Red Bull (2017)

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Sam 29 Avr - 20:48

source Motorsport.com du 29/04/2017

Loin de Ferrari et Mercedes, Red Bull sans illusion ni surprise



Alors que le Grand Prix de Bahreïn s'était avéré prometteur, Red Bull n'est pas dans le coup à Sotchi. Pire, l'écart est abyssal entre les RB13 et le quatuor de tête composé des Ferrari et Mercedes.

Cinquième des qualifications, Daniel Ricciardo affiche ainsi un déficit de 1"7 sur le poleman Sebastian Vettel. Néanmoins, ce différentiel ne surprend pas dans les rangs de l'écurie de Milton Keynes, qui s'attendait à souffrir énormément sur le tracé russe.

"Si l'on regarde l'année dernière, je crois que nous étions à deux secondes", rappelle à Motorsport.com Christian Horner, team principal de Red Bull Racing. "Je crois donc que ce circuit met en lumière nos faiblesses. Nous avons encore beaucoup de travail à faire. Cinquième, c'est en fait notre meilleure position sur la grille depuis que nous venons sur ce circuit. Cela démontre encore que c'est loin d'être le tracé où nous sommes les plus forts."

Deuxième représentant Red Bull sur la grille, au septième rang, Max Verstappen ne possède que trois dixièmes d'avance sur la Renault de Nico Hülkenberg. Alors que Helmut Marko, consultant spécial de Red Bull, aurait évoqué dans la presse allemande la possibilité que l'écurie du constructeur français utilise une spécification moteur différente, Christian Horner relativise la rumeur.

"Nous espérons que ce n'est pas le cas. Je serais très surpris si ça l'était", lance-t-il. "Nous avons vu assez souvent que la Renault était bonne en qualifications, et moins en course. Il faut faire l'équilibre entre les deux éléments, les qualifications et la course. Sans faire d'erreur, nous devons travailler sur le châssis, mais ici, c'est un circuit où le moteur compte avant tout."

L'objectif réaliste de Ricciardo

Dimanche, Daniel Ricciardo se concentrera avant tout sur le fait de conserver la position qui est la sienne sur la grille. L'Australien n'imagine pas un instant venir troubler la quiétude du match à quatre devant lui.

"Nous savions que nous ne pouvions pas faire mieux que cinquième", assure-t-il. "Je suis content d'être la meilleure Red Bull. Je ne pouvais pas faire mieux. L'écart de temps est immense, mais nous savons que ce circuit n'est pas notre force. Nous pouvons espérer rester dans le top 5, c'est un objectif réaliste. Il y aura probablement une bataille entre Mercedes et Ferrari, espérons que la lutte pour la victoire sera passionnante."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Ven 12 Mai - 9:05

source Motorsport.com du 12/05/2017

Un premier aperçu des évolutions Red Bull à Barcelone



Red Bull avait promis des évolutions majeures à Barcelone. Avant les premiers essais libres du Grand Prix d'Espagne, des clichés permettent d'en avoir un aperçu.

L'écurie de Milton Keynes relativise publiquement les modifications apportées à sa monoplace, mais elles sont bien réelles. L'aperçu que l'on a pu en avoir jeudi dans le paddock de Barcelone démontre que l'écurie veut repousser ses limites sur le plan aérodynamique.

On a ainsi pu voir de nouveaux déflecteurs latéraux qui comportent une nouvelle ailette au niveau de la section centrale, ainsi que des encoches horizontales inspirées du concept mis en place par Mercedes.

Tout en espérant se rapprocher de Ferrari et Mercedes dès ce week-end, Daniel Ricciardo est le premier à se montrer prudent sur l'étendue des changements, assurant que "ce sont principalement des pièces qui sont en grande partie aérodynamiques, donc les pontons, les ailerons... tout ce que nous pouvons modifier".

"Il y a beaucoup de nouvelles pièces, mais cela reste la même voiture", affirme le pilote australien. Pourtant, on sait qu'Adrian Newey a passé énormément de temps à travailler sur ce qui devrait s'apparenter à un nouveau package. Réponse en piste dans les heures qui viennent !



_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Ven 12 Mai - 15:10

source Motorsport.com du 12/05/2017

Évolutions positives pour Red Bull, mais encore loin des meilleurs



Le nouveau package dont dispose la RB13 à Barcelone s'avère prometteur, mais le duo de tête formé par Mercedes et Ferrari semble encore inaccessible au terme de la première journée d'essais libres.

Red Bull est arrivé à Barcelone avec beaucoup d'espoirs, mettant en piste un nouveau package évolué assez conséquent sur sa RB13. L'écurie de Milton Keynes doit toutefois faire face à une réalité, qui est celle de voir ses rivaux disposer eux aussi d'évolutions importantes, plus particulièrement Mercedes.

Au terme des deux séances d'essais libres, l'écurie autrichienne s'affiche toujours comme la troisième force du plateau, à une distance respectable de ses adversaires. Les six ou sept dixièmes d'écart sont à la fois rassurants et encore trop importants à combler, mais la dynamique semble s'enclencher dans le bon sens, si l'on en croit Daniel Ricciardo.

"Nous avons eu des difficultés avec les mediums au début des EL2, mais après, nous avons gagné beaucoup de temps avec les tendres. Cela se présente bien", estime le pilote australien. "C'est comme prévu, nous savions que nous allions progresser mais que ça n'allait pas nous hisser au niveau de Mercedes ou de Ferrari. Nous avons encore quelques dixièmes à trouver [avec l'évolution], mais c'est un bon début."

Invité à donner une note aux évolutions apportées par son équipe à Barcelone ce week-end, Max Verstappen juge prématuré de dresser un tel bilan. "C'est difficile à dire, je n'aime pas donner un chiffre, mais c'est positif", répond le Néerlandais. "On dirait que Ferrari a apporté de très bonnes évolutions également. Nous restons la troisième équipe."

L'an passé, pour sa première avec Red Bull, Verstappen s'était imposée en terre catalane, profitant notamment de l'auto-élimination des Mercedes. Un exploit possible à rééditer cette année ? "Si quatre voitures s'accrochent, oui !", plaisante-t-il, soulignant au passage le fait que Red Bull est encore loin d'être dans le match.

"Je suis un peu plus content, mais il faut quand même travailler très dur pour rendre la voiture plus rapide, notamment avec le moteur", conclut-il.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Mar 16 Mai - 11:56

source Motorsport.com du 16/05/2017

Red Bull : Les 75 secondes de retard ne sont pas représentatives



Red Bull estime que l'écart de 75 secondes entre Daniel Ricciardo et le vainqueur du GP d'Espagne, Lewis Hamilton, n'est pas représentatif du vrai rythme de la RB13.

Les qualifications du Grand Prix d'Espagne 2017 ont donné de l'espoir à l'écurie autrichienne, avec le cinquième temps de Max Verstappen à moins de six dixièmes de la pole, tout cela au volant d'une monoplace évoluée.

Mais cette performance, la meilleure de l'année lors de l'exercice lancé pour Milton Keynes, n'a pas été suivie par une très bonne course : en effet, dès le premier virage, le Néerlandais était contraint à l'abandon par un accrochage avec Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen.

Ensuite, même si Daniel Ricciardo est monté sur le podium, l'écart avec la Mercedes et la Ferrari devant lui était abyssal, frisant le tour de retard. L'Australien a en effet franchi la ligne d'arrivée 1'15"820 après Lewis Hamilton.

Un tel fossé pose question sur la réalité des progrès effectués par Red Bull face à ceux des deux écuries qui ont remporté toutes les courses cette saison. Mais selon Christian Horner, son directeur, les réglages moteur en course et le relatif inconfort de Ricciardo par rapport à son équipier lors de ce GP ont noirci l'impression générale.

"Si vous regardez le week-end dans son ensemble, nous avons véritablement réglé certains des problèmes et fait des progrès sur la voiture", a-t-il expliqué, interrogé par Motorsport.com, concernant l'écart entre Red Bull et l'avant.

"Je pense que Max a été malchanceux au départ. Il a choisi l'extérieur, Valtteri a été le point de départ d'une réaction en chaîne en touchant Kimi qui a rebondi contre Max. Il y avait une petite chance qu'il sorte de ce virage troisième, mais à trois de front ça n'est pas passé malheureusement, donc il est dommage d'avoir perdu Max dans le premier tour."

"Par la suite, Daniel a connu une épreuve assez solitaire, bénéficiant de l'abandon de Bottas, et à mi-course environ, nous avons abaissé la puissance pour sauvegarder le moteur, car évidemment il doit faire d'autres courses."

"La différence de rythme avec les voitures de pointe était assez significative, donc nous avons toujours beaucoup à faire. Mais nous pensons que nous avons fait des progrès ce week-end. Ça nous a donné une direction très claire en termes de développement et nous espérons pouvoir capitaliser sur cela lors des courses à venir."

La question du travail sur les pneumatiques est aussi une aire à explorer selon Horner, Ricciardo ayant souffert tout le week-end dans ce domaine, et particulièrement dans le dernier secteur du circuit de Barcelona-Catalunya.

"L'écart [avec les équipes de pointe] a semblé plus important en course. Daniel n'était pas aussi heureux de sa voiture ce week-end que Max, mais je ne suggère pas que Max aurait eu 20 secondes d'avance."

"Je pense qu'il y a toujours des problèmes, parce que quand on a un écart comme cela, la façon de faire travailler les pneus est un élément clair. Et particulièrement sur cette piste. [...] C'est un domaine dans lequel nous avons un déficit de performance. Nous semblions relativement plus compétitifs dans la seconde moitié de course que dans la première."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Jeu 18 Mai - 17:41

source Motorsport.com du 18/05/2017

Newey retrouve un rôle de plus en plus important chez Red Bull



Adrian Newey s'est silencieusement ré-impliqué avec Red Bull en F1 ces dernières semaines, pour essayer d'aider l'équipe à changer le cours de sa saison, et s'est emparé du rôle de médecin qui recherche le mal qui ronge la RB13.

Red Bull était attendu comme la principale menace pour Mercedes cette saison, mais une combinaison de problèmes de corrélation des données récoltées en soufflerie et d'efficacité aéro du concept, qui n'a pas fourni assez d'appui, ont porté atteinte à ses efforts.

L'équipe a introduit au Grand Prix d'Espagne une grosse amélioration qui a semblé l'aider à réduire l'écart avec l'avant – surtout en qualifications – mais l'équipe est bien consciente qu'une plus grande progression est nécessaire.

Cependant, Newey jouant publiquement un plus grand rôle dans le travail de l'équipe en ce début d'année, le directeur de Red Bull, Christian Horner, explique que l'influence de l'ingénieur star a déjà progressivement augmenté au sein de l'écurie dès lors que la situation de la structure est apparue clairement au moment des essais hivernaux.

Interrogé au sujet de sa présence en Espagne, Horner a déclaré : "Il écoute juste attentivement ce que le pilote a à dire et c'est un peu comme une consultation chez le docteur. Il veut vraiment comprendre les retours et les commentaires des pilotes, et je suis sûr qu'il va chercher à faire évoluer ce package en accord avec ceux-ci."

"[Pendant l'hiver], il était impliqué 50% du temps en arrière-plan de cette voiture, mais depuis les tests de Barcelone, il est très impliqué. Je pense que ça va continuer pour le moment."

La disponibilité de Newey dans un rôle plus important qu'auparavant en F1 a été facilitée par le fait que son implication dans le travail autour du projet d'hypercar Aston Martin est actuellement en sommeil.

"Il n'a pas mis fin à [ses obligations] mais, au sein d'un cycle, son travail est maintenant fait ou arrive à son terme. Dorénavant, c'est dans le monde du design. Évidemment, il y a d'autres itérations sur lesquelles il va se pencher plus tard dans l'année, mais pour l'instant, la grande majorité de [ses efforts] a été concentrée [...] sur la F1."

La possibilité pour Newey de passer plus de temps sur la RB13 est essentielle en raison du fait que, même s'il ne souhaite plus travailler en F1 à plein-temps, des procédures sont toujours en place qui font de lui un élément vital du projet.

"Il a évidemment été impliqué", ajoute Horner. "Il était présent lors des réunions hebdomadaires, il a été impliqué dans le développement de la voiture et le concept de cette monoplace. Le groupe de design est conçu pour convenir à la façon plutôt unique dont Adrian fonctionne."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Mer 24 Mai - 10:55

source Motorsport.com du 24/05/2017

Red Bull se trompe sur le développement moteur, selon Renault



Cyril Abiteboul estime que Red Bull se trompe dans sa communication autour des attentes qui entourent l'unité de puissance Renault.

Red Bull a le sentiment que Renault est la clé pour aller de l'avant cette saison, et a aussi indiqué après la course d'ouverture en Australie que l'équipe s'attendait à devoir patienter jusqu'au Grand Prix du Canada, le mois prochain, pour disposer d'une grosse évolution.

Directeur général de Renault, Cyril Abiteboul a fait savoir au début du mois qu'en raison d'inquiétudes liées à la fiabilité, le plan était d'introduire l'évolution avant la fin du mois de juillet.

Interrogé sur le plan d'évolution de l'unité de puissance Renault, Abitboul a expliqué à Motorsport.com : "Franchement, ce que je veux minimiser, c'est cet accent qui est mis sur l'évolution, car le moteur progresse chaque week-end. Nous avons dit que la fiabilité était le principal problème pour délivrer la performance et progresser, et c'est exactement le cas. Je vous donne un exemple clair, nous avions une meilleure fiabilité."

"Nous avons bouclé un programme au banc d'essais cette semaine, samedi, et dimanche après-midi, il y avait immédiatement la cartographie pour les trois équipes. Ce n'est pas noir ou blanc, nous n'avons pas soudainement rejoint Mercedes en matière de puissance délivrée, mais c'est une petite progression. Il y aura davantage à venir à Monaco, et il y aura encore plus quand nous introduirons la troisième unité de puissance."

"Red Bull, comme toujours, fait une mauvaise communication au sujet du développement de la performance. Mais ce que je peux vous garantir, c'est que course après course et sur l'ensemble de la saison, le moteur progressera ; si l'on regarde la partie logicielle, la partie matérielle, mais aussi le carburant et les lubrifiants fournis par notre partenaire, je suis certain qu'il y a un pas raisonnable à venir."

Renault ne sait pas encore quand sera introduit son MGU-K 2017. L'ancienne spécification est cinq kilos plus lourde et requiert une bouteille d'air supplémentaire d'un kilo pour le refroidissement. Néanmoins, le poids est devenu moins préoccupant.

Abiteboul a déclaré "qu'une option serait de l'introduire avec la troisième unité de puissance [de l'année]".

"Le poids était peut-être une préoccupation au début de la saison", a-t-il ajouté, "mais comme toujours, la plupart des équipes ont fait avec. La seule chose qu'apporte le MGU-K est un peu de poids en moins, mais ce n'est pas quelque chose de trop urgent."

Abiteboul a aussi précisé que Renault avait l'intention d'effacer l'essentiel de son déficit sur Mercedes d'ici la fin de la saison, avant d'être au même niveau pour l'année prochaine.

"Réduire totalement l'écart ne se produira pas cette année", a-t-il souligné. "Nous pensons que c'est pour l'an prochain, mais ceci étant dit, nous croyons que le pas que nous prévoyons de franchir, que nous avons en stock pour cette année, va nous rapprocher presque complètement en cours de saison. Nous avons déjà une idée très claire du moteur de l'année prochaine, et l'objectif est de réduire complètement l'écart au cours de la saison prochaine."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Mer 24 Mai - 15:01

source Motorsport.com du 24/05/2017

Adrian Newey peut-il transformer la saison de Red Bull ?



Nombreux sont ceux qui pensaient que Red Bull Racing se battrait pour le titre face à Mercedes en 2017, et le fait que ce ne soit pas le cas a été l'une des plus grosses surprise de la saison jusqu'à présent.

Il y avait des raisons logiques à cet optimisme. Au cours de l'année 2016, l'écurie de Milton Keynes a bâti une dynamique, et il est apparu que Renault était prêt à franchir un gros pas pour la nouvelle saison, son engagement renouvelé ayant porté ses fruits.

Et puis, il y avait le nouveau règlement technique. Si une équipe était prête à tirer parti des changements aérodynamiques majeurs, c'était sûrement Red Bull, particulièrement avec un Adrian Newey toujours impliqué. Même s'il a eu de nombreux autres projets sur lesquels se concentrer, celui qui est sans doute l'ingénieur le plus célèbre allait-il se laisser tenter par ce défi et aider l'équipe à trouver la bonne direction à prendre ?

Après cinq Grands Prix en 2017, Max Verstappen et Daniel Ricciardo ont tous les deux décroché une troisième place, mais ils étaient loin de se battre pour la victoire.

En effet, l'écart entre la mieux placée des Red Bull et le vainqueur lors de ces courses a été de 28"8, 45"1, 39"3, 60"4 et 75"8. L'écart avec la pole position, de 1"297, 2"355, 0"776, 1"711 et 0"557, a été tout aussi préoccupant pour Christian Horner et ses hommes.

Évidemment, certains circuits sont naturellement et plus favorables que d'autres au package Red Bull, et Sotchi, en particulier, a toujours été difficile, car Renault a encore des difficultés derrière ses principaux rivaux.

Mais ce n'est pas seulement une question d'unité de puissance, car l'équipe a travaillé d'arrache-pied sur le châssis et de nouvelles pièces sont rapidement arrivées.

Lors du dernier Grand Prix, en Espagne, les qualifications ont été encourageantes, mais l'énorme écart avec la Mercedes de Lewis Hamilton à l'issue de la course a montré que le package évolué de Barcelone ne constituait pas la recette magique qui était attendue.

La déception des essais hivernaux

L'homme qui a la responsabilité générale pour changer les choses est Newey, qui a de nouveau la F1 comme objectif principal. Il s'est mis en retrait de son implication intense il y a quelques années, tout en étant toujours présent pour avoir une vue d'ensemble de chaque voiture.

Le fait que l'équipe soit toujours au top l'année dernière a laissé entendre que le système d'organisation revu – avec des talents individuels à Milton Keynes davantage mis sous les feux de la rampe et Newey absent de temps en temps – fonctionnait plutôt bien.

Cependant, quand les essais ont clairement montré que la nouvelle RB13 n'était pas au niveau où elle devait être, il a une nouvelle fois été demandé à Newey de s'impliquer davantage, et il a dû s'investir à un niveau de détail plus conséquent que ce qui avait été le cas depuis un moment.

"Adrian divise bien sûr son temps entre Advanced Technology pour le projet avec Aston Martin, et Red Bull Racing", explique Christian Horner à Motorsport.com. "Ces dernières années, en particulier au début de l'année dernière, son implication était significativement moindre. L'équipe a fait du grand travail avec la RB12, en la développant pour en faire une voiture compétitive."

"Je pense que, peut-être, il n'a pas suivi le changement de règlement comment il l'aurait peut-être fait auparavant. Donc désormais, il essaie de se remettre dedans. Il s'est énormément investi [dans la RB13], et bien sûr, il a énormément de connaissances et d'expérience, dont les gars peuvent s'inspirer pour les mettre en œuvre. C'est un atout énorme pour nous."

Pas de retour à plein temps

Newey a lui-même clarifié le fait qu'il n'avait pas l'intention de s'impliquer à nouveau de manière permanente, car il a de nombreuses autres choses à gérer. Il est là pour éteindre l'incendie.

"J'avais pris du recul", déclare-t-il à Motorsport.com. "Mais quand il est devenu évident que la voiture, avec un fonctionnement opérationnel plus délégué, n'était pas performante, alors oui, comme une sorte de devoir envers l'équipe, pour faire avancer les choses, j'ai été assez occupé depuis la deuxième session d'essais [à Barcelone en mars], pour voir ce que je pouvais faire pour aider. Ce n'est pas ce que je veux faire sur le long terme, mais je suis heureux de le faire pour une période donnée."

Newey pense que le renforcement de son implication n'a pas été simple, car l'équipe avait trouvé une manière de fonctionner sans sa présence quotidienne.

"Je pense que ce qui est clair, c'est que ma prise de recul s'est faite dans un moment de stabilité réglementaire ; le système fonctionnait, mais ce type d'approche n'a pas marché quand nous avons eu un gros changement de règlement. C'est ce que nous devons prendre en compte pour l'avenir."

Horner écarte l'idée selon laquelle le système d'organisation de Red Bull a changé, parlant plutôt de son adaptation au fait d'avoir une présence moindre de Newey, et que cela a compliqué le fait qu'il s'implique de nouveau davantage.

"Non, le système est très similaire, car il a toujours été dedans", assure-t-il. "Il est régulièrement en réunion avec les principaux dirigeants techniques. Je pense qu'il fait peut-être référence à la communication entre les différents départements. Il est clair que tout évolue."

"Je crois que tout le monde met l'accent sur le fait de nous placer dans une position compétitive. Bien sûr, le moteur est encore plus un facteur aujourd'hui, car nous passons encore plus de temps avec l'accélérateur à fond. Renault fait des progrès. Ils ont évidemment leurs propres limites. Tant que le châssis est concerné, le peu que nous pouvons contrôler, je ne ressens pas de frustration, juste une détermination à rendre la voiture performante rapidement. Il n'y a pas de recette magique."

Il y a eu des progrès en Espagne, mais le chemin à parcourir est encore long. Newey en est bien conscient et, comme toujours, il s'agit de fournir un travail acharné à l'usine.

"Je pense que le package était un petit pas en avant, ce que nous attendions", déclare-t-il. "Il a été largement surestimé par la presse. Nous savons que nous avons du travail à faire, nous savons ce que nous devons faire, nous nous en occupons. Il n'y a jamais eu de recette magique, et il n'y en a pas. C'est habituel."

Et à quel point les performances de la RB13 sont-elles liées à Renault ? "C'est une partie du déficit auquel nous faisons face. C'est probablement du 50-50 entre Renault et nous", estime Newey. "Nous devons faire notre part, et nous faisons confiance à Renault pour faire la sienne. Il y a eu différentes petites choses qui nous ont fait trébucher."

L'année dernière, la RB12 était rapide à Monaco, où Ricciardo avait décroché une superbe pole position avant de perdre la victoire en course à cause d'un arrêt au stand raté. Cependant, Newey accepte déjà l'idée selon laquelle, cette année, ce sera un week-end plus difficile. Il n'y a pas de solution immédiate.

"Je pense que l'année dernière, nous avions un bon châssis", précise-t-il. "Donc à Monaco, où l'on est moins dépendant du moteur, nous avions pu briller. Cette année, nous n'avons pas le meilleur châssis. Donc il n'y aurait pas d'opportunité comme l'an dernier. J'imagine que nous devons tout faire fonctionner ensemble entre maintenant et Singapour, et l'utiliser comme notre prochaine opportunité."

Désormais, la priorité pour Newey et ses collègues est de trouver la performance manquante. Mais a plus long terme, l'équipe doit apprendre comment travailler efficacement lorsqu'il n'est plus là.


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Jeu 25 Mai - 11:17

source Motorsport.com du 25/05/2017

Red Bull introduit à son tour un T-wing sur sa monoplace



Red Bull a procédé à l'ajout d'un T-wing sur sa RB13 à Monaco, qui fait partie des évolutions de son nouveau package inauguré à Barcelone il y a deux semaines.

L'écurie de Milton Keynes travaille sur un développement agressif afin de rattraper son retard de performance par rapport à Mercedes et Ferrari. Le nouveau package a semblé prometteur lors du Grand Prix d'Espagne, avec un écart qui s'est réduit sur la concurrence en qualifications, et de nouvelles évolutions font leur apparition sur la monoplace, ce week-end à Monaco. La plus visible se situe à l'arrière, avec l'apparition d'un double T-wing.

Les modifications apportées à la RB13 depuis Barcelone sont positives d'après Max Verstappen, qui se dit optimiste, malgré les difficultés encore largement ressenties en rythme de course.

"Je pense que c'était un bon pas en avant", explique le Néerlandais. "Bien sûr, je n'ai pas fait la course, donc je ne sais pas comment c'était, mais je me suis senti bien tout le week-end à Barcelone. Après, ma course a pris fin après seulement 700 mètres. Mais je pense que c'était un bon pas en avant, mais nous devons voir. Même ici, c'est difficile à dire. Nous devons voir à quel point nous avons progressé."

L'an dernier, Red Bull avait répondu présent à Monaco, profitant d'un tracé ne nécessitant pas une grande puissance moteur. Daniel Ricciardo avait ainsi décroché la pole position, avant de se battre pour la victoire face à Lewis Hamilton. Cependant, Verstappen ne s'attend pas à un scénario identique cette année.

"Je pense que nous ne sommes pas dans la même situation que l'année dernière, disons-le comme ça", prévient-il. "Ce sera plus dur. Mais on ne sait jamais. Nous essayons toujours de faire de notre mieux, et si on se sent à l'aise dans la voiture, c'est déjà un gros plus sur ce circuit."

"Nous essaierons de rester à l'écart des murs. J'ai beaucoup appris, beaucoup de petites choses qui peuvent faire progresser dans chaque domaine de la voiture et aussi sur moi-même. Je me sens bien. C'est un plus."


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Jeu 25 Mai - 11:24

tiens tiens tiens !!!!! il n'était pas question de vouloir à tout prix le retrait et du "T" et de l'aileron de requin ????

comme on dit il n'y a que les c*** qui ne changent pas d'avis ..

parce que si Horner voulait le retrait de tous ces artifices ('T' et aileron) pourquoi ils les utilisent encore .. il n'avait qu'à montrer l'exemple

donc j'en conclu que ces artifices aéro ont leur utilité !!!

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Dim 4 Juin - 8:08

source Motorsport.com du 03/06/2017

Newey défend la stratégie de Red Bull à Monaco



Le directeur technique de Red Bull, Adrian Newey, a défendu la stratégie de son équipie à Monaco, précisant qu'il était impossible de savoir ce qui allait être le plus avantageux entre s'arrêter en premier ou en deuxième.

Max Verstappen et Daniel Ricciardo étaient quatrième et cinquième derrière Valtteri Bottas en début de course. L'équipe a d'abord appelé le Néerlandais aux stands, forçant Mercedes à réagir avec Bottas, tandis que Ricciardo est resté en piste cinq tours de plus, signant alors des chronos impressionnants. Quand l'Australien est finalement rentré à son stand, il est ainsi parvenu à ressortir devant son coéquipier et Bottas pour prendre la troisième place.

Verstappen a clairement fait part de sa colère à la radio, tandis qu'une situation relativement similaire s'est produite chez Ferrari, où Sebastian Vettel a pris le dessus sur Kimi Räikkönen, laissant penser que l'équipe italienne aurait pu favoriser l'Allemand en vue du titre mondial. Cependant, Newey assure qu'il n'y avait rien d'évident à ce qu'une telle stratégie fonctionne. De plus, Red Bull n'avait pas testé les pneus supertendres de tout le week-end, économisant son unique train pour la course, de quoi ajouter une part d'incertitude.

"Nous en avions discuté avant, que si nous étions bloqués derrière Bottas avec nos deux voitures, nous allions les séparer [au niveau stratégique]", explique-t-il à Motorsport.com. "Avant la course, ce qui allait le mieux fonctionner entre l'undercut ou l'overcut n'était pas clair. L'undercut dépend du premier tour, l'overcut dépend du fait d'avoir un rythme plus naturel. C'était serré. L'undercut a presque fonctionné. Malheureusement, nous avons fait un arrêt au stand légèrement trop lent [avec Verstappen]. Évidemment, si nous faisons un undercut et un overcut, celui qui est devant a la meilleure chance de faire l'undercut, et c'est donc ce que nous avons fait."

Évoquant la frustration de Verstappen, Newey ajoute : "Nous en avons discuté avant la course, nous avions dit aux deux pilotes avec franchise que nous ne savions pas quelle solution était la meilleure, l'undercut ou l'overcut, et tous les deux l'ont accepté. C'est habituel, quand un pilote sort de la voiture, il ne comprend pas, son adrénaline est encore élevée."

Deux Grands Prix difficiles à venir

Newey estime que le niveau de performance de Red Bull était encourageant à Monaco car les dernières évolutions apportées à la RB13 ont fonctionné. Le Britannique concède toutefois que les deux prochains Grands Prix, à Montréal et à Bakou, seront probablement difficiles car la puissance moteur y est primordiale.

"Nous serons probablement moins compétitifs lors des deux prochains Grands Prix", prévient-il. "Les caractéristiques y sont similaires, même si elles ne sont pas aussi extrêmes qu'à Monza. Pour le moment, nous sommes plutôt clairement la troisième meilleure équipe. Bien sûr, nous devons maintenant essayer d'aller de l'avant pour faire plus que ce que nous avons fait à Monaco."

"Je pense que la voiture a montré un rythme raisonnable, et nous devons continuer à travailler dessus. Monaco est évidemment un circuit relativement unique, mais nous avons sans aucun doute amélioré la voiture. Nous avions quelques [nouvelles] pièces pour ce week-end, pour compléter ce que nous avions fait à Barcelone. Nous devons continuer à faire tout notre possible."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Lun 5 Juin - 14:48

source Motorsport.com du 05/06/2017

Red Bull se prépare à souffrir à Montréal et à Bakou



Les deux podiums obtenus par Daniel Ricciardo à Barcelone et à Monaco représentent un résultat bienvenu pour une écurie Red Bull qui s'attend à souffrir lors des Grands Prix à venir.

Le fait est que les deux derniers circuits visités requéraient beaucoup d'appui aérodynamique, un domaine qui a toujours été le point fort des monoplaces conçues par Red Bull.

Les prochaines courses à Montréal, à Bakou et au Red Bull Ring vont toutefois se dérouler sur des circuits qui font la part belle aux moteurs puissants, et l'écurie anglo-autrichienne craint qu'il ne soit difficile de réitérer ces bons résultats en raison du déficit de l'unité de puissance Renault par rapport à Mercedes et à Ferrari.

Sur les deux dernières saisons, Red Bull n'a obtenu qu'un podium lors de ces Grands Prix, la deuxième place de Max Verstappen en Autriche l'an passé.

"Nous comprenons certainement mieux la voiture, nous développons mieux la voiture, nous obtenons de la performance sur la voiture et cela a bien fonctionné sur ce type de circuit", déclarait Christian Horner à la suite du Grand Prix de Monaco.

"Je suis un peu inquiet au sujet du Canada et de Bakou, qui sont des challenges complètement différents. Les trois prochains circuits sont vraiment durs pour nous, Canada, Bakou, Autriche. Ils vont être notre plus grand challenge du calendrier, à part Monza."

"Je pense que si nous sommes plutôt performants sur ces trois circuits, avec ce que nous avons dans les tuyaux pour la suite de la saison, alors la deuxième moitié de saison sera meilleure pour nous que la première."

Red Bull attend toujours la confirmation de Renault quant à la date d'introduction de l'unité de puissance évoluée, espérée par le motoriste français avant la trêve estivale.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Lun 5 Juin - 20:27

source Motorsport.com du 05/06/2017

Le tort causé à McLaren prouve la complexité des moteurs, selon Marko



Le consultant spécial de Red Bull énumère les critiques à l'encontre des motorisations actuelles en Formule 1, illustrant son point de vue par la débâcle de l'association entre McLaren et Honda.

Tandis que le début de saison de Red Bull Racing n'est pas au niveau des attentes de l'écurie autrichienne, Helmut Marko sonne de nouveau la charge à l'encontre du règlement moteur de la Formule 1. L'Autrichien s'en prend aux motorisations turbo hybrides et à leur complexité, qui est selon lui à l'origine de nombreux maux pour la catégorie reine, et engendre à ses yeux une baisse continue de sa popularité depuis 2014.

"Le règlement de la F1 est mauvais", estime le consultant de Red Bull dans les colonnes du Salzburger Nachrichten. "Il faut un moteur qui soit simple, plus bruyant, et dont le prix n'excède pas dix millions de dollars. Depuis que ce règlement est entré en vigueur, [la popularité de la F1] a considérablement décliné. Les audiences TV et le nombre de fans sur les circuits ont chuté depuis 2014."

Exploit technique mais impopulaire

Un constat qui n'est pas forcément partagé par les fans cette année, puisque les résultats du Sondage mondial des fans organisé récemment par Motorsport Network ont prouvé le contraire. Néanmoins, Helmut Marko considère que les actuelles unités de puissance, en plus d'être hors de prix, placent les grands constructeurs en position de force. Comme ce fut le cas il y a deux ans, quand Red Bull a failli se retrouver sans moteur, l'équipe de Milton Keynes est favorable à l'arrivée d'un motoriste indépendant à l'avenir.

"C'est un incroyable accomplissement technique, mais le public n'aime pas ça, et ça repousse le pilote au second plan", dit Helmut Marko des V6 turbo hybrides. "Ce sont les ingénieurs qui accomplissent ça. Il faut huit personnes pour le démarrer."

"C'est dément si l'on paye 20 millions ou plus par an pour un moteur. Les équipes sont susceptibles de subir du chantage de la part des grands constructeurs qui ont leur propre équipe en F1. Nous étions proches de ne pas avoir de moteur [fin 2015]. Le règlement doit autoriser Cosworth, Illien, ou quiconque à construire un moteur commercial qui fonctionne, qui peut être acheté ensuite par qui le souhaite, que ce soit nous, Sauber ou Toro Rosso."

Helmut Marko étaye son propos en citant l'exemple de Honda, qui ne parvient pas à fiabiliser ni à rendre performante son unité de puissance depuis son retour en F1 en 2015, et qui entraîne McLaren dans sa chute. "McLaren est presque en ruines actuellement, ses sponsors s'en vont", estime-t-il. "C'est la complexité du règlement qui rend tellement difficile d'être compétitif, même pour une grande compagnie comme Honda."

Au début du mois d'avril, une réunion a eu lieu entre les motoristes et la FIA, actant le fait d'aller vers une motorisation plus simple et moins coûteuse à partir de 2021, mais aussi plus bruyante. Un point de vue que partagent également les nouveaux propriétaires de la Formule 1.

"Liberty nous assure qu'ils ont un point de vue similaire", indique Helmut Marko. "Ross Brawn va dans la même direction, car parfois, même un super technicien comme lui ne comprend pas. Surtout, ce n'est plus pertinent pour les voitures de série. Il n'y a pas de telles voitures de série, et il n'y en aura jamais."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Mer 7 Juin - 17:18

source Motorsport.com du 07/06/2017

Newey : Le Bouclier est une meilleure solution que le Halo



Adrian Newey a déclaré qu'il soutiendrait le Bouclier en tant que solution de protection du cockpit s'il s'avère efficace, tout en expliquant que le temps commençait à manquer pour que les équipes l'intègrent aux F1 2018.

La FIA a indiqué le mois dernier que le Bouclier était devenu le choix préférentiel par rapport au Halo, et qu'il allait être testé en piste lors des essais libres du Grand Prix d'Italie. Les discussions à ce sujet entre les équipes et la fédération se sont poursuivies avec une réunion à Monaco.

Le directeur technique de Red Bull a expliqué qu'il serait heureux de voir le Bouclier mis en place pour 2018, tant qu'il ne pose pas de problèmes de visibilité. "Je pense que c'est une meilleure solution que le Halo, c'est évident", a-t-il déclaré à Motorsport.com.

"Je pense que la première chose avec le Bouclier est de vérifier la visibilité, pour voir s'il s'agit d'une option viable. Si la distorsion [de la vue] est trop importante, alors ça ne va pas marcher, évidemment. En ce qui concerne le fait d'avoir un cockpit fermé, je ne pense pas que ce soit une chose très importante honnêtement. Mais je pense que [le timing] devient assez serré pour 2018."

Newey suggère aussi que le travail se poursuive concernant la réduction des risques associés aux roues et aux grosses pièces qui se détachent. L'accident fatal au pilote d'IndyCar Justin Wilson à Pocono en 2015 a été à l'origine de mesures supplémentaires du côté de la catégorie américaine.

"Dans le même temps, je pense qu'il y a des choses qui peuvent être faites pour minimiser le risque, des roues ou des débris qui s'envolent en particulier. Les câbles de rétention des roues ne sont pas [efficaces] à 100% pour le moment, nous voyons parfois des roues se détacher."

"L'IndyCar a attaché d'autres choses, comme l'aileron avant/le nez et l'aileron arrière, et ainsi de suite. Ça me parait être une bonne solution intermédiaire. Nous avons soulevé cela, mais il n'y a pas eu beaucoup d'actes jusqu'ici. J'imagine que tout est en discussion."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Ven 9 Juin - 21:31

source Motorsport.com du 09/06/2017

Un rythme intéressant mais trop d'ennuis pour Red Bull



Red Bull est de nouveau la troisième force du plateau à Montréal, à l'issue d'une première journée marquée par plusieurs ennuis de fiabilité sur les deux monoplaces.

Red Bull s'attendait à souffrir sur le Circuit Gilles Villeneuve. Lors des premiers essais libres, la crainte s'est vérifiée pour l'écurie de Milton Keynes, mais elle s'est doublée d'un manque de roulage dû à plusieurs problèmes, particulièrement lors de la deuxième séance. Daniel Ricciardo en a été la première victime, contraint de mettre un terme à son programme après seulement huit tours.

"C'était une journée peu animée", déplore-t-il. "Je n'ai pas beaucoup roulé. Peut-être plus que Fernando [Alonso]. On verra qui a fait le plus de tours. Il s'est passé des choses ce matin, puis cet après-midi avec le moteur. Le rythme de Max [Verstappen] est très bon, il était performant en supertendres. Nous allons travailler dur pour demain. Les données sur les longs relais, j'en doute, mais au moins les runs courts, il a fait de bons runs courts. Nous tirerons quelque chose d'aujourd'hui, mais je n'ai pas fait beaucoup de tours lancés propres. Ce n'est pas grave, je connais bien ce circuit."

"Rien ne change vraiment", ajoute-t-il. "Depuis le début de la saison, même si c'est dur de gagner, nous pilotons les voitures à la limite. Cela ne change rien, nous faisons de notre mieux. Nous avons quelques évolutions cette semaine ; le rythme de Max est très bon, donc espérons répéter ça demain."

Problème non identifié pour Verstappen

Auteur du cinquième temps des EL2 à quatre dixièmes de Kimi Räikkönen, Max Verstappen a quant à lui perdu une vingtaine de minutes. Un panache de fumée s'est échappé de la RB13, avant que le Néerlandais ne s'immobilise en piste, provoquant un drapeau rouge.

"Je ne sais pas ce qui s'est passé. Il faut encore analyser ça", explique-t-il. "Avant, la séance a été très positive. Nous étions proches du top 4 sur un circuit qui ne nous est théoriquement pas favorable. Nous pouvons en être satisfaits."

"C'est comme ça depuis le début de la saison. Nos nous battons pour la cinquième et la sixième places, et ça ne change pas d'une course sur l'autre. La cinquième place est comme une victoire pour nous, j'imagine. Il faut faire avec."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Ven 16 Juin - 21:13

source Motorsport.com du 16/06/2017

Red Bull : La menace Force India dépend des circuits



Le directeur de Red Bull, Christian Horner, estime que la menace opposée par Force India est seulement liée au circuit.

Sergio Pérez et Esteban Ocon était à la chasse du podium lors du Grand Prix du Canada, derrière la Red Bull de Daniel Ricciardo, troisième. Au final, ils ont terminé cinquième et sixième, dépassés par la Ferrari de Sebastian Vettel en fin de course.

Force India a désormais 71 points, sécurisant encore plus sa quatrième place au classement constructeurs, lors d'une saison où les VJM10 sont entrées dont les points à 12 reprises sur 14 tentatives.

Horner a salué la forme de Force India mais a souligné que le Circuit Gilles Villeneuve convenait à ses rivaux. Interrogé concernant cette menace, le technicien britannique a déclaré : "Je pense que ça sera spécifique à certains circuits."

"Lors de ces deux prochaines courses [Azerbaïdjan et Autriche], je suis sûr que Williams et Force india seront compétitifs . Force India était à portée de Ferrari aujourd'hui, donc ils étaient très compétitifs dimanche. Stroll [qui a terminé neuvième] était compétitif aussi. L'influence de l'unité de puissance sur ce genre de circuit est significative, donc il y a parfois un léger rééquilibrage des performances."

Horner a concédé que les prochaines courses à Bakou et au Red Bull Ring, à moyen voire faible appui, n'allaient pas jouer sur les forces de l'écurie. Cependant, il tire confiance du fait que Red Bull s'est bien comporté au Canada, Max Verstappen ayant pris un bon départ de la cinquième à la deuxième place et s'était battu pour la tête de course avant un abandon sur défaillance de la batterie, alors que Ricciardo ayant étant monté sur le podium au troisième rang.

Les deux prochaines courses seront difficiles pour nous", ajoute le directeur. "Mais ce dont je suis heureux est la performance que nous avons apporté à la voiture. [...] Max était à une deuxième place compétitive quand il a abandonné. On peut le voir en qualifications, nous nous rapprochons, surtout en Q1 et Q2, avant que les moteurs ne soient à pleine puissance en Q3. Sur un circuit dont nous savons qu'il appuie sur nos faiblesses, nous sommes repartis avec un autre podium."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Dim 18 Juin - 13:47

source Motorsport.Com du 18/06/2017

Red Bull : La menace Force India dépend des circuits



Le directeur de Red Bull, Christian Horner, estime que la menace opposée par Force India est seulement liée au circuit.

Sergio Pérez et Esteban Ocon étaient à la chasse au podium lors du Grand Prix du Canada, derrière la Red Bull de Daniel Ricciardo, troisième. Au final, ils ont terminé cinquième et sixième, dépassés par la Ferrari de Sebastian Vettel en fin de course.

Force India a désormais 71 points, sécurisant encore plus sa quatrième place au classement constructeurs, lors d'une saison où les VJM10 sont entrées dont les points à 12 reprises sur 14 tentatives.

Horner a salué la forme de Force India tout en soulignant que le Circuit Gilles Villeneuve convenait particulièrement à ses rivaux. Interrogé concernant cette menace, le technicien britannique a déclaré : "Je pense que ça sera spécifique à certains circuits."

"Lors des deux prochaines courses [Azerbaïdjan et Autriche], je suis sûr que Williams et Force India seront compétitifs. Force India était à portée de Ferrari aujourd'hui, donc ils étaient très compétitifs dimanche. Stroll [qui a terminé neuvième] était compétitif aussi. L'influence de l'unité de puissance sur ce genre de circuit est significative, donc il y a parfois un léger rééquilibrage des performances."

Horner a concédé que les prochaines courses à Bakou et au Red Bull Ring, à moyen voire faible appui, n'allaient pas appuyer sur les forces de l'écurie. Cependant, il tire confiance du fait que Red Bull s'est bien comporté au Canada, Max Verstappen ayant pris un bon départ de la cinquième à la deuxième place et s'étant battu pour la tête de course avant un abandon sur défaillance de la batterie, alors que Ricciardo est lui monté sur le podium.

"Les deux prochaines courses seront difficiles pour nous", ajoute le directeur. "Mais ce dont je suis heureux est la performance que nous avons apportée à la voiture. [...] Max était à une deuxième place compétitive quand il a abandonné. On peut le voir en qualifications, nous nous rapprochons, surtout en Q1 et Q2, avant que les moteurs ne soient à pleine puissance en Q3. Sur un circuit dont nous savons qu'il appuie sur nos faiblesses, nous sommes repartis avec un autre podium."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Lun 24 Juil - 15:54

source Motorsport.com du 24/07/2017

L’aileron avant de Red Bull attire l’attention des écuries rivales



Les écuries de Formule 1 sont particulièrement ingénieuses quant il s’agit de lire entre les lignes du règlement technique.

Les pièces de carrosserie flexibles en sont un bon exemple, car un appendice insuffisamment rigide s’affaisse et réduit la traînée dans les lignes droites, tandis qu’il se replace en position dans les sections plus lentes afin de générer de l’appui.

Ces pièces font encore parler d’elles. En début de saison, on a vu une échancrure découpée dans le fond plat de la Ferrari bouger, ou plus précisément flotter, quand la voiture roulait en piste. Certains ont avancé l’explication que cette échancrure permettait à l’air de pénétrer dans le diffuseur arrière, ce qui augmentait l’appui sans créer une traînée supplémentaire.

Lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan, cette échancrure de la Ferrari avait été renforcée par l’ajout d’une pièce métallique qui devait limiter, sinon empêcher, son flottement à haute vitesse.

Sur le tracé ultra rapide de Silverstone, on a vu les Ferrari équipées d’un monkey seat et d’ailerons un peu plus braqués afin de reproduire l’appui perdu par le diffuseur, désormais moins bien alimenté en flux d’air. Les Ferrari étaient donc nettement moins rapides que les Mercedes dans les lignes droites.


Aileron avant de la Red Bull RB13, GP de Grande-Bretagne

L’ajout du support métallique au fond plat de la Ferrari a fait taire les écuries rivales. Mais leur attention se porte désormais sur le travail rusé des ingénieurs de Red Bull Racing au niveau de l’aileron avant des RB13 lors du Grand Prix de Grande-Bretagne.

On sait que l’équipe a fait fausse route en début de saison avec un concept de faible traînée, destiné à compenser la faible puissance du moteur Renault face au Ferrari et au Mercedes.

Ayant vite pris conscience de cette erreur de design, le staff technique a demandé à Adrian Newey de s’impliquer dans la résolution de ce problème. De nouvelles pièces, destinées à générer un peu plus d’appui, ont vite été mises en service avec de bons résultats. Mais les ingénieurs des autres équipes s’interrogent sur ce que cache le nouvel aileron avant des RB13.

En effet, des photographies de la voiture en action montrent que la partie inférieure courbée de l’aileron avant semble s’affaisser à haute vitesse (voir la photo ci-dessous).



Dans les virages lents ou lorsque la voiture roule dans la pitlane, on remarque que cette section de l’aileron est beaucoup plus relevée (voir cette autre photo ci-dessous).



Ce comportement a-t-il été délibérément intégré dans le design de l’aileron dans le but de réduire la traînée à haute vitesse ?

Ces images exclusives prises par Giorgio Piola montrent la prolifération des volets de l’aileron avant. On compte maintenant six volets sur la surface intérieure de l’aileron, et huit sur la surface extérieure.



Le nouvel aileron possède un plan principal ainsi qu’une autre dérive complètement séparée et illustrée en jaune. Ces deux éléments ont subi avec succès les tests de conformité de la FIA dans les garages et il n’y a pas de doute que la voiture soit légale.



On peut noter la présence d’un point d’ancrage (indiqué par la flèche rouge) qui maintient en place cette suite de volets, alors que l’élément latéral peut être affaissé quand la charge aérodynamique augmente. Cet affaissement semble s’effectuer de façon progressive et permettrait d’augmenter l’appui en scellant les rebords de l’aileron avant.

Il sera intéressant de constater ce qui va se passer lors du Grand Prix de Hongrie organisé ce week-end. Les écuries rivales vont-elles copier cette solution ingénieuse ou bien vont-elles plutôt exiger des éclaircissements auprès de la FIA concernant la flexibilité des appendices aérodynamiques ?

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Ven 28 Juil - 9:36

source Motorsport.com du 28/07/2017

Après les soupçons, Red Bull renforce son aileron avant



Red Bull a apporté des modifications à son aileron avant en Hongrie, alors que la flexibilité de cette pièce fait beaucoup parler depuis Silverstone.

La manière dont la partie basse de l'aileron avant de la RB13 s'est comportée à Silverstone, dans les virages à haute vitesse principalement, a éveillé l'intérêt de la concurrence et des soupçons de flexibilité trop importante. La FIA aurait été alertée sur le sujet par les rivaux de l'écurie de Milton Keynes, ce qui pourrait avoir mené aux changements effectués ce week-end par Red Bull.

Dès jeudi, l'aileron avant est apparu dans la pitlane avec une agrafe ajoutée entre la dérive latérale et les flaps supérieurs. Cette fixation permettra d'éviter à l'aileron de se courber à haute vitesse et devrait apaiser les soupçons.

La manière dont la flexibilité de l'aileron avant affecte les performances est difficile à percevoir, et l'incidence de ce changement reste compliquée à évaluer. Néanmoins, Red Bull espère faire un pas en avant ce week-end à Budapest, où la RB13 est dotée de plusieurs évolutions.

"Ce sont des évolutions aéro", confirme Daniel Ricciardo. "Quand je dis importantes, est-ce que ça veut dire une seconde gagnée par tour ? Probablement pas. Les pièces sont à des endroits différents, il y en a un peu sur l'aileron avant, sur les pontons. Tout concerne l'aéro, mais j'espère que ça fonctionnera et que ça nous fera gagner du temps. C'est une combinaison de choses. En soufflerie, ça semblait nous aider pour avoir de l'appui."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Ven 28 Juil - 9:38

pour ceux qu voudraient en savoir un peu plus sur cet aileron 'flexible'

===> voir mon message du 27/072017 ===> ICI

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Dim 13 Aoû - 9:02

source Motorsport.com du 13/08/2017

Red Bull a perdu "deux mois" à cause de sa soufflerie



Red Bull n'a pas connu un début de saison idéal avec l'arrivée de la nouvelle réglementation de Formule 1 pour 2017. En cause selon l'écurie, les dimensions accrues des voitures, qui perturbent la soufflerie de Milton Keynes.

Malgré les prévisions selon lesquelles la nouvelle réglementation jouerait en faveur de Red Bull en faisant la part belle à l'aérodynamique, permettant potentiellement à l'équipe de jouer le titre pour la première fois depuis 2013, celle-ci est en retrait par rapport à Mercedes et à Ferrari depuis les essais hivernaux.

Red Bull a découvert que certaines pièces n'étaient pas aussi performantes en piste que les simulations effectuées à l'usine ne l'indiquaient. Bien que Christian Horner, directeur d'équipe, ait affirmé en juin que ce problème était résolu, il reconnaît que le team a pris beaucoup de retard.

"Nous nous sommes vraiment retrouvés en difficulté, il n'y avait pas de corrélation entre les outils et ce que nous voyions en piste", déclare Horner. "C'est tout particulièrement la soufflerie qui nous a un peu égarés. La taille du modèle et la taille des pneus dans la soufflerie que nous avons ont donné des résultats erronés, alors qu'auparavant, c'était très, très fiable dans des domaines spécifiques, et tout d'un coup, nous avions cette divergence entre la piste, la soufflerie et la CFD."

"Le gros problème que nous avions est que la voiture est soudain devenue beaucoup plus large, beaucoup plus grosse, il y avait bien plus d'obstruction, et notre soufflerie y était très sensible, avec des problèmes que nous n'avions pas rencontrés précédemment."

"Cela nous a probablement fait perdre deux mois, deux mois et demi. Puis on travaille d'arrache-pied pour essayer de rattraper tout le temps perdu, mais ce n'est pas comme si les autres restaient les bras croisés."

Un concept à faible traînée

Red Bull a opté pour un design à faible traînée cette saison, dans un contraste marquant par rapport aux concepts précédents, qui se focalisaient sur la vitesse de passage en courbe pour pallier le déficit de vitesse de pointe. Horner explique que l'écurie est resté fidèle à la philosophie adoptée pour 2017, avec des changements apportés aux développements une fois que les problèmes de corrélation avec la soufflerie ont été diagnostiqués.

"L'empattement et le concept fondamental de la voiture sont les mêmes", poursuit le Britannique. "Il s'agit juste de son évolution. C'est la direction de l'évolution qui a changé, nous ajoutons de la performance à la voiture."

Malgré une victoire fortuite avec Daniel Ricciardo dans le chaotique Grand Prix d'Azerbaïdjan, Red Bull accuse un retard de 173 points sur Mercedes au championnat des constructeurs à la trêve estivale. Horner a toutefois bon espoir que le reste de l'année se passe bien mieux pour son équipe.

"Depuis Barcelone, à chaque Grand Prix, nous parvenons à tirer davantage de performance de la voiture", souligne-t-il. "Nous avons fait de très bons progrès lors de la première moitié de saison. Nous avons perdu beaucoup de terrain au début, mais nous espérons une deuxième moitié de saison bien plus compétitive."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Jeu 17 Aoû - 18:20

source Motorsport.com du 17/08/2017

Marko parie sur Vettel pour le titre



Alors qu'un passionnant duel s'annonce entre Sebastian Vettel et Lewis Hamilton pour le titre, avec Valtteri Bottas en arbitre, c'est sur le quadruple Champion du monde que parie Helmut Marko.

Conseiller de Red Bull en sport automobile, Helmut Marko connaît bien Vettel pour avoir contribué à son éclosion, d'abord au sein du Red Bull Junior Team de 2001 à 2007, puis en Formule 1 chez Toro Rosso et Red Bull Racing.

Or, le pilote Ferrari se trouve en tête du championnat du monde après 11 courses disputées cette saison, comptant 202 points contre 189 pour Lewis Hamilton et 168 à l'actif de Valtteri Bottas.

Lorsque le site officiel de la F1 lui demande de prédire qui va remporter le titre mondial, Marko répond : "Je crois en Vettel, car je connais sa forme mentale, et Ferrari a élevé son niveau de jeu. Silverstone, je dirais, a été une exception – Ferrari avait clairement la meilleure voiture en première moitié de saison, et ce n'est qu'à cause de diverses circonstances qu'ils n'ont pas pu concrétiser toutes leurs opportunités."

"Il nous est arrivé d'avoir 60 points de retard à la trêve estivale et de gagner le titre quand même avec lui ! Seb va utiliser cette trêve pour revenir encore plus fort. C'est comme ça que je le connais."

Dans les faits, l'exemple adopté par Marko est quelque peu exagéré, puisque Sebastian Vettel n'a jamais accusé un tel retard lors d'une saison où il a remporté le titre mondial – le record en la matière étant ses 44 points de déficit sur Fernando Alonso à l'issue du Grand Prix d'Allemagne 2012.

Red Bull handicapé par son moteur ?

Quoi qu'il en soit, Red Bull Racing peine à se hisser au niveau de Mercedes et de Ferrari cette saison. Malgré la victoire fortuite de Daniel Ricciardo à Bakou, ce dernier accuse 85 points de retard sur Vettel au championnat, tandis que l'écurie ne compte que 184 unités contre 357 pour Mercedes, soit un écart de 173 longueurs.

Bien que Christian Horner ait mentionné un défaut de corrélation entre la soufflerie et la piste quant aux difficultés rencontrées par la structure de Milton Keynes cette saison, Helmut Marko, quant à lui, n'hésite pas à rejeter la faute sur Renault : "La troisième place n'est pas suffisante pour Red Bull, mais dans notre position, avec le moteur, c'est le mieux que nous puissions faire."

Le Losange a reconnu avoir été trop ambitieux dans le développement de son unité de puissance d'une saison sur l'autre, d'où un certain nombre de casses mécaniques cette année. La performance, quant à elle, n'est pas encore au niveau de celle de Mercedes.

"Je pense que Renault est en retard sur les objectifs qu'ils se sont fixés, mais ils travaillent très dur et les autres ne chôment pas", souligne Christian Horner, directeur de Red Bull Racing. "Mercedes a connu un bon hiver, Ferrari également, donc tout est relatif."

"Le concept fondamental de la voiture est le même, mais je pense que la direction de son évolution a changé et a permis de trouver de la performance. Nous avons sûrement trouvé quelques dixièmes depuis le début de la saison", conclut-il.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Sam 19 Aoû - 13:28

source Motorsport.com du 19/08/2017

Red Bull veut marquer plus de points que Ferrari jusqu'à fin 2017



Avec 173 points de retard sur Mercedes et 134 sur Ferrari, Red Bull Racing semble déjà condamné à la troisième place du championnat des constructeurs 2017.

L'écurie anglo-autrichienne n'est pas parvenue à tirer le meilleur de la nouvelle réglementation technique, notamment en raison d'un manque de corrélation entre la soufflerie et la piste d'une part, et d'évolutions trop ambitieuses apportées à l'unité de puissance Renault, qui a cruellement manqué de fiabilité jusqu'à présent.

Ces deux problèmes sont néanmoins résolus ou en passe de l'être, ce qui donne de l'espoir à Red Bull quant au niveau de performance que la RB13 peut afficher en deuxième moitié de saison.

"Du point de vue du championnat, je pense que l'écart entre Mercedes, Ferrari et nous est trop grand pour être surmonté", admet Christian Horner, directeur d'équipe. "Mais j'aimerais au moins marquer plus de points que Ferrari en deuxième moitié de saison."

"Et si nous pouvons être en position de nous battre pour le podium et pour ses marches les plus élevées à quelques reprises entre maintenant et la fin de l'année, voilà un objectif réaliste et agressif pour nous."

Un long délai de production pour redresser la barre

Malgré les deux mois, voire deux mois et demi perdus par Red Bull dans son développement – de son propre aveu –, Horner souligne la promptitude avec laquelle les ingénieurs de Milton Keynes ont trouvé la parade à ces soucis.

"Pour résoudre n'importe quel problème, il faut le décomposer et l'analyser. Je pense que notre équipe technique a fait du très bon travail pour ce faire avec rapidité", estime le Britannique.

"Bien sûr, par la suite, il y a un délai de production d'un mois, six semaines pour essayer de rectifier ça, ce après quoi on est déjà dans les premières courses. Ce n'est pas avant Barcelone que nous avons pu apporter le premier package résolvant ces problèmes, et c'est là que nous avons vraiment commencé à progresser."

"Je pense que nous allons dans une bonne direction. Notre voiture progresse constamment depuis la course de Barcelone et nous allons continuer à travailler dur jusqu'à la fin de la saison."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par Mathurin le Sam 19 Aoû - 13:51

Il rêve !

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Sam 19 Aoû - 14:09

çà va être dur de redresser la barre .... faudrait compter sur des ennuis probables pour Ferrari pour le restant de la saison ... c'est moins sûr çà

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Red Bull (2017)

Message par guy3865 le Lun 21 Aoû - 16:51

source Motorsport.com du 21/08/2017

Red Bull attend le petit plus en qualifications de la part de Renault



Christian Horner pense que le chaînon manquant pour permettre à Red Bull de se battre régulièrement contre Mercedes et Ferrari est une mise à disposition de potentiel moteur additionnel en qualifications.

Red Bull estime être en mesure de poser des difficultés aux deux équipes qui dominent ce championnat 2017 à condition de pouvoir se montrer plus menaçant en qualifications. Positions de départ plus élevées, stratégies agressives et pression sur des top teams avec un marquage plus serré seraient possibles si Renault disposait, comme Mercedes et Ferrari, d’une flexibilité accrue de la livraison de performance exceptionnelle sur une paire de tours lancés chaque week-end.

La cartographie moteur spéciale qualifications, surnommée "bouton magique" dans le paddock, donne actuellement de l’air aux rivaux de Red Bull, qui estime que ses gains récents en soufflerie ne sont pas totalement suivis par le rythme de développement de l’unité de puissance Renault.

Horner considère que si le rythme pur en essais libres et relais prolongés permet d’aborder la seconde moitié de saison avec une compétitivité bien différente de celle du début d’année, le dimanche après-midi demeure encore compromis par le fait de devoir partir en retrait sur la grille de départ.

"L’auto devient de plus en plus forte en conditions de course, et ce fut une nouvelle fois un Grand Prix très disputé pour nous en Hongrie", commente Horner, interrogé sur le rôle de Renault dans les espoirs de Red Bull pour le reste de la saison. "Si nous pouvons donc trouver juste un petit peu plus de performance [moteur]… Vous avez pu voir en qualifications que Max [Verstappen] a été le second plus rapide en Q1 et Q2 ; puis que dans la dernière partie des qualifications, il faut ce petit plus pour rester avec nos principaux adversaires".

"Je pense qu’il vous faut parler avec notre fournisseur moteur pour comprendre quelles sont leurs pensées au sujet de l’introduction moteur", poursuit-il, lorsqu’on le sollicite pour savoir s’il pense que Renault sera en mesure de délivrer la différence en 2018. Concernant la seconde moitié de saison 2017, le meneur de troupes de l'équipe Red Bull se montre mesuré concernant les opportunités de victoire de son team.

"Espérons que nous serons raisonnablement bons là-bas. En Autriche, nous l’étions, particulièrement le dimanche, je pense. Le samedi, nous allons souffrir. Je nous imagine cinquième ou sixième sur la grille le samedi et plus rapide que cela le dimanche. Tout ce que je peux dire au sujet de Spa est que nous disposerons de la possibilité de dépasser".

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum