Renault (2017)

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Lun 11 Sep - 7:34

vite la suite ...... Alonso doit réfléchir rapidement ..si il reste en F1 ou si il part ailleurs (Indy par exemple)

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Lun 11 Sep - 16:41

source Motorsport.com du 11/09/2017

Renault a "vraiment le potentiel" pour rattraper Williams



L'écurie française pense être bien placée lors des trois prochains Grands Prix en Asie et vise toujours la cinquième place du championnat.

Après un Grand Prix d'Italie vierge de point, où Renault n'avait pas caché se présenter sans grand espoir compte tenu de son déficit de performance sur le plan moteur, l'écurie française aborde les échéances à venir avec une très grande ambition. Bien que huitième du championnat constructeurs, Renault ne perd pas de vue le cap fixé en début de saison, à savoir la cinquième place. Un objectif actuellement distant de 21 points et jugé surmontable par l'encadrement d'Enstone.

"Nous voulons maintenant nous concentrer pleinement sur les manches asiatiques", prévient Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing. "Williams est cinquième du championnat constructeurs avec seulement 21 unités de plus. Il reste sept épreuves au calendrier et nous avons vraiment le potentiel pour les rattraper d’ici la fin de saison. Nous devons lancer une belle dynamique et enchaîner des résultats réguliers avec nos deux voitures dans le top dix. Singapour sera essentiel pour amorcer cette dynamique."

L'une des problématiques pour y parvenir sera toutefois de marquer des points aussi bien avec Nico Hülkenberg que Jolyon Palmer. Ce dernier affiche toujours un zéro pointé et la pression sur ses épaules reste maximale, sur fond d'arrivée de Carlos Sainz.

Des tracés plus favorables

Les particularités du circuit de Monza n'ont pas permis à la R.S.17 de se mettre en valeur, mais les progrès récents effectués grâce au développement de la monoplace devraient à nouveau être salvateurs à Marina Bay. Directeur technique châssis, Nick Chester s'attend à ce que Renault retrouve "le niveau de performance vu en Grande-Bretagne, en Hongrie et à Spa". Sur ces trois Grands Prix, l'équipe tricolore avait empoché 16 points malgré un résultat vierge à Budapest.

"Nous avons continué à améliorer la R.S.17 et c’est vraiment positif", souligne Nick Chester. "Depuis Silverstone, la voiture est bien plus compétitive. Budapest et Spa ont confirmé cette tendance puisque nous étions la quatrième force du plateau. Nous n’étions pas aussi rapides à Monza, mais les courses à venir devraient nous permettre de retrouver le niveau de performances vu à Spa. Il n'y a plus de circuits requérant de très faibles appuis. Nous avons de bonnes chances d’être en forme sur ces trois manches asiatiques."

Pas question néanmoins de miser uniquement sur les développements effectués durant l'été, au sein d'un milieu de grille où la bataille est féroce avec Williams mais aussi Toro Rosso et Haas, sans compter la menace difficile à quantifier de McLaren-Honda sur des tracés tels que celui de Singapour.

"Nous avons conçu des améliorations sur la suspension arrière pour rendre l’arrière plus conciliant, ce qui aidera la motricité", détaille Nick Chester. "Comme toujours, nous devons atteindre un compromis et un équilibre entre un châssis docile et une perte minimale des performances aérodynamiques. Nous avons des améliorations mineures sur la carrosserie que nous évaluerons lors des séances d’essais libres."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Ven 15 Sep - 9:51

source Motorsport.com du 15/09/2017

Renault F1 a tenté de recruter Ricciardo



Selon plusieurs sources, Renault a essayé de recruter Daniel Ricciardo dans le cadre des négociations avec Red Bull pour mettre fin au contrat de motorisation avec Toro Rosso en vue de la saison 2018.

S’il ne manque aujourd’hui que l’officialisation de la nouvelle, Carlos Sainz sera pilote du Losange dans les prochaines semaines ou en 2018. Son arrivée au sein du constructeur français est un volet de l’accord qui vise à l’échange des moteurs entre Faenza et McLaren.

Mais selon plusieurs sources, Renault, avant d'assurer la venue de l’Espagnol, a tenté un pari en cherchant à s’attacher les services d’un des pilotes les plus en vue de la grille actuellement, Daniel Ricciardo. Cependant, Red Bull, bien conscient de l'importance de l’Australien, qui réalise une nouvelle très bonne saison au volant d’une RB13 incapable de rivaliser avec les Mercedes et les Ferrari, n’avait aucun intérêt à le laisser partir un an avant la fin de son contrat.

La marque de boissons énergétiques a donné sa bénédiction à la venue de Sainz à Enstone, même si, comme pour l’ensemble des informations révélées par Motorsport.com ces dernières semaines, il faut encore attendre la confirmation officielle qui devrait intervenir très prochainement.

Renault pousse pour que le fils du Champion des Rallyes soit titularisé en son sein le plus rapidement possible, et éventuellement dès la Malaisie cette année, ce qui pourrait offrir à Pierre Gasly un baquet chez Toro Rosso jusqu’à la fin de la saison en cours, au moins.

Jolyon Palmer, cependant, reste ferme sur le fait qu’il dispose d'un contrat et qu'il va bien finir la saison 2017 avec son employeur, et, à moins d’un accord entre les deux parties pour y mettre fin, la voie ne serait donc pas libre pour que Carlos Sainz enfile une combinaison jaune et noir avant l'année prochaine.


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Ven 15 Sep - 12:02

source Motorsport.com du 15/09/2017

Officiel - Carlos Sainz chez Renault en 2018



Comme annoncé par Motorsport.com, Carlos Sainz rejoindra donc bien Renault Sport F1 en vue de la saison 2018 de F1, où il remplacera Jolyon Palmer.

Finalement, quelques mois après avoir été un peu trop présomptueux sur son avenir, et après avoir été rappelé à l'ordre par les dirigeants du programme Red Bull, l'Espagnol va bien quitter le giron de la firme autrichienne, dans le cadre d'une partie de billard à plusieurs bandes qui a évidemment tout à voir avec la question des moteurs de Toro Rosso et de McLaren.

Au sein de la filière du taureau rouge depuis 2010, Carlos Sainz, fils du Champion du monde des rallyes et vainqueur du Dakar, a gravi progressivement les échelons menant à la F1 en remportant la Formule Renault 2.0 NEC en 2011 puis la FR3.5 en 2014.

C'est à la fin de cette année-là qu'il est nommé pilote titulaire Toro Rosso pour 2015, aux côtés de Max Verstappen, suite à la promotion de Daniil Kvyat pour pallier le départ de Sebastian Vettel chez Ferrari, mais aussi à la non-reconduction de Jean-Éric Vergne.

Bien que dans l'ombre de l'envahissant Néerlandais en 2015, Sainz n'a pas eu à rougir de ses prestations et a démontré depuis ses débuts d'indéniables qualités de vitesse et de rythme en course, mais aussi une fougue parfois à l'origine d'incidents évitables. En proie au doute sur son futur dans la filière qui lui a permis de démarrer en Formule 1, les titulaires actuels de Red Bull Racing semblant indéboulonnables, au moins à court terme, il sera désormais l'un des représentants d'un des grands constructeurs mondiaux présents sur la grille.

"Carlos Sainz est un pilote très prometteur", déclare Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing. "Il est dans notre radar depuis un certain temps, plus particulièrement depuis ses succès dans les formules de promotion Renault. C’est très positif pour nous d’être en mesure de confirmer Carlos pour 2018. C’est un choix en phase avec notre plan stratégique à moyen-terme. Nous avons le sentiment que Nico et Carlos seront complémentaires, sur la piste comme en dehors. Cette association devrait nous aider à progresser dans la hiérarchie. Je voudrais remercier Helmut Marko pour le prêt de Carlos pendant cette période."

Du côté de Renault, c'est évidemment Jolyon Palmer qui va faire les frais de cette arrivée, le Losange ayant déjà misé, avec réussite au vu des résultats jusqu'ici, sur Nico Hülkenberg pour sa première "vraie" saison de retour. Le Britannique n'a que très rarement été en position de convaincre ses dirigeants de le conserver, lui dont l'avenir n'a déjà tenu qu'à un fil – celui du départ de Kevin Magnussen chez Haas – fin 2016. Il a, de plus, eu à subir la pression d'un hypothétique retour de Robert Kubica, qui a bénéficié d'essais au volant de la R.S.17 en Hongrie.

"Nous devons aussi remercier Jolyon Palmer pour son travail continu avec l’équipe et ses efforts ces deux dernières saisons. C’est un pilote dévoué et nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de sa carrière", a conclu Abiteboul.

La libération de Sainz au profit de Renault est une des pièces du puzzle qui a permis à Toro Rosso de se libérer de l'engagement avec le constructeur français et d'accéder pour 2018 à une unité de puissance Honda. Le motoriste japonais va donc pouvoir rester en F1, et offrir à Red Bull Racing une option pour l'avenir.

McLaren, enfin, s'offre la fourniture moteur de Viry-Châtillon, qui était celle de STR, en mettant fin à une collaboration de trois années, très difficile et peu fructueuse, avec Honda.

Le mot de la fin revient au principal intéressé, Carlos Sainz : "Je suis très heureux de rejoindre Renault Sport Formula One Team. Être pilote de Formule 1 pour l’équipe officielle d’un constructeur est un honneur et j’espère répondre à la confiance de Renault avec de très bonnes performances sur la piste."

"La progression de Renault Sport Formula One Team est prometteuse et je suis fier de les rejoindre à un moment aussi important de leur histoire. Je suis impatient de travailler avec tout le monde à Enstone et à Viry, et de piloter aux côtés de Nico Hülkenberg."

"J’ai toujours été proche de Renault – aussi bien au début de ma carrière qu’en Formule 1 – et je connais leur motivation et leurs capacités. C’est le début d’un nouveau chapitre très excitant de ma carrière. Je voudrais remercier Red Bull pour leur confiance et leur support, et également pour me laisser saisir cette opportunité. Enfin, je veux vraiment remercier tous les gens qui travaillent chez Toro Rosso. C’est une fantastique équipe de professionnels et je leur souhaite le meilleur pour l’avenir."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par Mathurin le Ven 15 Sep - 15:04

Très bon duo de pilote pour 2018

"Nous devons aussi remercier Jolyon Palmer pour son travail continu avec l’équipe et ses efforts ces deux dernières saisons. C’est un pilote dévoué et nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de sa carrière"

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 266 courses : 139 victoires / 86x 2eme / 25x 3eme / 250 podiums / 10x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 128 qualifications : 61 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Gran Turismo Sport, Dirt Rally, Project Cars, Drive Club, TTR
Jeux PS3 : GT5 Prologue, GT5, GT6, F1 2010, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 45161
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Ven 15 Sep - 15:44

dommage pour lui ... mais avec le fric de sa famille il n'est pas le besoin!!!

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Renault (2017)

Message par guy3865 le Ven 29 Sep - 22:16

source Motorpsort.com du 28/09/2017

Renault : Un déficit de rythme "évident" pour Palmer



Renault Sport F1 Team a pris sa décision et fera confiance à Carlos Sainz Jr pour épauler Nico Hülkenberg en 2018. C'est un coup dur pour Jolyon Palmer, sur qui l'écurie compte toutefois pour la fin de saison.

Après une première campagne en Formule 1 lors de laquelle il n'avait marqué qu'un point, Jolyon Palmer n'a toutefois pas plus convaincu cette année. Pour cause : lorsque Carlos Sainz a été confirmé chez Renault il y a deux semaines, le Britannique n'avait toujours pas ouvert son compteur de points pour la saison 2017, quand son coéquipier Nico Hülkenberg en avait déjà inscrit 34.

Une superbe performance à Singapour, à laquelle le carambolage du départ a certes contribué, a vu Palmer y signer une précieuse sixième place, mais il n'empêche qu'il encaisse un cinglant 13-0 en qualifications depuis le début de la saison.

Le résultat obtenu à Marina Bay donne-t-il des regrets à Renault dans son choix de pilotes pour l'an prochain ? "Jolyon est avec nous, j'ai envie qu'il fasse des bonnes places, il n'y a pas de regrets", relativise Cyril Abiteboul, directeur général, pour Motorsport.com.

"Il y a des regrets sur toutes les places qui ne se sont pas faites jusque-là, soit parce qu'il n'était pas dans le tempo, pas dans le rythme, soit parce qu'on l'a aussi un peu handicapé par la fiabilité : Silverstone, Spa... Il y a quand même des courses où on ne l'a pas aidé."

"Ce qui est clair, c'est qu'il y a un déficit de rythme par rapport à Nico [Hülkenberg] qui est évident, indépendamment des problèmes de fiabilité. Mais j'aimerais bien que Singapour soit peut-être un 'wake-up call' [un déclic, ndlr] pour lui et qu'il se retrouve à nouveau dans les points en Malaisie. En tout cas, la voiture sera capable d'être dans les points en Malaisie."

Dix-sept points à rattraper

À six Grands Prix du terme de la saison, la lutte pour le top 5 du championnat constructeurs reste très ouverte, puisque 22 points seulement séparent Williams, cinquième, de Haas, huitième, avec Toro Rosso et Renault en embuscade.

Le Losange a bon espoir de tirer son épingle du jeu, ayant atteint un meilleur niveau de performance depuis l'arrivée d'un nouveau fond plat à Silverstone notamment, mais sait devoir compter sur un Palmer au meilleur de sa forme.

"À 17 points de Williams, c'est complètement jouable, mais comme ce sera toujours des petits points – ce sont les points de la septième à la dixième place, à la régulière – cela veut dire qu'il faut qu'on ait les deux pilotes qui soient dedans", conclut Cyril Abiteboul.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum