longtemps catégorique sur la nécessité de se concentrer sur la réduction des coûts, et la marque a également milité en faveur d'un plafonnement des budgets.

"Sans entrer dans les détails techniques − et une nouvelle fois, l'analyse est partagée par tout le monde −, c'est également trop cher pour les constructeurs, trop cher pour les clients", souligne Abiteboul. "Donc un plafond budgétaire aidera, nous en convenons tous. Mais où allons-nous ensuite ? Ce sera un défi, mais c'est un défi commun. Avec un défi commun, j'espère qu'avec tous les cerveaux que nous avons dans ce paddock, nous serons capables de trouver des solutions."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Mer 26 Avr - 15:44

source Motorsport.com du 26/04/2017

Renault veut progresser en course avec un nouvel aileron avant



La R.S.17 sera dotée de plusieurs évolutions à Sotchi, dont un nouvel aileron avant.

Renault a ouvert son compteur lors du Grand Prix de Bahreïn, grâce à la huitième place en course de Nico Hülkenberg. Une première concrétisation du potentiel déjà entrevu dès le début de la saison sur la R.S.17, mais qui n'efface pas des faiblesses à combler. Car en qualifications, le pilote allemand était allé chercher la septième position, accompagné en Q3 par son coéquipier Jolyon Palmer.

Régulièrement à l'aise le samedi après-midi dans l'exercice du tour rapide, la monoplace du Losange l'est moins en course, et c'est sur ce point que se concentre le développement de l'écurie d'Enstone. Des évolutions seront apportées dès ce week-end en Russie, avec notamment un nouvel aileron avant, grâce en partie aux deux journées d'essais privés qui ont eu lieu à Bahreïn la semaine dernière.

"Nous sommes en ce moment mieux en qualifications qu’en course", confirme Bob Bell, directeur technique de Renault. "C’est un symptôme de la performance de notre voiture actuelle. Nous comprenons pourquoi, et nous disposons d’un certain nombre d’évolutions à apporter sur l’aérodynamique et les suspensions pour y remédier. Nous avons essayé de nouvelles pièces à Bahreïn, dont un nouvel aileron avant, conçues pour être plus performantes aérodynamiquement et obtenir une R.S.17 plus efficace en course. C’est un plus de réaliser des essais sur un circuit où l’on vient tout juste de courir. Nous avons ainsi beaucoup de données comparables."

À Sotchi, l'objectif de Renault est d'être aussi performant qu'à Bahreïn en qualifications, tout en allant chercher des points avec un meilleur rythme sur les longs relais.

"La R.S.17 n'est pas aussi bien équilibrée que nous le voudrions sur un relais complet", admet Bob Bell. "Si l’on peut surmonter cela sur un tour, les pneus neufs pouvant masquer le souci sur l'équilibre, la performance est moins constante sur des relais plus longs."

"La R.S.17 est un peu nerveuse en entrée de virage, sous-vire en courbe avant une sortie nerveuse rendant la traction compliquée. Si nous pouvons résoudre ces domaines, nos pilotes auront une monoplace très efficace à leur disposition. Nous estimons que l’aérodynamique en est la raison. Nous y cherchons donc la solution en priorité. Une fois la phase d’entrée réglée, le reste devrait suivre plus facilement."

"Le gros point positif est que la voiture a fondamentalement le rythme nécessaire pour bien se qualifier. Notre problème actuel est de l’extrapoler en course. Quand vous avez le rythme, la clé est de le maintenir. C’est plus facile de convertir le rythme des qualifications en conditions de course que de trouver une performance innée."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Jeu 4 Mai - 16:47

source Motorsport.com du 04/05/2017

Renault retarde sa prochaine évolution moteur



Renault compte désormais préparer sa prochaine évolution moteur d'ici la trêve estivale pour assurer qu'aucun manque de fiabilité n'accompagne ces modifications.

Le constructeur français comptait apporter cette évolution au moment du Grand Prix du Canada, afin d'accroître le niveau de performance de son nouveau concept 2017.

Cependant, des inquiétudes subsistent quant à la longévité des moteurs sur le banc d'essai. Par conséquent, Renault compte désormais introduire son évolution d'ici la fin juillet, à condition que le losange soit convaincu de la fiabilité de l'unité de puissance.

Directeur général de Renault F1, Cyril Abiteboul a déclaré à Motorsport.com : "Nous voulons faire ça avant la trêve estivale. Nous voulons que cela reste synchronisé avec l'intégration de l'unité de puissance, et nous voulons le faire avec l'unité de puissance numéro 3 si possible."

Les écuries devraient utiliser leur deuxième unité de puissance à partir du Grand Prix d'Espagne ou de Monaco, tandis que la troisième pourrait entrer en action en Grande-Bretagne ou en Hongrie, au mois de juillet.

"Cela demeure un travail en cours", poursuit Abiteboul. "Nous atteignons certaines limites, mais nous croyons que le concept que nous avons introduit cette année est le bon. Nous avons des innovations et de la performance dans les tuyaux. Ce que nous avons besoin de maîtriser, c'est la fiabilité du moteur, je l'ai dit à de nombreuses reprises."

"Nous savons qu'il y a de la fragilité dans le système qu'il faut gérer. C'est vrai en piste et c'est vrai sur le banc d'essai. C'est vraiment ça, la difficulté au niveau des problèmes de fiabilité. C'est pareil pour Honda : les problèmes de fiabilité ont également un impact négatif sur le programme de développement à l'usine. C'est le genre de chose qui nous handicape à ce jour. Nous devons gérer ça."

Malgré ce contretemps, Abiteboul demeure optimiste quant au potentiel de Renault sur l'ensemble de la saison, avec l'espoir de réduire l'écart sur l'avant du peloton à terme.

"Je ne renonce pas à mon ambition de réduire grandement l'écart sur Mercedes et Ferrari. Je ne dis pas que nous devrions faire jeu égal maintenant, mais nous avons un plan", insiste le Français.

Verstappen y croit pour Bakou

Bien que les évolutions de l'unité de puissance Renault soient considérées comme la clé pour la progression de Red Bull, l'équipe reconnaît qu'il n'y a pas grand-chose à faire. Lorsque le retard de l'évolution lui a été mentionné, Max Verstappen a déclaré que selon ses informations, l'évolution pourrait encore arriver pour Bakou.

"C'est comme ça. On ne peut rien y faire. Nous devons juste faire en sorte d'avoir une bonne voiture, et il faudra simplement attendre Bakou", conclut le Néerlandais.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Sam 6 Mai - 16:38

source Motorsport.com du 06/05/2017

Abiteboul : "On a besoin que Palmer marque des points"



Jolyon Palmer a connu une début de saison 2017 particulièrement difficile chez Renault, ne marquant pas le moindre point en quatre courses.

Jolyon Palmer a encaissé un cinglant 4-0 en qualifications face à son coéquipier Nico Hülkenberg, plus expérimenté mais nouveau venu dans l'équipe. Dans cet exercice, l'écart entre les deux pilotes n'est jamais passé sous les huit dixièmes.

Il est vrai que Palmer n'a pas toujours eu de la réussite en course, victime d'un problème de freins en Australie et pris dans un accrochage au premier freinage en Russie, mais le fait est que son meilleur résultat de l'année reste pour l'instant une 13e place, alors que Hülkenberg a déjà marqué six points. Renault conserve toutefois sa confiance en son poulain.

"Il faut qu'il voie les points positifs dans le fait que Nico est si performant", déclare Cyril Abiteboul, directeur d'équipe, pour Motorsport.com. "Il faut qu'il sente qu'il est dans une équipe qui est capable d'obtenir ce genre de performance. Et ce niveau de performance n'est pas que pour Nico, nous ne sommes pas derrière un seul homme, il faut qu'il en soit."

"Nous partageons notre effort à égalité entre les deux pilotes, donc Jo en a 50%. Nous avons besoin que Jo marque des points. Notre dévouement envers lui ne fait donc aucun doute."

Un accident crucial

Selon Abiteboul, l'accident de Jolyon Palmer en Q1 a joué un rôle majeur dans son accrochage du départ, alors que le Britannique tentait de rattraper le temps perdu suite à des soucis techniques en EL3.

Si l'on regarde l'ensemble de son week-end, il a commis une erreur, à savoir celle de Q1", poursuit le Français. "Il serait facilement passé en Q2, ça se voyait aux chronos de ses secteurs. S'il était passé en Q2, il n'aurait pas été dans la sorte de position où il y a toujours quelque chose qui se produit, et quelque chose s'est produit au virage 2."

"Si l'on regarde les données, il était évident qu'il ne pouvait rien faire pour éviter cet incident. Nous avons donc quitté la Russie avec beaucoup de frustration pour Jo, à cause d'une erreur, dans un environnement très difficile pour lui."

Hommage aux mécaniciens

Abiteboul a par ailleurs rendu hommage aux mécaniciens de Palmer, qui ont eu du pain sur la planche en Russie.

"Nous sommes particulièrement désolés pour l'autre côté du garage. Je devrais faire une mention spéciale pour les mécaniciens de Jo. Nous avons eu un certain nombre de problèmes sur la voiture, un changement de châssis, un changement de moteur, l'accident en qualifications. Je suis désolé pour Jo et pour le groupe de personnes derrière lui, qui ont fait du travail remarquable ce week-end."

"Quand on change de châssis et de moteur, on a toutes les raisons au monde d'avoir des problèmes, mais nous n'avons pas eu le moindre problème opérationnel, donc je veux féliciter l'équipe", conclut-il.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Mer 10 Mai - 9:04

source Motorsport.com du 10/05/2017

Renault en train de regagner sa "confiance"



Avec la neuvième place de Nico Hülkenberg à Bahreïn et sa huitième position à Sotchi, Renault Sport F1 Team est sur sa meilleure série depuis le retour du Losange en Formule 1 en tant que constructeur à part entière.

C'est notamment une stratégie audacieuse qui a permis à Nico Hülkenberg et Renault de signer un si bon résultat en Russie, puisque le pilote allemand a conservé les pneus ultratendres pendant 40 des 52 tours de course.

La structure d'Enstone serait-elle en train de retrouver l'approche qui lui permettait de gagner des courses et de signer de nombreux podiums il y a quelques années, sous le nom de Lotus ?

"Nous essayons de retrouver notre punch", déclare Cyril Abiteboul pour Motorsport.com. "Je pense que nous l'avons perdu lors des premières courses, mais cela fait partie des choses auxquelles nous devons nous habituer, au fil de la reconstruction de notre équipe. Nous reconstruisons notre confiance en nous, notre compréhension des pilotes, notre compréhension de la voiture, notre compréhension des pneus."

"[Ce qui s'est passé en Russie], c'est le genre des choses que vous pouvez vous attendre à voir de plus en plus de notre part. Nous surveillions les temps au tour avec beaucoup d'attention pour savoir s'il valait mieux prolonger le relais en ultratendres ou passer en supertendres, et je pense que nous avons adopté précisément la stratégie optimale."

"Nous essayions de battre Esteban [Ocon], nous avons mis la pression. Ça n'a pas marché, mais il fallait tenter. Nous maximisions nos chances en cas de voiture de sécurité, mais il n'y en a pas eu. Nous avons attaqué en couvrant nos arrières, nous avons regardé devant comme derrière, donc nous avons fait ce qu'il fallait."

Candidat naturel à la Q3

Nico Hülkenberg reste sur trois passages en Q3 consécutifs, tandis que son coéquipier Jolyon Palmer l'y avait rejoint à Bahreïn. De bon augure quant au potentiel de la Renault R.S.17.

"À mon avis, la Russie montre que nous sommes des candidats naturels, réguliers et logiques à la Q3, parmi les dix meilleures voitures en qualifications", estime Cyril Abiteboul. "Et je ne pense qu'on a vu que nous étions capables d'être dans les points, sur un circuit qui ne jouait pas en notre faveur par ses caractéristiques – n'oubliez pas que c'est le deuxième où la puissance est la plus importante."

"Je nous vois comme la sixième force du plateau en termes de hiérarchie, après Force India et après Williams. Notre ambition est d'être cinquième. Le week-end dernier, nous avons lancé notre programme de développement, et nous espérons être dans cette position bientôt. Nous avons clairement réduit notre désavantage en conditions de course et fait un pas dans la bonne direction."


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Mer 10 Mai - 12:32

source Motorsport.com du 10/05/2017

Nouvel aileron arrière pour Renault à Barcelone



Il s'agira de l'évolution principale introduite par le constructeur français lors du Grand Prix d'Espagne.

Neuvième à Bahreïn puis huitième à Sotchi, Nico Hülkenberg a permis à Renault d'entrer dans les points lors des deux derniers Grands Prix, confirmant les progrès de l'écurie française. Alors que le rythme en qualifications est un point fort pour la R.S.17, la concrétisation en course fait encore l'objet de beaucoup de travail. Le retour en Europe ce week-end, sur un circuit de Barcelone qui a été le théâtre des essais hivernaux, sera aussi un tournant important puisque toutes les équipes vont y apporter des évolutions plus ou moins conséquentes.

"Qu’il s’agisse du châssis ou du groupe propulseur, nous avons démontré de grands progrès sur le plan des performances et nous devons nous assurer que nous exploitons ces atouts en chaque occasion", prévient Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing. "Côté châssis, nous sommes libres d’apporter des évolutions à chaque course. Pour le groupe propulseur, nous devons tenir compte des contraintes réglementaires ; pourtant, la performance de l'unité de puissance continuera à progresser au fil de la saison."

Renault avait déjà introduit des évolutions sur sa monoplace en Russie il y a deux semaines, et elles se sont avérées efficaces. De quoi capitaliser pour continuer le développement, qui prévoit l'utilisation d'un nouvel aileron arrière ce week-end.

"Les améliorations utilisées à Sotchi ont fonctionné comme prévu", se félicite Nick Chester, directeur technique châssis. "Nous avons effectué un pas en avant sur le rythme de course tout en maintenant celui des qualifications. Il y a encore du travail à accomplir dans ce domaine, mais nous sommes sur la bonne voie. Nous nous battons au cœur du peloton. C’est ce que nous souhaitions, mais la bataille est très serrée et il nous faut saisir le moindre avantage sur la voiture et son exploitation."

"Nous avons de nouveaux déflecteurs et un aileron arrière amélioré. Nous devons continuer d’ajouter de la performance à la R.S.17, car tous les autres s’acharnent à faire de même. Nous avons commencé la saison sur une note positive. À nous de maintenir et d’amplifier cette dynamique."

Vendredi matin, le pilote de réserve Sergey Sirotkin aura de nouveau l'occasion de piloter la R.S.17, avec l'espoir de ne pas être affecté par un problème de fiabilité comme ce fut le cas à Sotchi. Il prendra cette fois le baquet de Jolyon Palmer en EL1, avant de le rendre au Britannique pour la suite du week-end.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Sam 13 Mai - 22:50

source Motorsport.com du 13/05/2017

Les conditions atmosphériques ont tout changé pour Renault



Renault avait idéalement débuté son week-end barcelonais, avec une journée aussi solide que prometteuse vendredi, mais la réalité des qualifications a été beaucoup plus difficile à admettre.

Tandis que Jolyon Palmer n'a même pas franchi le cap de la Q1, Nico Hülkenberg n'est pas parvenu à accéder à une Q3 à laquelle il commençait à s'habituer. Treizième sur la grille de départ, l'Allemand ne s'attendait pas à être à ce point englué dans le milieu de grille, et s'explique difficilement ce net recul si ce n'est en constatant l'évolution de la météo.

"Les conditions rencontrées cet après-midi n’ont pas joué en notre faveur", estime Hülkenberg. "Il y avait beaucoup de vent et des températures plus élevées qui ont nui à notre performance aérodynamique. Dans la mesure où nous étions plutôt satisfaits ce matin, nous n’avons pas changé grand-chose sur la voiture. La vraie différence venait donc des conditions atmosphériques."

"Je n’étais pas autant satisfait de la voiture qu’en essais libres, cela dit je suis satisfait de mes tours, particulièrement mon dernier de Q2 qui était très bon. Nous en sommes là aujourd’hui, mais nous allons nous remettre au travail, continuer à pousser et essayer de faire une bonne course demain."

Difficile pour l'écurie française de masquer sa déception, d'autant que la R.S.17 s'était jusqu'à aujourd'hui montrée sous son meilleur jour à chaque fois dans l'exercice du tour rapide, davantage qu'en course. C'est pourtant bien dans ce domaine qu'il faudra exceller dimanche pour tenter de remonter vers un top 10 encore accessible.

"C’est frustrant, car deux dixièmes de moins nous auraient mis dans une position plus proche de nos standards habituels", estime Alan Permane, directeur sportif de Renault F1. "La bagarre était très serrée au cœur du peloton et nous nous retrouvons à la mauvaise place aujourd’hui. Il n’y avait pas de problème particulier sur une voiture ou un domaine en particulier, c’est juste que nous manquions de grip. C’est pour cela que nous n’avons pas été capables d’afficher un meilleur rythme."

"Il semblerait que les pneus se dégradent plus vite ici que sur les autres circuits et cela va offrir des opportunités pour différentes stratégies dans ce domaine. La gomme medium obligatoire est notablement plus dure et plus lente que la gomme tendre : cela représente un défi en soi. Comme toujours, nous ferons notre possible pour faire progresser nos deux monoplaces dans la hiérarchie."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum