Renault (2017)

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Édito - L'avenir de Renault F1, bien plus qu'un duel contre Red Bull du 22/02/2017

Message par guy3865 le Mer 22 Fév - 18:38

source Motorsport.com



C’est peut-être parce que peu attendent une année véritablement révolutionnaire en termes de montée dans la hiérarchie que Renault pourrait agréablement surprendre en 2017.

La donne 2017 est compliquée pour Renault. Les chances de lauriers et de retours positifs, dans un avenir proche, sont certainement ancrées du côté de son équipe cliente, Red Bull Racing. Et Renault le sait fort bien. Sans réel moyen pour la marque française de communiquer sur le succès de son moteur dans un autre châssis en raison du rebadging de l’unité de puissance par TAG Heuer, le groupe peut pour le moment difficilement dérouler une storyline efficace pour vendre publiquement son implication F1 coûtant des centaines de millions.
Une communication rendue difficile

Mais ne nous y trompons pas, le fait de ne pas capitaliser sur la fierté de mener Red Bull vers podiums et victoires est un acte calculé, volontaire. Il faut dire que le groupe est quelque peu ligoté par le problème marketing évident qu’est une plus grande compétitivité très marquée du team de Milton Keynes, jugeable inévitablement face à un manque de performance d’Enstone qui met en relief les difficultés de l'équipe d’usine dans les domaines indépendants de l’unité de puissance produite à Viry-Châtillon et partagée par les deux écuries.

Las pour Renault, qui vise la cinquième place au championnat, ce scénario risque fort de se répéter en 2017. Même si Gérard Lopez et Genii sont toujours présents dans la salle de présentation, Lotus est désormais oublié du grand public et arguer sur le pauvre héritage est difficile à l’heure de l’entrée en vigueur de nouvelles règles techniques, qui permettent en revanche à Red Bull de se targuer de ce qui fait sa différence : sa maîtrise et son talent de constructeur…

Red Bull a par ailleurs fait le choix de passer à un autre fournisseur de carburant et produits lubrifiants que le partenaire historique de Renault. Sur le papier, selon le storytelling contrôlé par la marque, en tout cas, l’unité de puissance Renault est avant tout optimisée par les nouveaux produits Castrol qu'utilisera l’équipe d’usine. Que se passera-t-il donc si l’équipe cliente trouve des optimisations de performance et d’exploitabilité autrement supérieures à celles de Renault avec un autre partenaire technique ?

Toujours une histoire à raconter

Pour l’heure, le problème n’en est toutefois pas totalement un. D’une part, car Renault peaufine sa communication interne et externe depuis son retour en F1 autour du fait que les grands résultats ne sont pas à attendre avant plusieurs saisons, en dépit de l’opportunité créée par cette année 2017 techniquement charnière et permettant de remettre certains handicaps à plat. La direction a validé un plan de dépense dans le team pendant plusieurs saisons, une évolution progressive dans la hiérarchie, et l’histoire écrite est que Renault remontera progressivement jusqu’au sommet ; pas en sortant de la boîte comme un diable sur ressort.

Peut-être, de la même manière que la F1 a été relativement inapte à relater son histoire moderne sous l’ère des V6 hybrides et à engager l’imaginaire collectif des fans autour de cette technologie pourtant extrêmement aboutie (comme le regrette souvent Alain Prost), Renault a-t-il peiné, en tant que motoriste, à capitaliser sur ses succès des années 2010 avec Red Bull Racing (huit titres) et la courte spirale positive de Lotus. Pourtant, de manière intéressante, c’est un discours marketing assez passéiste qui est employé actuellement, car le team d’usine sait fort bien que les succès 2017 ne seront sans doute pas de son côté team d’usine, mais de celui du team client. On en revient ainsi à l’évocation d’un passé victorieux récent, très peu exploité en son temps !

"Nous avons une feuille de route à étapes, qui a été communiquée par Carlos Ghosn, et nous devons être pragmatiques", explique Cyril Abiteboul à Motorsport.com. "Nous savons que cela va prendre du temps. Mais ce qui compte est que l’histoire marketing, elle, n’attende pas. Je pense que nous avons eu beaucoup de succès en F1 avec Red Bull. Nous en avons aussi eu beaucoup comme équipe (2005-2006, ndlr) auparavant, et du point de vue marketing ainsi que sur la connexion entre la F1 et le reste du business, nous n’avons jamais été aussi forts. Nous ne devons donc pas attendre pour que ce que nous faisons en piste soit tangible en termes de valeur marketing pour le groupe et le reste de la marque."

Vainqueurs hier, outsiders aujourd’hui

Tout en haut du mât, le commandant Carlos Ghosn était le premier vecteur de cette attitude d’autodéfense, dès la présentation du team d’usine l’an dernier. Après avoir racheté tardivement une équipe Lotus dans le désarroi, le groupe savait avoir tout à faire : pour commencer, il fallait boucher les trous qui avaient généré une grande fuite des cerveaux vers les équipes rivales, écoper en montrant des signes rassurants (qu’ils soient commerciaux ou sportifs) pour se remettre dans une position de recrutement favorable, puis convaincre ses membres de s’engager durablement.

Ainsi, à l’heure où le team communique d’une manière de nouveau ambivalente sur son implantation sur le Circuit Paul Ricard (avec quelles activités directement liées à l’équipe F1, au juste ?), la vraie bataille des ressources humaines (R&D, conception, développement, fournisseurs), elle, se joue en Angleterre (à Enstone) et en région parisienne (à Viry-Châtillon, qui fournit deux autres teams). Ce qui compte vraiment est l’histoire relatée, qui varie donc selon le public auquel elle s’adresse.

Aux fans, on donne du jaune à gogo et l’on assure qu’en l’absence de pilote d’un calibre de champion indiscutable au volant, on pose les bases saines d’un succès de demain ; d’un projet qui grandit.

Au siège, on assure que le changement de cap sur les dépenses des World Series by Renault et du programme de jeunes pilotes (tout en capitalisant sur les bons retours financiers de la fourniture du GP2/GP3) permet de se recentrer sur le programme F1 ; celui où les retours globaux sont plus mesurables (même si contrairement aux meetings WSR, les manches F1 ne permettent pas de mener les visiteurs directement vers un essai en concession ou, de la même manière, vers la boutique de produits dérivés).

À l’industrie, on rappelle que l’on renforce les moyens déployés outre-Manche et que l’on s’engage sur le long terme, avec un projet solide et durable.

Au public qui ne suit pas vraiment la F1, on vend le faste des activités marketing sur le lieu qui accueillera le GP de France en 2018, au Paul Ricard donc.

Il reste même une arme secrète si toute cette communication ne prend pas : la manière d’éviter le problème de marketing autour d’un team F1 encore en cours de refonte et de développement est de mettre en lumière le programme Formule E, championnat où Renault est également impliqué en tant que team d’usine et domine actuellement à la manière de Mercedes en F1.

La vision sophistiquée et les bases saines pour le long terme

Les cyniques pourraient s’arrêter à ce qui précède. Mais cependant, les choses sont aussi à envisager d’une autre manière : c’est aussi cette décision de Renault de laisser Red Bull renommer l’unité de puissance qui donne à la marque des opportunités à un autre niveau, plus discernables sur le long terme.

Renault a ainsi posé ses pions avant même que Liberty Media ne vienne regarder un certain nombre d’ententes liant les teams au Championnat du monde de F1. Certes, Ferrari dispose toujours d’un statut spécial lui assurant des revenus uniquement dépendants de sa participation. Mais avant le départ de Bernie Ecclestone, le groupe français a fait valoir son engagement et a su équilibrer le rapport de force, sachant à quel point les constructeurs désireux de jouer pleinement le jeu sur le long terme sont aujourd’hui rares en F1 – et nécessaires pour le promoteur.

C’est ainsi que pour faire monter son budget au niveau des plus dépensiers, Renault s’est assuré d’un revenu annuel estimé à 70-80M€ au crédit de sa position d’acteur "historique" de la discipline, chose que Lotus et de nombreux autres (comme Sauber, qui fête ses 25 ans en F1 !) n’étaient parvenus à obtenir. Ajoutez à cela les 30 millions de revenus (et la collecte de données de développement) liés à la fourniture des unités de puissance à Red Bull Racing en 2017 et 2018, ainsi qu’un autre beau chèque en provenance de Toro Rosso pour les deux prochaines saisons, et vous obtenez une machine de guerre disposant de plus de 200 millions par saison de manière garantie pendant les prochaines années. Plutôt rassurant, quand on a signé une entente avec le promoteur jusqu’en 2020, date à laquelle on espère gagner.

On vous laissera donc mûrir cette phrase de Cyril Abiteboul, que l’on a l’impression d’entendre si souvent en F1, en gardant en tête ce contexte : "C’est avec la capacité financière et également le temps que l’on revient dans la cour des grands garçons."


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Renault (2017)

Message par guy3865 le Dim 26 Fév - 12:37

source Motorsport.com



L'argent reste le nerf de la guerre en F1. Renault se donne les moyens d'atteindre ses objectifs de titre en 2020, en posant dès maintenant de grosses bases.

L’équipe Renault pousse, c’est une certitude absolue. Mais pour se donner les moyens d’avancer techniquement et de recruter les forces vives nécessaires à la stabilité et la montée de son programme F1, assuré jusqu’en 2020, un travail commercial important est nécessaire.

Comme toute équipe d’usine, Renault met ainsi en coulisses des moyens très sérieux destinés à lui permettre de lutter contre ses rivaux bénéficiant de budgets de mastodontes.

Alors que Mercedes dispose de ressources s’approchant de ce que l’on peut voir dans les plus grands clubs de football européens tels que le Real Madrid, Renault développe aussi un modèle très complémentaire, et tire ses ressources principales de 5 à 6 domaines. Motorsport.com vous propose de les découvrir dans la vidéo ci-dessous, réalisée à l’occasion de la présentation de la R.S.17, à Londres.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Dim 26 Fév - 12:41

impossible de mettre la vidéo qui est sur Dailymotion


VIDEO ICI


Le budget 2017 de Renault F1 en détails par motorsport-france

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par R-ONE_97 le Dim 26 Fév - 12:59

Vidéo très intéressante !

_________________
"Je n'ai rien d'intéressant à dire à mon sujet"
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur

PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 6762
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 20

http://www.gt6-france.com

Revenir en haut Aller en bas

La Renault R.S.17 a pris la piste pour la première fois du 25/02/2017

Message par guy3865 le Dim 26 Fév - 13:16

source Motorsport.com



L'écurie Renault réalisait ce samedi une journée de tournage promotionnel, quelques jours après avoir dévoilé la R.S.17, sa première véritable monoplace depuis son retour en F1.

Comme Sauber, Mercedes ou Ferrari, Renault a dévoilé des images du premier roulage de sa nouvelle monoplace répondant au règlement 2017, au terme d'une journée lors de laquelle Jolyon Palmer était au volant, dans des conditions spécifiques (pas plus de 100 km) et avec des pneus de démonstration.

Le Britannique a pu se familiariser un peu avec cette nouvelle F1, qui est censée aller plus vite que les voitures des saisons précédentes grâce notamment à une aérodynamique revue et des pneus plus larges.

Tout au long de la journée, le compte Twitter de Renault a dévoilé les coulisses de ce roulage que Palmer a qualifié de "vraiment fun" et sans anicroches. "Beaucoup d'appui, beaucoup de grip, quelques tours, pas de contretemps et un grand sourire sur mon visage."


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Dim 26 Fév - 13:20

les sommes sont ridicules pour le monde de la F1 mais pour nous (enfin pour moi) c'est gros !!!

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Renault pense pouvoir égaler, voire surpasser Mercedes du 26/02/2017

Message par guy3865 le Dim 26 Fév - 13:32

source Motorsport.com



Il y a deux ans, les relations entre Renault et Red Bull étaient plus tendues que jamais. La performance manquait, les soucis de fiabilité se multipliaient, et l'avenir s'assombrissait.

Depuis lors, Renault a largement commencé à remonter la pente. Disposant désormais de sa propre écurie, le losange a fiabilisé son unité de puissance qui, si elle n'est pas encore au niveau du moteur Mercedes en termes de performance, poursuit ses progrès. Les résultats de Red Bull en 2016 en témoignent, certes avec un groupe propulseur rebadgé TAG Heuer.

Or, Renault a conçu une toute nouvelle unité de puissance pour la saison 2017. Selon Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, celle-ci pourrait bien permettre à l'écurie d'Enstone de poursuivre sa progression et à Red Bull de donner du fil à retordre aux flèches d'argent.

"Il faut confirmer le redressement que nous avons entamé l'an dernier, parce qu'il n'est pas fini", déclare Abiteboul pour Motorsport.com. "Nous avons une architecture moteur complètement nouvelle, que nous introduisons cette année, et le premier défi sera de la rendre fiable."

"Nous savons déjà avec certitude qu'elle aura le potentiel d'égaler le niveau de performance de Mercedes. Il n'y a vraiment aucun doute là-dessus. Et peut-être, à l'avenir, le potentiel de les surpasser."

"Mais d'abord, il faut qu'elle soit fiable. C'est le principal défi et c'est ce que nous voulons. De plus, la fiabilité sera importante pour développer le châssis."

Les objectifs pour 2017

La nouvelle réglementation de 2017 crée évidemment une incertitude quant à la hiérarchie, mais pour Renault, l'objectif est clair : évoluer en milieu de tableau face à des équipes comme Williams, Force India et Toro Rosso. Pour l'écurie qui visait le podium en trois ans (rappelons que 2017 ne sera que la deuxième saison de ce plan), les top teams que sont Mercedes, Red Bull et Ferrari demeurent hors d'atteinte.

"Je ne vais pas nier le fait qu'il y a une différence de budget entre ces équipes de pointe et notre équipe, mais nous sommes vraiment au milieu", reconnaît Abiteboul lorsque nous lui demandons si Renault a le budget pour se développer à un rythme effréné. "Nous aurons un meilleur budget que tous les autres à part les trois équipes de pointe. McLaren est un peu une inconnue pour moi : le fonctionnement de leur département commercial n'est pas clair à mes yeux."

"Nous aurons la capacité de nous battre contre Williams, contre Force India, contre Toro Rosso, donc pour moi, l'objectif est clairement de faire jeu égal avec ces équipes et de les dépasser au cours de la saison."

"Je pense qu'en début de saison, nous aurons encore un handicap par rapport à notre position précédente, malgré le reste de la nouvelle réglementation, mais je m'attends à ce que notre rythme de développement soit plus élevé que celui de ces équipes."

"Quant aux grandes équipes, notre plan sur cinq ans et la stratégie que nous avons établie consistent à lancer un cercle vertueux qui nous donnera accès à plus de budget et nous permettra de viser les grandes équipes dans un avenir proche." Une ambition mesurée et stratégique qu'il n'y a plus qu'à mettre en œuvre.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par orbonaut49 le Dim 26 Fév - 13:36

Elle a de la gueule; j'imagine pas le prix d'un pneu AR !
avatar
orbonaut49
Membre d'honneur
Membre d'honneur

PSN : orbonaut49
Messages : 3182
Date d'inscription : 16/12/2014
Age : 54
Localisation : Marne

http://www.taverne-etrange.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Dim 26 Fév - 14:27

vaut mieux pas y penser !! çà gâcherait le plaisir du week end

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par Mikazuki le Dim 26 Fév - 16:39

heu elle est pas finis la ?

_________________
Franchement les gars, je méritais de gagner non?
avatar
Mikazuki
Membre d'honneur
Membre d'honneur

PSN : Mikazuki_Akai
Contrôleur : G27s//t300rs&addon F1//
Cockpits : Raceroom
Jeux PS4 : BETA GT SPORT WESH MA GUEULE
Jeux PS3 : Gt6
Jeux PC : Lfs//Pcars//Iracing//Asseto Corsa//F1 2014//ETS2-ATS//Automobilista
Messages : 4240
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Dim 26 Fév - 16:57

ah bon ???? tu trouves !!!

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par Mathurin le Dim 26 Fév - 20:53

Pour Dailymotion, faut copier coller le "code d'intégration" dans le message Smile

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Dim 26 Fév - 21:43

oui mais bizarrement depuis ce matin quand je clic sur le logo Dailymotion pour ouvrir une nouvelle fenêtre avec cette vidéo de Dailymotion.. rien ne se passe (alors que je fais pareil avec tutube !!!! et que çà fonctionne parfaitement ...) et jusqu'ici çà fonctionnait aussi avec Dailymotion !!!

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par Mathurin le Dim 26 Fév - 22:41

Oui j'ai remarqué, dans ce cas, tu clique sur le "partager" de la vidéo (la FLECHE en haut à droite), puis sur "Embed" et la page Dailymotion s'ouvre, tu va sous la vidéo et tu cliques sur "Partager" et tu copie colle le très long code

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Dim 26 Fév - 22:42

ah ok je verrai cela ..pour le moment je fais le reportage sur la course Nascar 500 Daytona

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Renault (2017)

Message par guy3865 le Mer 1 Mar - 14:07

source Motorsport.com



Renault va devoir faire des changements sur son aileron arrière avant le début de la saison 2017 de Formule 1, la FIA ayant indiqué à l’écurie que la configuration de son montant central était une infraction au règlement.

Lors de la présentation de la R.S.17 à Londres la semaine passée, le design de l’aileron arrière et surtout de son montant central ont étonné les observateurs et précipité les questions des écuries rivales.

Les interrogations se situaient autour du fait que le pilier de soutien, au lieu d’être attaché au plan principal, rejoignait l’aileron au niveau de l’activateur de DRS.


Détails de la Renault Sport F1 Team R.S.17

L'article 3.6.9 du Règlement Technique de la F1 dispose que le montant doit être étendu jusqu'à ce qu'il rencontre la zone qui est représentée par le plan principal de l'aileron, définie à l'article 3.9.1.

Pour des raisons aérodynamiques, les équipes ont déplacé le point d'attache du montant de l'aileron vers l'avant.


Comparaison des ailerons arrière des Mercedes W07 Hybrid et Red Bull RB12

Sous les précédents règlements, plusieurs solutions ont été essayées, la plus populaire consistant à mettre en place une simple connexion sous le plan principal afin d'avoir plus de rigidité, comme celle utilisée par Mercedes (ci-dessus, à gauche).

Mais d'autres équipes, comme Red Bull (ci-dessus, à droite) et Ferrari, ont cherché à améliorer la performance aérodynamique de l'aileron en mettant en place un pilier en forme de cou de cygne, similaire à des dispositifs vus par exemple en WEC.

L'idée de Renault était cependant allée encore plus loin puisque l'attache était fixée directement à l'activateur du DRS. L'écurie a cherché à se servir d'un point du règlement qui autorise l'attache du support aux "pièces minimales uniquement associées à l'ajustement du [DRS]".

Mais, du côté des rivales du losange et de la FIA, il a été considéré que l'activateur du DRS et l'attache du pilier étaient bien plus que des "pièces minimales".

Il semble que Renault ait reçu l'instruction de modifier ce design pour s'assurer de rentrer dans les règles en faisant que le montant rejoigne bien le plan principal et non l'activateur de DRS, et ce avant le GP d'Australie.

Pour rappel, lors des essais privés, il n'y a pas obligation d'utiliser sur sa voiture des pièces réglementaires ; la seule condition à respecter est que la monoplace ait passé tous les crash-tests obligatoires de la FIA.

L'avantage potentiel de ce dispositif pour la R.S.17 était probablement une réduction des interférences de l'aileron arrière, améliorant alors l'efficacité du DRS. Certaines équipes n'étaient d'ailleurs pas vraiment promptes à son interdiction, estimant que les gains étaient minimaux.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par Mikazuki le Mer 1 Mar - 21:14

plus qu'a repasser en soufflerie du coup..

_________________
Franchement les gars, je méritais de gagner non?
avatar
Mikazuki
Membre d'honneur
Membre d'honneur

PSN : Mikazuki_Akai
Contrôleur : G27s//t300rs&addon F1//
Cockpits : Raceroom
Jeux PS4 : BETA GT SPORT WESH MA GUEULE
Jeux PS3 : Gt6
Jeux PC : Lfs//Pcars//Iracing//Asseto Corsa//F1 2014//ETS2-ATS//Automobilista
Messages : 4240
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Ven 10 Mar - 11:40

Motorsport.com du 10/03/2017

Un problème d'ERS déjà existant s'est "amplifié" chez Renault



Renault a reconnu que les essais hivernaux de Barcelone avait mis davantage en avant un problème avec l'ERS de ses unités de puissance, qui avait déjà été détecté au banc d'essai. Des "correctifs" sont espérés pour Melbourne.

Après avoir déjà rencontré des problèmes lors des journées précédentes chez ses équipes clientes Red Bull et Toro Rosso, l'unité de puissance Renault a trahi Jolyon Palmer sur la R.S.17 de l'équipe d'usine mardi matin, occasionnant un changement de moteur et une perte considérable de temps de piste. Mercredi, c'est Max Verstappen qui avait souffert de problèmes de MGU-K chez Red Bull, avant que Palmer ne soit à nouveau victime jeudi d'une défaillance, de l'ERS cette fois.

"Nous avons un tout nouveau groupe propulseur en 2017 et notre kilométrage a été limité sur un élément nouveau de l’ERS cette semaine", reconnaît Rémi Taffin, directeur technique moteur de Renault. "Nous avions vu des problèmes similaires lors du développement sur les bancs, mais cela s’est amplifié en piste. Des correctifs sont déjà en route et nous espérons les mettre en place à Melbourne pour atteindre le niveau requis de fiabilité en début de saison. Cela a néanmoins eu une incidence sur notre roulage à Barcelone et nous avons revu nos plans du jour."

Ces problèmes ont limité le temps de piste chez Renault, qui n'a parcouru que 509 tours au cours des sept premiers jours d'essais. Un total qui n'est supérieur qu'à celui de Toro Rosso et de McLaren-Honda.

"Sur le plan des performances, nous sommes contents d’avoir accompli un solide pas en avant et il y en aura davantage à venir durant l’année. Nous en apprenons tous les jours sur la voiture, il s’agit donc de progrès constants", tempère toutefois Rémi Taffin.
Frustration pour Palmer

Les ennuis survenus jeudi ont incité Renault à modifier son programme, puisque Palmer n'a pas été épargné par les problèmes de fiabilité depuis le début des essais. Le Britannique a ainsi repris le volant de la R.S.17 l'après-midi, alors qu'il devait initialement le céder à Nico Hülkenberg.

"C’était une journée assez frustrante avec des interruptions de notre côté, mais aussi d’autres en piste", a résumé le Britannique jeudi soir. "Nous n’avons jamais semblé pouvoir nous mettre dans le rythme et je n’ai pas eu les mêmes sensations qu’auparavant. Nous examinons en profondeur les données pour comprendre où nous devons progresser, car nous savons que le potentiel est là. J’espère une meilleure journée [vendredi] pour conclure les essais."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Sam 11 Mar - 17:11

source Motorsport.com du 11/03/2017

Renault évoque "un solide pas en avant" sur la performance



La fiabilité du package reliant Enstone et Viry reste en revanche à démontrer.

La deuxième semaine des essais de Barcelone n'a pas été aussi concluante que prévu pour Renault, le temps de piste ayant été affecté par des ennuis de fiabilité. C'est notamment l'ERS de l'unité de puissance qui a contrecarré les plans du constructeur français, mais le département moteur de Viry-Châtillon a déjà annoncé travailler sur des "correctifs", espérés pour le premier Grand Prix de la saison à Melbourne.

En huit journées d'essais, la R.S.17 a parcouru 597 tours aux mains de Nico Hülkenberg et Jolyon Palmer. C'est certes quasiment moitié moins que Mercedes, mais suffisant pour que les rangs d'Enstone estiment que la base est bonne. Pour le reste, le travail à accomplir est encore énorme, mais Cyril Abiteboul souhaite quitter Barcelone sur une note d'optimisme, rappelant le chemin parcouru depuis le rachat de Lotus il y a tout juste plus d'un an.

"Ces deux semaines ont été enthousiasmantes pour tous chez Renault Sport Racing", assure le directeur général de Renault F1. "Nous avons vu débuter notre première F1 intégralement conçue par nos soins. La R.S.17 est magnifique et nous croyons qu’elle forme une bonne plateforme pour développer la performance qui nous permettra d’atteindre nos objectifs pour 2017."

"Nous connaissons les domaines auxquels nous devons nous attaquer. Nous pensons avoir déjà accompli un solide pas en avant sur le plan des performances grâce au châssis et au nouveau groupe propulseur. Nos temps au tour aujourd’hui [vendredi] le démontrent malgré des circonstances défavorables nous ayant empêché d’optimiser l’ensemble les jours précédents."

Alors que Nico Hülkenberg n'a pas caché une relative déception au terme de ses essais barcelonais, prédisant une mission difficile pour accrocher les points en début de saison, l'urgence du Losange est de fiabiliser l'ensemble de son package.

"Nous devons nous concentrer sur la fiabilité, en accordant une attention particulière à l’ERS, mais cela avance bien déjà", promet Abiteboul. "Tout le monde à Enstone et à Viry a travaillé incroyablement dur pour mener cette voiture en piste et c’est stimulant de ressentir toute cette positivité."

"Nico et Jo ont également accompli un excellent travail et je pressens qu’ils ont le potentiel d’apporter la contribution que nous attendons d’eux pour la performance de l’équipe. Melbourne approche à grands pas et nous avons hâte de commencer la saison."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Lun 13 Mar - 18:17

source Motorsport.com du 13/03/2017

Les performances de son moteur dépassent les attentes de Renault



Si des ennuis de fiabilité ont affecté le temps de piste de l'unité de puissance Renault à Barcelone, le constructeur français estime que les attentes sont déjà dépassées en matière de performance avec le nouveau bloc conçu à Viry-Châtillon.

Cette année, le Losange a introduit un tout nouveau concept qui doit lui permettre de se rapprocher de Mercedes et Ferrari, et qui s'inscrit sur le long terme avec un gros potentiel de développement. Red Bull compte notamment sur les progrès annoncés pour concurrencer Mercedes dans la lutte pour le titre mondial.

À Barcelone, Renault a rencontré plusieurs ennuis de fiabilité, plus particulièrement liés à son ERS, affectant aussi bien son écurie d'usine que les clients Red Bull Racing et Toro Rosso. Une approche plus conservatrice en matière de performance a été adoptée la semaine dernière afin de garantir du temps de piste, en attendant la correction des problèmes détectés.

Le bilan serait néanmoins positif en matière de performance, avec un niveau à la hauteur de ce qui est attendu. Cependant, la priorité pour Renault est de fiabiliser son unité de puissance afin de voir le drapeau à damier à Melbourne, avant de débloquer davantage de possibilités.

Pour Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, il ne fait aucun doute que le V6 français, couplé au châssis RB13 de Red Bull, permettra à l'écurie de Milton Keynes de se battre pour le titre mondial. "Ils seront clairement en position de se battre pour le championnat", affirme-t-il à Motorsport.com. "Nous le savons et nous ferons notre maximum pour le leur permettre, ce qui passe par un moteur fiable pour la première course."
Des progrès supérieur aux attentes

Par rapport à son unité de puissance 2016, Renault s'est fixé un objectif de progrès de trois dixièmes de seconde au tour, mais selon Abiteboul, c'est un cap bien supérieur qui pourrait être franchi.

"Je pense que nous sommes dans l'objectif, et je crois peut-être même que nous le dépassons, ça dépend de la fiabilité", explique-t-il. "Nous sommes arrivés avec une architecture moteur totalement nouvelle, pas seulement au niveau du moteur à combustion [ICE] mais aussi avec l'ERS. C'est donc un immense défi, particulièrement en termes de fiabilité, et il n'y a pas de surprise. Nous nous attendions à rencontrer certaines difficultés, nous les avions matérialisées."

"Mais la bonne nouvelle, c'est que nous ne faisons pas ça pour rien, la performance est là quand nous essayons de l'extraire. Nous ne l'avons pas fait fréquemment, car nous essayions de parcourir de la distance et d'avoir de la durée de vie avec les pièces du moteur, et ce sont toujours des conditions critiques. Mais nous avons vu que la performance que nous voulions était définitivement au rendez-vous."

Choix cornélien pour Melbourne

Dans l'immédiat, Renault fait face à une décision difficile quant à la spécification moteur à utiliser à Melbourne. Un choix qui doit se faire en trouvant le point d'équilibre permettant d'avoir les meilleures performances possible en garantissant la fiabilité. Le tout en gardant à l'esprit que chaque pilote doit utiliser cette année un maximum de quatre unités de puissance.

"Tout peut arriver à Melbourne, nous faisons tout ce que nous pouvons pour nous assurer que seulement de bonnes choses se produisent là-bas", promet Abiteboul. "Nous croyons être dans une situation qui est à peu près sous contrôle, mais ces unités de puissance sont tellement complexes que nous avons encore un certain nombre de décisions à prendre avant Melbourne, qui auront une incidence non seulement sur le classement final, mais aussi sur le fait d'atteindre ou non la ligne d'arrivée."

"Nous sommes vraiment dans une voie essentielle, et c'est vraiment important de rester concentré et de ne rien prendre pour acquis."
Évolution majeure au banc d'essai

Pour débloquer la performance, Renault prévoit déjà plusieurs évolutions au cours de la saison afin de franchir des paliers. Un cap majeur se prépare déjà avec une évolution d'importance actuellement au banc d'essai à Viry-Châtillon.

"Comme toujours dans la vie d'un moteur, un certain nombre de choses que vous voyez aujourd'hui sont déjà différentes au banc d'essai, seront différentes dans la chaîne de production et seront différentes aussi au bureau d'étude", précise Abiteboul. "Actuellement, nous testons au banc d'essai l'une des évolutions majeures qui arrivera sur le moteur d'un point de vue performance, donc nous sommes toujours un cran derrière. Une fois encore, la bonne nouvelle est que nous n'avons rien découvert de nouveau, rien de dramatique, pour le moment."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Mer 15 Mar - 22:46

source motorsport.com du 15/03/2017

Guide F1 2017 - Renault, à l'aube de l'an zéro

Après une première saison où elle pouvait se contenter de peu, l’écurie Renault Sport F1 va devoir faire face aux premières grosses attentes depuis son retour en F1, même si le projet est toujours en rodage.

Le triste avantage du Losange en 2016 fut d’arriver trop tard pour réellement peser sur la monoplace produite par Enstone, de sorte qu’il n’était pas possible d’attribuer à une structure en complète réorganisation et loin de son rythme de croisière la paternité des faibles résultats réalisés l’an passé, où la R.S.16 n’a permis de rapporter que sept petits points, à peine cinq de plus que Sauber.



Fini donc ce qui s’apparentait à l’utilisation d’une voiture conçue par "un autre" et, en tout cas, pour un autre moteur, et place à la première Formule 1 vraiment estampillée Renault, la R.S.17. Si son look résolument agressif a été salué, côté performances, c’est pour le moment le flou. Un brouillard logique après des essais hivernaux, mais duquel émerge un sentiment plutôt mitigé.

Dans le même temps, le roulage n’a pas été incroyablement important. L’écurie figure parmi les trois structures ayant le moins roulé – avec tout de même 2779 km –, la faute à des problèmes moteur qui n’ont globalement pas épargné les constructeurs équipés par le motoriste de Viry-Châtillon. De quoi susciter un peu d’inquiétude même si des évolutions sont attendues d’ici Melbourne.



Côté staff, le départ de Frédéric Vasseur a eu pour mérite de simplifier quelque peu la structure, avec un Cyril Abiteboul qui, après avoir passé 2016 à travailler sur la restructuration interne, devrait pouvoir s’occuper des affaires commerciales en assistant à toutes les courses du calendrier tandis que Ciaron Pilbeam aura la charge de l’ingénierie de piste et qu’Alan Permane, directeur des opérations piste, travaillera plus étroitement avec les pilotes. Mais reste un chantier important : celui des arrivées de personnel, ce dernier demeurant, en nombre, loin des mastodontes de la discipline ; sans doute, à court terme, un frein à la compétitivité de l’équipe.

Le duo de pilotes sera inédit : exit Kevin Magnussen, qui était pourtant celui des deux titulaires en 2016 qui semblait le plus proche de rester, et bonjour Nico Hülkenberg. L’Allemand est pour la première fois de sa carrière au volant d’une monoplace d’un grand constructeur automobile. Il doit tout à la fois prouver qu’il a véritablement le niveau pour devenir plus qu’un bon pilote de milieu de top 10 mais aussi – et sans doute surtout cette saison – démontrer sa capacité à pourvoir mener, à court, moyen et long terme, une structure sur le chemin qui doit être le sien. À ses côtés, Jolyon Palmer : le Britannique sera irrémédiablement observé de près, sa première saison n’ayant pas forcément été convaincante, même si du mieux avait été noté dans son dernier tiers, et la moindre opportunité devra donc être saisie pour tenter d’assurer son avenir.

Conclusion

En un mot comme en 100, Renault doit montrer des choses en 2017. Finir les courses dans un ventre mou à géométrie variable ne suffira pas. Et, même si la communication du Losange s’emploie à rester mesurée pour ne pas susciter trop d’attentes et donc de potentielles déceptions (en témoignent les propos de Hülkenberg sur le fait qu’il sera "difficile" d’inscrire des points), les observateurs auront sans doute la critique plus acerbe et la pression sera plus grande si les problèmes et les contre-performances s’accumulent. Il n’est en aucun cas question de considérer 2017 comme une saison de maturité du projet mis en place – encore une fois il s’agit de la première saison où Renault arrive avec sa propre monoplace –, mais la progression doit être notable à la fois par rapport à 2016 mais aussi entre l’Australie et Abu Dhabi.



Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17


Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17



_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par Mathurin le Jeu 16 Mar - 1:22

Merci Guy

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Jeu 16 Mar - 11:46

je trouve pas mal ces petits articles détaillés sur chaque écurie , et aussi le fait d'ajouter les casques et CV des pilotes ....

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Jeu 16 Mar - 14:03

source Motorsport.com du 16/03/2017

pour info, voir cet autre 'message' sur ce même sujet de la combustion d'huile ===>ICI

Combustion d'huile : Renault assure qu'aucun constructeur n'est visé



Renault assure que le récent débat ouvert sur la clarification du problème de combustion d’huile des moteurs n’était pas une attaque contre l’un des rivaux du constructeur français.

Avant les essais hivernaux de Barcelone, Red Bull a adressé une requête à la FIA afin d'obtenir des éclaircissements sur la question de la combustion d'huile moteur, certaines écuries étant soupçonnées de se servir du lubrifiant comme d'un carburant, ce qui agirait comme un boost pour les unités de puissance.

L’instance réglementaire y a répondu en indiquant clairement qu’un tel dispositif contrevenait directement au règlement, dans un contexte où, sans que Mercedes n’aie jamais été mis en cause, la marque allemande est au centre des suspicions.

Cependant, Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport F1, a assuré qu’une telle demande n’avait pas tant pour but de lutter contre un adversaire particulier que de s’assurer qu’il y a bien une ligne de séparation nette entre ce qui est permis et ce qui ne l’est pas.

"La clarification des règles est toujours très importante, qu’il s’agisse des suspensions ou du système de carburant, mais aussi d’huile", a expliqué le Français pour Motorsport.com. "Nous sommes actuellement dans la période de l’année où il y a beaucoup [de communication], c’est important."

"Nous n’attaquons personne en particulier. Mais nous avons besoin de nous assurer que c’est clair pour tout le monde, que cela peut être surveillé correctement, et aussi faire respecter le fait que le carburant doit rester le combustible principal utilisé en F1."

L'esprit du règlement

Comme souvent, entre en jeu la question de l’interprétation des règles qui va à l’encontre de l’esprit du règlement tel qu’il a été écrit, cela faisant le lien avec la question des suspensions hydrauliques qui est aussi un débat technique et législatif important de ce début d’année.

"Nous en venons à des systèmes qui sont tellement complexes – et c’est presque similaire aux systèmes de suspensions. Nous pouvons nous référer à l’esprit du règlement – il est clair pour tout le monde que le combustible est le carburant – mais ayant dit cela, tout moteur va brûler de l’huile."

"Mais brûler de l’huile pour la lubrification ou en tant que combustible est quelque chose de totalement différent. Ce que nous pensons est qu’il faut être extrêmement clair concernant ce qui devrait être l’esprit [des règles], et nous devons aussi être clairs, et il devrait être de la responsabilité de la FIA de garantir que c’est respecté. J’accepte que ce soit difficile."

Mercedes a depuis longtemps démenti les accusations qui planent au-dessus du fonctionnement de son unité de puissance et avait même été lavé de tout soupçon lors du Grand Prix du Canada 2015, quand la FIA avait procédé à une inspection du contenu des réservoirs d’huile de plusieurs monoplaces, au cours de laquelle elle recherchait des additifs supplémentaires.

Depuis le début de l’ère du V6 turbo hybride, Mercedes propose la mise en place d’une limitation de la quantité d’huile à 5 kg, pour ne pas permettre aux motoristes de contourner le règlement, mais cela n’a jamais été accepté par le reste du paddock.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Jeu 16 Mar - 14:05

guy3865 a écrit:

Depuis le début de l’ère du V6 turbo hybride, Mercedes propose la mise en place d’une limitation de la quantité d’huile à 5 kg, pour ne pas permettre aux motoristes de contourner le règlement, mais cela n’a jamais été accepté par le reste du paddock.

alors si personne n'a voulu accepter ce "deal" c'est qu'il y a beaucoup à cacher et donc de la triche !!! autrement si la combustion n'est effectivement pas en jeu, pourquoi refuser une limitation de la quantité d'huile ????

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum