Mercedes (2017)

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Lun 12 Juin - 10:03

source Motorsport.com du 12/06/2017

Mercedes a travaillé 24h/24, 7j/7 entre Monaco et Montréal



Après un Grand Prix de Monaco fort décevant qui a mis un terme à une série de 21 Grands Prix consécutifs sur le podium, Mercedes a parfaitement redressé la barre au Canada en signant son premier doublé de la saison.

La source de ce résultat, c'est un travail acharné de la structure de Brackley pour résoudre ses problèmes, notamment dans le fonctionnement des nouvelles gommes Pirelli. En réalité, une partie de l'écurie a même travaillé 24h/24, 7j/7 pendant dix jours consécutifs, notamment dans le simulateur, pour trouver les bons réglages à utiliser avec la W08 sur le Circuit Gilles Villeneuve.

"Après Monaco, nous avons rapidement compris pourquoi la course s'était si mal passée", explique Toto Wolff, directeur d'équipe. "Mais il fallait revenir et comprendre ce qui s'était passé le vendredi et le samedi. Un groupe d'ingénieurs s'est donc réuni pour analyser calmement ce qui s'est passé. À tout moment du jour ou de la nuit, à l'usine, la lumière était allumée et des gens travaillaient avec le simulateur. Il a marché 24/7 pendant dix jours d'affilée, et personne n'a pris de jour de congé dans ce groupe."

"Il n'y a pas de remède miracle dans ce sport : il faut analyser les données et tirer des conclusions. Nous avons donc étudié tous les domaines : l'aéro, l'équilibre mécanique, les réglages, les pneus eux-mêmes et le style de pilotage des pilotes."

Pas de triomphalisme

Selon les informations de Motorsport.com, le programme de travail de Mercedes s'est intensément focalisé sur le simulateur pour analyser ce qui s'est passé à Monaco et comprendre ce qu'aurait dû faire l'équipe en Principauté.

L'analyse des événements précédents à un tel niveau de détail n'est pas commune, mais Mercedes avait le sentiment que comprendre précisément les erreurs de Monaco serait très bénéfique pour le reste de la saison. L'écurie a ainsi pu réviser son approche pour Montréal, non pas en termes d'évolutions mais en matière de réglages.

Ce doublé n'empêche pas Wolff de rester prudent quant à la suite des événements. Lorsqu'il lui est demandé si le Canada représente une percée majeure pour l'équipe, l'Autrichien répond : "Je n'ai jamais eu ce sentiment. Monaco s'est très mal passé, mais nous ne sommes pas tombés en dépression. Montréal s'est très bien passé, mais je ne dirais pas que les problèmes sont résolus maintenant. Nous les avons certainement mieux compris, avec de précieuses données supplémentaires, mais maintenant, il faut passer à Bakou."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Sam 17 Juin - 13:24

source Motorsport.com du 16/06/2017

Mercedes assure qu'il reste des "points d'interrogation" sur sa F1



Mercedes assure qu'il y a toujours des "points d'interrogations" au sujet de la performance de sa W08, malgré le doublé du Grand Prix du Canada.

Après avoir travaillé d'arrache-pied à l'usine de Brackley dans les jours qui ont suivi le difficile Grand Prix de Monaco pour trouver de meilleurs réglages en vue de Montréal, Lewis Hamilton a produit sa meilleure performance de l'année en s'emparant de la pole position et de la victoire.

Le résultat accompli a replacé Mercedes en tête du classement constructeurs devant Ferrari et a permis au Britannique de réduire l'écart avec Sebastian Vettel chez les pilotes à 12 points. Mais l'Étoile n'estime pas avoir résolu tous ses problèmes et affirme qu'il y a eu des moments, pendant le week-end, où elle était convaincue qu'il y avait plus de travail à faire.

En particulier, Mercedes croit que le fait que Hamilton et Valtteri Bottas ont connu de telles différences de niveaux d'adhérence en qualifications montre qu'il n'a pas toutes les réponses.

Le directeur exécutif de la structure, Toto Wolff, a ainsi déclaré : "Même s'ils avaient des réglages vraiment similaires, le niveau d'adhérence de Lewis s'améliorait pendant les qualifications, et celui de Valtteri diminuait. Et sans raison évidente. Ce sont les petits points d'interrogation qui restent et que nous devons surmonter."

Bakou, une course "compliquée" en 2016

La prochaine course, à Bakou, pourrait s'avérer compliquée, la portion sinueuse et étroite n'étant pas idéale pour les monoplaces à long empattement. Wolff a cependant admis que Mercedes allait se pencher de façon intensive sur le succès de Montréal, ce qui pourrait, avec un peu de chance, lui permettre de se battre à nouveau contre Ferrari en Azerbaïdjan.

"Il s'agira d'une autre situation difficile. L'année dernière, ça a été une course compliquée, complètement différente, et pour l'instant nous devons y aller course par course, rester dans le même mode calme et récolter des points."

Il y aura de bons week-ends et de très bons week-ends, et il y aura le mauvais week-end bizarre. Nous l'avons eu à Monte-Carlo et Ferrari l'a eu au Canada. Il faut juste limiter ceux-ci."

"Plus vous collectez de données, plus vous comprenez. Nous avons vu cela l'an passé, nous nous sommes renforcés chaque année et ce n'est pas un business d'instinct, c'est un business scientifique. Je pense que chaque kilomètre parcouru nous rend plus performants, et avec un peu de chance suffisamment pour nous battre pour le championnat."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Mar 8 Aoû - 17:20

source Motorsport.com du 08/08/2017

Mercedes espère une décision sur Bottas d'ici Singapour



Auteur d'une première campagne convaincante chez Mercedes, Valtteri Bottas semble bien parti pour rempiler au sein de l'écurie anglo-allemande. Les négociations sont ouvertes, et le team espère trouver un accord d'ici septembre.

Recruté par Mercedes au mois de janvier suite à la retraite inattendue de Nico Rosberg, Valtteri Bottas n'a eu droit qu'à un contrat d'un an à Brackley, mais semble avoir fait ses preuves. Le Finlandais a remporté deux Grands Prix et pointe au troisième rang du championnat grâce à un total de neuf podiums en 11 courses, à 33 points du leader Sebastian Vettel.

Après un mois de juillet très animé avec trois épreuves au programme, Mercedes et Bottas sont désormais en train de négocier, dans l'optique de signer un nouveau contrat prochainement afin que le natif de Nastola continue d'épauler Lewis Hamilton en 2018.

"C'est un bon moment pour discuter et pour bien réfléchir", commente Toto Wolff, directeur d'équipe, relayé par Sky Sports. "Nous avons eu de bonnes discussions avec Valtteri avant la Hongrie, et je souhaite certainement me rendre en Asie pour les dernières courses en ayant pris une décision." Le prochain Grand Prix asiatique, celui de Singapour, a lieu du 15 au 17 septembre.

"Il y a des progrès à faire à ce sujet pendant la trêve, car le mois dernier a été très chargé", confirme Valtteri Bottas. "C'était difficile d'avoir de vraies réunions et discussions avec tant de courses. C'est sûr qu'il y a du temps, mais nous ne sommes pas pressés, nous n'avons pas besoin de conclure quoi que ce soit avant Spa."

Une vision sur le long terme

La saison prochaine n'est toutefois pas le seul enjeu. Tandis que le marché des transferts 2018 est quasiment verrouillé, du moins en ce qui concerne les équipes de pointe – Ferrari devant prochainement confirmer Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen pour 2018 –, tout est ouvert au-delà. C'est en effet dans un an que les contrats de Lewis Hamilton chez Mercedes et de Daniel Ricciardo et Max Verstappen chez Red Bull prendront fin.

Quant à Fernando Alonso, il pourrait en revanche quitter McLaren dès la fin de l'année, mais un volant compétitif sera donc difficile à trouver pour le double Champion du monde.

"Le marché devient très intéressant à partir de 2019 et il faut simplement prévoir ce qui va se passer", confirme Wolff. "J'aimerais assembler les pièces du puzzle, il ne s'agit pas que de 2018. Il s'agit de se tourner vers 2019 et 2020." Il sera d'ailleurs crucial d'étudier l'avenir des protégés de Mercedes – Esteban Ocon, Pascal Wehrlein et George Russell, compte tenu de leurs performances actuelles, pourraient tous trois briguer un baquet dans l'écurie triple Championne du monde en titre d'ici quelques années.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Mer 16 Aoû - 14:44

source Motorsport.com du 16/08/2017

Mercedes : "En permanence confrontés à des difficultés"



Qualifié de tournant par l'écurie allemande, le difficile Grand Prix de Monaco est un exemple des nombreuses difficultés auxquelles doit faire face une écurie de F1, en quête continue d'optimisation de la performance.

Mercedes a basculé en tête du championnat constructeurs à la mi-saison, avant de subir le doublé Ferrari à Budapest juste avant la trêve estivale. Chez les pilotes, Lewis Hamilton pointe à 14 points de Sebastian Vettel dans une lutte pour le titre de laquelle Valtteri Bottas n'est pas exclu pour le moment. Une situation nouvelle pour le constructeur allemand en 2017, avec face à lui une concurrence solide et durable désormais proposée par Ferrari, au contraire des trois saisons précédentes.

Après des débuts poussifs mais encourageants, la firme à l'étoile a fait des progrès conséquents dans la compréhension de sa monoplace, que Toto Wolff avait lui-même qualifiée de "diva" en marge du Grand Prix de Monaco. Un week-end en principauté qui n'avait rien eu de princier pour Mercedes, sans le moindre représentant sur le podium ! Plusieurs fois, dans les semaines qui ont suivi, l'écurie de Brackley a désigné ce dur week-end monégasque comme un catalyseur bienvenu lui ayant permis de franchir un cap décisif avec sa monoplace. Toto Wolff le confirme davantage aujourd'hui.

"Les dix jours après Monaco ont probablement été les plus utiles [de l'année]", assure le directeur de l'écurie allemande. "Nous avions connu des moments similaires par le passé, avec Singapour [2015] par exemple. Ils [l'équipe] travaillent en permanence à un très haut niveau, mais quand les choses surviennent comme à Monaco, quand soudainement la performance chute, il y a encore plus d'importance accordée au fait de trouver ce qui s'est passé."

"Je suis très impressionné par la manière dont l'équipe a géré la situation. Mais nous connaissons ça chaque week-end. Chaque week-end, nous essayons d'identifier les problèmes, de trouver les solutions, comment nous pouvons optimiser notre performance. Nous sommes en permanence confrontés à des difficultés, la plupart du temps sans que ce soit visible publiquement."

Monaco a offert "stimulant" et "diagnostic"

Ces dix jours auxquels fait référence Toto Wolff ont en effet été mis à profit par les ingénieurs de Brackley pour concentrer leurs efforts sur les problèmes dont souffrait la W08. Ainsi, des progrès tangibles ont pu être effectués en traitant les maux à la racine, et sans avoir recours à de nouvelles pièces pour les gommer.

"Monaco était un circuit où très peu des bonnes parties de notre voiture étaient mises en avant, et où la plupart des plus mauvaises l'étaient", précise à Motorsport.com le directeur technique James Allison. "Ça a vraiment été utile pour nous à cet égard, car cela a attiré notre attention sur là où se trouvaient les problèmes. C'était très, très bénéfique."

"Avant Monaco, nous avions gagné quelques courses. Nous avions été en pole partout, sauf une. Nous avions clairement une voiture rapide et vous pouvez vous dire que tout se passait bien, mais c'était réellement utile pour nous de voir les problèmes avec lesquels nous devions composer, car nous n'avons pas aimé l'expérience de Monaco. Mais la limpidité avec laquelle ils [les problèmes] se sont présentés à nous à Monaco a également rendu plus facile le diagnostic des plus gros facteurs et la manière de s'y attaquer, donc c'était utile de deux manières, comme stimulant et comme diagnostic."

"Après Monaco, nous n'avons pas vraiment connu de course avec une faiblesse jusqu'à présent. La course après Monaco était au Canada, et nous n'avons pas apporté d'évolutions là-bas", conclut-il.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Jeu 24 Aoû - 10:40

source Motorsport.com du 24/08/2017

L'entente Hamilton-Bottas a dépassé les attentes de Mercedes



Après plusieurs années de relations tendues entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg, la retraite précipitée de ce dernier a contraint Mercedes à trouver un nouveau pilote en la personne de Valtteri Bottas.

Tandis que la lutte pour le titre a fait des dégâts dans la relation qu'entretenaient Hamilton et Rosberg, pourtant meilleurs amis dans leur enfance, il semble que les enjeux n'aient pas le même impact sur celle du triple Champion du monde avec son nouveau coéquipier.

Directeur d'équipe, Toto Wolff a chanté les louanges de Valtteri Bottas pour les résultats obtenus jusqu'à présent cette saison en qualifications, selon lui "un très bon bilan face à l'homme le plus rapide de la grille".

"Valtteri, pour moi, est au niveau de nos attentes", ajoute Wolff. "Quand nous avons décidé de le prendre, nous connaissions ses qualités. En piste, il est à la hauteur de nos attentes, et c'est de mieux en mieux à chaque course, il progresse à chaque course, c'est très bien."

"Mais là où il a dépassé nos attentes, tous les deux d'ailleurs, c'est la façon dont ils travaillent ensemble. Ils s'entendent bien, ils se respectent, en piste et encore plus en dehors. C'est très simple."

"C'est arrivé à un stade où à Silverstone, Lewis a dit : 'Je vais le tirer vers le haut avec moi'. C'est un respect sous-jacent pour l'autre personne, pour l'autre pilote. Avez-vous déjà vu par le passé une telle entente au sein d'une équipe ?"

Symbole de cette bonne entente, Bottas a accepté de laisser passer Hamilton en Hongrie pour laisser le Britannique tenter sa chance face aux Ferrari. N'y étant pas parvenu, celui-ci a rendu la troisième place au Finlandais.

"La relation qu'entretiennent Valtteri et Lewis est complètement différente de ce qu'était celle entre Nico et Lewis", reconnaît Wolff. "Leur relation de travail est dans une autre dimension, ce qui a un impact sur la dynamique au sein de l'équipe, car tout le monde est affecté de façon positive ou négative."

De nouveaux défis à relever

Cette saine relation est bienvenue pour Mercedes dans une campagne où l'écurie subit bien plus de concurrence que ces trois dernières années, puisque Ferrari joue régulièrement la victoire alors que Red Bull se mêle souvent à la lutte pour le podium.

La structure de Brackley a d'ailleurs connu quelques bouleversements dans ses hautes sphères, puisque le directeur technique Paddy Lowe a quitté l'équipe, remplacé par James Allison. Toto Wolff semble toutefois ravi d'avoir eu un nouveau défi à relever.

"Un certain facteur de perturbation n'est pas négatif", affirme l'Autrichien. "Je dirais que je suis satisfait de nos performances. Parce que si on m'avait dit cet hiver que nous gagnerions six courses et obtiendrions huit pole positions, j'aurais signé."

"Mais ça a été bien plus difficile que les résultats ne le laissent paraître, car il y a eu des courses très serrées avec Ferrari. À Barcelone, Sebastian [Vettel] était très près de Lewis, puis à Sotchi et à Spielberg, très près de Valtteri."

"Dans l'ensemble, je dirais que nous nous en tirons bien, vu les nombreux changements qu'il y a eu. Nous savions à quel point ce serait difficile de rester compétitif avec un tel changement de réglementation car ça n'a jamais été fait."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Jeu 24 Aoû - 12:41

source Motorsport.com du 24/08/2017

Mercedes veut un plan B pour éviter un nouveau cas Rosberg



Le 2 décembre dernier, Nico Rosberg prenait le monde de la Formule 1 par surprise en annonçant sa retraite du sport automobile, cinq jours après avoir remporté le Championnat du monde 2016.

Rosberg avait pourtant un contrat en bonne et due forme pour une cinquième campagne au sein de l'écurie Mercedes en 2017, cette dernière se retrouvant en fâcheuse posture à un stade de l'année où les contrats sont déjà signés pour la saison suivante, du moins en ce qui concerne les pilotes de pointe.

La structure menée par Toto Wolff a finalement trouvé un accord avec Williams, qui a libéré Valtteri Bottas, ainsi propulsé dans le team triple Champion du monde en titre. Pascal Wehrlein, protégé de la marque à l'étoile, a été jugé trop inexpérimenté et placé chez Sauber.

"Trouver un accord a été très difficile", commente Wolff pour Motorsport.com. "C'est facile de résoudre des problèmes quand on les voit arriver, mais celui de Nico est sorti de nulle part, à un moment où la plupart des pilotes avaient déjà un contrat pour l'année suivante. Cela n'a pas été facile."

"Nous savions que nous avions Pascal comme option, mais il était sûrement trop jeune pour se brûler les ailes dans une voiture capable de gagner des courses face au meilleur pilote de la grille. Valtteri était notre premier candidat, mais Williams voulait évidemment le garder."

"Ce n'était pas le seul facteur. Il y avait de nombreuses facettes : il fallait indemniser Williams financièrement. Qui allaient-ils prendre ? Qu'allait-il advenir de Pascal ? Et puis il fallait le contrat de Nico. Heureusement, nous avons concrétisé avec notre option favorite."

Un plan B

Mercedes a néanmoins bien l'intention d'éviter toute situation similaire à l'avenir, alors que les contrats de ses pilotes expirent fin 2017 (pour Bottas) et 2018 (en ce qui concerne Lewis Hamilton).

"En Formule 1, il faut une solution de secours, un plan B", poursuit Wolff. "Même quand il y a un contrat, ça ne veut pas forcément dire que tout va en être ainsi. Les circonstances pourraient changer. Ce que nous avons actuellement est un plan A, puis il y aura évidemment divers scénarios possibles, car le marché des pilotes changera beaucoup en 2018 et en 2019. C'est important de réfléchir aux plans B et C."

Or, nombreux sont les pilotes dont le contrat actuel va expirer dans les 18 prochains mois. "C'est très complexe", reconnaît Wolff. "Un pilote peut se retrouver dans beaucoup d'écuries. Et il y a certainement quelques pilotes qui seraient performants dans une Mercedes. Donc il faut étudier tous les scénarios."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par R-ONE_97 le Jeu 24 Aoû - 12:45

Un plan B ... comme Bocon !

_________________
"Je n'ai rien d'intéressant à dire à mon sujet"
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur

PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 6761
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 20

http://www.gt6-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Sam 26 Aoû - 21:22

source Motorsport.com du 26/08/2017

Wolff nie toute discussion contractuelle entre Mercedes et Vettel



En dépit des propos de Niki Lauda, Toto Wolff a assuré que Mercedes n'avait pas discuté avec Sebastian Vettel au sujet d'un possible transfert à l'avenir.

Samedi matin, suite à l'annonce de la prolongation de contrat de Sebastian Vettel chez Ferrari, Niki Lauda a révélé qu'une brève discussion avait eu lieu avec le quadruple Champion du monde, avant que l'échange ne prenne rapidement fin. "Nous avons brièvement discuté avec lui une fois, mais plus Ferrari était compétitif, moins il avait de raisons de vouloir partir", a expliqué le président non exécutif de Mercedes à Sky Sports. "Nous avons donc arrêté immédiatement il y a deux mois. Je crois que chaque pilote, s'il est intelligent, discute avec plus d'une équipe. Ensuite, on négocie là où on est le mieux placé. C'est ce qu'il a fait."

Toutefois, Toto Wolff a relativisé ces propos plus tard dans la journée, laissant entendre qu'il y avait eu une certaine "confusion" tout en reconnaissant que Lauda et Vettel avait eu une conversation d'ordre général en vue de l'avenir.

"Il n'y a eu aucune discussion avec Sebastian autour d'un contrat entre lui et Mercedes", assure le directeur de l'écurie allemande. "Je ne sais pas ce qui a été demandé à Niki, mais les gens se croisent dans le paddock, et parfois on peut se dire 'Que fais-tu ? Que se passe-t-il ?'. Aucune discussion n'a eu lieu, aucune. C'est de la confusion. Je dis toujours la vérité. Vous ai-je jamais menti depuis cinq ans que je suis ici ? Je ne me moque pas, je ne vous dirais pas quelque chose si je ne voulais pas vous le dire. Ce que je vous dis, c'est qu'il n'y a eu aucune conversation au sujet d'un contrat. Aucune."

Pourquoi alors Niki Lauda a-t-il donné une version des faits différentes samedi matin ? Toto Wolff s'explique : "Parce que Niki a eu une conversation autour d'un café avec Sebastian et lui a dit : 'Sinon, que fais-tu ces trois prochaines années ?' Et Sebastian a répondu 'J'y réfléchis'. Ils ont eu une conversation. En fait, ils n'ont pas pris de café, car il n'y a pas de café entre les hospitalités, donc je crois qu'ils se sont juste croisés. Je ne dis pas ça de manière négative. Je pense que l'échange et la communication sont importants, et Niki est notre ambassadeur, ça a peut-être pu se produire. Mais il n'y a pas eu de discussion. Considérez-vous que se croiser par coïncidence dans un paddock, et dire que nous devrions peut-être avoir une discussion un jour, ce sont des discussions ? C'est une conversation, mais ça n'est pas allé au-delà."

Revenant au line-up 2018 de Mercedes, Toto Wolff a confirmé que, bien que rien ne soit encore officialisé, la prolongation de contrat de Valtteri Bottas était naturelle : "C'est évident de continuer avec Valtteri l'année prochaine, ça dépend juste de détails administratifs, et nous verrons comment ça se passe à l'avenir. Il y a une grande chance qu'il soit là."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Dim 27 Aoû - 11:55

source Motorsport.com du 27/08/2017

Mercedes prêt à revoir sa politique sur les consignes d'équipe



Toto Wolff a reconnu que Mercedes gardait la porte ouverte concernant la stratégie d'équipe, étant donné que Ferrari privilégie le leader du championnat, Sebastian Vettel.

Mercedes a toujours fonctionné en refusant d'avantager un pilote par rapport à l'autre, surtout quand les deux sont en lutte pour le titre, comme c'est le cas de Lewis Hamilton et de Valtteri Bottas en 2017.

Cependant, des situations comme la Hongrie – où Bottas a laissé passer Hamilton avant que la position ne soit rendue car le Britannique n'est pas parvenu à dépasser Kimi Räikkönen – ont conduit Mercedes à envisager chaque cas séparément, l'équipe essayant de maximiser ses chances dans les deux championnats.

"C'est une chose à laquelle nous avons beaucoup réfléchi lors des deux dernières semaines", explique Wolff. "Et la réponse est que nous souhaiterions garder nos options ouvertes. Parce qu'on ne peut pas prévoir tous les scénarios, ça se passe toujours différemment que ce que l'on attend. Ferrari est dans la situation bénéfique où Vettel est vraiment devant au niveau des points, et il est clair que Kimi va le soutenir."

"Ce n'est pas notre philosophie des dernières années, mais nous allons analyser chaque situation en course, et ce que cela signifie pour le championnat pilotes, et le championnat constructeurs."

Pas surpris par Ferrari à Spa

Wolff a déclaré que l'équipe n'était pas surprise par le rythme de Ferrari à Spa, où Vettel s'est intercalé entre les deux Mercedes sur la grille. "Nous ne sommes pas surpris, parce qu'ils attaquent très fort. Je pense que c'est à nouveau un rappel qu'il faut continuer à faire le maximum d'efforts."

"Je ne sais pas quel aurait été le véritable écart en qualifications, mais effectivement Lewis a produit un tour brillant. Seb a eu un peu d'aspiration à la fin, ce qui équivaut à peut-être un dixième ou deux. Donc l'écart aurait pu être de quatre ou cinq dixièmes."

"Mais étant donné qu'il s'agissait d'un tour exceptionnel, c'est toujours quelque chose qui nous laisse sur nos gardes, parce que nous savons qu'il y a des pistes où nous avions du déficit par le passé et un de ces circuits [Singapour] arrive bientôt. Donc c'est là que nous devons être forts, et améliorer la voiture, comprendre la voiture et être performants."

"Je pense que ça va être assez excitant parce que les quatre pilotes ont une voiture qui est capable de gagner la course. Et le départ est un moment crucial, sortir de l'Eau Rouge la première fois offre une opportunité. À partir de là, les choses deviennent plus difficiles. Je suis juste excité, positivement."

Manque de grip pour Bottas

Wolff a aussi avancé des raisons pour expliquer l'écart entre Hamilton et Bottas à Spa, le Finlandais ayant eu du mal à se mettre dans le rythme ce week-end. "Ce dont il a souffert était un manque général de grip, c'était le message principal. Et on a pu voir que ce n'était pas dans un virage en particulier, c'était un peu partout dans le secteur 2."

"Il faut trouver ce qui se passe. Nous pouvons voir qu'il y a un manque d'adhérence. De l'autre côté, nous avons un pilote qui a connu une journée exceptionnelle, et qui est dans un état d'esprit exceptionnel."

"Donc, je suis en fait heureux de la façon dont [Bottas] s'est comporté pendant les qualifications. Il était à une seconde ce matin, quand la voiture n'était pas bonne, et il a terminé à cinq dixièmes. Entre temps, il était à trois dixièmes."

"Peut-être que ce n'est pas un de ses bons week-ends, et peut-être que ce n'est pas un des bons week-ends de sa voiture non plus."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Dim 27 Aoû - 20:01

source Motorsport.com du 27/08/2017

Wolff : Pérez a fait "n'importe quoi" lors du 2e contact avec Ocon



Impliqué dans l'avenir d'Esteban Ocon, pilote de la filière Mercedes, Toto Wolff a jugé que son équipier Sergio Pérez avait fait "n'importe quoi" au 30e tour du GP de Belgique 2017 de F1.

Même si la victoire de Lewis Hamilton est un motif de satisfaction pour l'Autrichien, en tant que responsable du programme des Flèches d'Argent, il a également réagi au double accrochage entre les pilotes Force India, qui est devenu une habitude depuis l'arrivée au sein de l'écurie d'un Ocon incisif.

Interrogé par Canal+, Wolff estime que cette lutte va bien trop loin et tance Sergio Pérez, qu'il estime responsable de l'accrochage du 30e tour. "Ça va trop loin. Au début, après le départ de la course, l’argument qu’il ne l’a pas vu, on peut l’accepter. Mais après, [la manoeuvre] vers la droite, même si la position d’Esteban ne lui faisait rien, parce que soit il l’aurait doublé en ligne droite, [soit après] l’Eau Rouge… n’importe quoi."

Le "secret espoir" que Ferrari serait moins proche

Revenant sur le Grand Prix, remporté par Hamilton malgré la constante pression de Sebastian Vettel, le directeur exécutif de la marque à l'Étoile a expliqué pour Sky Sports le choix des gommes tendres dans l'ultime relais, face aux ultratendres de l'Allemand.

"C'est une discussion que nous avons eue. Nous n'avions pas d'ultratendres neufs, nous les avions utilisés en qualifications, contrairement à Ferrari. Nous pensions que les tendres allaient être les meilleurs pneus pour les 13 ou 14 derniers tours, et ça a été la bonne décision."

"Nous avons un très bon groupe qui se réunit et discute des pneus à prendre, car il y a beaucoup de variables, notamment le fait que les pneus sont un cran plus durs. C'était la bonne décision, au final. Bonne réflexion à Brackley."

Une décision d'autant plus bonne qu'elle a permis de contenir une Ferrari SF70H revigorée après sa dernière sortie plutôt ratée sur un tracé de vitesse, à Silverstone. "Mon secret espoir était que ça allait être plus facile pour nous", a reconnu Wolff pour Canal+, "mais on voit qu’ils ont fait du développement pendant l’été, la Ferrari fonctionne beaucoup mieux qu’à Silverstone et il faut que nous, on continue notre push de développement, qu’on ait un bon résultat à Monza, qu’on fasse le mieux possible à Singapour et ça va aller jusqu’à la fin."

"Nous ne sommes pas bons sur les circuits à fort appui comme Singapour, et Ferrari nous a rattrapés sur les circuits comme Spa, donc nous devons les rattraper sur les circuits comme Singapour", a-t-il ajouté sur Sky Sports. "Il nous reste quelques semaines, nous devons tout donner."

Tout donner et peut-être notamment des consignes. En effet, en finissant cinquième du GP, Bottas est désormais relégué à 41 points de Vettel et à 34 de son équipier. De quoi donner à réfléchir, à huit épreuves du terme de la saison.

"On peut prendre chaque course l’une après l’autre et voir comment ça se développe", lance Wolff pour Canal+. "Aujourd’hui, le gap est plus grand entre Valtteri et Lewis et ça va vers cette direction. Je veux pas [m'engager] encore complètement."

Il aura en tout cas toute la détermination d'un Hamilton en forme après la trêve. "Je le ressens ému et je le ressens très fort après l’été. En rentrant, on avait un meeting à Brackley et il avait dit ‘maintenant, il faut qu’on mette tout’, et je le vois comme ça, très concentré."

Pour finir, l'Autrichien est revenu sur la rumeur qui veut que Mercedes aurait introduit un nouveau moteur, à consommation d'huile élevée, en dépit d'un gentlemen's agreement avec les autres motoristes qui doit entrer en vigueur à Monza.

"Je n'ai rien entendu de Ferrari, il paraît qu'il y a quelque chose dans la presse", a-t-il déclaré pour Sky Sports. "Nous avons un moteur neuf ce week-end, et nous fournissons des moteurs à nos clients, donc il faut qu'ils soient au même niveau."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Mar 29 Aoû - 10:16

source Motorsport.com du 28/08/2017

Combustion d'huile : pas de tension avec Ferrari selon Mercedes



Mercedes a minimisé l'existence de tensions avec Ferrari au sujet de la controverse concernant la combustion d'huile, après avoir introduit un nouveau moteur en Belgique.

La FIA s'est démenée toute la saison pour empêcher les équipes d'utiliser la combustion d'huile pour gagner en performance, publiant une série de directives techniques. La dernière en date est intervenue en juillet, quand la FIA a informé les équipes que tout moteur introduit à partir du Grand Prix d'Italie serait autorisé à consommer un maximum de 0,9 litre d'huile pour 100 kilomètres. Cependant, les moteurs introduits avant cette échéance sont autorisés à utiliser jusqu'à 1,2 litre pour 100 kilomètres, procurant un avantage à quiconque disposerait de moteurs prêts avant l'Italie.

Mercedes a introduit comme prévu sa quatrième et dernière unité de puissance de la saison en Belgique, déclenchant des interrogations quant au fait que ce timing soit lié ou non à la limite d'huile imposée à partir de Monza. Ferrari, particulièrement, ne serait pas content de cette situation, après avoir eu le sentiment que Mercedes n'introduirait pas de nouveau moteur en Belgique et s'être fait prendre par surprise.

On a laissé entendre qu'il y aurait eu une sorte de gentlemen's agreement entre Mercedes et Ferrari pour ne pas introduire de moteur en Belgique, mais des sources au sein des deux écuries ont confirmé qu'il n'y avait eu aucune discussion entre elles à ce sujet.

Malgré tout, le gain de performance de la nouvelle unité de puissance ayant aidé Lewis Hamilton à décrocher la pole position et la victoire, la question de la combustion d'huile et de tout avantage potentiel que Mercedes pourrait en tirer restera probablement un sujet de discussion.

S'exprimant après le Grand Prix de Belgique, le directeur de Mercedes, Toto Wolff, se montrait confiant pour que la polémique autour de la combustion d'huile ne devienne pas une source de conflit entre son équipe et Ferrari, ajoutant qu'il serait très heureux de discuter de tout problème avec ses concurrents.

"Nous sommes de féroces compétiteurs, et les relations que nous avons, c'est que s'il y a un problème, nous nous réunissons et nous en discutons à huis clos", a-t-il déclaré quand Motorsport.com l'a interrogé au sujet de la combustion d'huile. "Ça n'est pas arrivé. Nous devons faire attention à ce que ces choses-là ne deviennent pas publiques d'une manière qui ne soit pas correcte et fausse. Pour le moment, je suis détendu à ce sujet."

Des sources ont indiqué que le nouveau moteur Mercedes avait permis de gagner environ un dixième de seconde à Spa, jouant ainsi un rôle crucial dans le succès de Hamilton. Wolff a cependant fait savoir que ce serait une erreur de le désigner comme un composant ayant joué un rôle essentiel dans cette victoire.

"Je crois qu'actuellement, tel que c'est, il faut extraire chaque petite part de performance, et c'était particulièrement difficile, car nous devions équilibrer notre performance en qualifications par rapport à la performance en course", a-t-il expliqué. "Nous avons abandonné de la performance en qualifications dans le deuxième secteur afin d'avoir cet avantage en course. Il faut donc ajouter toutes ces choses, ces millisecondes, qui forment un nombre. C'était suffisant pour que l'on gagne. Donc tout s'est additionné, mais je ne pourrais pas designer un élément comme en étant responsable."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Mer 30 Aoû - 19:22

source Motorsport.com du 30/08/2017

Le nouveau contrat de Hamilton sera discuté après la fin de saison



Mercedes va retarder les discussions avec Lewis Hamilton en vue de la prolongation de son contrat, en attendant le dénouement de la lutte pour le titre pilotes 2017.

Le Britannique est engagé depuis le début de saison dans un duel très serré avec Sebastian Vettel, qui s’est de nouveau matérialisé en Belgique où les deux hommes ont passé la course à moins de deux secondes, le triple Champion du monde finissant par l’emporter au bout des 44 boucles du GP.

Hamilton dispose actuellement d’un contrat avec Mercedes qui court jusqu’en 2018, et des rumeurs ont fait état d’une possible prolongation de trois années supplémentaires après cela. Récemment, son rival de Ferrari s’est lui engagé avec la Scuderia jusqu’en 2020.

Le directeur exécutif de la marque à l'étoile, Toto Wolff, a pour sa part déclaré qu’il n’y avait aucune raison de se presser et qu’il valait mieux concentrer son attention sur la lutte pour les championnats. "Notre relation est très bonne et je pense que chacun apprécie ce qu’il a en l’autre."

"Mais ce n’est pas un sujet que nous voulons aborder actuellement, lors des courses restantes de la saison. C’est un dernier tiers d’année intense, et nous allons aller à son terme, et ensuite nous discuterons."

L'alliance entre les Flèches d'Argent et Lewis Hamilton a d'ores et déjà débouché sur un impressionnant palmarès, le #44 ayant conquis, en quatre saisons et demie (soit 90 Grands Prix), deux titres mondiaux et ajouté 42 poles et 37 victoires à ses statistiques.

Mercedes doit aussi prochainement annoncer s’il souhaite conserver Valtteri Bottas, même si la décision que prendra la structure allemande ne fait à ce stade quasiment aucun doute. Reste à savoir la durée du contrat du Finlandais car, fin 2018, un pilote comme Daniel Ricciardo sera disponible, et fin 2019, ce sera au tour de Max Verstappen. Cela pourrait potentiellement peser dans la balance.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Ven 1 Sep - 17:23

source Motorsport.com du 01/09/2017

Combustion d'huile : Mercedes assure ne pas contourner la règle



Mercedes maintient le fait que le timing des nouvelles restrictions concernant la combustion d'huile n'a joué aucun rôle dans sa décision d'introduire son dernier moteur de la saison lors du Grand Prix de Belgique.

Le choix du constructeur allemand d'apporter sa quatrième unité de puissance à Spa – le dernier Grand Prix où les moteurs pouvaient bénéficier d'un niveau de consommation d'huile plus élevé – a soulevé des théories selon lesquelles Mercedes voulait profiter de cet avantage jusqu'au terme de la saison. La FIA a en effet réduit la consommation d'huile à 0,91 litre pour 100 kilomètres à compter de Monza, contre 1,2 litre auparavant, mais cette limite ne s'applique que sur les unités de puissance introduites à partir de ce week-end.

En marge du Grand Prix d'Italie, Toto Wolff a renouvelé ses affirmations : introduire le nouveau et dernier moteur de la saison à Spa a été fait pour des raisons liées à la performance, et non au changement de règlement autour de la combustion d'huile.

"Ça a complètement dépassé toute proportion", assure le directeur de Mercedes quant à la polémique autour de la combustion d'huile. "La raison pour laquelle nous avons introduit [ce moteur] plus tôt était que nous voulions apporter de la performance supplémentaire en piste, avec le risque d'avoir à faire de bien plus de courses jusqu'à la fin de saison [avec le même moteur] que nos concurrents directs. On manque aussi de temps pour davantage de développement. Plus on attend pour la dernière introduction, plus on peut améliorer l'évolution. Ce sont les raisons pour lesquelles nous l'avons apporté, et pas pour extraire un avantage de performance lié à la capacité de consommer de l'huile. Si vous demandez à la FIA, vous serez plutôt intéressés par les résultats."

Mercedes sous la limite de la FIA dès Spa ?

Des sources indiquent que l'unité de puissance Mercedes aurait fonctionné sous la limite de 0,91 litre d'huile pour 100 kilomètres lors du Grand Prix de Belgique, soit en conformité avec le règlement prévu à partir de Monza. Si Ferrari a été pris par surprise en découvrant la décision de l'écurie allemande de changer son moteur dès Spa-Francorchamps, son directeur Maurizio Arrivabene assure ne pas y voir de problème majeur. "Avant toute chose, nous n'avons pas de conflit, et je ne veux pas commenter ce type de choses", insiste l'Italien. "Mercedes a introduit un moteur plus tôt, ce qui a aussi des désavantages sur la longueur de la saison, car ils n'ont plus de développement possible."

D'après les informations de Motorsport.com, Ferrari devrait introduire la dernière évolution de son moteur lors du Grand Prix de Malaisie, mais cela dépend encore des tests de fiabilité réalisés à Maranello. Cette ultime spécification pourrait apporter un gain de performance non négligeable, mais des doutes subsisteraient quant à sa longévité.

Ferrari dément en tout cas avoir reporté cette évolution suite à la limitation de consommation d'huile décidée par la FIA. "Ça n'a rien à voir avec ça", prévient Maurizio Arrivabene. "Nous avons un plan au début de l'année, et nous aimerions introduire cette quatrième unité de puissance au bon moment, avec la bonne puissance. Voici la réponse. Ça n'a rien à voir avec l'huile."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Dim 3 Sep - 18:07

source Motorsport.com du 03/09/2017

Wolff minimise sa rencontre avec Verstappen



Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, a nuancé la signification de la rencontre avec Jos Verstappen lors du Grand Prix d’Italie, tout en concédant qu’il gardait un œil sur la future disponibilité de Max.

Après une récente série de problèmes de fiabilité, l’avenir à long terme de Max Verstappen chez Red Bull a été remis en question, le Néerlandais exprimant clairement la nécessité d’une amélioration des choses en vue d’une potentielle prolongation de contrat.

Verstappen est actuellement lié à Red Bull pour 2018, mais il semble avoir des options pour quitter l’écurie autrichienne en 2019. Une discussion entre son père Jos et Toto Wolff, dans le motorhome Mercedes, ce vendredi à Monza, a nourri la rumeur d’un potentiel accord, mais le responsable de l’Étoile insiste sur le fait que cette discussion ne concernait pas cela.

"Je connais Jos depuis de nombreuses années", a déclaré Wolff pour Sky Germany. "Nous avons un ami commun, Frank. Il est en visite ici. Donc Niki [Lauda] et moi étions dans le bureau. Nos amis néerlandais sont venus et nous avons pris un café avec eux. Ni plus, ni moins."

Quand il lui est demandé s'il y avait un intérêt pour Verstappen, afin d'en faire un pilote Mercedes à l'avenir, il répond : "Pour l'année prochaine, pas d'intérêt pour Max Verstappen. Il n'est pas disponible."

Cependant, bien conscient des interrogations pour 2019, Wolff a indiqué que Mercedes gardait un oeil sur plusieurs jeunes pilotes. "Il est un des noms qu'il faut avoir sur le radar. Max est une des futures stars de la Formule 1. Comme beaucoup d'autres, comme Valtteri [Bottas], comme Daniel [Ricciardo]. Max et Esteban Ocon font également partie de ce groupe de pilotes."

Mercedes devrait conserver Valtteri Bottas pour 2018 après une première partie de campagne solide au sein de l'écurie, mais il reste des questions concernant la durée de l'engagement. Wolff d'ajouter : "Tout est dans les détails. Il n'y a aucune question sur le fait de continuer avec Valtteri. Il a fait un travail vraiment bon cette année. Il a aussi eu des bas, qu'il doit comprendre. Mais nous ne pouvions pas espérer plus de sa première année."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Lun 4 Sep - 15:18

source Motorsport.com du 04/09/2017

Mercedes ne croit pas à une chute de performance de Ferrari



Après sa démonstration de Monza qui s'est terminée par un doublé, Mercedes ne pense pas pour autant avoir pris l'ascendant sur Ferrari en termes de performance, et penche plutôt pour la théorie du week-end "sans" dans les rangs de la Scuderia.

Lewis Hamilton a décroché une victoire ne souffrant d'aucune contestation lors d'un Grand Prix d'Italie qu'il a dominé de bout en bout. Dans son sillage, Valtteri Bottas a permis à Mercedes de signer son troisième doublé de la saison, tandis que Sebastian Vettel a terminé troisième mais à 36 secondes du vainqueur. Un écart abyssal et bien peu représentatif de ce que l'on a vécu quelques jours plus tôt à Spa-Francorchamps. Une différence suffisamment notable pour que Toto Wolff considère que Ferrari a connu un accident de parcours à Monza, et pas une véritable chute de performance, même si la réaction de Sergio Marchionne a été cinglante.

"Les émotions sont importantes, et quand on connaît une mauvaise journée, on ne peut pas le cacher", a réagi Toto Wolff aux propos du président de Ferrari. "Pour moi, il semble que Ferrari a fait un pas en arrière ce week-end. Je pense que nous étions très solides, mais qu'ils n'ont pas non plus été performants comme tout le monde l'attendait. Red Bull est parti du fond de la grille et a presque terminé troisième. Il y a quelque chose qui ne colle pas, quelque chose qui n'est pas comme ça devrait être. Donc je peux comprendre qu'ils soient déçus."

Une voiture bonne d'entrée de jeu

Les difficultés de Ferrari à domicile ne sont toutefois pas la préoccupation première du directeur de Mercedes, qui salue surtout l'énorme travail accompli par ses hommes au cours des dernières semaines.

"À Spa, ce n'était pas aussi évident, et je pense que le travail qu'ont fait les gars en analysant ce qui nous manquait là-bas était vraiment incroyable", souligne Toto Wolff. "Dès le départ, nous avions une voiture qui était vraiment solide, bonne à piloter. En qualifications, il y avait tellement de possibilités de faire une erreur. Mais la voiture était bonne dès le début, avec beaucoup de grip, une bonne marge, et c'était pareil en course. Nous avons prouvé que nous avons bien récupéré depuis Budapest, dans un certain sens, depuis Spa aussi, et nous progressons avec la voiture."

Histoire d'enfoncer la tête de Ferrari sous l'eau, Toto Wolff révèle également que durant le Grand Prix d'Italie, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont sacrifié de la performance en n'utilisant pas la pleine puissance de leur moteur.

"Nous surveillions la matrice des dégâts avec le moteur pour essayer de trouver une façon de les laisser courir, mais également de ne pas trop endommager le moteur", explique l'Autrichien. "Mais on pouvait voir qu'ils attaquaient. Lewis est parti trop large dans la deuxième chicane, donc nous sommes bien conscients que, d'ici la fin de la saison, le kilométrage du moteur peut être crucial. Nous avons donc baissé un peu le régime."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Sam 9 Sep - 8:06

source Motorsport.com du 09/09/2017

Mercedes sait que Singapour sera "plus difficile"



En dépit d'une domination impressionnante à Monza, Mercedes s'attend à un défi hautement plus difficile à relever la semaine prochaine à Singapour.

Pour la première fois de la saison, Lewis Hamilton occupe la tête du championnat pilotes, grâce à sa victoire décrochée à Monza. Le Britannique est devenu le premier homme cette année à s'imposer deux fois de suite, pour prendre trois petits points d'avance sur Sebastian Vettel au classement.

En Italie, Mercedes n'a laissé que des miettes à ses adversaires, profitant également d'une Scuderia Ferrari qui a donné le sentiment de ne pas avoir réussi à exploiter son plein potentiel. Mais le terrain de jeu idéal que constituait le tracé où les moteurs sont rois n'a pas fait perdre le sens des réalités à l'écurie allemande. Sur une piste de Singapour aux caractéristiques totalement différentes, urbaine qui plus est, la firme à l'étoile ne s'attend pas à rigoler autant. Qui plus est avec, en tête, le souvenir de la laborieuse édition 2015…

"Singapour n'a pas été le meilleur endroit pour nous par le passé, et nous étions extrêmement ravis d'y gagner l'année dernière [avec Nico Rosberg], car nous avions connu un moment très difficile en 2015", rappelle Toto Wolff, directeur de l'écurie Mercedes. "Je crois toujours qu'il y a certaines caractéristiques des circuits qui conviennent ou non à la voiture, et on peut voir cette année que les circuits lents et sinueux ont plutôt convenu aux Red Bull et aux Ferrari. Beaucoup de circuits avec des virages à haute vitesse étaient bons pour notre voiture."

"Maintenant, je ne pense pas que ce soit quelque chose que l'on ne peut pas changer. Il s'agit de comprendre la voiture, et plus on parcourt de distance, plus on apprend. Cependant, je m'attends à ce que ce soit un week-end plus difficile pour nous qu'à Monza, Spa ou Silverstone, en raison de ces caractéristiques."

Des progrès dans les virages lents

Ces dernières semaines, Mercedes a notamment porté son attention sur le manque de performance de sa W08 dans les virages lents. La Flèche d'Argent rencontrait par exemple des difficultés dans le virage de la Source, à Spa-Francorchamps. En Belgique, la décision de sacrifier de l'appui aérodynamique au profit de la vitesse de pointe a toutefois permis à l'écurie de comprendre les besoins de sa monoplace dans les virages lents tels que ceux proposés par le circuit de Marina Bay dans une semaine.

"Avec la nouvelle voiture, nous cherchons encore comment simuler de la meilleure façon possible ce que l'on pense expérimenter en piste", précise Toto Wolff. "Nous avons fait des secteurs très solides à Spa, et nous avons sacrifié de la vitesse pure pour du rythme de course, donc nous manquions de performance avec peu d'appui, de stabilité au freinage, à la corde, de motricité. Nous avons essayé de comprendre ça et de l'optimiser pour Monza. On peut voir que nous n'avons pas rencontré ces problèmes à basse vitesse à Monza."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par Mathurin le Sam 9 Sep - 15:49

Doublé Ferrari à Singapour !

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par R-ONE_97 le Sam 9 Sep - 16:04

Oui c'est ce qu'il y a de plus logique...
Ils ont la voiture pour mettre la meilleure mercedes a 20sec en course. Et avec Ricciardo malin, ça peut mettre une Mercedes 5eme
Hamilton n'a pas intérêt à avoir un passage à vide style Sotchi ou Monaco, il paierait très cher. Kimi n'aura même pas le droit d'espérer quoi que ce soit

_________________
"Je n'ai rien d'intéressant à dire à mon sujet"
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur

PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 6761
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 20

http://www.gt6-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Lun 11 Sep - 12:07

source Motorsport.com du 11/09/2017

Mercedes aura des évolutions après Singapour



Le Grand Prix de Singapour qui approche est redouté par Mercedes, qui travaille sur le développement de son package à fort appui aérodynamique. Néanmoins, les évolutions ne devraient être disponibles que plus tard dans la saison.

Ferrari a souffert à domicile sur le tracé de Monza, mais la Scuderia entend prendre sa revanche en fin de semaine sur un circuit de Singapour qui devrait davantage convenir à la SF70H. Sur des pistes affichant le même type de caractéristiques, à Monaco et en Hongrie, l'écurie de Maranello s'est à chaque fois imposée cette année avec Sebastian Vettel, signant à chaque fois également un doublé.

Dans les rangs de Mercedes, on a pleine conscience de cette donne, tandis que Singapour réveille en plus le souvenir difficile de l'édition 2015, où l'écurie allemande s'était retrouvée en grande difficulté.

"Nous nous rendons à Singapour en sachant que ça pourrait être compliqué pour nous", admet Valtteri Bottas. "Nous avons vu que Ferrari était très fort sur les circuits qui demandent beaucoup d'appui, et ils semblent costauds aussi lorsqu'il fait chaud en course. Même Red Bull pourrait être très bon. Nous devons donc énormément travailler sur le package à fort appui dont nous disposons."

"Nous avons des évolutions en préparation, mais pas vraiment encore pour Singapour", ajoute le Finlandais. "Ce sera difficile, et nous ne pensons pas être les favoris à Singapour."

Lors du Grand Prix d'Italie, Mercedes a fait preuve d'une domination encore jamais vue cette saison. Il s'agissait néanmoins d'un tracé faisant la part belle à la puissance du moteur allemand, et même si l'écurie de Brackley s'est félicitée d'avoir trouvé des solutions pour les virages lents et amélioré la stabilité de la W08 par rapport au début de saison, Singapour sera un tout autre test.

"Nous avions un bon équilibre et nous avons vraiment fait du bon travail pour régler la voiture", reconnaît Bottas au sujet de Monza. "Mais c'est un circuit tellement différent des autres, on ne peut pas vraiment compter là-dessus. On ne peut pas se dire 'OK, nous avons trouvé quelque chose qui va désormais nous aider jusqu'à la fin de l'année'. Nous ne pensons pas de cette manière."


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Mar 12 Sep - 12:58

source Motorsport.com du 12/09/2017

Mercedes : "Singapour favorisera Ferrari et Red Bull"



Mercedes fait décidément profil bas. Dans la foulée de sa domination incontestable et de son doublé à Monza, l'écurie allemande martèle son inquiétude avant le Grand Prix de Singapour.

Mercedes a beau avoir porté son avance à 63 points sur Ferrari au championnat constructeurs, et vu Lewis Hamilton prendre les commandes pour la première fois de la saison chez les pilotes, l'échéance de Singapour est redoutée. C'est en tout cas ce que traduit la communication de l'équipe de Brackley, qui a réitéré ses inquiétudes et clairement désigné la Scuderia ainsi que Red Bull Racing comme étant les favoris du prochain Grand Prix.

Info ou intox ? Il ne fait aucun doute que la W08 a excellé cette année sur les circuits à haute vitesse et qu'elle a été davantage en difficulté sur des tracés sinueux tels que Monaco ou Budapest. Mais il serait certainement imprudent de sous-estimer le rythme de développement et la capacité de réaction de Mercedes depuis.

"Jusqu'à présent cette année, nous avons vu le pendule changer de sens en fonction du type de circuit", rappelle Toto Wolff, directeur de Mercedes. "Sur le papier, Singapour est le type de circuit qui devrait favoriser à la fois Ferrari et Red Bull. Tous les deux ont montré de solides performances sur des circuits à basse vitesse et demandant un maximum d'appuis, et nous avons eu la vie plus difficile dans ces endroits en 2017."

"Parfois, des caractéristiques comme celles-ci font simplement partie de l'ADN d'une voiture. Cependant, nous avons beaucoup appris de nos difficultés à Monaco, nous avons significativement élevé notre niveau de performance en Hongrie et nous avons fait de bons progrès dans la compréhension de ce dont nous avions besoin afin de tirer le meilleur du châssis."

Un circuit que Mercedes ne maîtrise pas

Mercedes ne semble pas craindre un scénario aussi délicat que celui de 2015, lorsque le week-end dans les rues de Singapour avait tourné à l'incompréhension générale et à une domination de Ferrari. En attendant les premiers tours de roue, le sentiment paraît balancer entre la confiance donnée par les progrès effectués au cours de la saison et la nature impossible à changer d'une monoplace.

"Identifier clairement nos points forts et nos faiblesses a été une force de notre équipe ces dernières saisons", souligne Toto Wolff. "En faisant tout pour devenir meilleur et plus fort dans chaque domaine, nous avons mis le doigt sur la plaie afin de comprendre les origines aussi bien de nos bonnes performances que des mauvaises."

"En 2015, Singapour nous a offert l'une des expériences les plus douloureuses de ces dernières saisons, alors nous nous sommes retroussés les manches, nous avons appris et réussi à rebondir avec une formidable victoire l'année dernière. Mais malgré ce succès, c'est un circuit que nous avons du mal à maîtriser avec sa combinaison de virages courts, sinueux, et ses courtes lignes droites avec une surface bosselée. Nous nous rendons en Asie avec la conscience de faire face à un gros défi."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Mer 13 Sep - 15:20

source Motorsport.com du 13/09/2017

Officiel - Mercedes confirme Bottas pour 2018



Mercedes a confirmé ce mercredi l'information que tout le monde attendait : Valtteri Bottas a été prolongé pour la saison 2018 de Formule 1, aux côtés de Lewis Hamilton.

Le Finlandais n'avait pas vraiment de quoi être inquiet : troisième du championnat, à 41 points de son équipier, auteur de ses deux premières victoires en discipline reine lors des Grands Prix de Russie et d'Autriche et loin d'être ridicule face à son triple Champion du monde d'équipier, avec lequel, en plus, il s'entend bien, Bottas avait de nombreux atouts dans sa manche au moment où la direction de Mercedes s'est penchée sur son avenir.

Un avenir qui s'écrira donc sous les étoiles du constructeur de Stuttgart la saison prochaine, Toto Wolff ayant récemment indiqué qu'il n'y avait pas vraiment de doute sur le fait qu'un accord allait être trouvé en ce sens.

C'est par la voie d'un tweet que Mercedes a confirmé l'information, sans préciser la durée de l'engagement, qui selon toute vraisemblance devrait être d'un an, afin que Mercedes puisse évaluer de nouveau la situation, qui devrait être plus ouverte, fin 2018.

"Valtteri a fait face à un grand défi cette année : rejoindre l’équipe au dernier moment, monter à l’avant de la grille de F1 et faire équipe avec le meilleur pilote de la discipline", a rappelé Toto Wolff, directeur exécutif de l'écurie. "Avec cela en tête, ses résultats sont probablement encore plus impressionnants."

"Il y a eu des hauts et des bas – plus de hauts que de bas – et de grands moments forts comme ses deux victoires en Russie et en Autriche. Globalement, l’équilibre de ses performances et sa trajectoire montante ont rendu facile la décision de continuer avec lui en 2018."

"Pour notre équipe, les facteurs bonus sont le respect et la sportivité qui se sont installés entre nos deux pilotes. L’alchimie et la dynamique entre Valtteri et Lewis fonctionnent et sont ce dont nous avons besoin pour lutter contre nos concurrents."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Mer 13 Sep - 15:22

source Motorsport.com du 13/09/2017

Le moteur F1 Mercedes a encore repoussé des limites



Le moteur de Mercedes en Formule 1 a atteint une nouvelle référence sur le banc d'essai à l'usine de Brixworth après avoir passé la barre des 50% d'efficacité énergétique pour la première fois.

Cette réalisation est la preuve des accomplissements immenses réalisés par le constructeur allemand dans l'amélioration de ses unités de puissance, qui sont les moteurs de course les plus efficaces de l'Histoire.

L'efficacité énergétique est devenue un facteur clé pour un constructeur de moteur moderne et est calculée grâce à la quantité d'énergie utile qui peut être produite par rapport à une quantité donnée d'apport thermique.

Dans la Formule 1 actuelle, cela est devenu particulièrement important car il y a une limite stricte de débit d'essence de 100 kg/heure. L'efficacité à 50% de Mercedes en fait donc un des meilleurs moteurs à combustion interne au monde.

Il approche désormais des niveaux d'efficacité énergétique atteints par les moteurs diesel des grands bateaux porte-containers, même si les turbines au gaz peuvent offrir une efficacité de 60%.

La barre des 50%, qui n'a pas encore été atteinte en piste, est bien plus haute que les 30% d'efficacité que les anciens moteurs atmosphériques pouvaient produire. Quand la F1 est entrée dans la nouvelle ère turbo hybride en 2014, les moteurs Mercedes avaient un taux de conversion de 44%, et des progrès ont également été faits depuis lors.

Dans une chronique pour le site officiel de Mercedes, l'équipe déclare : "Les anciens moteurs atmosphériques ont atteint un pic de 29% d'efficacité énergétique pendant l'ère V8, alors que la dernière fois que nous avions vu ces niveaux de puissance en Formule 1 était en 2005, avec un V10 qui engloutissait du carburant à un niveau énorme de 194 kg/heure. Avoir réduit de moitié le débit d'essence pour la même quantité de puissance, c'est quelque chose."

"Trois ans et demi après avoir fait ses débuts, l'unité de puissance Mercedes-AMG F1 a désormais atteint un rendement de conversion de plus de 50% pendant des tests sur le banc d'essai à Brixworth."

"En d'autres termes, il produit désormais plus d'énergie qu'il en perd, une étape remarquable pour tout moteur hybride et surtout de course. Par rapport à 2014, la puissance est de 109 chevaux supérieure tout en utilisant la même quantité de carburant."

Mercedes a utilisé une version de son unité de puissance F1 pour son nouveau Project ONE, qui dispose d'une efficacité énergétique de 40%.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par Mathurin le Mer 13 Sep - 23:28

Intéressant cet article sur le rendement

C'est bien pour Bottas, mérité, en attendant Ocon en 2019

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 261 courses : 135 victoires / 85x 2eme / 25x 3eme / 245 podiums / 9x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 125 qualifications : 59 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Project Cars, Drive Club, TTR, Dirt Rally, Gran Turismo Sport
Jeux PS3 : GT5, GT6, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 44086
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par R-ONE_97 le Jeu 14 Sep - 6:18

Constructeur *anglais*
Il n'y a plus rien en Allemagne hormis le patron et le siège social de Mercedes

_________________
"Je n'ai rien d'intéressant à dire à mon sujet"
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur

PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 6761
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 20

http://www.gt6-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercedes (2017)

Message par guy3865 le Jeu 14 Sep - 8:25

mais avec le Brexit , est ce que tous ces constructeurs (sauf les vrais 'british' comme Williams par ex.) ne vont ils pas revenir en Europe ?

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 37035
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum