Sauber (2017)

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sauber (2017)

Message par guy3865 le Ven 28 Juil - 10:13

source Motorsport.com du 28/07/2017

Officiel - Sauber prolonge son partenariat avec Ferrari



Sauber a annoncé officiellement la poursuite de son partenariat avec Ferrari en matière de fourniture d’unités de puissance.

Au lendemain de l’annonce de l'annulation de la collaboration avec Honda prévue pour 2018, la structure suisse n’a pas tardé à annoncer son prochain partenaire moteur qui est en réalité l’actuel puisque l’alliance entre Sauber et Ferrari, qui a cours – hors période BMW – depuis 1997, va se poursuivre au-delà de 2017.

Frédéric Vasseur, le directeur de l’équipe d’Hinwil, s’est réjoui de cette annonce : "Je suis très heureux de confirmer que nous allons continuer de travailler avec la Scuderia Ferrari en tant que fournisseur de moteurs sous la forme d’un accord pluriannuel."

"L’expérience partagée entre l’équipe Sauber F1 et Ferrari a bâti de solides fondations, qui vont nous permettre d’avancer rapidement et efficacement, également en termes de développement pour la voiture 2018. Je suis convaincu qu’ensemble, nous pourrons atteindre les résultats qui reflètent la passion et la détermination qui sont, et ont toujours été, derrière l’écurie Sauber F1."

Il est à noter qu'il est précisé dans le communiqué que le constructeur détenu par Longbow Finance bénéficiera de "la dernière spécification d'unité de puissance à partir de 2018", ce qui semble donc exclure la fourniture d'un moteur vieux d'un an comme c'est le cas actuellement.

Le maintien de l’alliance avec la Scuderia pourrait signifier l’arrivée dans les rangs de l’écurie d’un pilote issu de la filière de Maranello. Antonio Giovinazzi a déjà roulé avec Sauber lors des deux premiers Grands Prix de la saison 2017, en remplacement de Pascal Wehrlein blessé, et Charles Leclerc impressionne de son côté en F2 et pourrait constituer une arrivée de choix.

Vasseur a admis cette semaine qu’une fois le contrat autour du moteur signé, la question d’un accord autour du pilote pourrait être réglée. "Ça sera une partie des discussions, assurément. Nous verrons. Chaque chose en son temps, nous réglons d’abord la situation moteur, et ensuite les pilotes."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauber (2017)

Message par guy3865 le Jeu 24 Aoû - 11:37

source Motorsport.com du 24/08/2017

Sauber complète son évolution aéro pour Spa



L'écurie suisse apportera en Belgique la deuxième partie de son package aérodynamique évolué, sur un tracé qui risque de lui poser de grosses difficultés.

Sauber disposera ce week-end, à Spa-Francorchamps, d'une C36 équipée de la deuxième partie du nouveau package aérodynamique. L'écurie suisse introduira en Belgique un nouveau fond plat, qui vient compléter les précédentes évolutions, alors qu'elle occupe désormais la dixième et dernière place du championnat constructeurs suite au bon résultat de McLaren-Honda en Hongrie.

En dépit de cette nouvelle pièce essentielle, Sauber pourrait souffrir sur le Toboggan des Ardennes, ainsi que la semaine prochaine à Monza, puisque la monoplace conçue à Hinwil est propulsée cette année par une unité de puissance Ferrari de la saison passée. Une faiblesse majeure quand on connaît la puissance exigée par les deux tracés à venir du calendrier… Néanmoins, les deux pilotes de l'équipe désormais dirigée par Frédéric Vasseur veulent rester optimistes pour cette rentrée qui fait suite à la pause estivale. Et pourquoi pas compter sur une météo capricieuse !

"C’est un beau défi à cause de tous ces virages se négociant à très haute vitesse, en particulier le fameux Raidillon", souligne Marcus Ericsson. "D’habitude, les conditions météorologiques ont également un grand rôle à jouer, ce qui devrait ajouter un peu de piment à ce week-end de course."

La dernière fois que Sauber a terminé dans les points à Spa-Francorchamps, c'est justement le pilote suédois qui avait inscrit le point de la dixième place, lors de l'édition 2015. Il s'agit d'ailleurs du deuxième top 10 seulement de l'écurie helvète en Belgique depuis le retrait de BMW, puisqu'il faut ensuite remonter à 2010 pour retrouver la trace de Kamui Kobayashi, huitième à l'arrivée.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauber (2017)

Message par guy3865 le Ven 25 Aoû - 16:45

source Motorsport.com du 25/08/2017

Sauber prêt à être un Junior Team de Ferrari, pas une équipe B



Si des discussions ont bien lieu pour que Sauber devienne à l'avenir un Junior Team pour Ferrari, l'écurie suisse n'est en revanche pas intéressée par la mise en place d'un accord similaire à celui existant entre la Scuderia et Haas F1.

Le mois dernier, en marge du Grand Prix de Hongrie, Sergio Marchionne avait laissé entendre qu'il y aurait du sens à faire de Sauber un Junior Team pour Ferrari afin d'y placer ses jeunes pilotes, dans la foulée de l'accord officialisé entre les deux parties pour la motorisation 2018. Ces dernières semaines, Frédéric Vasseur a exploré les possibilités qui amplifieraient la collaboration entre Sauber et Ferrari, mais le directeur de l'équipe de Hinwil écarte en revanche l'option d'une relation client, contrairement à ce que fait Haas depuis son arrivée en F1.

"Je n'envisage pas du tout quelque chose comme Haas", prévient le Français. "Ils ont leur propre collaboration avec Ferrari, et j'ai la mienne. Je ne veux pas comparer ou dire que Haas fait comme ceci. Ce n'est pas du tout mon problème. Mais nous devons développer notre propre projet avec Ferrari. Notre collaboration est basée sur le moteur et la boîte de vitesses, et nous pourrions l'étendre à certaines autres pièces : mais franchement, ce n'est pas si facile de prendre les pièces d'une voiture pour les mettre sur une autre."

"Je pense que le meilleur compromis pour nous sera d'être soutenu par Ferrari, mais d'un autre côté, je pense que nous avons une usine très forte, ce qui n'est pas le cas de Haas. Nous avons probablement l'une des meilleures souffleries du marché et nous devons aussi utiliser nos atouts. À un moment donné, nous devons trouver le meilleur compromis pour la collaboration, mais je veux garder la main sur le développement. Je ne veux pas être une équipe B ou une équipe cliente."

S'appuyer sur l'Histoire

Pour Frédéric Vasseur, la collaboration la plus sensée et applicable est que Sauber devienne une équipe en mesure de faire progresser des pilotes de la Ferrari Driver Academy. Une situation qui pourrait en revanche mettre en péril l'avenir de Pascal Wehrlein, protégé de Mercedes.

"C'est sûr, c'est dans l'ADN de cette entreprise de travailler ensemble [avec Ferrari], et il y a des gens ici qui connaissent parfaitement la situation chez Ferrari, donc c'est probablement plus facile de partir de ça", précise Vasseur. "Nous devons construire la collaboration sur l'Histoire passée, c'était important pour nous. C'était la même chose entre mes amis à Enstone et chez Renault. Ils avaient connu le succès par le passé et c'est important d'essayer de reconstruire quelque chose comme ça. Ferrari était vraiment ouvert à la discussion et à la collaboration."

"Nous n'avons pas de pilote sous contrat [pour 2018] pour le moment, même avec Ferrari, ce n'est pas fait", ajoute Vasseur. "Nous n'avons pas d'autre contrat pour l'avenir. Je pense que tout est ouvert. Nous devrons prendre une décision très bientôt, c'est certain."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauber (2017)

Message par guy3865 le Mar 29 Aoû - 16:43

source Motorsport.com du 29/08/2017

Sauber a annulé l'accord avec Honda... à cause de McLaren



Frédéric Vasseur, directeur de l'écurie Sauber, révèle avoir annulé l'accord de fourniture d'unités de puissance Honda pour 2018 en raison de doutes sur l'avenir du motoriste japonais avec McLaren.

Cet avenir s'écrit effectivement en pointillés selon les dernières informations, malgré la contribution de consultants d'Ilmor dont bénéficie Honda, alors que McLaren évalue ses options, notamment auprès de Renault, tandis que les problèmes techniques continuent de se multiplier.

Honda était censé fournir ses moteurs à une deuxième écurie pour 2018, en l'occurrence Sauber, mais cet accord est tombé à l'eau peu après que Frédéric Vasseur a rejoint l'équipe, au mois de juillet. La structure suisse va conserver des unités de puissance Ferrari, et cette décision n'est pas sans lien avec les tensions qui empoisonnent la relation McLaren-Honda.

"Sans tenir compte des problèmes actuels de Honda au niveau de la fiabilité ou de la performance, car je sais qu'ils redresseront la barre tôt ou tard, notre principale inquiétude était de ne pas pouvoir obtenir l'assurance d'une boîte de vitesses", révèle Vasseur sur le site officiel de la F1. "Nous n'avons pas les ressources internes pour construire notre propre boîte de vitesses, donc nous savions devoir trouver un accord avec quelqu'un."

"Avec Honda, cela aurait été McLaren, mais je n'étais pas convaincu que McLaren allait continuer avec Honda. Cela aurait donc créé une situation étrange, nous aurions demandé à McLaren de fournir la boîte de vitesses liée à un moteur Honda alors que McLaren pourrait avoir un autre moteur. Avec ce type de scénario, je n'étais vraiment pas confiant. La réévaluation de l'accord avec Honda a donc été l'un des principaux soucis de Sauber."

Cette décision est l'une des premières prises par Frédéric Vasseur chez Sauber après que le Français a remplacé Monisha Kaltenborn à la tête de l'écurie. Une décision urgente, semble-t-il, en raison d'une phase de conception déjà entamée pour la future Sauber C37.

"Sauber a déjà commencé le design de la voiture 2018 avant que je ne prenne la décision, et c'est pourquoi nous nous sommes dépêchés : pour ne pas jeter de l'argent sur des projets abandonnés", explique Vasseur. "Le design était déjà en cours, puis il y avait la fermeture de l'usine, donc il a fallu prendre la décision d'emblée."

Voué à la dixième place

Malgré les cinq points marqués cette saison, qui représentent un léger progrès par rapport aux deux unités de 2016, Sauber est la lanterne rouge du championnat des constructeurs, et Frédéric Vasseur voit mal comment ses hommes pourraient surpasser McLaren, qui compte déjà 11 points, d'ici la fin de la saison.

"Je suis très honnête : ce serait très difficile de sauter à la neuvième place", reconnaît le Français. "McLaren est actuellement neuvième, et McLaren a deux fois plus d'employés que Sauber, peut-être même encore davantage, donc ils ont la capacité de progresser plus vite que nous. Et ils sont déjà plus rapides que nous."

"Nous pourrions marquer des points occasionnellement, donc je maintiens tout le monde sous pression pour être au rendez-vous quand l'opportunité se présente. Nous allons continuer à travailler très dur, comme si nous nous battions pour le championnat."


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauber (2017)

Message par guy3865 le Jeu 7 Sep - 13:48

source Motorsport.com du 07/09/2017

Sauber va "partir d'une feuille blanche" pour 2018



En grande difficulté depuis la saison 2016 de Formule 1, Sauber F1 Team va repartir d'une page blanche pour sa monoplace 2018 afin de réduire l'écart sur les écuries du milieu de tableau.

Sauber n'a marqué que sept points lors des 37 derniers Grands Prix, soit presque deux saisons complètes, ayant traversé de fortes difficultés financières avant son rachat par Longbow Finances l'an passé. Le développement de la C36 a néanmoins été compromis, et l'écurie suisse a même dû se contenter d'une unité de puissance Ferrari 2016 pour la campagne en cours.

"Toute l’équipe savait parfaitement que 2017 allait être compliqué", commente le directeur d'équipe Frédéric Vasseur au micro de Canal+. "Le projet châssis a commencé très, très tard, on est partis avec le moteur de l’année d’avant. Maintenant, c’est sûr que c’est dur de garder la motivation et de se battre parce que le job à faire est le même, qu’on soit derniers ou premiers."

"Mais en même temps il y a un peu la lumière au bout du tunnel. On sait que l’année prochaine on aura un bon partenariat moteur avec Ferrari, on a travaillé très tôt sur la voiture de 2018. Il faut garder tout le monde sous pression pour continuer à progresser, même si ce n’est pas forcément visible, mais je pense que dans l’exploitation on continue à progresser. C’est la meilleure façon de se préparer pour l’année prochaine."

Une toute nouvelle monoplace

Lorsqu'il a remplacé Monisha Kaltenborn à la tête de l'écurie Sauber il y a deux mois, Frédéric Vasseur s'est en effet empressé d'annuler l'accord moteur avec Honda pour s'assurer des unités de puissance Ferrari contemporaines en 2018. Quant à la C37, elle n'aura que peu de points communs avec sa devancière, alors que l'équipe helvétique pourrait collaborer étroitement avec la Scuderia.

"C'est une voiture complètement nouvelle", révèle Vasseur. "Elle est déjà en soufflerie et je pense que nous faisons du bon travail. Nous sommes encore en train de discuter des paramètres de la collaboration avec Ferrari, mais nous garderons probablement moins de 20% des pièces."

"La voiture actuelle, c'est 2016, donc essayer de la garder pour 2018... Nous devons partir d'une feuille blanche. C'est aussi pour ça que la voiture est en soufflerie depuis longtemps. Elle sera complètement différente dans son ensemble."

La Sauber C37 sera la première conçue sous la houlette du directeur technique Jörg Zander, qui a rejoint l'écurie en novembre dernier. Fixer un objectif pour la saison 2018 n'est en tout cas pas encore possible.

"C'est toujours difficile d'avoir un objectif, car cela dépendra des gars qui nous entourent sur la grille", reconnaît Vasseur. "Ce sera difficile de revenir dans le milieu de tableau. La réglementation ne va pas énormément changer pour l'an prochain. Toutes les autres équipes pourront conserver de bien meilleures pièces."

"Pour moi, le plus grand défi sera d'accroître la taille de la compagnie, pour améliorer les performances de chaque département. Si nous y parvenons, nous progresserons sur la grille. Le groupe devant nous est très serré. Je veux revenir dans la bataille. Je veux revenir à chaque Grand Prix, être capable d'être dans le groupe devant nous."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauber (2017)

Message par guy3865 le Mer 13 Sep - 21:52

source Motorsport.com du 13/09/201

Sauber va recruter 80 employés en plus



Sauber F1 Team va se développer avec de nombreux recrutements, comme le révèle le directeur d'équipe Frédéric Vasseur.

C'est en juillet dernier que Frédéric Vasseur a rejoint l'écurie suisse, où il a remplacé Monisha Kaltenborn. Le Français n'a pas tardé à agir, mettant un terme à l'accord moteur mort-né avec Honda pour 2018 et assurant une fourniture d'unités de puissance Ferrari contemporaines.

Désormais, il s'agit de recruter du personnel pour renforcer cette structure, jadis en grande difficulté financière, qui a été rachetée par le consortium suisse Longbow Finance à l'été 2016. Sauber dépasse tout juste les 300 employés à l'heure actuelle, et devrait développer chacun de ses départements pour atteindre le chiffre de 400.

"Nous ne sommes pas suffisamment nombreux", reconnaît Frédéric Vasseur, ancien directeur de Renault F1. "Nous devons nous développer, et ce dans chaque département, principalement aérodynamique. Plus ou moins, [400] sera l'objectif. Quand j'ai rejoint Renault l'an dernier, nous étions à 470, et quand je suis parti, à 600."

Recruter à grande échelle en peu de temps, le losange a donc prouvé que c'était possible. Mais Sauber ne compte pas agir dans la précipitation.

"Il faut les engager au bon endroit et au bon poste", souligne Vasseur. "Si l'on recrute, il faut augmenter le budget, mais ça n'a pas été le plus difficile. Il faut trouver les bonnes personnes, il faut identifier les postes. Recruter pour faire le nombre, ce serait le pire. Mieux vaudrait rester à 320 que de recruter ainsi."

Quant au siège suisse de l'écurie à Hinwil, s'il peut représenter un inconvénient quand la "Motorsport Valley" – ainsi que sept écuries de Formule 1 sur dix – se trouve dans le sud de l'Angleterre, il est loin de décourager Vasseur dans sa mission.

"Il y a des avantages et des désavantages. Quand on est au Royaume-Uni, c'est facile de passer d'une équipe à une autre. En revanche, dans tous les domaines, nous avons des gens qui viennent d'Allemagne et qui cherchent un poste. J'ai déménagé en Suisse, et j'apprécie vraiment cette décision", conclut-il.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauber (2017)

Message par guy3865 Aujourd'hui à 13:42

source Motorsport.com du 26/09/2017

Sauber aura des pilotes "qui veulent travailler avec l'équipe"



L'écurie suisse est la seule chez qui deux baquets sont encore à prendre pour la saison 2018. Frédéric Vasseur insiste sur des critères qui vont au-delà de la rapidité en piste pour faire ses choix.

À la tête de Sauber depuis le milieu de saison, Frédéric Vasseur planche sur ce qui a tout d'une reconstruction pour l'écurie suisse. Lui-même emploie d'ailleurs ce terme. En succédant à Monisha Kaltenborn, le Français a commencé par régler la problématique de la motorisation 2018, en annulant l'accord avec Honda pour finalement prolonger avec Ferrari. D'autres chantiers sont en cours, parmi lesquels le dossier des pilotes pour la saison prochaine.

À l'heure actuelle, l'avenir de Marcus Ericsson et Pascal Wehrlein semble, pour des raisons différentes, relativement compromis. On sait également que Sauber et Ferrari cherchent à renforcer leurs liens, et que la Scuderia aurait demandé à ce que Charles Leclerc et Antonio Giovinazzi, membres de la Ferrari Driver Academy, soient titularisés dans l'écurie de Hinwil.

"Nous en discuterons avec Ferrari dans les jours qui viennent", admet Frédéric Vasseur auprès d'Auto Motor und Sport. "Pour nous, le choix moteur avait la priorité et nous ne voulions pas mélanger ça avec la question des pilotes. Cela aurait pris trop de temps. Il y a maintenant une opportunité de faire cela dans la tranquillité."

Charles Leclerc semble très proche d'obtenir l'un des deux baquets, d'autant qu'il sera au volant de la C36 à quatre reprises d'ici la fin de la saison, à chaque fois lors de séances d'essais libres du vendredi matin.

Pour le line-up actuel, l'incertitude est en revanche de mise. Marcus Ericsson a jusqu'ici bénéficié de l'apport financier de ses partenaires, mais aussi de la présence de certains d'entre eux parmi l'actionnariat. Une donne qui pourrait toutefois ne pas suffire à lui garantir une quatrième saison consécutive chez Sauber.

"Ce serait une erreur de construire une équipe autour d'un pilote juste parce qu'il a des liens avec les propriétaires", prévient Frédéric Vasseur. "Reconstruire Sauber demandera de la patience, tandis qu'en temps normal, les pilotes veulent normalement des résultats dès la course suivante. Donc s'il veut être dans une voiture qui joue le podium l'année prochaine, il aura un problème avec Sauber. Nous discuterons avec les propriétaires quant à ce qui est le mieux pour Marcus et pour l'équipe."

Pascal Wehrlein est quant à lui placé chez Sauber par Mercedes, mais le discours de son directeur d'équipe souligne la nécessité d'avoir des pilotes dont les qualités vont au-delà de la rapidité en piste.

"Bien sûr, il a une chance", convient Frédéric Vasseur. "Pascal connaît notre situation, et je connais ses compétences car nous avons travaillé ensemble en DTM. Si l'on veut reconstruire une équipe, il ne faut pas seulement des pilotes rapides, mais ceux qui veulent travailler avec l'équipe et la pousser dans la bonne direction."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauber (2017)

Message par Mikazuki Aujourd'hui à 20:37

met nous des femmes sauber!

_________________
Franchement les gars, je méritais de gagner non?
avatar
Mikazuki
Membre d'honneur
Membre d'honneur

PSN : Mikazuki_Akai
Contrôleur : G27s//t300rs&addon F1//
Cockpits : Raceroom
Jeux PS4 : BETA GT SPORT WESH MA GUEULE
Jeux PS3 : Gt6
Jeux PC : Lfs//Pcars//Iracing//Asseto Corsa//F1 2014//ETS2-ATS//Automobilista
Messages : 4240
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum