McLaren (2017)

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Mar 2 Mai - 9:48

source Motorsport.com du 02/05/2017

Accord moteur avec Mercedes : McLaren assure que Jordan "a tort"



Après une rumeur lancée par Eddie Jordan selon laquelle un accord a été conclu entre McLaren et Mercedes pour la fourniture de moteurs dès 2018, les deux structures ont démenti cette affirmation.

Depuis plusieurs semaines, la question d'un retour de McLaren dans le giron de l'Étoile, en dépit du partenariat technique poussé mais pour le moment infructueux avec Honda, s'est fait jour et a pris une certaine ampleur quand des discussions ont été évoquées entre les deux parties.

Forcément, la situation de l'équipe de Woking est un argument de poids dans la crédibilité d'une telle rumeur, quand bien même les dirigeants de McLaren ont tenté de déminer le terrain. Après deux saisons très compliquées, le renouveau du V6 turbo hybride nippon semble avoir ramené l'alliance des deux marques en arrière, avec une fiabilité quasi inexistante et une performance forcément diminuée.

Et quand Eddie Jordan, qui a déjà levé de gros lièvres ces dernières années, et notamment celui du transfert de Lewis Hamilton chez Mercedes fin 2012, assure que la firme allemande et l'écurie britannique ont d'ores et déjà un accord en vue de 2018, il est particulièrement écouté.

"Ils vont débuter la saison 2018 avec un moteur Mercedes", a-t-il ainsi lâché sur Channel 4, en expliquant que le fait de voir Honda motoriser Sauber – annonce qui n'était pas encore officielle au moment de sa prédiction – ouvrait la porte d'une séparation.

Toutefois, Éric Boullier, directeur de la compétition McLaren, a tenu à démentir catégoriquement les déclarations de l'Irlandais : "Je suis très confiant pour vous dire qu'Eddie Jordan a tort", a-t-il expliqué pour Motorsport.com.

Quant à Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes AMG, il estime que McLaren peut revenir au meilleur niveau sans l'aide de Mercedes : "Ils n'ont pas besoin de notre moteur", a-t-il assuré pour Channel 4.

"Ils ont une relation avec Honda qui traverse une phase difficile actuellement. Mais McLaren et Honda ont les ressources, humaines et financières, pour se sortir de cette situation difficile."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Mar 2 Mai - 9:50

je serai plus enclin à croire ce que dit E. Jordan que ce que veut bien dire McLren et/ou Mercedes

il n'y a pas de fumée sans feu, comme on dit si bien ...

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Mer 3 Mai - 17:22

source Motorsport.com du 03/05/2017

La F1 à Long Beach, un projet irréaliste selon Brown



PDG de McLaren, Zak Brown a douché les récentes rumeurs annonçant l'éventuelle organisation d'un Grand Prix de Formule 1 à Long Beach, notamment en raison du budget que cela requerrait.

Le groupe américain Liberty Media, qui a racheté la Formule 1 fin 2016, espère implanter la catégorie reine du sport automobile davantage outre-Atlantique, sur un marché qui lui a toujours résisté.

Après quatre saisons sans Grand Prix des États-Unis, la F1 a fait son retour au pays de l'Oncle Sam en 2012 sur le Circuit des Amériques, au Texas, et la possibilité d'organiser une deuxième manche du Championnat du monde dans ce pays est désormais envisagée.

Le nom de Long Beach a alors été évoqué, ce circuit urbain ayant accueilli la F1 jusqu'en 1983 avant de tenir des courses de Champ Car, puis d'IndyCar. Zak Brown fait toutefois montre de scepticisme à cette idée.

"Le Grand Prix de Long Beach est évidemment un événement fantastique et a une grande Histoire de 43 ans, initialement avec la Formule 1 mais plus récemment avec l'IndyCar", reconnaît Brown. "C'est un très bon circuit d'IndyCar. Mais vu les finances requises par la Formule 1, il faudrait d'énormes subventions du gouvernement, et de ce que je sais, je ne crois pas que Long Beach soit prêt à payer ce genre de frais."

"L'autre point très important, c'est que pour tenir une course de Formule 1, il faudrait que le circuit soit au Grade 1 de la FIA. Il faudrait alors qu'il soit plus long avec plus de dégagements et un grand bâtiment pour les stands. Mais la piste est juste à côté du port, donc ce n'est pas vraiment un environnement facile à modifier ! De plus, le circuit entier se trouve sous la juridiction de la Commission côtière de Californie, donc toute modification du circuit telle que la construction nécessaire du complexe des stands serait sujette à leur analyse et approbation."

"Même du point de vue de la construction, il faudrait dépenser des dizaines et des dizaines et des dizaines de millions de dollars. Pour couronner le tout, la Formule 1 demande des frais d'inscription au calendrier bien plus élevés que l'IndyCar."

"Quand on associe ces deux coûts, il n'y a pas de modèle économique où les investisseurs privés peuvent obtenir un retour sur investissement, donc tout le budget revient à l'État de Californie et à la ville de Long Beach. Je sais que KPMG a été engagé pour mener une étude, mais cette étude va dire que cela coûterait un investissement de centaines de millions de dollars."

À titre de comparaison, le Circuit des Amériques verse 250 millions de dollars sur dix ans au Formula 1 Group pour avoir le droit d'organiser le Grand Prix des États-Unis.

"Le fait est que si l'on regarde toutes les courses de Formule 1, y compris celle du Circuit des Amériques, qui reçoivent des subventions de la part du gouvernement, elles rencontrent quand même des difficultés financières", souligne Zak Brown. "Donc je ne vois aucun modèle économique qui ferait fonctionner la F1 à Long Beach. Ce n'est pas une critique envers la Formule 1 ni envers Long Beach. Ils sont simplement incompatibles, et suggérer que ce n'est pas le cas, ce serait tenter de faire rentrer un cube dans un cylindre."

Liberty n'y pense pas

Brown est si dubitatif que selon lui, le simple fait d'envisager la tenue d'un Grand Prix de Formule 1 à Long Beach serait une perte de temps, alors que la course californienne est la deuxième plus prestigieuse en IndyCar après les 500 Miles d'Indianapolis.

"Je veux voir tous les sports mécaniques prospérer, et c'est vraiment dommage de voir une grande course d'IndyCar être régulièrement distraite par ce genre de chose", déplore l'Américain. "Je pense que le résultat final, c'est que l'IndyCar va rester à Long Beach, donc pourquoi gaspiller du temps, de l'argent et des ressources politiques là-dessus ?"

"Franchement, si je pensais que ce concept avait la moindre validité, je le dirais. Vous savez, si c'était un nouvel événement, je donnerais mon avis à Liberty et je les encouragerais ; je dirais : 'Oui, allez-y ! Faites une étude de viabilité'. Mais bien que la Formule 1 à Long Beach soit un très bon concept à mon avis, je pense que c'est loin d'être viable."

Brown affirme en tout cas que Long Beach ne représente pas une option pour Liberty : "Je ne suis pas au courant de tous les marchés que Liberty étudie, mais je suis au courant de certains d'entre eux, et je peux dire avec honnêteté qu'en ce qui concerne les circuits d'Amérique du Nord, je n'ai jamais entendu Long Beach être mentionné." Cela a le mérite d'être clair.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Jeu 4 Mai - 20:12

source Motorsport.com du 04/05/2017

McLaren lance une compétition d'eSport avec un travail à la clé



McLaren va offrir un poste de pilote de simulateur F1 au vainqueur d’une compétition d’eSport lancée conjointement avec l’entreprise Logitech.

La structure de Woking a révélé les détails d’un projet ambitieux – trouver le "Gamer le plus rapide au monde" ("World’s Fastest Gamer") – ce jeudi, devenant la première équipe de F1 à s’aventurer dans le territoire numérique.

Le directeur exécutif de McLaren, Zak Brown, a déclaré : "C’est une opportunité extrêmement exaltante – pas seulement au sein de l’industrie du jeu vidéo, mais pour tout le monde chez McLaren et dans le monde des sports automobiles en général. Nous avons depuis longtemps assisté à la croissance du sport online et, actuellement, les parallèles entre le monde réel et virtuel n’ont jamais été aussi importants."

"C’est sans nul doute le bon moment pour mettre en place une proposition unique et excitante, qui connecte les mondes de la course et du gaming d’une façon qui n’a jamais été explorée auparavant."

Les concurrents se battront les uns contre les autres sur une sélection de jeux de course, sur différentes plateformes, avec une grande finale qui se tiendra à l’usine McLaren à l’automne et qui verra s’affronter les 10 finalistes. Le vainqueur obtiendra un contrat d’un an en tant que pilote de simulateur et travaillera avec les ingénieurs au siège de McLaren et sur des circuits.

Brown d’ajouter : "Le vainqueur jouera véritablement un rôle clé de notre équipe chez McLaren. C’est réel : nous avons absolument besoin d’un soutien supplémentaire à travers nos deux plateformes de simulateur, donc les processus de compétition et de sélection seront rigoureux, impitoyables et fascinants à regarder."

L’eSport est une discipline parmi celles qui connaissent les plus fortes croissances, avec des chiffres d’affaires qui dépassent dorénavant ceux des films hollywoodiens. L’industrie des jeux vidéo représente plus de 100 milliards de dollars (soit plus de 91 milliards d’euros).

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par R-ONE_97 le Jeu 4 Mai - 20:53

les jeux prévus sont :
Burnout 3 Takedown
Gran Turismo 2
GRID 2
Driveclub
le mode course de GTA5

hihi nous bien connaitre le jeu vidéo hihin

_________________
"Je n'ai rien d'intéressant à dire à mon sujet"
avatar
R-ONE_97
Membre d'honneur
Membre d'honneur

PSN : mikzipp
Contrôleur : Logitech G25
Cockpits : Playseat Evolution
Jeux PS3 : GT5 / GT6 / GRID / WRC 3
Jeux PC : TM utd forever <3
Messages : 7177
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 20

http://www.gt6-france.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Jeu 4 Mai - 21:03

allez les as de GT du forum ... faites acte de candidature ... vous avez vos chances !

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par Mathurin le Jeu 4 Mai - 21:10

Faut candidater ou ? Bonne nouvelle sinon, c'est toujours positif..

_________________
Palmarès championnats, TCM, courses Scuderia et SGT6Fr :
Like a Star @ heaven 266 courses : 139 victoires / 86x 2eme / 25x 3eme / 250 podiums / 10x 4eme / 3x 5eme / 4x 6eme
Like a Star @ heaven 128 qualifications : 61 poles
Like a Star @ heaven 21 championnats : 16 titres / 5x 2eme
Like a Star @ heaven 4 championnats team : 4 titres

Titres : GT5 Fantastics, Wec S2(+Team), GTWC(+Team), SGTC(+Team), Multi-catégories, SRBC(+Team), Gran Tourisme, Gran Tourisme S2, TCM S1, TCM S2, Multi-catégories S2, TCM S4, Red Bull Junior, Sun Cup, TCM S5, Vad'Or 2016
2eme: Wec S1, Kart Furieux, Constructeurs, TCM S3, TCM S6


avatar
Mathurin
Administrateur
Administrateur

PSN : MP
Contrôleur : Gamester, DFGT, T300 RS
Cockpits : GT Omega Racing
Jeux PS4 : Gran Turismo Sport, Dirt Rally, Project Cars, Drive Club, TTR
Jeux PS3 : GT5 Prologue, GT5, GT6, F1 2010, Dirt, Grid, Ferrari Challenge
Messages : 45161
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 131
Localisation : Fukushima

https://www.youtube.com/channel/UCf1J4pzfo0NMo0gvCmg2L9g

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Jeu 4 Mai - 21:27

faut surveiller car pour le moment il n'y a rien pour poser sa candidature ..mais çà va venir ....

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Sam 13 Mai - 11:48

source Motorsport.com du 13/05/2017

"Tristesse" et "incrédulité" chez McLaren face aux déboires de Honda



Directeur exécutif de McLaren, Zak Brown n'a pas caché son incrédulité et sa tristesse après avoir assisté à l'énorme défaillance moteur dont a été victime Fernando Alonso dès les premiers essais libres du Grand Prix d'Espagne, vendredi matin.

Honda cherche encore à comprendre pourquoi l'unité de puissance du pilote espagnol a littéralement explosé après seulement quelques hectomètres. Il y a deux semaines, Fernando Alonso n'avait pas pu prendre le départ du Grand Prix de Russie après une défaillance survenue dans le tour de formation. Cette fois-ci, c'est son week-end à domicile qui a débuté de la plus mauvaise des manières.

Interrogé sur sa réaction lorsqu'il a découvert les images en direct, Zak Brown répond : "Tristesse. Déception. Une sorte d'incrédulité. Mais on ne peut pas pleurer si rapidement, et on tourne rapidement l'attention sur la voiture de Stoffel, en voyant ce que nous avons appris de ce côté." "Je ne sais pas si la fiabilité s'aggrave, car nous n'avons jamais vraiment encore eu de fiabilité", ajoute encore le directeur exécutif de McLaren.

Vendredi soir, Honda enquêtait encore pour connaître les raisons exactes de la défaillance sur le moteur d'Alonso. Une fois en piste, le double Champion du monde avait reçu l'ordre de stopper sa monoplace après une alerte donnée par les données de télémétrie, mais Alonso n'a même pas eu le temps de s'exécuter.

"Le pression d'huile a complètement chuté", explique Yusuke Hasegawa, directeur du programme F1 de Honda. "L'ingénieur a dit à Alonso de stopper le moteur, mais il était trop tard. Il y avait un trou énorme en bas du moteur, et l'huile partait. Je ne connais pas la raison pour laquelle l'huile est partie, mais c'est pour cela que le moteur a explosé."

Parmi les théories évoquées, il pourrait s'agir d'un problème lié à un autre déjà survenu avec le MGU-H sur cette même unité de puissance, utilisée en qualifications à Bahreïn.

Pour Honda, l'image est en tout cas désastreuse, comme l'a souligné Alonso, parti jouer au tennis vendredi matin pour éviter de patienter au circuit. Le motoriste japonais ne parvient pas à se sortir de ses difficultés, qui durent depuis son retour en Formule 1 en 2015. Ce début de saison semble être le pire possible, bien que l'on assure dans les rangs de Honda que tout est mis en œuvre pour ne rien laisser au hasard et pour trouver les bonnes solutions.

Parmi les possibilités récemment évoquées, la perspective d'une coopération avec Mercedes a émergé, mais chez McLaren, on se garde de tout commentaire. "Je laisse Honda commenter ses propres activités", prévient Zak Brown. "Mais je crois qu'il est essentiel que Honda continue à revoir son approche pour avoir plus de puissance et plus de fiabilité. Et je crois qu'ils travaillent dur pour améliorer la situation."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Dim 14 Mai - 8:54

source Motorsport.com du 14/05/2017

L'évolution majeure de Honda pourrait ne pas être prête pour le Canada



Honda n'a encore aucune certitude quant à la possibilité de disposer de l'évolution majeure de son unité de puissance pour le Grand Prix du Canada, le mois prochain.

Alors que les essais hivernaux et le début de saison sont particulièrement difficiles, Honda travaille sur une version significativement évoluée de son unité de puissance afin de résoudre ses problèmes de performance et de fiabilité. Le motoriste japonais a multiplié les pistes pour se faire aider récemment, une collaboration avec Ilmor étant évoquée, tandis qu'un plan pour une coopération avec Mercedes figure également parmi les pistes régulièrement entendues.

Initialement, Honda voulait préparer cette évolution majeure de son moteur pour le mois prochain, afin de l'introduire au Grand Prix du Canada. Néanmoins, les délais pourraient s'allonger.

"Bien sûr, le Canada sera un circuit de puissance, donc si nous pouvons préparer le nouveau moteur, nous aimerions le faire", explique Yusuke Hasegawa, directeur du programme F1 de Honda. "Mais je ne suis pas encore sûr que nous puissions le faire."

Légère évolution à Barcelone

Depuis le début de la saison, Honda n'a pu intervenir sur son unité de puissance qu'en procédant à des modifications pour en améliorer la fiabilité ou en changeant la cartographie. Des révisions ont également été apportées au système de carburant ce week-end à Barcelone, afin d'éliminer les problèmes de maniabilité et de souplesse qui ont affecté les pilotes McLaren lors des quatre premiers Grands Prix.

"Ici, le composant moteur est le même, mais il y a un système d'admission et un système de carburant évolués", confirme Hasegawa. "L'évolution est un niveau raisonnable d'amélioration, mais avec l'écart actuel par rapport aux meilleures équipes, nous ne pouvons pas en être trop fiers."

Vendredi matin, les images de la McLaren-Honda de Fernando Alonso, moteur serré après trois virages seulement, ont fait le tour du monde. Tandis que le pilote espagnol a étonné en qualifications, en allant chercher une septième place inattendue, Honda travaille encore sur la recherche des causes de cette énorme défaillance.

"Selon les données, nous avons d'abord perdu de l'huile, donc la pression a chuté et le moteur tournait encore", détaille Hasegawa. "Le moteur était donc OK, mais une fois que la pression d'huile a chuté, il a cassé. Nous pensons que le chute de pression d'huile s'est produite en raison d'un problème mécanique au niveau de l'alimentation en huile."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Mar 16 Mai - 19:56

source Motorsport.com du 16/05/2017

McLaren admet que la stratégie d'Alonso aurait pu être meilleure



Directeur général du groupe McLaren, Jonathan Neale reconnaît que les décisions stratégiques effectuées par son équipe pour Fernando Alonso au Grand Prix d'Espagne auraient pu mieux fonctionner.

Auteur d'une sensationnelle septième place en qualifications, Fernando Alonso a été tassé hors de la piste par Felipe Massa au premier tour et s'est retrouvé dans le trafic. L'Espagnol a alors effectué un arrêt au stand dans l'espoir de trouver de l'air propre, mais a ensuite été coincé derrière la Toro Rosso de Daniil Kvyat lors de son deuxième relais.

"Le départ d'Alonso n'était pas mauvais", confie Jonathan Neale pour Motorsport.com. "Il est sorti de piste dans sa lutte avec Massa, mais pour être juste avec Felipe, on dirait qu'il regardait les voitures qui étaient en train de revenir sur la piste, donc il n'allait certainement pas regarder dans ses rétroviseurs à ce moment-là. Il s'est donc décalé vers l'extérieur et Fernando a perdu pas mal de temps, il s'est retrouvé 11e."

"Fernando avait le rythme, il était plus rapide que les voitures de devant, mais il n'arrivait pas à en profiter. L'équipe stratégique a pris la décision de tenter l'undercut. Le problème, quand on étudie la course après coup, c'est que c'est très facile de dire 'si j'avais su'. Mais à ce moment-là, nous avons pris la décision."

"Puis il s'est retrouvé coincé derrière Kvyat. Il a tenté trois ou quatre fois de le dépasser, mais il n'y est pas arrivé. Je pense que c'est parce que nous n'avions tout simplement pas la vitesse de pointe. Fernando parvenait à être dans la zone DRS, mais Kvyat était trop rapide pour nous."

Alonso s'est fait piéger lorsqu'il a fait son deuxième arrêt juste avant la voiture de sécurité virtuelle provoquée par son propre coéquipier Stoffel Vandoorne, qui s'est avérée bénéfique pour certains de ses rivaux. Par conséquent, l'Ibère a rétrogradé au 13e rang au drapeau à damier, malgré les abandons de Max Verstappen, Kimi Räikkönen et Valtteri Bottas, qui s'étaient tous qualifiés devant lui.

"Nous avons fait rentrer Fernando pour le mettre sur un pneu différent, pour lui enlever cette frustration, mais c'est là que nous avons provoqué la voiture de sécurité, donc nous avons perdu encore plus de temps", explique Neale.

Vandoorne/Massa, un incident de course

Neale reconnaît par ailleurs que McLaren est frustré par la pénalité reçue par Stoffel Vandoorne pour son contact avec Massa, surtout compte tenu du fait que l'incident en question a provoqué l'abandon du Belge.

"Stoffel n'a pas vu Massa, il arrivait à une vitesse bien plus élevée en ligne droite", souligne le Britannique. "Je pense que c'était un incident de course. La FIA a donné trois places de pénalité pour Monaco, ce qui est malheureux. J'aurais aimé penser que, vu que la course de Massa n'a pas été affectée et que celle de Stoffel l'a été, il avait suffisamment souffert comme ça."

"Mais si les règles étaient méticuleuses, rationnelles, standardisées et prévisibles, un robot le ferait, et on en parlerait beaucoup moins dans la presse, on ne se plaindrait plus de la décision de l'arbitre ! Nous allons donc prendre nos cachets et passer à autre chose."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Dim 21 Mai - 8:22

source Motorsport.com du 21/05/2017

McLaren aura de nouvelles évolutions à Monaco



McLaren prévoit l'introduction de la seconde partie de son package d'améliorations lors du Grand Prix de Monaco, après l'encourageant GP d'Espagne.

En Catalogne, la MCL32 était dotée de nouveaux ailerons, d'un nouveau fond plat et de nouveaux éléments de carrosserie qui se sont avérés très prometteurs, notamment vis-à-vis de la corrélation avec les données issues de la soufflerie et de la CFD. Et qui donnent donc une grande confiance dans le travail fait actuellement.

Le directeur de la compétition de McLaren, Éric Boullier, a expliqué à Motorsport.com que l'équipe travaillait en coulisse pour que cette corrélation porte ses fruits, et que les pièces qui arrivent à Monte-Carlo permettent un nouveau pas en avant.

"Nous avons restructuré et reconstruit l'équipe, et maintenant elle travaille et fonctionne très, très bien. Vous pouvez voir les résultats, et notre taux de corrélation est incroyable."

"En Espagne, nous avons apporté un nouvel aileron avant, une nouvelle carrosserie, un nouveau fond plat et un nouvel aileron arrière, et la corrélation est de 95%. Et avec le nouveau règlement de cette année qui permet de gros gains à chaque fois que l'on travaille en soufflerie ou en CFD, nous voyons encore un gros potentiel."

"Donc ce que nous avions sur la voiture [à Barcelone] était la première partie du package et la seconde partie sera à Monaco. Ça nous a permis, avec Fernando, de monter dans la hiérarchie du milieu de grille, c'est à un fait, pas un fantasme."

Objectif points

Même si Alonso n'a pas réussi à concrétiser les bonnes qualifications du Grand Prix d'Espagne en raison d'un départ manqué, Boullier pense que finir dans le top 10 est désormais un objectif raisonnable.

"Ce n'est pas de l'espoir : nous savons que sur les circuits où le moteur est moins important nous pouvons être dans les points. C'est tout. Mais nous ne courons pas pour être septièmes. J'ai dit ça à Mansour [Ojjeh, un des actionnaires de McLaren] samedi."

"Il était exalté par les qualifications, et surtout quand on regarde la télémétrie en direct, on peut voir où il [Alonso] gagnait du temps et où il en perdait, donc pendant trois secondes on va dire : 'oui, un autre pas en avant !' Mais la pensée suivante est 'c'est seulement la septième place, vous savez'. Donc pas de quoi être exalté."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Jeu 25 Mai - 8:39

source Motorsport.com du 25/05/2017

Brown : L'Indy 500 aide Alonso à être meilleur en F1



La participation de Fernando Alonso aux 500 Miles d'Indianapolis l'a aidé à améliorer ses performances en Formule 1 en le plaçant dans un meilleur était d'esprit, selon le directeur exécutif de McLaren, Zak Brown.

Fernando Alonso prendra dimanche le départ des 500 Miles depuis la cinquième place au volant d'une McLaren-Honda-Andretti. Plus tôt ce mois-ci, il a signé son meilleur résultat en qualifications de la saison en Formule 1 lors du dernier Grand Prix en Espagne, avec la septième place sur la grille de départ.

Zak Brown estime que depuis que l'accord a été scellé, au mois d'avril avant le week-end du Grand Prix de Bahreïn, cela a eu un effet positif sur Alonso, qui fait un gros début de saison en ce qui concerne l'exploitation du maximum possible d'un package en manque de compétitivité.

"Il y a beaucoup de mental dans le pilotage, et ça l'a mis dans un état d'esprit que je crois très sain", a confié Brown à Motorsport.com, interrogé sur l'incidence de cette pige à Indianapolis sur Alonso. "Il sent qu'il court, qu'il est compétitif, qu'il attire beaucoup d'attention. Il ne recherche pas l'attention, mais ça l'amuse de voir que le monde le regarde courir."

"Nous travaillons tous mieux quand nous sommes dans un bon état d'esprit, peu importe notre travail. Ça l'a juste mis dans une très bonne situation, après deux années sans y être. Il y a eu le même effet sur l'équipe et les partenaires. C'est juste une bouffée d'air frais."

Alonso dépasse les attentes à Indy

Brown reconnaît également que, si les performances d'Alonso à Indianapolis ne l'ont pas surpris jusque-là, le pilote espagnol a tout de même dépassé les attentes.

"C'est une surprise et ça ne l'est pas, on attend de quelqu'un du calibre de Fernando qu'il fasse ce qu'il a fait", souligne Brown. "Cependant, c'est tellement difficile et compliqué que même le meilleur du monde peut connaître une mauvaise journée. Et, je touche du bois, il n'a pas encore connu de mauvais jour. Il montre qu'il est double Champion du monde et qu'il marque sa grandeur. Cela n'en fera qu'un meilleur pilote."

Brown ajoute qu'Alonso s'est très bien adapté à l'environnement de l'IndyCar, à la fois sur et en dehors de la piste : "Il aime ça, il est très bien intégré à la manière de courir en IndyCar, à l'engagement avec les fans. Il est très détendu et il en profite. Rien ne l'ennuie, il s'amuse."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Ven 2 Juin - 14:05

source Motorsport.com du 02/06/2017

Honda face à un timing "très serré" avant le Canada



Directeur du programme F1 de Honda, Yusuke Hasegawa ne cache pas que le timing est particulièrement serré pour espérer introduire une évolution de l'unité de puissance dès le prochain Grand Prix, au Canada.

Honda souffre depuis le début des essais hivernaux d'un manque terrible de fiabilité, mais également de performance, ce qui a poussé le motoriste japonais à travailler d'arrache-pied sur une évolution conséquente de son unité de puissance. Afin de réduire l'écart avec Mercedes, Ferrari et Renault, Honda espérait mettre en piste cette évolution lors du Grand Prix du Canada, mais après avoir admis son incertitude à tenir ce délai, Yusuke Hasegawa a reconnu que le temps manquerait probablement.

"Je n'abandonne pas et nous essayons plus que tout [d'être prêts], mais je ne peux pas décider avant le jeudi [qui précède la course]", prévient le directeur du programme F1 de Honda. "Nous avons déjà gagné de la performance [avec l'évolution], mais c'est infime, ça ne vaut pas le coup de changer de moteur la prochaine fois."

"Nous n'avons pas commencé à travailler sur les réglages. Si nous ne sommes pas suffisamment confiants pour mettre en place cette spécification, cela causera des problèmes de maniabilité, donc les réglages sont aussi importants. Nous avons quelques autres éléments en développement, nous pourrons les introduire si nous pouvons les mettre en place et si nous pouvons vérifier leur fiabilité. Tout n'est pas prêt. Mais nous avons certains facteurs [qui le sont]."

"Peut-être que nous allons rester avec la prochaine étape du moteur, même si elle est très petite, ou pouvons-nous essayer de franchir un nouveau palier en performance ? C'est très serré pour introduire une grosse évolution pour le Canada."

Hasegawa précise que l'évolution de l'unité de puissance se concentre essentiellement sur le moteur à combustion (ICE), et que des modifications sont également prévues pour la turbine. "L'ICE est le plus gros domaine dans lequel nous devons progresser", confirme-t-il.

Jusqu'à présent, les seules modifications effectuées par Honda cette saison ont concerné la cartographie moteur, des changements pour améliorer la fiabilité et une révision du système d'alimentation en carburant. À ce jour, McLaren-Honda est la seule équipe du championnat à n'avoir pas encore ouvert son compteur de points. Son directeur de la compétition, Éric Boullier, insiste sur la nécessité de voir Honda progresser en performance pour y parvenir.

"S'il y avait un niveau similaire entre la performance des moteurs, nous serions à l'aise en haut de la grille", assure le Français. "Nous avons besoin que ce cap soit franchi de la part de notre partenaire pour la deuxième partie de saison afin de signer des performances solides et de marquer des points."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Dim 4 Juin - 19:31

source Motorsport.com du 04/06/2017

McLaren a 95% de succès avec ses évolutions



Selon Éric Boullier, McLaren a eu 95% de succès avec le développement aérodynamique de sa monoplace en 2017.

La structure de Woking a connu un début de saison difficile en Formule 1, principalement à cause d'un manque de fiabilité et d'un niveau de performance en deçà pour le moteur Honda. L'équipe n'a toujours pas marqué le moindre point, après six courses.

Cependant, des évolutions majeures apportées au Grand Prix d'Espagne – de nombreuses nouvelles pièces aérodynamiques sur la MCL32 ainsi que des améliorations aux systèmes de carburant et d'admission, qui valaient 10 ch – ont permis à Fernando Alonso de se qualifier dans le top 7 pour la première fois en 2017.

McLaren a apporté des évolutions supplémentaires à Monaco, où Stoffel Vandoorne et Jenson Button ont permis à l'écurie de placer ses deux voitures en Q3 pour la première fois de la saison.

McLaren n'est pas parvenu à ouvrir son compteur de points en course, les deux pilotes ayant encaissé des pénalités sur la grille avant d'avoir des accidents, mais le directeur d'équipe Éric Boullier affirme que le niveau de performance aérodynamique de la voiture a validé la direction empruntée par McLaren pour ses développements.

"Tout se passe comme prévu, nous sommes très contents", déclare Boullier pour Motorsport.com. "C'est le pas en avant que nous souhaitions accomplir. La corrélation est exceptionnelle. Nous avons 95% de ce à quoi nous nous attendions, c'est génial."

"Maintenant, nous avons confiance en notre processus. Ce n'est pas que l'aéro, c'est aussi le châssis, les suspensions, tout se passe selon le processus. À chaque étape importante, nous savons à quoi nous attendre."

"On a naturellement tendance à dévier, mais nous sommes contents d'avoir accompli ce que nous voulions accomplir grâce à nos nouveaux procédés. Nous pouvons faire confiance à la façon dont nous travaillons maintenant."

Une référence établie
Les évolutions apportées sur les deux derniers Grands Prix ont amélioré le niveau de performance de la MCL32 à tel point que McLaren pense qu'elle peut battre les monoplaces de milieu de tableau, à condition que Honda trouve davantage de performance et de fiabilité pour son unité de puissance.

Selon McLaren, la Toro Rosso STR12 crée trop de traînée pour réitérer sa performance de Monaco sur des circuits conventionnels, tandis que Force India, Williams, Haas et Renault bénéficient tous de moteurs bien plus puissants.

D'après Boullier, la version actuelle de la MCL32 va donner à McLaren la référence par rapport à laquelle juger le reste de ses développements aérodynamiques en 2017.

"Nous avons établi la référence, donc nous savons maintenant ce que nous avons accompli – ce que nous voulions accomplir, et nous continuons. Pour nous, il s'agissait d'objectifs internes pour voir si nos procédures fonctionnaient, et elles fonctionnent, donc nous sommes très confiants en notre capacité d'accomplir nos prochains objectifs. La voiture va continuer à être développée, mais nous sommes contents de la plateforme", conclut le Français.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Jeu 8 Juin - 9:29

source Motorsport.com du 08/06/2017

McLaren admet être "à la croisée des chemins" avec Honda



L'absence d'évolution notable sur l'unité de puissance japonaise amplifie l'agacement de McLaren, qui va entrer dans un processus de prise de décision quant à la poursuite ou non d'un avenir commun avec Honda.

Dans une interview accordée à l'agence de presse Reuters, le directeur exécutif de McLaren, Zak Brown, ne cache plus les difficultés que pose la collaboration entre l'écurie de Woking et Honda. Le partenaire moteur de McLaren ne parvient toujours pas à se hisser au niveau de la concurrence, aussi bien en termes de fiabilité que de performance, et l'absence vraisemblable de la grosse évolution promise pour le Grand Prix du Canada ajoute de l'amertume dans le clan britannique.

"Honda travaille dur, mais ils semblent un peu perdus", regrette Zak Brown. "On nous a dit seulement récemment que nous n'aurions pas l'évolution à venir [pour Montréal]… et nous n'avons pas de timing définitif, ce qui est préoccupant, car la douleur est grande et nous ne pouvons pas rester comme ça indéfiniment. Nous attendions impatiemment cette évolution, tout comme nos pilotes, et c'est une grosse déception qu'elle n'arrive pas. Ce n'est pas un manque d'effort, mais ils ont du mal à tout rassembler."

"Pas d'autre année comme celle-ci"

McLaren et Honda vivent la troisième année de leur partenariat, exclusif jusqu'alors – Honda motorisera Sauber à partir de 2018 –, mais les résultats ne sont absolument pas au rendez-vous. Pour Zak Brown comme pour l'ensemble du groupe McLaren, la situation n'est plus acceptable et nécessite une prise de décision. Un délai de 90 jours est évoqué pour choisir la voie à emprunter pour l'avenir. En d'autres termes, décider de continuer ou non avec Honda.

"Le comité exécutif nous a désormais donné un ordre de marche", prévient Zak Brown. "Nous n'allons pas passer une autre année comme celle-ci, à vivre dans l'espoir. Je ne veux pas entrer dans le détail de ce que sont nos options. Notre préférence est de remporter le titre mondial avec Honda. Mais à un moment donné, il faut prendre une décision quant à savoir si c'est réalisable. Et nous avons de sérieuses inquiétudes."

"Nous manquons d'évolutions, et les évolutions n'apportent pas le niveau qui nous est indiqué. Cela prend du temps. Et nous sommes proches de notre limite. Il y a beaucoup de choses qui entrent en compte pour la décision, et nous entrons dans cette fenêtre maintenant, celle de savoir quelle route prendre alors que l'on arrive à la croisée des chemins. Jusqu'à présent, ça n'a pas fonctionné. En Formule 1, une année, c'est une éternité. Trois ans, c'est une décennie. Et ça ne peut pas durer éternellement."

Gagner sans constructeur ?

Depuis le début de son partenariat avec Honda, McLaren a misé sur le fait de disposer d'un constructeur exclusivement à ses côtés, en faisant même sa seule garantie pour pouvoir un jour remporter le titre mondial. Aujourd'hui, Zak Brown doute de cet impératif. "Est-ce que je pense que l'on peut gagner avec un moteur client ? Je pense que c'est possible", assure-t-il.

Et tandis que des concurrents comme Helmut Marko, consultant de Red Bull, estiment que McLaren se rapproche d'un état de "ruines", Zak Brown ne va pas aussi loin mais confirme que les pertes financières liées à l'absence de bons résultats sont évidentes.

"Quand on regarde l'impact des pertes d'argent provenant de la FOM et des sponsors, cela commence à diminuer les bénéfices commerciaux de ce que Honda met sur la table", précise-t-il. "Et quand on commence à faire le bilan, il n'y a pas le bénéfice commercial qui pourrait apparaître de l'extérieur."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Jeu 8 Juin - 20:51

source Motorsport.com du 08/06/2017

McLaren : Vandoorne doit adapter son style de pilotage à la F1



McLaren estime que Stoffel Vandoorne est en difficulté pour ses débuts en F1 en raison du style de pilotage développé pendant ses années en catégories junior.

Vandoorne a été promu par Woking cette saison, après plusieurs années dans son giron, en lieu et place de Jenson Button. Cependant, le Belge peine réellement à soutenir la comparaison avec Fernando Alonso, n'ayant par exemple réussi à s'extirper de la Q1 qu'à une seule reprise, à Monaco, avant de ne pouvoir participer à la Q3 en raison d'un accident.

Avant d'être pilote de F1, Vandoorne a été titré en F4, en Formule Renault 2.0 et en GP2, et vainqueur de courses en Formule Renault 3.5 et en Super Formula. L'an passé, il était même parvenu à inscrire un point pour sa seule apparition de la saison dans une Formule 1, à Bahreïn en remplacement d'Alonso, forfait après son accident à Melbourne.

Pour McLaren, une partie des difficultés du #2 provient du fait que son style de pilotage est trop collé à celui qui était le sien dans les formules monotypes : "Quand vous venez de ce genre de catégorie [junior], c'est la même voiture pour tout le monde, donc vous avez un style de pilotage que vous avez développé autour de cette voiture", explique ainsi Éric Boullier, directeur de la compétition de la structure britannique.

"La Formule 1 est différente : chaque week-end, nous apportons un nouvel aileron avant, un nouvelle carrosserie, un nouvel aileron arrière, un nouveau fond plat, donc l'équilibre de la voiture est très différent."

"Alors qu'on vous a dit en début de carrière de piloter la voiture d'une certaine façon, en Formule 1, il faut être un petit peu plus flexible, et c'est seulement une question d'expérience. Il apprend. L'équipe doit bouger sur le plan du châssis, du set-up, pour aller vers son style de pilotage naturel – car chaque pilote a un style naturel – et dans le même temps, il essaie d'en sortir, en essayant de piloter différemment."

Améliorer la relation avec les ingénieurs

Convoqué au quartier général de McLaren avant le Grand Prix de Monaco, Vandoorne a pu effectuer un certain nombre de progrès après une série de discussions avec son groupe d'ingénieurs, dans le but de mieux communiquer ses besoins.

Cela ne s'est pas traduit par des points en course, de nouveau en raison d'un accident, mais le Champion GP2 2015 a longtemps figuré dans le top 10 et a globalement réalisé un week-end solide, même si la comparaison avec Button était compliquée en raison de son inactivité depuis six mois.

"J'ai travaillé dur avec l'équipe lors des deux dernières semaines pour améliorer la relation avec les ingénieurs et tirer de la voiture exactement ce que je veux, et c'est un pas dans la bonne direction", a déclaré Vandoorne.

"Le résultat en qualifications était très encourageant, en dehors du crash, mais à chaque fois que nous étions en piste, nous étions, cinquième, sixième, septième ; nous avons sans aucun doute le potentiel pour répéter cela en Q3."

"C'est un développement continu. Je suis toujours nouveau en Formule 1 et il s'agit de construire cette relation avec les ingénieurs, en essayant de comprendre ce dont on a besoin de la voiture pour être rapides. Ça va dans la bonne direction."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Ven 9 Juin - 20:15

source Motorsport.com du 09/06/2017

McLaren "doit prendre" une décision sur Honda d’ici fin juillet



Zak Brown estime que Honda doit modifier son approche pour avoir une chance de voir la relation avec McLaren se poursuivre la saison prochaine. Le motoriste japonais est notamment invité à prendre davantage de risques.

En milieu de semaine, Zak Brown a déjà manifesté son impatience envers Honda. Il a fait savoir qu'un changement de partenaire moteur – Mercedes serait alors l'option privilégiée – devenait une possibilité réellement envisageable. Dans le paddock de Montréal ce vendredi, le directeur exécutif de McLaren a fait le point sur la situation, tandis que Fernando Alonso a connu en piste ce qui ressemble fortement à une nouvelle défaillance moteur, lors de la première séance d'essais libres.

Zak Brown assure que McLaren a "confiance" dans le fait que Honda sache ce qu'il y a à faire et que des progrès soient réalisés. "Le plan, à l'heure actuelle, est d'avoir un moteur Honda à l'arrière de la voiture", a-t-il insisté auprès de BBC Five Live. "Mais certaines choses doivent se produire entre maintenant et la suite pour que nous soyons confiants de pouvoir être à l'avant de la grille l'année prochaine. Nous travaillons donc d'arrache-pied là-dessus."

"Nous devons être compétitifs, et nous devons montrer des signes réguliers selon lesquels nous devenons compétitifs. Je ne pense pas qu'il y ait un nombre ou une position spécifique à l'esprit, mais actuellement, nous ne faisons pas de bonnes courses, nous ne les terminons pas, et parfois nous ne prenons pas le départ. Nous ne pouvons pas continuer comme ça. Ce qui doit donc se passer entre maintenant et la saison prochaine, c'est avoir confiance dans le fait que tout soit résolu, et aller de l'avant."

Honda invité à prendre des risques

Dans le diagnostic qu'il établit, Zak Brown constate que la manière de travailler de Honda, avec du personnel interne à l'entreprise œuvrant dans une base de Recherche & Développement éloignée au Japon, n'a pas payé jusqu'à présent.

"Éric [Boullier, directeur de la compétition de McLaren] parle de la culture F1, et ils [Honda] n'ont pas la longueur d'avance qu'ont les autres motoristes", souligne Zak Brown. "Je crois donc qu'il y a quelque chose de culturel ; on parle de là où est construit le moteur, des personnes impliquées. Ils ont besoin de plus d'expérience F1, ils doivent avoir l'esprit ouvert pour ça."

"Quelque chose doit changer. Si on continue à faire la même chose, on aura le même résultat, et ils font la même chose depuis deux ans maintenant. Ils doivent donc faire un changement, peut-être prendre des risques, peut-être faire des choses qu'ils ne feraient pas habituellement. Mais on ne peut pas continuer à faire pareil, obtenir les mêmes résultats, et penser ensuite que, par miracle, les choses vont changer à la prochaine course. Ils doivent avoir une approche un petit peu différente."

Concernant la décision qui sera prise pour la saison prochaine, à savoir continuer avec Honda ou changer de motoriste, Zak Brown considère qu'elle devra intervenir avant la fin du mois de juillet. Il a répété sur ce point que des alternatives existaient.

"Nous commençons à travailler sur la voiture de 2018 ; 2018 va arriver rapidement", prévient-il. "Toute décision qui a une incidence sur 2018 doit être prise d'ici la trêve estivale. Nous avons un plan B, nous avons un plan C. Nous avons des plans. Nous sommes amis avec tout le monde dans la pitlane, nous prenons un café et nous parlons de diverses choses. Tout va bien."

Convaincre Alonso d'ici septembre

En plus de s'assurer un haut niveau de compétitivité pour la saison prochaine, McLaren a également l'objectif de convaincre Fernando Alonso de rester dans l'équipe. Le double Champion du monde arrive au terme de son contrat, et l'écurie de Woking sait à quel point parvenir à le retenir sera compliqué.

"Il ne fait aucun doute que nous voulons qu'il reste. Si l'on a une vision globale, il y a beaucoup de bons pilotes sur la grille, et tout le monde veut piloter pour McLaren, même si évidemment, actuellement c'est un défi à relever. Fernando est celui que nous voulons voir dans la voiture aux côtés de Stoffel [Vandoorne], et nous pouvons le conserver si nous avons une voiture plus compétitive. Si nous ne sommes pas suffisamment chanceux pour le garder, nous trouverons quelqu'un d'autre."

Le directeur exécutif de McLaren partage par ailleurs le timing imposé par le pilote espagnol, qui a indiqué qu'il se déciderait aux alentours du mois de septembre : "Tout le monde commence à prendre des décisions pour 2018 à cette période-là, donc ça semble raisonnable. Nous avons beaucoup de Grands Prix d'ici-là, donc nous sommes concentrés sur le fait de remonter dans le peloton. C'est ce qu'il veut, c'est ce que nous voulons, c'est ce que Honda veut. Nous voulons le faire ensemble, mais nous manquons de temps pour y parvenir."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Sam 10 Juin - 10:52

source Motorsport.com du 10/06/2017

Honda répond aux critiques de McLaren



Honda a réfuté les accusations de Zak Brown, qui prétend que McLaren est "perdu" avec sa motorisation F1. Le motoriste japonais se veut rassurant sur sa capacité à progresser rapidement.

Le torchon semble brûler depuis plusieurs jours maintenant entre McLaren et Honda, tandis que l'écurie britannique est la seule à n'avoir toujours pas inscrit le moindre point cette saison. En milieu de semaine, son directeur exécutif, Zak Brown, a fait part de son impatience, avant de mettre à nouveau la pression dès vendredi, dans le paddock du Circuit Gilles Villeneuve. "Honda travaille dur, mais ils semblent un peu perdus", a-t-il notamment lancé.

Des propos auxquels le motoriste japonais a réagi par la voix du directeur de son programme F1, Yusuke Hasegawa, interrogé par Motorsport.com. "C'est malheureux que je ne puisse pas les convaincre que nous allons dans la bonne direction. Mais je suis confiant quant au fait que nous ne sommes pas perdus", rétorque-t-il. "Nous avons encore besoin de plus de temps, mais nous faisons les choses correctement. Nous faisons beaucoup de choses pour accélérer notre développement, mais je ne les divulgue pas."

Le sujet de l'appel fait à des consultants ou à du personnel extérieur reste d'ailleurs ambigu : "Je n'ai jamais dit que nous ne voulions pas faire appel à de l'aide extérieure. Ça se produit, mais je ne révèle pas avec qui."

Hasegawa a conscience que la seule manière de convaincre McLaren des capacités de Honda est de "fournir un meilleur moteur" à l'écurie de Woking. "Peut-être qu'ils pensent que Honda peut le faire à l'avenir, mais nous devons les convaincre en leur montrant", ajoute-t-il.

Honda veut faire ses preuves

Vendredi soir, une discussion sur le sujet a eu lieu au sein du motorhome de McLaren, entre Yusuke Hasegawa et Zak Brown. Le Japonais affirme comprendre la frustration de son partenaire mais insiste sur la bonne relation qui perdure entre eux. "Je n'étais pas surpris [par ses propos]", souligne-t-il. "Ce n'est pas étonnant qu'il se soit plaint et qu'il soit frustré. Je suis frustré, je suis déçu, l'équipe est déçue. C'est une situation dure, très difficile."

Et Hasegawa de réaffirmer la relation de travail qui se poursuit entre les deux entités pour tenter de résoudre les nombreux problèmes techniques. "Il n'y a aucun doute là-dessus", promet-il. "Nous sommes solidement unis, en équipe. Nous avons décidé de surmonter ensemble ces conditions très difficiles. Nous travaillons ensemble pour améliorer la situation."

Vendredi, Zak Brown a indiqué que McLaren devrait prendre une décision d'ici la fin du mois de juillet concernant sa motorisation 2018. Cependant, Hasegawa assure que Honda n'a reçu aucun ultimatum clair "pour le moment". Dans le même temps, le constructeur nippon cherche à introduire l'évolution majeure de son unité de puissance dès que possible, après d'ultimes tests au banc d'essai.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Dim 11 Juin - 17:11

source Motorsport.com du 11/06/2017

Boullier : "Honda a développé une culture spécifique"



Patron de l’écurie de Formule 1 McLaren-Honda, Éric Boullier avoue que le motoriste japonais a développé une culture qui ne cadre peut-être pas parfaitement avec les exigences de la F1. Motorsport.com l'a rencontré dans le paddock de Montréal.

Les pannes de moteurs s’accumulent sans interruption pour Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne, et la journée de vendredi au Grand Prix du Canada n’a pas été bien différente. La F1 est un sport très européen. Existe-il un incompatibilité de cultures entre McLaren et Honda ?

C’est plus compliqué que cela. C’est un problème d’expérience et de culture entre deux civilisations. De plus, Honda possède même une culture un peu différente et un peu à part au Japon. En fait, Honda a développé une culture spécifique qui, peut-être, ne correspond pas tout à fait à celle du sport automobile.

Comment faites-vous pour motiver vos troupes à Woking alors que le nœud du problème réside dans l’unité de puissance Honda, anémique et fragile ?

Je dois être transparent et bien leur expliquer la situation. Ce n’est pas leur faute, ce n’est pas leur responsabilité. Nous devons nous concentrer sur que nous savons faire, donc la voiture, l’aérodynamique, la dynamique et les suspensions afin de continuer à être les meilleurs. En fait, plus la frustration grandit sur la piste, plus la motivation grandit à l’usine.

L’écart actuel qui sépare les deux voitures les plus rapides, la Mercedes AMG et la Ferrari, du reste du peloton ne vous inquiète-t-il pas ?

Non, au contraire. Le but du changement de règlement technique était d’améliorer le show et de resserrer les écarts. Ça a marché, car Ferrari a effectué un bond en avant. Les écuries Red Bull et McLaren vont aussi combler leur retard, et le reste du peloton va aussi y arriver. Il faut leur donner du temps. Cela ne se fera pas en une journée. L’idée était de redistribuer les cartes, et ça marche.

La F1 profiterait-elle de l’arrivée d’un autre motoriste ?

S’il y a de la place pour lui, oui, pourquoi pas ?

Et avoir deux fournisseurs de pneus pimenterait-il le spectacle ?

Pour l’instant, il faut se concentrer sur la situation actuelle. Il y a encore pas mal de place pour l’amélioration des voitures et du show. Je ne pense pas qu’avoir un autre fournisseur de pneus serait une valeur ajoutée dans la stratégie de Liberty à produire un show plus serré. On ajouterait un paramètre de plus et plus de différences entre les voitures.



Parlant de Liberty, qu’en est-il d’un éventuel plus grand nombre de Grands Prix par saison dans un futur proche ?

On verra. C’est encore pure spéculation. Je ne suis pas contre. Pour nous, les écuries, s’il y a plus de courses, il devra y avoir plus de revenus, car nous devrons nous organiser autrement, avoir plus de mécanos et d’ingénieurs, et intégrer un système de rotation de personnel, car il y aura trop de courses. S’il y a plus de revenus, c’est faisable. En ce qui me concerne, qu’il y ait 25 ou 30 courses par saison, ça ne change rien, à condition toutefois que les revenus soient à la hausse.

Parlons de votre nouveau pilote, Stoffel Vandoorne, qui commence sa carrière en F1 dans des conditions assez pénibles. Comment doit-il affronter les épreuves sans sombrer ni perdre sa motivation ?

Ça peut être très difficile à vivre. Il y a eu des cas de pilotes qui ne s’en sont jamais remis. J’ai eu la chance de former des jeunes pilotes durant des années, et j’ai vécu l’expérience d’amener en F1 deux ou trois pilotes qui n’avaient jamais couru en Grand Prix. Je connais les pièges de ce monde un peu impitoyable qui ne veut pas perdre de temps à comprendre les jeunes pilotes. J’aide Stoffel et on discute beaucoup. Je sais, là, il a du mal à s’exprimer. Il commence dans une grosse équipe qu’est McLaren et auprès d’un pilote de légende comme Fernando Alonso. Pour lui, ce n’est pas évident tous les jours de s’affirmer.

Pour terminer, vous avez vécu les 500 Miles d’Indianapolis de l’intérieur avec Fernando Alonso. La F1 aurait-elle des choses à apprendre de l’IndyCar ?

Je répondrais oui, surtout en ce qui concerne la gestion des coûts et l’engagement avec les fans. La série américaine gère très bien les coûts, qu’ils soient liés à la fabrication des voitures ou à leur exploitation par les écuries. C’est une série qui demeure abordable. Il est évident que le fan d’IndyCar en a plus pour son argent. J’ai été assez impressionné d’être à côté de la voiture de Fernando lors des qualifications et d’avoir des fans à 1m50 de moi, sans barrière. C’est quand même extrêmement intéressant de constater qu’on peut faire de tels trucs.

Et afin d’effectuer un peu plus de promotion de ses voitures de série en Amérique, McLaren pourrait-elle engager une écurie et courir régulièrement en IndyCar ?

On verra… L’Indy 500 était un "one-off", mais en même temps on a fait les choses très professionnellement, à la méthode McLaren. On a tiré tous les enseignements que nous désirions obtenir et quel que soit le projet qui sera mis en place dans l’avenir, nous serons prêts.


_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Lun 12 Juin - 15:46

source Motorsport.com du 12/06/2017

Déception, frustration, tristesse : McLaren peine à "trouver les bons mots"



Éric Boullier estime que le niveau de performance de Honda est "absolument insuffisant" après la nouvelle défaillance moteur qui a privé Fernando Alonso de son premier point de la saison lors du Grand Prix du Canada.

De retour de son escapade à Indianapolis, Fernando Alonso a retrouvé le baquet de la McLaren-Honda sur le Circuit Gilles Villeneuve, où il a réussi à se battre pour les points. Régulièrement présent dans le top 10 durant toute la course, l'Espagnol était en passe de rallier l'arrivée au dixième rang, avant que son moteur Honda ne subisse une chute de pression d'huile à deux tours de l'arrivée, le forçant à abandonner.

Peu impressionné par cette possibilité de se battre pour quelques points, le double Champion du monde a surtout relevé une énième fois le déficit de performance et de fiabilité toujours criant du motoriste japonais. Cette fin de week-end frustrante est quant à elle venue s'ajouter aux commentaires déjà très critiques du directeur exécutif de McLaren, Zak Brown, envers Honda, à l'heure où l'hypothèse d'un divorce n'est plus à écarter.

Pour Éric Boullier, le constat est également amer. "Pour la première fois cette saison, nous étions dixièmes à quelques encablures du drapeau à damier, nous avons osé espérer. D'accord, ce pourquoi nous avions de l'espoir n'était pas énorme : un point au Championnat du monde pour Fernando, qui a superbement piloté, qui pilote magnifiquement lors de chaque course depuis deux ans et demi. Mais après tant de labeur et de chagrin, même ce point aurait été ressenti comme une victoire. Et puis, il y a eu cette nouvelle défaillance déchirante."

"C'est difficile de trouver les bons mots pour exprimer notre déception, notre frustration et, oui, notre tristesse. Je dirai donc uniquement ceci : c'est simplement et absolument insuffisant."

Dans le clan Honda, qui n'est pas parvenu à apporter à Montréal l'évolution majeure qui était attendue sur son unité de puissance, on explique que c'est une défaillance du moteur à combustion qui est à l'origine de l'abandon de Fernando Alonso. La cause exacte est cependant encore à identifier.

"Nous sommes très déçus car nous avons perdu l'opportunité d'inscrire un point", déplore Yusuke Hasegawa, directeur du programme F1 de Honda, auprès de Motorsport.com. "C'est positif que, même sur un circuit demandant de la puissance, nous ayons eu une chance de prendre un point. Mais nous sommes déçus d'avoir manqué cette opportunité."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Mar 13 Juin - 13:24

source Motorsport.com du 13/06/2017

Honda peine avec la corrélation des données du banc d'essais



Honda explique voir des progrès sur les nouvelles spécifications moteur testé sur son banc d'essais mais ne comprend pas pourquoi il ne parvient pas à transférer cela sur la piste.

Le constructeur japonais travaille sur des modifications significatives de son moteur V6 afin d'améliorer sa fiabilité et sa performance, mais aussi pour réduire l'écart avec ses rivaux. Il espérait introduire une première évolution majeure au Canada, mais a décidé d'attendre pour effectuer d'autres tests et du développement.

"Nous ne pouvons pas créer de bonnes conditions sur le banc d'essais", a reconnu Yusuke Hasegawa, le responsable du programme Honda F1, pour Motorsport.com. "Nous devons créer les mêmes conditions entre la piste et le banc d'essais."

"Les conditions de fonctionnement sont différentes, donc il faut comprendre pourquoi cela fait une différence en termes de fiabilité. L'année dernière, nous pouvions éprouver la fiabilité du moteur sur le banc d'essais, donc il faut comprendre pourquoi maintenant il y a des différences entre le banc d'essais et le circuit, ce n'est pas simple. Nous devons améliorer la précision."

Le directeur de la compétition de McLaren, Éric Boullier, a déclaré que la performance de Honda n'était "pas assez bonne" après une défaillance moteur pour Fernando Alonso en fin de course au Canada, empêchant l'équipe d'inscrire ses premiers points en 2017. Cela est intervenu après un problème sur le MGU-H lors des EL2, Stoffel Vandoorne étant contraint de revenir à une autre pièce de son stock.

"Nous avons la pièce améliorée, mais nous ne l'avons pas introduite au Canada parce que nous aurions eu une pénalité", a dit Hasegawa. "Si nous avions confiance en l'amélioration, stratégiquement nous aurions pu choisir certains circuits pour l'introduire. Nous ne voulons pas avoir une défaillance sur le circuit et prendre une pénalité."

Les deux problèmes techniques ont fait peser sur Honda plus de pression, le constructeur ayant fait l'objet de critiques en début de week-end quand Zak Brown, le directeur exécutif de McLaren, a exprimé de vives inquiétudes au sujet des capacités du constructeur.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Dim 30 Juil - 9:22

source Motorsport.com du 30/07/2017

Décision en septembre pour McLaren et Honda ?



Directeur de course de McLaren, Éric Boullier a indiqué que son équipe devait prendre une décision définitive pour sa motorisation 2018 d'ici le mois de septembre.

McLaren est sous contrat avec Honda pour plusieurs années, mais les relations de plus en plus difficiles liées au manque de performance du motoriste japonais ont alimenté les rumeurs de divorce depuis plusieurs semaines. L'écurie évalue les options qui s'offrent à elle, même si Ferrari et Mercedes ont clairement fait savoir leur désintérêt pour équiper les monoplaces de Woking l'an prochain. Dans le même temps, Honda étudie également ses possibilités, alors que l'accord trouvé avec Sauber a finalement été annulé.

Au début du mois, Fernando Alonso pressait McLaren de prendre une décision, si possible avant la trêve estivale, mais ce délai va vraisemblablement s'allonger. Interrogé sur la date butoir, Éric Boullier répond que "techniquement, on pourrait changer de [fournisseur de] moteur en douze semaines". Le directeur de la compétition de McLaren précise toutefois le plan des semaines à venir : "On peut changer à tout moment avant la saison, jusqu'à trois mois avant. Si l'on veut une base de travail, c'est septembre. Si l'on veut une base de conception autour d'un moteur, c'est septembre."

Ce week-end, les dates des essais hivernaux 2018 ont été annoncées et permettent d'y voir un peu plus clair sur le calendrier à tenir durant l'intersaison. Si McLaren règle la question de sa motorisation le 1er septembre, il lui restera donc 178 jours pour travailler sur sa monoplace avant le début des tests de Barcelone le 26 février. En revanche, si l'on se réfère à la période de douze semaines évoquée par Éric Boullier, cela voudrait dire que McLaren pourrait se permettre de choisir début décembre.

À l'heure actuelle, difficile d'y voir clair dans ce que sera le choix de McLaren, bien qu'une poursuite de la collaboration avec Honda semble aujourd'hui très plausible. C'est en tout cas ce que souhaite la marque nippone. "Il ne fait aucun doute que nous aimerions rester avec McLaren", confirme Yusuke Hasegawa, directeur du programme F1 de Honda. "Je pense qu'ils ont de plus en plus de performance."

Hasegawa fait référence aux progrès effectués lors des derniers Grands Prix, et notamment ce week-end, où les deux McLaren-Honda se sont qualifiées dans le top 10 en Hongrie, sur un circuit qui relègue néanmoins au second plan la performance moteur.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Lun 7 Aoû - 15:52

source Motorsport.com du 07/08/2017

Brown : Organiser un GP à Londres serait "un défi de taille"



Organiser un Grand Prix de Grande-Bretagne dans les rues de Londres a été décrit comme "un défi de taille" par le directeur exécutif de McLaren, Zak Brown, qui croit que Silverstone est le seul lieu réaliste pour la course.

L'avenir à long terme du Grand Prix étant en doute après que Silverstone a choisi d'activer une clause de rupture de son contrat pour mettre fin à l'accord en 2019, des spéculations ont eu lieu concernant des projets alternatifs.

Et la question d'une course à Londres – dans les Docklands ou dans le Parc Olympique – est revenue sur le devant de la scène après la réussite du F1 Live London organisé avant le GP de Grande-Bretagne.

Mais Zak Brown est sceptique concernant la possibilité de trouver un moyen de – ou des soutiens pour – bloquer une partie de Londres pour que la course puisse avoir lieu. "Des gens parlent d'un GP de Londres, je pense qu'il s'agit d'un défi de taille, et Silverstone va rester la maison de la F1 en Angleterre", a-t-il expliqué.

Interrogé sur la raison pour laquelle une course à Londres serait trop difficile à organiser, il répond : "Je pense que l'infrastructure requise pour un GP de Londres ne serait probablement pas comme tout autre course, à moins de faire cela autour du Stade Olympique ou du Parc Olympique, et Silverstone est une super course. Je pense que c'est une belle chose à laquelle rêver."

Brown a récemment suggéré que la meilleure façon d'avancer pour le GP de Grande-Bretagne serait que Liberty Media, propriétaires de la F1, rachète Silverstone afin qu'il devienne le pivot du monde des Grands Prix.

Même s'il pense que ce scénario est improbable, il reste optimiste quant au fait qu'un accord puisse être trouvé pour que la F1 reste sur le circuit. "Je pense qu'ils vont régler cela. À mon avis, ils [Liberty Media] devraient le racheter. Mais ce n'est pas à vendre et ce n'est pas la seule solution."

"Si vous regardez autour de la piste et que vous vous asseyez et dites : 'nous avons un problème de revenus ici, donc comment pouvons-nous générer plus de revenus du GP de Grande-Bretagne ?', je pense qu'il y a des moyens de faire cela."

Le projet de Londres

En dépit du fait qu'il est sceptique au sujet d'un éventuel GP de Londres, il croit que des événements comme le F1 Live London sont des choses qui peuvent être reproduites autour du monde. "C'était un super événement. Il y avait une immense participation, et il était excellent de voir presque tout le monde là-bas."

"Je pense que c'est un exemple de ce que Liberty a dit en parlant de 20 Super Bowls. Ce que fait la NFL, [c'est qu']ils viennent en ville la semaine de l'événement et ils s'emparent de la ville avec un engagement des fans à un tout autre niveau."

"C'est exactement ce qu'était Londres. Ce n'est probablement pas réalisable sur chacun des marchés, mais peut-être que cela pourrait fonctionner sur la base d'une rotation."

"Pourrait-on faire quelque chose de percutant si on avait cinq pilotes présents ? De mon point de vue quand les pilotes auront leur Super Licence à l'avenir, une partie de la Super Licence est qu'ils donnent X quantité de temps pour le marché et Y quantité d'apparitions pour le F1 Group."

"La F1 peut alors packager et faire des offres à ses promoteurs et aux villes, parce qu'au final, nous vivons tous des fans. Que nous soyons payés pour aller à un événement ou indirectement, les fans alimentent ce sport et nous devons faire les investissements nécessaires pour nous assurer que la base de fans continue de le faire."

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren (2017)

Message par guy3865 le Jeu 24 Aoû - 10:06

source Motorsport.com du 23/08/2017

Officiel - McLaren confirme Stoffel Vandoorne pour 2018



L'écurie McLaren a annoncé ce mercredi qu'elle allait conserver Stoffel Vandoorne pour la saison 2018 de Formule 1.

Alors que l'avenir de Fernando Alonso est un sujet de discussion depuis désormais plusieurs mois, l'Espagnol arrivant au terme de son contrat avec Woking, celui de son équipier semblait moins sujet à interrogation.

Désormais, il est totalement éclairci puisque McLaren-Honda a annoncé dans un communiqué de presse que Vandoorne roulera bien pour la structure britannique en 2018, "comme prévu" peut-on lire dans cette annonce.

"Je suis ravi que l’équipe ait formellement annoncé que je vais continuer de courir pour eux l’an prochain, parce que je vais pouvoir aborder la seconde moitié de ma première saison avec une complète attention sur le travail à faire : à savoir tirer le plus possible de ma voiture, de mes ingénieurs, et de tout et tout le monde autour de moi", a déclaré le pilote au numéro 2.

"J’ai déjà tellement appris de choses dans la première partie de ma première saison en Formule 1, de mes ingénieurs, de mes mécaniciens, d’Éric [Boullier, le directeur de la compétition], de Zak [Brown, le directeur exécutif] et de Jonathan [Neale, le manager], et aussi de Fernando, qui est un pilote brillant et aussi un excellent coéquipier."

"Enfin et surtout, je veux remercier les partenaires et les fans de McLaren pour leur loyauté et leur enthousiasme – ce sont les meilleurs de la discipline – et aussi les responsables du comité directeur, [Shaikh] Mohammed et Mansour [Ojjeh], qui continuent de placer en moi leur confiance."

L'officialisation du line-up complet est, elle, grandement dépendante à la fois de la situation moteur de la structure dirigée par Zak Brown, avec semble-t-il comme options soit de rester avec Honda sans garantie de résultats ou de tenter de convaincre Renault de fournir un bloc hybride, mais aussi des négociations qui vont être entamées pour tenter de persuader Alonso de rempiler au moins une saison supplémentaire.

_________________

remettre à plus tard ce que j'aurai pu faire il y a longtemps .....
GT1 à GT6 que du plaisir.. playseat RaceRoom 3033 et volant T 300RS + TH8A + T3PA
en retraite depuis la fin mars 2014
avatar
guy3865
modérateur
modérateur

PSN : guy3838
Contrôleur : pad et T300RS
Cockpits : RaceRoom 3033
Jeux PS4 : Project cars
Jeux PS3 : GT/GT2/GT5/GT6 et F1 2013
Jeux PC : aucun
Messages : 38175
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 63
Localisation : PRIVAS

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum